ORBEY

Discussions au fil de l'eau sur la 520
Avatar de l’utilisateur
Archimede
Hulotte
Messages : 2625
Enregistré le : 25.03.2011
Re: ORBEY Messagepar Archimede » 24 juil. 2016 à 06:24
C'est intéressant cette couleur de cours d'eau, car justement il semble que d'autres cours d'eau "colorés" figurent dans le jeu, et justement il y en a un autre en 650.

Pour ce qui concerne les pylônes electriques, je ne suis pas certain de leur existence dans le jeu. Ok pour l'électricité et même peut-être la "haute-tension", mais en revanche un pylône n'est pas pérenne, les lignes HT peuvent finir enterrées. Le seul type de PYLÔNE qui peut être contenu dans le jeu c'est ceux des remontées mécaniques, car les tracés ne changent pas au fil du temps, au mieux les pylônes sont rebâtis mais les tracés ne changent pas, les remontées mécaniques ne seront pas enterrées. :hinhin:
Suis pas loin de panser celui auquel je pense. Oh là, tout doux...
Ma voiture est garée en bas.
Mon volatile est gavé en basilique.
marc
Dryade
Messages : 1560
Enregistré le : 01.02.2013
Re: ORBEY Messagepar marc » 24 juil. 2016 à 13:35
La charrue :
En 500, le U de la clef de Sol a déjà donné BA par son code 21.
Et le rayon clair de la clef de Sol, en mesurant les 3 divisions du réglet (de 7 à 10) a aussi codé le C de BAC qui deviendra BACH grâce au code 8 du côté du triangle.
Nota : B.A. pourrait expliquer l'allusion du Madit, ''Un groupe d'adolescents astucieux''.
Si ceux-ci sont des Scouts recherchant les Bonnes Actions......
Ou mieux, BAC pour BACCALAURÉAT !
Si U + clef de Sol = BAC, et ensuite BACH, en imitant le BAG du visuel 580, il donne aussi, Si Là SOC. La clef de Sol étant partagée par le rayon clair en SO/L.
En effet, sous la statue du visuel B, 2 traits blancs parallèles tracent le signe =, égal.
Cette égalité sert une première fois à résoudre le texte de l'énigme elle-même en égalisant les couleurs de l'arc-en-ciel avec la couleur blanche.
Dans un second temps, elle identifie le triangle ▼ blanc devant elle.
▼ = le socle de la statue de N.D. (''Dame Nature'').
Le SOCLE compris LE SOC.
Ce triangle pointe en bas représenterait le SOC d'une charrue, tout en imitant l'aiguille blanche Sud de la boussole.
Ce qui semble très raisonnable car la statue est celle de N.D. de Pairis, une représentation de la Vierge des 3 Épis (de blés).
La tache blanche devant la statue serait donc un champ de blé labouré.
Et il faudrait bien traduire ''blessure'' par BLÉS SÛRS.
Les sillons d'un champ labouré sont toujours orientés dans le même sens pour éviter le ruissellement. En 1993 comme en 2016.
Je considère donc les hautes herbes des visuels 500 et 520 comme des Chaumes.
Et les lignes de la portée musicale comme des sillons.
Je diffère ces sillons des cordes de la contrebasse qui sont des fils électriques.
Au-dessus du F de FED, je traite de la même façon la petite fourche blanche qui écrit un U.
U code 21 = BA = Si Là E.D.F..
Je recherche donc un champ de blé près d'un pylône et d'un ruisseau rouge, au Sud de N.D. de Pairis,.
Et, comme blé, en argot = OR, je suis en quête du CHAMP D'OR.
@Archimède,
Je suis de plus en plus convaincu que les 3 sentinelles sont les 3 pylônes.
Et que leur secret est de cacher dans le triangle de leur implantation un 4ème support E.D.F..
On aurait pu s'en douter car le texte 780 équilibre 4 mots clefs, ROSSE-COCHER et BOUSSOLE-PIED. Le 3, ex-Est de la boussole, doit être remplacé par 4.
Ce compas ment.
marc
Dryade
Messages : 1560
Enregistré le : 01.02.2013
Re: ORBEY Messagepar marc » 25 juil. 2016 à 03:55
A propos du visuel 420 :
ORBEY est loin de faire l'unanimité parmi les chercheurs (Je suis le seul à défendre cette hypothèse). Et pourtant :
Le compas N coupe un cercle O dans 3 planètes.
(O+N)EPTUNE, URA(N+O)US et VÉ(N+O)US.
Le symbole d'Uranus intègre son nom.
ON EPT UNE HUR A NOUS, VÉ NOUS.
Le symbole de NEPTUNE, le trident +o, = Ψo, P si O.
ON E(P/O)T UNE HUR A NOUS, VÉ NOUS. ON ÔTE UNE HURe À NOUS.
La ''HURE'' de VÉNOUS, sa tête, est VÉ.
Décapitée, la planète = NOUS représentée par son symbole inversé.
NOUS ♀ inversé = NOUS sommes un ORBE.

