St LAURENT le NATUREL.

Discussions au fil de l'eau sur la 520
marc
Dryade
Messages : 1555
Enregistré le : 01.02.2013
St LAURENT le NATUREL. Messagepar marc » 01 juil. 2016 à 14:20
Il est impossible de respecter l'ordre des énigmes, tant les arcanes sont imbriquées.
Il est toujours délicat, aussi, de prêter des intentions à un auteur.
Essayons cependant de démonter le mécanisme de ce jeu de piste.
Remonter cette chasse à l'envers peut paraître absurde, mais le ''bon sens n'est-il pas le contresens'' ?

Au départ, il y a la volonté d'exploiter le jeu 71 72 10 75. C'est une super astuce qui permet une contrepèterie remarquable en réorganisant les 4 préfectures des départements de la Saône-et-Loire, de la Sarthe, de l'Aube et de la Seine. MACON, LE MANS, TROYES et PARIS donnent LE COMPAS MENT SI 3 MAR.
De là germe l'idée d'une boussole menteuse.
Ayant remarqué que l'inversion des cardinaux W et E d'un compas anglais permettait de retrouver la paire 3 et M du jeu des préfectures, l'auteur la plaça en tête sa chasse.
Puis, il fallut inventer ce mensonge et seulement ensuite créer le jeu de piste.
Il eut alors d'exploiter les 3 lacs vosgiens de Gérardmer, Longemer et Retournemer.
Seulement, il dut corriger le mensonge 3 MAR par 3 MER.
L'auteur concocta alors le titre 600, ''QUAND AL-MAR''.
Ce petit chef-d'oeuvre se lit ainsi :
CANTAL, code départemental 15 = O.
Et aussi C ante AL = CAL (Ante latin = devant)
AL MAR devenu CAL-MAR donne l'égalité MAR = LAC.
Seuls les 3 LACS visés sont appelés MERS.
Désormais, avec, LE COMPAS ne MENT plus SI 3 MER, le point de départ de l'auteur était captif de l'aiguille blanche de sa boussole. La chasse devait démarrer au Sud (SVD) des 3 MERS.
D'où le choix de BOURG-EN-BRESSE illustré par son coq.
Puis il voulut relier un de ces 3 Lacs/Mers à un point du territoire.
Il choisit alors LA FIBULE DE PRÉNESTE pour plusieurs raisons :
Au premier degré, elle se traduit par FIT LE BUT PRÈS du N.EST. (De la France).
Mais en ''l'alliant'' au O du Cantal, elle s'entend, FIT BOULE PRÈS DE LA NESTE.
Une NESTE est un gave, un torrent pyrénéen.
Je prétends donc que c'est le jeux 71 72 10 75 qui a imposé le choix des Pyrénées.
Une Neste part toujours d'un glacier pour se jeter dans la Mer.
L'auteur eut l'idée de représenter cette boule terminant une coulée de glace.
Une boule de glace est une BOULE D'EAU gelée. Allographe d'EAU = O.
Pour marquer l'étape pyrénéenne, l'auteur ficha Durandal dans la boule, un FER cruciforme dans l'EAU glacée, et obtint la chapelle de Solférino (Au Sol Fer in O), trouvant ainsi ''la lumière'' de LUZ-St Sauveur.
QUAND AL-MAR S'ALLIE À LA FIBULE DE PRÉNESTE = QUAND LE LAC S'ALLIE À SOLFÉRINO.
C'est seulement alors que l'auteur traça la spirale des 10 villes. Sont utilité n'est pas évidente. Surtout la raison pour laquelle il décala les codes alphanumériques d'un rang.
Seules 3 villes sont utilisées, BOURGES, ''cœur visé'' de l'axe Roncevaux / Carignan, CHERBOURG et GÉRARDMER.
L'énigme 600 fut élaborée la dernière.
Elle définie un ''navire noir perché'' comme une chapelle (Au départ St Léon de Dabo).
La croix de fer dans l'eau de Luz est une de ces nefs. Comme le Mont-St-Michel survolé lors du voyage Cherbourg / Brèche de Roland.
L'ONGLE du pouce qui pousse la clef vaut LONGE.
Le navire noir perché de Longemer est réellement dans l'eau. C'est la chapelle St LAURENT.
En raisonnant ainsi à l'envers ''les ténèbres resplendissent'' et révèlent enfin le plan de cette chasse.
La piste passe par 3 chapelles qui apportent chacune clef :
Napoléon à Dabo, Solférino à Luz-St-Sauveur et Laurent à Longemer.

