La piste Escher

Discussions au fil de l'eau sur la 560
Avatar de l’utilisateur
marvinclay
Epervière
Messages : 421
Enregistré le : 06.09.2007
Localisation : Rouen
Contact :
La piste Escher Messagepar marvinclay » 20 oct. 2007 à 09:44
A l'issue de la 420, nous sommes toujours sur la plage de Golfe-juan à la place d'Apollon et s'il faut se hâter de trouver la flèche, c'est bien parce que nous n'avons pas accompagné sa trajectoire et sa chute.
Nous sommes donc à Golfe-Juan et la route de Carusburc (cherbourg) passe par Bourges.

Cherche l'ouverture qui révèle la lumière céleste se traduit donc ainsi : cherche la partie de Bourges qui révèle la lumière céleste.
Ce qui nous donne : Golfe-Juan - BourgEs - Cherbourg
L'alignement fait apparaître un dessinateur (cf. crayon), le maître des perspectives impossibles, M.C. ESCHER.
A noter que la séquence BOURGESCHERBOURGESCHERBOURG... évoque un procédé typiquement Escherien, celui de l'imbrication des motifs.

http://www.peiresc.org/Formes/eicher02.jpeg


Nous savons que la lumière céleste répond à Du ciel vient la lumière de la 420, tout comme Hâte-toi de trouver la flèche est en correspondance avec Ne t'attarde pas, ne demande pas ton reste avec une flèche d'Apollon lumineuse qui s'est plantée au sommet du rocher de Dabo.
Dabo et Escher ont pour point commun le croquis Saint Pierre de Rome de Escher qui figure l'intérieur de la basilique Saint Pierre de Rome avec la fameuse inscription :
DABO CLAVES REGNI CAELORUM

Image

Replaçons cette phrase dans son contexte, c'est à dire l'évangile selon Saint Matthieu ( 16:19) :

Tu es Petrus, et super hanc Petram aedificabo Ecclesiam meam,
Tu es Pierre, et sur cette pierre, je bâtirai mon Eglise,
Et portae inferi non praevalebunt adversus eam :
Et les porte de l’Enfer ne prévaudront point contre elle,
Et tibi dabo claves regni coelorum :
Et je te donnerai les clés du Royaume des Cieux,
Et quodcumque ligaveris super terram, erit ligatum et in coelis,
Et tout ce que tu as lié sur terre, sera lié dans les Cieux,
Et quodcumque solveris super terram, erit solutum et in coelis.
Et tout ce que tu auras délié sur terre sera délié dans les Cieux.

Il est clair que cette phrase est très porteuse en terme de supersolution et le raprochement terre-ciel n'est pas sans évoquer le roman de Maurice Leblanc La comtesse de Cagliostro dans lequel Arsène Lupin fait correspondre les abbayes du pays de Caux avec les étoiles de la constellation de la grande Ourse pour en déduire l'emplacement physique d'un trésor. La lumière d'Alcor trouvant sa correspondance relative sur le sol normand non loin de l'Abbaye de Jumièges. (Monglane évoque ce roman de Lupin sur son site)
Bref, voilà qui est susceptible de plaire aux partisans de la piste aux étoiles.

Personnellement, l'issue de la 560 ne fait aucun doute et la nef encalminée correspond à la Chapelle Saint Léon IX de Dabo.
Il n'en reste pas moins que la valeur ajoutée d'Escher se situe moins au niveau de Dabo (connue en 420) qu'au niveau de la détermination de la phrase latine DABO CLAVES REGNI CAELORUM.
L'une des possibilités est bien sûr que cette chaîne reliquate soit participative de la supersolution.
Elle pourrait se rapprocher, par exemple, d'autres phrases latines telles EADEM MUTATA RESURGO (cf. spirale de Bâle) ou du MANIOS MED FHEFHAKED NUMASIOI de la fibule de Preneste.

