Les raies d'eau.

Discussions au fil de l'eau sur la 520
marc
Dryade
Messages : 1650
Enregistré le : 01.02.2013
Les raies d'eau. Messagepar marc » 18 juin 2016 à 14:30
Les 3 désalignés (2 intervalles) sont les 3 morses du visuel 500.
Non seulement le compas y trace le 0 de 80, qui est la valeur exacte des ''8000 mesures'' mais ce cercle est aussi celui du O du mot MORSES.
Les 2 bras de cet instrument + la base de l'équerre à 60° écrivent le A qui se substitue à cette voyelle. A/O → MORSES = MARSES.
L'équerre à 60° forme un triangle équilatéral qui sélectionne les 3 premières lettres et rappelle aussi que les Morses/Marses forment un trio. MAR.
Et comme el MAR en 600 = la MER, ces 3 animaux désignent les 3 MER de Gérard, Longe et Retourne.
Les morses sont des animaux marins introuvables en eau douce.
La clef de Sol est partagée par un faisceau bleu clair. Sa partie supérieur, ainsi détachée, écrit un D.
Au-dessus, une sorte de U écrit un C incliné, de la même façon que le D sur le visuel 580 (Si Là Sol FÉ Ré D).
En tête de la portée qui traverse l'eau sous les morses en traçant 5 lignes (4 Raies), la clef se traduit par, SOL fait Ré Do. Raies d'Eau.
Mais, c'est la notation anglaise qui utilise la gamme en lettres.
RED = ROUGE. Trouver l'O ROUGE.
marc
Dryade
Messages : 1650
Enregistré le : 01.02.2013
Re: Les raies d'eau. Messagepar marc » 19 juin 2016 à 07:53
Le morse 500 permet d'améliorer le titre 600.
Le tiret d'AL-MAR est le trait qui code la lettre T en alphabet morse.
Son rôle est de transformer QUAND AL en CANTAL et FIBULE en FIT BULE que le O (15) du cantal achèvera en FIT BOULE et FIT LE BUT.
De même le double sens de la NESTE sera Nord ESTE (Est en espagnol).

Curieusement, la couleur des raies, en anglais RED, n'est pas traduite par rouge, mais par ROSE.
Ce n'est pas l'EAU rouge qu'il convient de découvrir, mais des ROSEAUX verts.
Roseaux qui sont le principal décor du visuel 520.

Le ''dernier supplice'' est celui de la Croix.
''Dame Nature'', D.N., + Crucifixion → Notre Dame = Vierge Marie.
''Doute'' entendu d'Août confirme sa fête le 15 de ce mois (Assomption).

Sur le visuel 500, la couleur rougeâtre est au-dessus du morse central. Elle s'étend vers le HAUT, dominant ainsi les niveau des 3 MER.
La ''pelle'' est celle du visuel 650 qui CREUSE à la limite de la couleur rubis. Des sortes de pavés rouges dallent le sol.

En fait, ces ''raies dans l'eau'' semblent être des parallèles.
La philosophie même de cette chasse repose sur l'idée du double, de la paire.
Dès le départ, les énigmes sont associées par couples.
Puis on retrouve 2 fois Roland et on rencontre les 2 empereurs Napoléon.
Si bien que la présence double des 3 sentinelles n'est pas surprenante.
Aux 3 repères Sud, Pont + Colonne + Chapelle de Luz, correspondent les 3 MER vosgiens.
Les 3 sentinelles Sud dépendent de la Brèche de Roland. Là où ''la terre s'ouvre'' aussi.
Cette brèche est à 20 Km au Sud de Luz.
Si la ''terre s'ouvre aussi'' dans les Vosges, ce devrait donc être au Sud des 3 MER.
La mesure donnée par le double décimètre est de 8.
A l'échelle 1/25000ème, elle doit être multipliée par 10 pour s'adapter aux 3 sentinelles Sud.
Mais le texte donne ''8000 mesures''. Soit 2640 m avec le pied 780.

