Le rendez-vous d'Hernani

Discussions au fil de l'eau sur la 560
Avatar de l’utilisateur
Puzz
Ninoxe
Messages : 275
Enregistré le : 07.06.2015
Le rendez-vous d'Hernani Messagepar Puzz » 20 mars 2016 à 17:08
Bonjour,

J'essaie de mener ma marque à travers les écueils de cette énigme (piègeuse selon Max - sous entendu les autres ne le sont pas trop :roule: ce qui promet...)
Après en avoir éviter un certain nombre, je me pose une petite question liée à l'IS sur les rendez-vous.
Sachant qu'une IS n'est sensée apporter qu'une confirmation ou un coup de pouce et que tout est dans le livre, il doit falloir trouver dans l'énigme (ou alors celles qui précèdent) qqchose qui fait penser à des rendez-vous, non ?
Et justement notre brave Hernani (nom emprunté par Victor Hugo à cette localité espagnole où il est passé dans son enfance) a un rendez-vous plutôt important dans l'acte IV (il n'est pas le seul).
D'ailleurs à chaque "rendez-vous" de conjurés, une petite phrase est prononcée.
C'est là que je sollicite un peu votre aide :
je n'ai que des versions électroniques du texte de la pièce et il se trouve que sur les versions que j'ai trouvées, je remarque une coquille typographique sur le mot de passe (la dernière fois où il est employé dans la pièce - c'est à dire la troisième...).
Je lis " Ad Angusta" au lieu de Ad Augusta.
D'où ma question : qqn a-t-il le texte papier pour vérifier que la coquille est fortuite et vient d'une erreur de frappe de la version électronique que j'ai ?

Merci d'avance pour votre aide
(je pourrais aller en acheter un exemplaire et enrichir mon pauvre bagage culturel, mais j'ai d'autres projets à court terme)

Amicalement,
Puzz
Errare humanum est : j'ai cru qu'il n'y avait pas d'incohérence dans les madits !
Avatar de l’utilisateur
Kelerm
Dryade
Messages : 1164
Enregistré le : 05.09.2007
Contact :
Re: Le rendez-vous d'Hernani Messagepar Kelerm » 21 mars 2016 à 09:46
Il suffit de te rendre sur le site de la Bibliothèque Nationale de France pour y consulter des exemplaires imprimés et numérisés :

http://gallica.bnf.fr/services/engine/s ... nani%22%29
Red Orange Yellow Green Blue Indigo Violet
Avatar de l’utilisateur
Puzz
Ninoxe
Messages : 275
Enregistré le : 07.06.2015
Re: Le rendez-vous d'Hernani Messagepar Puzz » 21 mars 2016 à 23:22
Merci Kelerm !

je n'y avais pas pensé : :lol:
En tout cas, pas de coquille trouvée dans les éditions du XIXe

A+
Puzz
Errare humanum est : j'ai cru qu'il n'y avait pas d'incohérence dans les madits !
Avatar de l’utilisateur
Puzz
Ninoxe
Messages : 275
Enregistré le : 07.06.2015
Re: Le rendez-vous d'Hernani Messagepar Puzz » 23 mars 2016 à 21:37
J'édite ma propre réponse.

En fait la coquille sur le 3ème "Ad Augusta" vient de l'édition originale de 1830, scannée par la BNF (je l'avais loupé lors de ma 1ère recherche). Cette édition comportait un certain nombre d'erreurs qui ont été corrigées par la suite.
Mais est-ce que cela cache qqchose ? mystère pour moi ; je n'en suis pas encore à chercher les fautes qui provoquent des embuches.
En tout cas, trois mots de passe et 3 rendez-vous dans cette énigme...

A+
Puzz
Errare humanum est : j'ai cru qu'il n'y avait pas d'incohérence dans les madits !
Avatar de l’utilisateur
Archimede
Hulotte
Messages : 2621
Enregistré le : 25.03.2011
Re: Le rendez-vous d'Hernani Messagepar Archimede » 23 mars 2016 à 22:01
Puzz a écrit :J'édite ma propre réponse.

En fait la coquille sur le 3ème "Ad Augusta" vient de l'édition originale de 1830, scannée par la BNF (je l'avais loupé lors de ma 1ère recherche). Cette édition comportait un certain nombre d'erreurs qui ont été corrigées par la suite.
Mais est-ce que cela cache qqchose ? mystère pour moi ; je n'en suis pas encore à chercher les fautes qui provoquent des embuches.
En tout cas, trois mots de passe et 3 rendez-vous dans cette énigme...