Variations sur Escher

- Si on se détourne de Saint-Pierre de Rome pour se concentrer sur Escher, on peut remarquer qu'une ville sur la Gironde contient la chaîne Escher, la ville de Meschers-sur-Gironde qui figure sur la 989.
Par contre je viens de découvrir une ville dont j'ignorais l'existence et qui ne figure pas sur la 989, la ville d'Escherange en moselle !

- Autre possibilité dans la perspective d'un non-retour sur Dabo, c'est la possibilité que la phrase DABO CLAVES REGNI CAELORUM puisse fonctionner comme un marqueur de la nef.
Je donne un exemple. (ce n'est qu'un exemple pour expliquer l'approche du raisonnement, ne rebondissez pas sur l'exemple)

Vous aboutissez sur une région ou une ville comme Pléchatel et le marquage DCRC vous permet d'acquérir la certitude.
Vous savez qu'il existe une église Saint-Pierre et vous obtenez une confirmation sur place ou en interrogeant la base mémoire du patrimoine :




    Verrière (7) : Apôtres (les), évangélistes (les), saint Paul à Pléchâtel (35)


    Catégorie : Vitrail
    Edifice de conservation : église paroissiale ; Saint-Pierre
    Matériaux : verre transparent (coloré) : peint, grisaille sur verre
    Iconographie : figures bibliques (saint Jacques le Mineur, marteau, livre, palme, saint Simon, scie, palme)figures bibliques (saint Barthélémy, couteau, palme, saint Philippe, croix, palme)figures bibliques (saint Jean, aigle, plume, banderole, saint Marc, lion, banderole,)figure biblique (saint Pierre, clé, livre,)figures bibliques (saint Matthieu, livre, saint Luc, tableau : Vierge à l'Enfant)figures bibliques (saint Paul, épée, saint André, croix, palme)figures bibliques (saint Thomas, banderole,, saint Jacques le Majeur, épée, bâton)
    Inscription : inscription concernant le commanditaire ; inscription concernant l'iconographie ; signature ; date
    Précision inscription : inscription verrière saints Jacques et Simon : DONNE PAR LA VEUVE JULIEN LANGOUET DE LA MIAIS ET SES ENFANTS ; inscription sur verrière saints Barthélémy et Philippe : DONNE PAR MR DELALANDE ET SA FAMILLE DE CANACAU ; inscription sur verrière saints Jean et Marc : sur banderole Jean : ET VERBUM CARO FACTUM, sur banderole Marc : ECCE EGO MITTO ANGELUM MEU, au bas de la verrière : DONNE PAR MR L'ABBE GODET ET SA FAMILLE ; inscription sur verrière saint Pierre : sur banderole : TIBI DABO CLAVES REGNI COELORUM, au bas de la verrière : DONNE PAR MR PIERRE DELAITRE DE MAINTENIAC ; inscription sur verrière saints Mathieu et Luc : sur banderole Mathieu : LIBER GUERATIONIS JESUS CHRISTI, au banderole Luc de la verrière : DONNE PAR MR L'ABBE SEGUIN VICAIRE A PLECHATEL ; inscription sur verrière saints Paul et André : DONNE PAR MR MR LES ABBES BLANDIN ET LEUR FAMILLE DU CHATELIER ; inscription sur verrière saints Thomas et Jacques : sur banderole Thomas : TU ES DEUS MEUS BEATI QUI |NON VIDERCENT, au bas de la verrière : DONNE PAR MR MR LES FABRICIENS
    Auteur(s) : Meuret Antoine (peintre-verrier)
    Atelier : Meuret A (atelier)
    Lieu d'exécution : lieu d'exécution : pays de la Loire, 44, Nantes
    Siècle : 4e quart 19e siècle
    Date(s) : 1890
    Historique : Ensemble de verrières contemporaines de la construction de l' église, signés de l' atelier A. Meuret de Nantes et datés 1890, sauf celles des chapelles sud-ouest et nord-ouest, elles portent le nom de leur donateur.
    Date protection : oeuvre non protégée MH
    Statut juridique : propriété publique
    Type d'étude : inventaire topographique ; reprise de l’antériorité
    Nom rédacteur(s) : Barbedor Isabelle
    Copyright : © Inventaire général, 1967
    Référence : IM35000206
    Dossier consultable : service régional de l'inventaire BretagneHôtel de Blossac - 6, Rue du Chapitre 35044 RENNES Cedex - 02.99.29.67.67
Modifié en dernier par marvinclay le 20 oct. 2007 à 18:19, modifié 3 fois.
Amicalement,
Marvinclay