En conséquence, il me faut revoir l'interprétation de la clef de Sol qui ne vaut plus, Sol fait Ré Do, mais SUD.
500.PNG

Pour résumer la pensée de Max Valentin, je dirais que pour lui 1 = 2.
C'est pour cela qu'il a décalé d'un rang son code alphanumérique.
B = 1 au lieu de 2 en 580.
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
marc
Dryade
Messages : 1650
Enregistré le : 01.02.2013
Re: Les raies d'eau. Messagepar marc » 20 juin 2016 à 09:28
Reste à identifier la pointe qui domine le visuel 520 et qui se détache sur la ligne bleue des Vosges.
Si les ''raies dans l'eau'' du visuel 500 correspondent aux cordes de la contrebasse 580 qui traversent les 3 notes E,D et F, se sont des fils (580, ''dénoué'') électriques.
Et cette ligne aérienne est Haute Tension, H.T..
Cette pointe ne serait pas une antenne, mais un pylône de l'ex EDF, aujourd'hui RTE.
Les 8 divisions du double décimètre seraient aussi le code alphanumérique du H qui représente la HAUTEUR du triangle équilatéral.
Le U sur la clef de Sol serait retiré du mot HAUT, HA–UT.
Ainsi que le A tracé par le corps du compas sur la base du triangle, laissant le cadre HT du mot.
Ce pylône serait le n° 39 de la ligne 63000V Gérardmer/Cornimont. Merci schumivosgien.


La vraie fausse piste :
Max Valentin a peaufiné sa charade 530 de telle façon que les chercheurs se fourvoient en la traduisant par Bourges en se fiant à l'aiguille noire de la boussole 780 et descendent vers le département de la Creuse, au Sud de cette ville de départ.
Mais au second degré, l'idée est juste, car il faut bien découvrir le nom de CREUSE au Sud de Bourg-en-Bresse, en s'orientant sur l'aiguille blanche. C'est un excellent contre-pied.

L'énigme cardinale de cette chasse est bien 71-72-10-75.
LE COMPAS MENT SI 3 MAR.
Les 3 mensonges de l'axe W - E devenu 3 -M sur la boussole 780 :
_ Cet axe est Nord – Sud en réalité. 3 au N et M au S.
_ MAR est faux quand il s'agit des 3 MER.
_ MAR et 3 sont encore faux quand il représentent les 2 MARIES.
Car, pour Max Valentin, 1 = 2, mais aussi, 2 = 3 !

Ainsi sur le visuel B, on ne distingue qu'une statue blanche de la Vierge Marie, alors qu'elle sont 2.
A l'extrémité de l'arc-en-ciel, se cache le double polychrome de la Sainte. Dans le même lieu.
A la chapelle de N.D. De La Creuse.

Cette chasse serait parfaite si Ella Fitzgerald avait chanté l'AVE MARIA à Juan-les-Pins....
marc
Dryade
Messages : 1650
Enregistré le : 01.02.2013
Re: Les raies d'eau. Messagepar marc » 27 juin 2016 à 00:34
Col du Petit St Bernard:
Impensable de planter un arbre à cette altitude, même un mélèze. Il faut donc repartir de la statue de St Bernard pour atterrir à l'origine de l'arc-en-ciel, après avoir récupéré la clef du site.
Pour ce faire, il faut choisir la version VÉRITÉ = EURITE et non pas = MÉRITE, de la charade 530.
Au col cette roche rouge est du porphyre.
Jadis, la colonne qui porte la statue du Saint, dite ''colonne de Joux'' était celle de Jupiter. Elle était ornée d'un rubis rouge nommé ''l'oeil de Jupiter''.
Ce qui expliquerait la couleur du visuel 650.
La clef qui donne la destination finale est le nom d'origine du Saint.
St Bernard de MENTHON.
MENTHON borde le lac d'ANNECY.
Ce n'est qu'une hypothèse car le point d'interrogation, ?, que dessine la volute de la contrebasse semble désigner ALBERTVILLE comme origine de la ligne THT d'E.D.F..
Albertville où les J.O. d'hiver se déroulèrent un an avant l'enfouissement de notre chouette d'or.
Avatar de l’utilisateur
fiacre
Effraie
Messages : 246
Enregistré le : 03.10.2011
Localisation : Bois-le-roi (forêt de fontainebleau)
Re: Les raies d'eau. Messagepar fiacre » 21 juin 2017 à 20:48
Ayant eu pendant un moment l'impression que chaque visuel renvoyait à un tableau d'un peintre célèbre, j'avais trouvé un tableau de Chagall où une silhouette humaine ressemblait étrangement au morse...ou plutôt l'inverse...je vais essayer de vous retrouver cette toile...mais malheureusement celà ne colle plus avec mon chemin... :pfff:
"Marche comme ton coeur te mène et selon le regard de tes yeux" (Alexandra David-Neel )

Retourner vers « 520 »

Qui est en ligne

Utilisateurs enregistrés : Bing [Bot], Google [Bot], mblond