A+
Puzz

Salut Puzz, as-tu un lien afin que l'on puisse jeter un oeil à cette coquille ?
Merci.
Suis pas loin de panser celui auquel je pense. Oh là, tout doux...
Ma voiture est garée en bas.
Mon volatile est gavé en basilique.
Avatar de l’utilisateur
Puzz
Ninoxe
Messages : 275
Enregistré le : 07.06.2015
Re: Le rendez-vous d'Hernani Messagepar Puzz » 24 mars 2016 à 00:40
Errare humanum est : j'ai cru qu'il n'y avait pas d'incohérence dans les madits !
Avatar de l’utilisateur
Archimede
Hulotte
Messages : 2621
Enregistré le : 25.03.2011
Re: Le rendez-vous d'Hernani Messagepar Archimede » 24 mars 2016 à 16:37
Merci Puzz. En effet c'est rigolo cette coquille...
Je ne maîtrise pas encore la question du mot de passe des conjurés dans le jeu, mais peut-être bien que cette coquille est en relation avec le jeu.
Suis pas loin de panser celui auquel je pense. Oh là, tout doux...
Ma voiture est garée en bas.
Mon volatile est gavé en basilique.
Gloo
Hulotte
Messages : 1885
Enregistré le : 06.11.2015
Re: Le rendez-vous d'Hernani Messagepar Gloo » 25 mars 2016 à 01:05
Il me semble avoir lu que MV aimait bien trouver des erreurs de ce type dans les documents courants.
(En recherche de la source...)
Mais ce genre d'information était-elle trouvable (pour le commun des mortels) en 93 ?
Parce-que si oui, c'est pas inintéressant. Le "u" qui se transforme en "n" ça me plaît.
LA VERITE EST TOUJOURS AU MILIEU !... AMITIES -- MAX // Le trésor de la Victoria.
Avatar de l’utilisateur
Puzz
Ninoxe
Messages : 275
Enregistré le : 07.06.2015
Re: Le rendez-vous d'Hernani Messagepar Puzz » 27 mars 2016 à 15:46
bonjour,

j'apporte juste une précision sur mon post initial après avoir été contacté en mp :
je cite Hernani, notamment l'origine espagnole du nom. Mais en ce qui concerne la direction à suivre en partant de Cherbourg, c'est une fausse piste selon moi (et donc je ne voudrais pas que mon post puisse induire des chercheurs sur une mauvaise piste - toujours amha :alatienne: )

Amicalement,
Puzz
Errare humanum est : j'ai cru qu'il n'y avait pas d'incohérence dans les madits !
vifsorbier
Lapone
Messages : 1000
Enregistré le : 14.01.2012
Localisation : Ailleurs
Re: Le rendez-vous d'Hernani Messagepar vifsorbier » 27 mars 2016 à 19:41
Je doute que la coquille soit à prendre en considération, sinon ceux qui ont eux une version sans coquille sont cuits (sujet pertinent à Pâques :edente: ). A mon avis la seule raison pour laquelle, on pourrait considérer cette coquille serait si la première édition avait effectivement eu une coquille et que cela ait fait une histoire.

La réplique suivante "Les saints nous protègent" avait attiré mon attention. Nous avons déjà Saint-Jean baptiste en 500 et des dates en 420. Cela aurait put être un moyen de trouver une autre date. Mais cela ne m'a mené à rien et tant mieux!
Avatar de l’utilisateur
tanacl
Lapone
Messages : 1109
Enregistré le : 05.06.2014
Re: Le rendez-vous d'Hernani Messagepar tanacl » 27 mars 2016 à 21:51
vifsorbier a écrit :Mais cela ne m'a mené à rien et tant mieux!
?
vifsorbier
Lapone
Messages : 1000
Enregistré le : 14.01.2012
Localisation : Ailleurs
Re: Le rendez-vous d'Hernani Messagepar vifsorbier » 27 mars 2016 à 23:18
Je n'aime pas l'idée de s'appuyer sur un bout d'un texte tiers pour résoudre une énigme. Surtout du Victor Hugo.
Avatar de l’utilisateur
Puzz
Ninoxe
Messages : 275
Enregistré le : 07.06.2015
Re: Le rendez-vous d'Hernani Messagepar Puzz » 27 mars 2016 à 23:52
@vifsorbier

Ma question sur cette coquille potentielle était plus de l'ordre du détail que du moyen de résoudre cette énigme.
Cependant j'ai tendance à me méfier quand je rencontre quelque chose d' "anormal".
Je souhaitais juste vérifier que c'était anecdotique.
Mais si par exemple, cette coquille se trouvait dans les éditions papier que l'on peut se procurer en librairie ou en bibliothèque à l'époque du lancement de la chasse, je pense que cela vaut le coup de s'interroger un minimum (ceci dit je n'ai toujours pas cette info, mais j'irai vérifier dans une librairie à l'occasion).
Certaines "coquilles" peuvent engendrer de longs débats (cf einsteinium)...