http://marvinclay.blogspot.com
Don Luis
Hulotte
Messages : 12045
Enregistré le : 02.10.2007
Messagepar Don Luis » 20 oct. 2007 à 11:08
Etonnant !

Je pense avoir une (double) Lumière céleste beaucoup plus probante et productive, mais bon...

Cette inscription latine m'a rappelé ma surprise, au tout début de ma chasse, quand, m'intéressant à la piste Compostelle, j'ai découvert que le Maître de Compostelle, dans la pièce de Montherlant, était le comte Dabo, avec comme devise "Dedit (?) et dabo" (J'ai donné et je donnerai).

J'imagine que cette forme du verbe latin doit se retrouver dans plusieurs autres contextes.

DL :respect:
Avatar de l’utilisateur
cori
Hulotte
Messages : 1835
Enregistré le : 05.09.2007
Messagepar cori » 20 oct. 2007 à 11:42
Image Marvin,

Je ne crois pas trop à cette piste en raison de ses références culturelles, difficiles à trouver.

Il n'empêche, j'ai ressenti le même plaisir à la relire
Car en plus de l'astuce, l'ESTHETISME est remarquable
Image
Mais on ne se bat pas dans l'espoir du succès!
Non! non! c'est bien plus beau lorsque c'est inutile!
Avatar de l’utilisateur
marvinclay
Epervière
Messages : 421
Enregistré le : 06.09.2007
Localisation : Rouen
Contact :
Messagepar marvinclay » 20 oct. 2007 à 12:16
Don Luis a écrit :Etonnant !

Je pense avoir une (double) Lumière céleste beaucoup plus probante et productive, mais bon...

Cette inscription latine m'a rappelé ma surprise, au tout début de ma chasse, quand, m'intéressant à la piste Compostelle, j'ai découvert que le Maître de Compostelle, dans la pièce de Montherlant, était le comte Dabo, avec comme devise "Dedit (?) et dabo" (J'ai donné et je donnerai).

J'imagine que cette forme du verbe latin doit se retrouver dans plusieurs autres contextes.

DL :respect:


Oui, bien sûr qu'on retrouve le mot Dabo dans plusieurs textes latins et notamment religieux mais sans doute beaucoup moins dans des représentations artistiques comme ce dessin d'Escher.
Le propre d'une énigme n'est-il pas justement de s'appuyer sur ces coïncidences qui créent des liens entre des choses a priori sans rapport ?(au cas particulier le futur d'un verbe au latin, un dessinateur hollandais et une ville française)
Quant à moi, je le pense.

PS : Je suis content de te retrouver sur ce forum, Don Luis.
Amicalement,
Marvinclay

http://marvinclay.blogspot.com
Avatar de l’utilisateur
marvinclay
Epervière
Messages : 421
Enregistré le : 06.09.2007
Localisation : Rouen
Contact :
Messagepar marvinclay » 20 oct. 2007 à 13:10
cori a écrit :Image Marvin,

Je ne crois pas trop à cette piste en raison de ses références culturelles, difficiles à trouver.

Il n'empêche, j'ai ressenti le même plaisir à la relire
Car en plus de l'astuce, l'ESTHETISME est remarquable
Image


Merci Cori, je t'avais promis que je redétaillerais la piste Escher.
Il faut savoir que cette piste surgit surtout en 580 chez certains chercheurs (comme Cyril) (Bourges et Cherbourg y sont consécutives et Carusburc ne masque pas Cherbourg)
La découverte de ESCHER n'est donc pas difficile dès lors qu'on a déjà entendu parler du dessinateur.

