Le point sur la nef: connue avant ou non?

Discussions au fil de l'eau sur la 560
Avatar de l’utilisateur
tanacl
Lapone
Messages : 1106
Enregistré le : 05.06.2014
100 % d'accord avec toi, Bérurier.

L'IS ne nous dit pas qu'on va retrouver une nef encalminée qu'on a déjà trouvée par ailleurs, mais que ce qu'on a trouvé en 600, on le retrouvera en 560 ; et pour embrouiller, Max l'annonce via une anagramme qui associe NEF ENCALMINEE et NEE CLEF EN MAIN. Si on devait trouver la même chose, Max ne nous le dirait pas, et même il prendrait bien garde de ne pas l'évoquer. Donc ce n'est pas la Nef Encalminée qu'on re-trouve en 560, mais autre chose. En l'occurrence le NNP. Et la Nef ne se trouve qu'en fin de 560, juste avant le trait à ne pas regretter.

AM(H)A tanacl
berurier
Ninoxe
Messages : 352
Enregistré le : 10.11.2007
Localisation : Vendée
tanacl a écrit :100 % d'accord avec toi, Bérurier.

L'IS ne nous dit pas qu'on va retrouver une nef encalminée qu'on a déjà trouvée par ailleurs, mais que ce qu'on a trouvé en 600, on le retrouvera en 560 ; et pour embrouiller, Max l'annonce via une anagramme qui associe NEF ENCALMINEE et NEE CLEF EN MAIN. Si on devait trouver la même chose, Max ne nous le dirait pas, et même il prendrait bien garde de ne pas l'évoquer. Donc ce n'est pas la Nef Encalminée qu'on re-trouve en 560, mais autre chose. En l'occurrence le NNP. Et la Nef ne se trouve qu'en fin de 560, juste avant le trait à ne pas regretter.

AM(H)A tanacl

Moi, pas d'accord avec toi !

Le but des IS est de remettre le troupeau dans le droit chemin et certainement pas de nous embrouiller.

Cette énigme est le point de blocage de tous les chercheurs jusqu'à présent mais le fautif n'est pas l'énigme 560 ! Vous avancez depuis la 530 sans savoir ce que Max cherche à vous faire faire. Je vous assure que si vous aviez compris la 560 vous paraitrait très simple et logique.

Personnellement, cela m'aurait beaucoup ennuyé que la 560 ne me demande pas de chercher l'ouverture qui révèle la lumière céleste.

Berurier
Avatar de l’utilisateur
tanacl
Lapone
Messages : 1106
Enregistré le : 05.06.2014
berurier a écrit :Le but des IS est de remettre le troupeau dans le droit chemin et certainement pas de nous embrouiller.

C'est là où nous ne sommes pas d'accord, et ça vaut pour beaucoup d'IS. Je rappelle en préambule qu'on peut résoudre la chouette sans les IS. Mais il n'empêche qu'elles peuvent aider. C'est l'hypothèse de départ.

J'excepte des IS très simples du genre GONFLE ET SES AVIS TIENNENT LA ROUTE, ou LE TOUR DE FRANCE A CROISE LA FLECHE D'APOLLON. Ces énigmes sont compréhensibles tel quel.

Mais prenons pour commencer le cas le plus extrême, les IS négatives. Par exemple LA CHOUETTE N'EST PAS SUR UNE ILE, ou SI ELLE Y ÉTAIT, LA CHOUETTE D'OR NE CHUINTERAIT PAS, ELLE GOUAILLERAIT ! deux informations qui n'avaient pas d'intérêt spécifique pour les chercheurs, personne ne songeant alors à creuser sur Montmartre. Donc il y a d'autre choses derrière ces indications supplémentaires.

Il s'agit bien d'indications supplémentaires, donc il faut les prendre comme ayant un intérêt pour la chasse. Max sinon n'en aurait pas parlé. Il y a cinq IS dites négatives, à exploiter, donc. En donnant pour négatives des indications qui sont positives pour la recherche, Max désoriente le chercheur.

Je reprends, première hypothèse : les indications supplémentaires donnent toutes des informations qui ont un intérêt pour le chercheur. Donc même les indications négatives ont un intérêt pour la recherche.

Deuxième groupe d'IS, celles qui donnent une information précise, mais qui reste à exploiter.
Exemple : CA S'EST PASSE EN 778. L'information est directe, mais il reste à savoir ce qui s'est passé en 778. La solution RONCEVAUX est tentante, mais est-elle unique ?
Exemple : LA CLARTE VIENDRA DE TROIS HABI(L)ES RENDEZ-VOUS EN MER CANTABRIQUE. C'est une précision géographique d'importance, mais avec des écueils : on ne sait pas à quelle énigme fait référence l'indication ; la mer Cantabrique est un espace mal défini ; les notions de clarté et d'habiles rendez-vous sont sujets à interprétation.