Sur l'utilisation ou non du texte d'un auteur pour la chasse (pas forcément un roman), libre à chacun d'avoir sa vision. Je faisais juste remarquer qu'une IS (les 3 rendez-vous) pourrait s'appliquer à cette énigme et que les IS sont en général des confirmations de ce que l'on trouve dans une énigme. Or le titre renvoie à cette pièce de Victor Hugo et quand il est cité dans l'oeuvre, il est utilisé 3 fois. Il n'est pas illogique d'y voir un lien.
Pour ma part, jusqu'à présent je n'ai rien trouvé d'autre dans les éléments de cette énigme qui me fasse penser à 3 rendez-vous. Or cette IS est parmi les plus importantes données par Max.
Mais je n'ai pas la solution, alors pour l'instant c'est une hypothèse comme une autre.

Si on considère que l'IS s'applique bien à ce stade du jeu, on peut aussi se poser la question de ce qui est important dans l'IS : la clarté, la mer cantabrique, le terme rendez-vous, leur nombre ou tout à la fois ?
Si le nombre est important, il doit y avoir une raison (amha).

Amicalement,
Puzz
Errare humanum est : j'ai cru qu'il n'y avait pas d'incohérence dans les madits !
vifsorbier
Lapone
Messages : 1000
Enregistré le : 14.01.2012
Localisation : Ailleurs
Re: Le rendez-vous d'Hernani Messagepar vifsorbier » 28 mars 2016 à 01:08
@Puzz

je trouve tes remarques très pertinentes et ton lien Hernani/IS, intéressant.

Je ne peux qu'être d'accord avec ton approche sur les anomalies. Ma réserve portait sur les critères à partir duquel on peut considérer qu'une anomalie a pu être exploitée par l'auteur.
Timy
Hulotte
Messages : 1829
Enregistré le : 13.09.2008
Re: Le rendez-vous d'Hernani Messagepar Timy » 28 mars 2016 à 08:52
Gloo a écrit :Il me semble avoir lu que MV aimait bien trouver des erreurs de ce type dans les documents courants.
(En recherche de la source...)
Mais ce genre d'information était-elle trouvable (pour le commun des mortels) en 93 ?
Parce-que si oui, c'est pas inintéressant. Le "u" qui se transforme en "n" ça me plaît.


Je me posais souvent ce type de questions lorsque je m'appuyais sur une documentation pointue.

Mais ça, c'était avant ! (comme dans la pub).

Le tour de France d'Orval doit nous faire réfléchir sur l'ampleur des recherches documentaires (pas systématique mais sur certains points) que l'on peut être amené à faire.
Le livre des soluces, si tenté* qu'il paraisse un jour, contiendra sans doute une référence, une source, d'un usage plus ou moins courant (c'était le cas il me semble bien pour le Tour de France d'Orval), au moins disponible dans une bonne bibliothèque municipale. Le hic, c'est que l'on ne maîtrise pas ce type de "sourçage" d'époque, et que les ouvrages modernes (dont la place n'est pas extensible à l'infini) doivent régulièrement faire le ménage pour permettre l'arrivée de nouveaux articles.

Second point, bien pire AMHA, la passion pour les erreurs dans les sources. Cette marotte de Max est à prendre en compte et j'ai bien peur sur ce point qu'il soit jusqu'au-boutiste, considérant que le chercheur doit être suffisamment débrouillard afin d'être en capacité de trouver la donnée juste. Je pense notamment à des histoires de lieu de naissance erroné, il fallait presque se procurer le livret de famille de la personnalité...
Pour couronner le tout, il n'a qu'une seule fois utilisé sciemment une source erronée, qu'il avait jugé trop dure à identifier à l'époque. Il l'a regretté depuis et n'a jamais réitéré et ne l'avais jamais fait avant. Ne comptez donc pas sur la chouette pour déroger à cette règle.

En tout cas, le truc des ados ne disposant que d'une petite rousse ou d'un gros robert pour résoudre le jeu, ce n'est qu'une tarte à la crème. Enfin AMHA.