Par contre, Saint Pierre de Rome, c'est une autre paire de manche sans internet. Pour ma part, je me souviens avoir découvert quand j'étais enfant les dessins d'Escher chez un ami de mes parents qui possédait un livre sur le dessinateur mais je ne me souvenais pas de Saint Pierre de Rome (j'avais davantage été marqué par ces escaliers montants qui descendent).
Pour autant, je me souviens très bien avoir lu ces mots (dabo claves ...) sur les notes d'un chercheur daboïste donc plusieurs personnes qui ne se connaissaient pas sont parvenus à cette phrase par un biais ou par un autre et ca me semble un élément important quant au caractère reproductible d'un raisonnement.
Amicalement,
Marvinclay

http://marvinclay.blogspot.com
Don Luis
Hulotte
Messages : 12045
Enregistré le : 02.10.2007
Messagepar Don Luis » 20 oct. 2007 à 13:16
Merci de ton petit mot gentil !

Tu es réputé pour la rigueur de tes interventions. Quel dommage que tu te contentes de Dabo comme nef !

Dabo qui est d'ailleurs aligné avec Civray (Charles Martel se confessant à St-Gilles et regrettant donc ce qu'il a fait - voir le Michelin), "mon" ouverture et "ma" nef (Vézelay). S'il y a une énigme que je suis définitivement certain d'avoir résolu, c'est bien la 560 ! Et pas seulement en raison de ce TANPR ! Cette énigme débouche sur le plus beau tour de force de MV...

Quant au trait Cherbourg-Bourges-Golfe-Juan, je le vois plutôt dans la 600. Le total des masses atomiques est en effet de 1791,9, et cela me suggère de m'intéresser à l'iode (126,9), car 1791,9-126,9 = 1665, qui est la date de la fondation des miroiteries de St-Gobain. (Je trouve déjà St-Gobain dans la 470)

La masse atomique de l'iode est donc 126,9. Or, l'énigme précédente nous a dit Bourges vaudra 1, Cherbourg vaudra 2, Gérardmer vaudra 6, Jarnac vaudra 9. Je trace donc les lignes Bourges-Cherbourg (et son prolongement vers G-J (126,9 est codé B C G,J) et Gérardmer-Jarnac, et je constate que l'intersection est le point où s'abaisse la perpendiculaire qui permet de trouver le symétrique du Bec d'Allier par rapport à la "ligne de mire" BCG-J. C'est ce que j'appelle le "coup de l'iode", que j'ai déjà donné ailleurs.
Pourquoi le Bec d'Allier ? Parce qu'Al-Mar s'allie et parce que la symétrie BC.E BE BE BC.E.

Comme quoi la 600 est une énigme inépuisable !

DL :respect:
AREPO
Effraie
Messages : 249
Enregistré le : 18.09.2007
ok pour dabo en 420 ! Messagepar AREPO » 20 oct. 2007 à 14:29
c'est même quasiment évident.. en 420 mais
faire le dabo la nef, je dis non.
pour plusieurs raisons :
1/ la 420 donne déjà la chapelle de dabo.
c'est une clef à exploiter pour trouver la nef en 560.
2/ max ne va pas nous la jouer bis repetita.. donc Dabo sert à trouver la nerf mais ce n'est pas la nef.
3/ en décryptant la 560 on arrive à la nef en utilisant dabo chapelle st léon, mais ce n'est pas (encore dazbo grrr et lol !!) abdo. c'est la nef et elle est superbe >> c'est l'hotel dieu du Tonnerre (cad Jupiter retrouvé en tant que lumière céleste car jupiter est le dieu du Tonnerre) et l'hotel dieu du Tonnerre >> voir site sur lui = magnifique carène renversée = nef encalminée.
Dabo a servi à décrypter ce lieu dans LYON NE (lire LYON NE par la suite pour la 650 qui vient après).
rester scotché à dabo après la 420 relève de l'entêtement (car l'en-tête ment aussi lol)
à quoi ça servirait que le max se décarcasse pour nous refourguer la chapelle en 560 après avoir eu sa bénédiction (sous rires) en 420 ?