Troisième groupe d'IS, les énigmes.
Exemple : LES GRANDES LUMIÈRES SONT FAITES DE PETITES LUEURS. Sans doute l'IS fait-elle référence à la lumière, mais il s'agit ici d'un pluriel. Alors LA lumière ou LES lumières ? tout reste à découvrir.
Exemple : IMMOBILES ET FIDÈLES, TANGIBLES ET MASSIVES, SEMBLABLES ET DISSEMBLABLES, CE SONT LES SENTINELLES. On a affaire distinctement à la nature des sentinelles, mais le ton donné avec ces trois couples fait immédiatement penser à une énigme.
Exemple : IL N'Y A QU'UNE SEULE VÉRITÉ, ET IL FAUT LA TROUVER. MAIS LE CHEMIN EST PARFOIS TORTUEUX ET SEMÉ D'EMBÛCHES. À QUI LA FAUTE ? PAS À MOI !... JE RÉPÈTE : PAS À MOI ! C'est l'énigme type : on ne sait pas à quelle énigme fait référence l'IS ; la notion de vérité n'est pas définie ; le chemin, les embûches, demandent à être connus ; l'IS intègre une question ; la réponse est sibylline.

Donc que Max ne veuille pas nous embrouiller, j'en doute fort. Les IS ont un intérêt, et il faut s'en servir si l'on veut s'en sortir facilement. Sinon ça serait plus dur... Mais Max à l'évidence n'a pas facilité le travail. Il faut faire avec, les IS elles-mêmes demandent à être interprétées. Ce qui signifie que même les plus simples doivent être soumises à critiques et interrogation. Et en premier lieu : pourquoi Max a-t-il choisi de rendre publique cette IS ?

AM(H)A tanacl
berurier
Ninoxe
Messages : 352
Enregistré le : 10.11.2007
Localisation : Vendée
tanacl a écrit :Donc que Max ne veuille pas nous embrouiller, j'en doute fort. Les IS ont un intérêt, et il faut s'en servir si l'on veut s'en sortir facilement. Sinon ça serait plus dur... Mais Max à l'évidence n'a pas facilité le travail. Il faut faire avec, les IS elles-mêmes demandent à être interprétées. Ce qui signifie que même les plus simples doivent être soumises à critiques et interrogation. Et en premier lieu : pourquoi Max a-t-il choisi de rendre publique cette IS ?

AM(H)A tanacl

Ce n'est pas parce que tu ne comprends pas les IS qu'elles sont forcement faites pour nous embrouiller. Je crois que la non compréhension vient de la non compréhension des énigmes.

Chaque IS a au moins une raison d'exister et celui qui a compris la structure de la chasse sait pourquoi elle ont étés faites.

Berurier
wiimka
Chevêchette
Messages : 26
Enregistré le : 28.04.2016
Ca pourrait aussi être chose, imaginons que la série d'énigmes 600, 500, 420, 560 donne une petite zone (pas la zone finale, juste une zone quelconque).
Cette zone est "refermée" en 560 en "rejoignant" un point final qui est aussi le point de départ obtenu en 600.

J'essaye d'être un peu plus clair: imaginons que pour trouver/tracer/obtenir la spirale en 500 j'utilise la clé trouvée en 600 ( la 600 pourrait avoir donner un point ou personnage ou autre permettant de débloquer la 500).

Puis en 420 j'obtient un trait encore une fois, ce trait pourrait croiser la spirale ou le trait qui y amène.

Puis pour finir, dans la 560, je dois trouver "la nef encalminée" mais je la connais pas.
Par contre je remarque que je peux refermer une forme géométrique en tirant un trait par Bourges et le point initié en 600 (ou la spirale). JE comprend alors que la Nef va se trouver dans cette petite région que je viens de construire en plusieurs étapes.

Donc j'obtiendrai une aire dans laquelle je dois trouver la Nef.
De la je fais des recherches sur cette région pour trouver un truc qui ferait office de Nef.

Donc on peut tres bien "viser" la Nef sans l'avoir trouvé avant.

Et ca reste compatible avec les IS "nef"
"Nee clef en main" est compatible avec ce procédé, on "entame" la construction en 600 pour finir en 560.

"pour toute eternité" : en mode tiré par les cheveux, j'utilise l'anagramme eternité= etreinte -> me confirme ma construction car j'ai "coincé" ma Nef dans un triangle via mes constructions... (mais ca j'y crois pas trop).

Pour ce qui est de ma solution je suis un peu coincé car j'obtiens trop de NEFS !...
J'obtiens dans ma construction une grande zone autour de Besançon et quelques petites villes.

Le titre lié à Victor Hugo m'aiguille donc vers Besançon...
Même la maison de Victor Hugo pourrait être une Nef encalminée possible (1er étage 140 grande rue à Besancon).
Et l'église st jean avec une église astronomique crée par lucien vérité...

Mais au centre de ma zone j'ai aussi le chateau de Roulans (lié à Jean de Vienne, premier Amiral de France etc)

Bref trop de nefs tue la nef !

Retourner vers « 560 »

Qui est en ligne

Utilisateurs enregistrés : Bing [Bot]