Conclusion : Consulter aujourd'hui la BNF en ligne ou les google books, c'est tout à fait à recommander, n'en déplaise aux intégristes du simplisme. Ce qu'il convient de garder à l'esprit, c'est de bien coller aux énigmes sinon on finit toujours par trouver tout et n'importe quoi.
Pour donner un exemple, j'ai consulté un manuscrit du XVème siècle pour obtenir des infos plus que précieuses. Ces données sont, ou ont été, forcément disponibles dans une documentation encyclopédique d'usage courant. Néanmoins, l'original m'a permis de mettre le doigt sur des erreurs incroyables, notamment calendaires.
Je ne vais certainement pas me pourrir la vie à vérifier que ces données documentaires ont bien été disponibles à un moment donné dans une encyclopédie classique. Ces informations sont factuelles, point final !

Ainsi, tous les moyens sont bons, il n'y a pas d'entrave à se créer en ce domaine !

P.S.1 : Quant aux recherches sur Hernani, telles qu'évoquées dans ce topic, elles me semblent tout à fait digne d'intérêt.

P.S.2 : Je vous livre une erreur documentaire que nous avons tous fait, qui n'a rien à voir avec les éléments précédents (quoique...). Je pense que Carusburc n'a jamais été une toponymie latine, c'est sans doute un faux ami.

A+

* Spéciale dédicace.
Avatar de l’utilisateur
tanacl
Lapone
Messages : 1109
Enregistré le : 05.06.2014
Re: Le rendez-vous d'Hernani Messagepar tanacl » 28 mars 2016 à 09:44
vifsorbier a écrit :Je n'aime pas l'idée de s'appuyer sur un bout d'un texte tiers pour résoudre une énigme. Surtout du Victor Hugo.
Effectivement... dès lors je comprends mieux ta phrase ! tanacl
Gloo
Hulotte
Messages : 1885
Enregistré le : 06.11.2015
Re: Le rendez-vous d'Hernani Messagepar Gloo » 28 mars 2016 à 09:52
vifsorbier a écrit :Je n'aime pas l'idée de s'appuyer sur un bout d'un texte tiers pour résoudre une énigme. Surtout du Victor Hugo.

Pourtant MV a utilisé ce principe pour Le trésor d'Orval, et carrément pour l'entrée en jeu. Alors certes, la Chouette est différente, mais je ne suis pas sûr que ça soit à exclure.
LA VERITE EST TOUJOURS AU MILIEU !... AMITIES -- MAX // Le trésor de la Victoria.
Avatar de l’utilisateur
Egide
Hulotte
Messages : 2960
Enregistré le : 01.06.2014
Re: Le rendez-vous d'Hernani Messagepar Egide » 28 mars 2016 à 10:59
@Timy

Second point, bien pire AMHA, la passion pour les erreurs dans les sources. Cette marotte de Max est à prendre en compte et j'ai bien peur sur ce point qu'il soit jusqu'au-boutiste, considérant que le chercheur doit être suffisamment débrouillard afin d'être en capacité de trouver la donnée juste.


En conclusion du "trésor de la Victoria", Max écrit:

"(les finalistes) ont acquis - en même temps qu'une indéniable ouverture sur le monde - la capacité de ne jamais se satisfaire d'a priori et de fausses évidences, et ont appris que les hommes devaient aller "aux grandes vérités par toutes les erreurs", ainsi que l'écrivait au XVIIIè siècle le moraliste Joseph Joubert."

Cette histoire d'erreur et de vérité revient souvent dans l'oeuvre de Max...Je ne serais pas étonné si la supersolution était basée sur ce principe. Le chemin est semé d'embûches, peut-être comme celui du petit Poucet est semé de petits cailloux! :alatienne:
Club des anarchistes posés sans foi ni foie.
vifsorbier
Lapone
Messages : 1000
Enregistré le : 14.01.2012
Localisation : Ailleurs
Re: Le rendez-vous d'Hernani Messagepar vifsorbier » 26 juil. 2017 à 08:16
Gloo a écrit :
vifsorbier a écrit :Je n'aime pas l'idée de s'appuyer sur un bout d'un texte tiers pour résoudre une énigme. Surtout du Victor Hugo.

Pourtant MV a utilisé ce principe pour Le trésor d'Orval, et carrément pour l'entrée en jeu. Alors certes, la Chouette est différente, mais je ne suis pas sûr que ça soit à exclure.


Je n'aime toujours pas l'idée mais je te donne raison. A partir du moment ou une piste amène à un texte court, il doit être possible de l'utiliser .

Retourner vers « 560 »

Qui est en ligne

Utilisateurs enregistrés : Bing [Bot]