amitiés joyeuses :ancien:
AREPO.
Avatar de l’utilisateur
marvinclay
Epervière
Messages : 421
Enregistré le : 06.09.2007
Localisation : Rouen
Contact :
Re: ok pour dabo en 420 ! Messagepar marvinclay » 21 oct. 2007 à 00:23
AREPO a écrit :c'est même quasiment évident.. en 420 mais
faire le dabo la nef, je dis non.
pour plusieurs raisons :
1/ la 420 donne déjà la chapelle de dabo.
c'est une clef à exploiter pour trouver la nef en 560.
2/ max ne va pas nous la jouer bis repetita.. donc Dabo sert à trouver la nerf mais ce n'est pas la nef.
3/ en décryptant la 560 on arrive à la nef en utilisant dabo chapelle st léon, mais ce n'est pas (encore dazbo grrr et lol !!) abdo. c'est la nef et elle est superbe >> c'est l'hotel dieu du Tonnerre (cad Jupiter retrouvé en tant que lumière céleste car jupiter est le dieu du Tonnerre) et l'hotel dieu du Tonnerre >> voir site sur lui = magnifique carène renversée = nef encalminée.
Dabo a servi à décrypter ce lieu dans LYON NE (lire LYON NE par la suite pour la 650 qui vient après).
rester scotché à dabo après la 420 relève de l'entêtement (car l'en-tête ment aussi lol)
à quoi ça servirait que le max se décarcasse pour nous refourguer la chapelle en 560 après avoir eu sa bénédiction (sous rires) en 420 ?

amitiés joyeuses :ancien:
AREPO.


Je comprends tout à fait ton point de vue, Graal ; tu préfères utiliser Dabo en 420 pour rebondir sur une solution différente en 560 plutôt que de rejouer Dabo dans une approche qui semble overkill.
En effet, la 560 apparaîtrait comme une énigme pour rien ...
Je ne peux pas argumenter sans révéler des solutions que je ne souhaite pas pour l'instant évoquer sauf à dire que la chapelle saint Léon IX est effectivement la nef encalminée et qu'elle recueille une validation positive en 560 et une confirmation sans appel en 650.
Amicalement,
Marvinclay

http://marvinclay.blogspot.com
AREPO
Effraie
Messages : 249
Enregistré le : 18.09.2007
Re: ok pour dabo en 420 ! Messagepar AREPO » 21 oct. 2007 à 08:59
marvinclay a écrit :
AREPO a écrit :c'est même quasiment évident.. en 420 mais
faire le dabo la nef, je dis non.
pour plusieurs raisons :
1/ la 420 donne déjà la chapelle de dabo.
c'est une clef à exploiter pour trouver la nef en 560.
2/ max ne va pas nous la jouer bis repetita.. donc Dabo sert à trouver la nerf mais ce n'est pas la nef.
3/ en décryptant la 560 on arrive à la nef en utilisant dabo chapelle st léon, mais ce n'est pas (encore dazbo grrr et lol !!) abdo. c'est la nef et elle est superbe >> c'est l'hotel dieu du Tonnerre (cad Jupiter retrouvé en tant que lumière céleste car jupiter est le dieu du Tonnerre) et l'hotel dieu du Tonnerre >> voir site sur lui = magnifique carène renversée = nef encalminée.
Dabo a servi à décrypter ce lieu dans LYON NE (lire LYON NE par la suite pour la 650 qui vient après).
rester scotché à dabo après la 420 relève de l'entêtement (car l'en-tête ment aussi lol)
à quoi ça servirait que le max se décarcasse pour nous refourguer la chapelle en 560 après avoir eu sa bénédiction (sous rires) en 420 ?

amitiés joyeuses :ancien:
AREPO.