La chapelle St Laurent est ''une croix de fer dans l'eau''.
Perchée sur une sorte de presqu'île qui s'avance dans le lac de Longemer.
A ses pieds, une base de loisir.
J'ignore la disposition des lieux en 1993. mais je sais que l'aviron se pratique dans des couloirs et que dans ce sport, les rames se nomment ''PELLES'' (520).
Si, comme le propose mon hypothèse, ces ''raies d'eau'' sont celle du visuel 500, confirmées par les couleurs de l'arc-en-ciel B, la chouette d'or est enterrée à l'extrémité de ces lignes d'eau dont le tracé m'est aujourd'hui inconnu.
Le club ASG Aviron de Gérardmer peut sans doute nous en apprendre plus.
Dans sa plus grande longueur, le lac atteint 1763 m. A mon avis, c'est l'axe des couloirs. Les embarcation d'aviron se déplacent toujours en ligne droite.
Dans le prolongement de cet axe, un site me paraît remarquable car on y retrouve la Fibule devenue Fit Boule : La BOULE DU DIABLE, 1098m.
Avatar de l’utilisateur
Sp
Lapone
Messages : 1194
Enregistré le : 12.12.2015
Localisation : Sur le pile poil
Re: St LAURENT le NATUREL. Messagepar Sp » 01 juil. 2016 à 16:48
Meme si je n'adhere pas a cette piste je reconnais sans peine qu'il y a de l'astuce dans la démarche.
Bravo.
En te souhaitant bonne chance pour la suite.
(Peut-etre y a t-il ce genre d'astuce en 580 avec "courrier y soit rangé" He-ri-court, Issoire, Anger, a rapprocher du colporteur/messager boiteux de la 780.)
Trouver un cryptage, une piste, c'est bien. Savoir quoi en faire, c'est mieux.
marc
Dryade
Messages : 1555
Enregistré le : 01.02.2013
Re: St LAURENT le NATUREL. Messagepar marc » 01 juil. 2016 à 17:53
Merci @Sp,

Si ''le compas ment'', M.V. A menti aussi en 650, ''Dos au Ponant, cherche les sentinelles. A 8000 mesures de là, elles t'attendent.''.
Le ''Là'' c'est la note de musique donnée par le diapason U du visuel 520. Note écrite sur la portée des ''raies d'eau''.
8 est le nb de de divisions sur le réglet en cm.
Le compas trace le cercle 0 qui l'accompagne.
Ce n'est donc pas 8000 mesures qu'il convient de lire, mais 80 cm.
Sur une carte à l'échelle 1/25000ème, 20 Km.
L'équerre à 60° donne la direction haute de l'aiguille, au Noerd.
Il faut donc aussi entendre le cardinal Ponant = Pau Nant (torrent).
Soit : Sentinelles adossées au gave de Pau, à 20 Km, au nord de la Brèche de Roland.
Ce sont des sentinelles érigées par Napoléon III, Pont + Colonne + Chapelle à Luz-St-Sauveur.
Finalement, c'est peut-être ça, le mensonge du compas. 8000 mesures Ouest = 80 mesures Nord .
France_Dpt_Base_Tx2..PNG


''Le dernier supplice'', la CROIX :
Le tracé des découvertes, dans l'ordre, des ''navires noirs perchés'' va de St Léon de Dabo à St Laurent de Longemer via le Mont-St-Michel et Solférino de Luz-St-Sauveur.
C.à.d., qu'il y 4 NNP comme il y a 4 silhouettes sur le visuel 650.
''S'il étaient alignés'', les Saints Sauveur, Laurent et Léon seraient en ligne droite.
Mais cette dernière est PRESQUE droite.
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
marc
Dryade
Messages : 1555
Enregistré le : 01.02.2013
Re: St LAURENT le NATUREL. Messagepar marc » 02 juil. 2016 à 04:50
Dans le nom de LAURENT, le métal apparent est L'OR.
Ce qui est trompeur car en réalité ce nom se transforme en L'ARGENT grâce au U sur la clef de Sol de l'énigme 500.
Sol, G en note, se substitue au U de LA(U/G)RENT → L'ARGENT.
Symbole AG, n° atomique 47 = code départemental du Lot et Garonne, préfecture AGEN.
''Le dernier supplice'' ne serait pas la Croix, mais la NAGE (comme le morse).