Je comprends tout à fait ton point de vue, Graal ; tu préfères utiliser Dabo en 420 pour rebondir sur une solution différente en 560 plutôt que de rejouer Dabo dans une approche qui semble overkill.
En effet, la 560 apparaîtrait comme une énigme pour rien ...
Je ne peux pas argumenter sans révéler des solutions que je ne souhaite pas pour l'instant évoquer sauf à dire que la chapelle saint Léon IX est effectivement la nef encalminée et qu'elle recueille une validation positive en 560 et une confirmation sans appel en 650.


j'entends et comprends tes hésitations à en dire plus...
ceci dit, j'ose espérer que tes sentinelles ne sont pas les 2 bornes St Martin(répertoriées ainsi sur IGN et non 3 alors même qu'elles sont 3 sur le terrain)... j'espère pour toi que tu as des sentinelles qui tiennent la route.
ceci dit, chacun semble de toutes évidences avoir un décryptage différent de la 560, même en ayant la clef identique chapelle St léon de dabo en fin 420 !? étrange...
amitiés
:ancien: AREPO est mon nouveau pseudo marvinclay ("graal" est mort et enterré comme la chouette lol)...
explain : AREPO est une partie du carré magique SATOR TENET ....
Avatar de l’utilisateur
Peels
Dryade
Messages : 1322
Enregistré le : 07.09.2007
Messagepar Peels » 03 déc. 2007 à 09:47
Sympa cette approche Marvin et puis élégante...

Un petit truc que j'ai trouvé assez rapidement avec cette phrase que tu donne:

Si cette phrase a attiré ton attention, c'est que tu avais surement déjà DABO dans ta chasse.
Donc il est admissible de voiloir traiter cette phrase de la façon suivante:
DABO
CLAV
ESRE
GNIC
AELO
RUM


Plutôt amusant non?

Amicalement Peels
indijames
Hulotte
Messages : 2435
Enregistré le : 13.11.2007
Messagepar indijames » 03 déc. 2007 à 11:58
Marvin, c'est pas bien, pour le coup tu me ferais presque regretter de ne
pas avoir suivi la piste DABO !

Ca c'est une solution comme je les aime. Je ne l'avais pas encore lue, mais
bravo, c'est astucieux et élégant. En tout cas j'adore, et je le dis
pas souvent !

Amicalement
Indi :bravo:
Avatar de l’utilisateur
Buonardo
Hulotte
Messages : 2021
Enregistré le : 07.11.2007
Localisation : Californie
Escher encore et encore... Messagepar Buonardo » 03 déc. 2007 à 23:05
560 c'est trop loin dans la chasse pour moi mais si cela peut aider:

01212 Lescheroux
17230 Meschers-sur-Gironde
19163 Le Pescher
57199 Escherange
63250 Neschers
73146 Lescheraines
77247 Lescherolles

Amities
B.
Avatar de l’utilisateur
cori
Hulotte
Messages : 1835
Enregistré le : 05.09.2007
Re: Escher encore et encore... Messagepar cori » 03 déc. 2007 à 23:34
Buonardo a écrit :560 c'est trop loin dans la chasse pour moi mais si cela peut aider:

01212 Lescheroux
17230 Meschers-sur-Gironde
19163 Le Pescher
57199 Escherange
63250 Neschers
73146 Lescheraines
77247 Lescherolles

Amities
B.


Escherange est interessant : vestiges de la ligne Maginot :ange:
Mais on ne se bat pas dans l'espoir du succès!
Non! non! c'est bien plus beau lorsque c'est inutile!
Avatar de l’utilisateur
Buonardo
Hulotte
Messages : 2021
Enregistré le : 07.11.2007
Localisation : Californie
Ou bien... Messagepar Buonardo » 04 déc. 2007 à 02:07
NescherS entre le Nord et Sud pres d'Issoire...avec des vestiges au British Museum en Albion
...comme quoi on trouve tout ce qu'on veut...
Amities
B.
Avatar de l’utilisateur
Kelerm
Dryade
Messages : 1164
Enregistré le : 05.09.2007
Contact :
Messagepar Kelerm » 04 déc. 2007 à 11:35
73146 Lescheraines est intéressant : j'allais me baigner dans son lac étant petit :jesors:
Red Orange Yellow Green Blue Indigo Violet
Avatar de l’utilisateur
Nicolas
Chevêche
Messages : 47
Enregistré le : 04.02.2008
Localisation : Genève
Messagepar Nicolas » 11 janv. 2009 à 05:45
BOURGESCHERBOURG

Escher (Maurits Cornelis) (Leeuwarden 1898 - Laren 1972)

Une de ces deux dates est importante et confirmera le fait d'avoir la bonne Nef en 560.