L'énigme 420 transforme le nom de NEPTUNE en SEPT UNE.
Grâce à l'inverse de VÉNUS, qui substitue l'initiale N par un S (S UN Vé).
71 est notre ''Hure'', notre tête. GA qui tourne en orbite en AG.

AG serait notre prochaine cible. Mais est-ce bien AGEN ou ANGERS = 0 de la spirale ?
marc
Dryade
Messages : 1555
Enregistré le : 01.02.2013
Re: St LAURENT le NATUREL. Messagepar marc » 02 juil. 2016 à 11:01
Je vais sans doute encore déplaire, mais je suis du genre obstiné et je ne peux m'empêcher de voir les initiales de Max Valentin en tête des planètes Mars et Vénus du visuel 420.
Je pense qu'URANUS précédé de son symbole H+o donne HURANOUS car le compas lie ce O au N. HURE À NOUS = notre tête (de cochon).
Je veux bien admettre que NEPTUNE puisse avoir plusieurs solutions car les codes alphanumériques de l'énigme 580 sont décalés d'un rang, si bien qu'il faut choisir entre 7 G ou 7 = H.
Il n'en reste pas moins que M.V. est le pseudonyme de Régis Hauser dont l'initiale est H.

Ceci précisé, comment expliquer la coïncidence suivante :
A 5 Km au N.E. De la chapelle St Laurent se dresse ''la Tête des Porcs'', un des ballons du parc régional.
Et comment faire pour ne pas traduire le GRAND VALTIN par MAX VALENTIN ?

Nota : Le symbole de Neptune, un trident = Ψ grec, Psi.
Si NEPTUNE = SET NOUE, Psi + G = PIGS.
Avatar de l’utilisateur
DINIS
Dryade
Messages : 1219
Enregistré le : 24.08.2012
Re: St LAURENT le NATUREL. Messagepar DINIS » 02 juil. 2016 à 12:34
Tu as un autre compte Rachel?

DINIS.
Avatar de l’utilisateur
Rachel
Hulotte
Messages : 9110
Enregistré le : 16.12.2007
Localisation : Aix en Provence
Re: St LAURENT le NATUREL. Messagepar Rachel » 02 juil. 2016 à 15:48
DINIS a écrit :Tu as un autre compte Rachel?

DINIS.
Tu n'as vraiment aucune notion de quoi que se soit.
Rien dans mes décryptages n'a un rapport de près ou de loin avec les manipulations arbitraires de marc.
Ou alors je ne l'ai pas vue si d’aventure une s'y rapprochait.
Peux-tu me la designer?
:hinhin: :hinhin:
Je crois bien être au sec...
marc
Dryade
Messages : 1555
Enregistré le : 01.02.2013
Re: St LAURENT le NATUREL. Messagepar marc » 02 juil. 2016 à 17:51
L'actualité semble me donner un coup de pouce.
Le compas est anglais (Ouest = West).
BOUSSOLE – G = BOULE. PIED = FOOT.
BOULE + FOOT = Par le FOOTBALL ! (780).
Le ''dernier supplice'' serait un match avec les 3 ballons vosgiens ''désalignés''.
Marrant, mais raisonnable. Plus gai en tout cas que l'Euro........

Quand 3 MERS devinrent 3 MONTAGNES !
marc
Dryade
Messages : 1555
Enregistré le : 01.02.2013
Re: St LAURENT le NATUREL. Messagepar marc » 03 juil. 2016 à 00:51
Ligne de crête :
St LAURENT devenu L'ARGENT par l'intervention du U sur la clef de Sol (= G), Il convient de trouver ce blanc métal.
L'énigme B avec sa statue blanche pourrait représenter St Marie-aux-Mines où le précieux argent était jadis extrait.
Le ballon ''Tête des Porcs'' (Hure 420) semble en indiquer l'azimut.
Mon but est donc de trouver 2 autres ballons ''désalignés''sur cette ligne de crête entre Longemer et Ste Marie-aux-Mines (distantes de 25 Km).
Cette valeur de 25 Km (100 mesures sur la carte au 1/25000éme) correspond très exactement au coté du triangle équilatéral 500 dont la Hauteur est de 80 (8 divisons + O du compas. A√3/2).
Nota : Il sera peut-être intéressant de se rappeler que le 3ème angle de ce triangle est COLMAR. Ville dans le nom de laquelle on retrouve QUAND AL-MAR devenu CALMAR et qui peut très bien finaliser en COLMAR grâce au O du code 15 du Cantal.

Décidément, l'euro de football m'inspire.
Avez-vous remarqué ce joueur tatoué belge avec sa coupe de cheveux à la huron ?
C'est une belle crête !
Si on observe bien celle du coq 530, on s'aperçoit qu'elle n'est pas de chair.
La coiffure de notre gaulois est en cheveux.
En parcourant les lignes de crête des ballons vosgiens, je constate la grande présence du mot GAZON.
Si bien que je m'interroge sur l'identité des hautes herbes qui illustrent le visuel 520.
Seraient-ce des cheveux ?
marc
Dryade
Messages : 1555
Enregistré le : 01.02.2013
Re: St LAURENT le NATUREL. Messagepar marc » 03 juil. 2016 à 12:58
Je crois tenir Dame Nature.
A partir de St Laurent de Longemer, il faut tracer le triangle de 25Km de côté pour trouver la correspondance de Ste Marie-aux-Mines, mais à Colmar.
Il faut donc traduire QUAND AL-MAR par QUAND COLMAR et FIBULE DE PRÉNESTE par FIT BOULE PRÈS DE LA NESTE et FIT LE BUT PRÈS DU N.E..
Car c'est la BOULE DE GLACE du visuel 470 qui est le but ultime !
Dans les Pyrénées, elle représente la chapelle de Solférino et à Colmar un gros grêlon tombé dans l'orage qui a précédé l'arc-en-ciel de 25 Km du visuel B face à Ste Marie.
Et la Vierge qui tient ce grêlon dans une main est celle des 3 ÉPIS.
Ces ÉPIS qu'il fallait rechercher sur la ligne de la chevelure de crête du Coq.

Je propose donc LA VIERGE DES 3 ÉPIS comme étape finale. Véritable Cérès alsacienne.
marc
Dryade
Messages : 1555
Enregistré le : 01.02.2013
Re: St LAURENT le NATUREL. Messagepar marc » 03 juil. 2016 à 19:03
AMMERSCHWHIR :
On arrive à ce village, dont le blason porte 3 oiseaux (3 est une constante dans cette chasse. 3 ÉPIS → 3 PIES), par la combinaison du visuel 580 et du ''tout'' de la charade 530.
''Il suffit d'être Sage'', dans le mot Vérité, la vérité n'est pas Devin.
Le VIN est généralement Rouge et la couleur VERTE est dans ce mot.
Être S à Gé = substitution S/G.
L'énigme 580 donne le débarquement de Napoléon à GOLFE-Juan.
La gamme BAGFEDC = Si Là SOL Fa Mi Ré Do.
Le Do, C est incomplet car à cheval sur le Ø dessiné par la caisse de la contrebasse.
S/G modifie SOL en GOL et le tout s'entend :
Si Là GOL F a Mi Ré D = Si là GOLF a mis RED, + E.D.F..
On retrouve alors le phonétisme du GOLFE initial.
Le rouge traduit en anglais par RED invite à lire VERT par GREEN, partie tondue d'un terrain de GOLF.
De plus ce RED revoie au visuel 650 où la pelle est plantée près de cette couleur rubis.
Comme le seul golf à proximité de N.D. Des 3 ÉPIS est celui d'Ammerschwhir, j'y installe mon camp de base.
On remarquera le troisième sens de la boule de glace qui a déjà donnée les 2 chapelles de Solférino et des 3 Épis. Avec son épée, son FER (= Club de golf), elle conduit à ce sport.
Nota plaisant : En alsacien, la chouette = ''flott'', comme l'eau O.
La pie, Elster, Atzel, Agerschta ou Ratschwib.
Nota : ''La solution est à la portée d'un groupe d'adolescents astucieux''. ADOS = TEENAGERS où le groupe de lettres donne GREEN.
La ligne E.D.F. H.T. venant de Colmar est au Sud du Golf. Essayons d'en ''dénouer tous les fils'' électriques.

Retourner vers « 520 »

Qui est en ligne

Utilisateurs enregistrés : Bing [Bot], Google [Bot]