Amicalement
Nicolas
In girum imus nocte et consumimur igni
james
Hulotte
Messages : 2487
Enregistré le : 20.01.2017
Re: La piste Escher Messagepar james » 02 déc. 2018 à 17:38
Je fais remonter ce sujet, il y a là beaucoup de choses intéressantes sur lesquelles j'aimerais revenir...
james
Hulotte
Messages : 2487
Enregistré le : 20.01.2017
Re: La piste Escher Messagepar james » 03 déc. 2018 à 11:40
marvinclay a écrit :
Cherche l'ouverture qui révèle la lumière céleste se traduit donc ainsi : cherche la partie de Bourges qui révèle la lumière céleste.
Ce qui nous donne : Golfe-Juan - BourgEs - Cherbourg
L'alignement fait apparaître un dessinateur (cf. crayon), le maître des perspectives impossibles, M.C. ESCHER.
A noter que la séquence BOURGESCHERBOURGESCHERBOURG... évoque un procédé typiquement Escherien, celui de l'imbrication des motifs.


J'aime beaucoup cette dernière trouvaille. Il y a sans doute d'autres manières d'y parvenir, complémentaires, comme de chercher par exemple l'ouverture dans le mot CHERCHER lui-même. En procédant de la sorte, on s'aperçoit assez rapidement qu'en divisant le mot en deux, on obtient CHER BOURGES CHER, autrement dit Bourges... dans le Cher ! Et que ce motif semble reproductible... CHER BOURGES CHER BOURGES CHER BOURGES CHER...

Curieusement, on remarque que Cherbourg, autrement dit Carusburc, se dissimule aussi dans cette chaîne de caractères...

CHERBOURGESCHERBOURGESCHERBOURG

Voire un certain Escher...

CHERBOURGESCHERBOURGESCHERBOURGES

Tout bien réfléchi, la méthode de Marvinclay est peut-être plus simple, à partir de l'alignement Golfe-Juan - BourgEs - Cherbourg. C'est juste la formulation " la partie de Bourges qui révèle " qui me chagrine un peu je crois.
james
Hulotte
Messages : 2487
Enregistré le : 20.01.2017
Re: La piste Escher Messagepar james » 03 déc. 2018 à 15:47
Ce passage de CHERCHER à CHER BOURGES CHER , puis la reproduction de ce même " motif " à l'infini, tel un serpent qui se mord la queue, me fait penser à cette citation d'Umberto Eco : " Une poule est l'artifice qu'utilise un oeuf pour produire un autre oeuf. " De poule nous n'avons pas, mais nous avons un coq, et lié à Bourges qui plus est. Le coq et l'œuf, voilà une association qui mériterait de plus amples développements.

Autre curiosité, le département du Cher valant 18, son redoublement nous permet d'appréhender l'IS : " Il n'y a pas 36 ouvertures, il n'y en a qu'une dans le livre " sous un angle, là encore à mon sens, tout à fait intéressant.
Avatar de l’utilisateur
Archimede
Hulotte
Messages : 2621
Enregistré le : 25.03.2011
Re: La piste Escher Messagepar Archimede » 03 déc. 2018 à 22:18
Cherchant Cher Chant…
On ne passe pas, c'est fermé…

Mais peut-être CHER BOURG, et toujours cherchant le CHER CHANT.
On passe, c'est ouvert…
Suis pas loin de panser celui auquel je pense. Oh là, tout doux...
Ma voiture est garée en bas.
Mon volatile est gavé en basilique.

Retourner vers « 560 »

Qui est en ligne

Utilisateurs enregistrés : Bing [Bot], Google [Bot]