Je ne cherche pas ainsi à séduire en brandissant le blason d'Orbey.
Car moi aussi je ''DOUTE'' et je suis au ''SUPPLICE''.
J'ai essayé celui de la Croix, de la Roue, l'écartèlement de la Goutte. En vain.
Avec ''DOUTE = Do Ut (= Do = C) E = CODE.
Je pense que l'ultime étape est donnée par un visuel et qu'elle nous aveugle.
Du genre, '' Par la ROSE et par le COQ (COC). Par la BOULE et par le PI''. Ou par une anagramme alambiquée.
Logiquement ce devrait être un jeu qui nous ramène au ''TOUT'' de la charade 530 et qui solutionne définitivement le sibyllin ''Il suffit d'être Sage.......de Devin.
Et comme ce jeu est basé sur les initiales majuscules (SVD), je m'oriente sur les 2 seules majuscules du texte 520, N et D (Dame Nature).
Car si, comme je le suppose, la statue B est bien celle de N.D. de Pairis, j'ignore toujours quelle est sa correspondance à l'origine de l'arc-en-ciel.
Les Vierges ne manquent pas sur le site. N.D. de PAIRIS, la Vierge du château Hans et la Vierge du Lac Noir, Ste Barbe au Hautes Huttes. Plus une quantité de calvaires et de croix de chemin susceptibles d'accueillir l'Élue.
Le tout sans s'approcher trop de l'étang du Devin, hors jeu.
marc
Dryade
Messages : 1560
Enregistré le : 01.02.2013
Re: ORBEY Messagepar marc » 25 juil. 2016 à 09:24
Mais que vient faire la spirale du Grand Faudé dans cette histoire ?
Elle vient signaler un grand DÉFAUT.
Celui du décalage d'un rang des codes alphanumériques.
Ainsi, l'énigme 580 permet de traduire B par 1, alors que son vrai code est 2.
Et il en est de même pour les 10 villes de l'énigme. Leurs initiales sont réduites de – 1.
Ce défaut signalé permet une troisième lecture du visuel 500.
Après avoir peut-être donné BACH et Si Là SOC une 3ème interprétation est possible.
U = toujours 21 = AB = Si La.
Mais sur le réglet, le rayon clair pointe sur la 7ème division, alors que le côté du triangle mesure 8 cm. 7 pour 8.
8 est le code alphanumérique classique du H et 7 celui du G.
comme le Sol de la clef se traduit par la note G, U + clef de Sol + triangle = Si Là G = H.
De plus la zone claire du losange de la clef de Sol va de la 7ème à la 10ème divisions du réglet.
Ces 3 cm, s'ils sont retirés (blanchis) des 8 ostensibles réduit la longueur du côté du triangle à 5 cm = 1250 m sur une échelle IGN au 1/25000ème.
Curieux, on arrive au même résultat si on choisit la 1ère hypothèse du visuel 420.
Où VÉNUS inversée modifie le N de NEPTUNE en S.
SEPT UNE HURE À NOUS = G (7) est notre initiale.
Le Soleil SOL passe de Hélios à G.
A retenir : Spirale → H = G en initiale. Et Si Là Sol = 1250m.
marc
Dryade
Messages : 1560
Enregistré le : 01.02.2013
Re: ORBEY Messagepar marc » 26 juil. 2016 à 02:11
J'ai une hypothèse musicale :
Le mot DOUTE ne serait composé que de 3 notes de musiques. Do, Ut (ancien Do) et E (Mi).
DOMIDO serait corrigé par les 2 seules majuscules du texte, N et D de Dame Nature, en DOMINO entendu DOMINE HAUT et DOMINE EAU.
Nota :
En latin, Domino = Je domine ou par le maître.
La correspondante ne pourrait être que la Vierge du château Hans qui domine de haut l'eau du Lac Blanc.
Le champ de blé que je recherche serait simplement le Capitaine BELMONT rencontré précédemment en MONT BLÉ sur le Rocher de L'Observatoire.
Le fameux ''supplice'' annoncé serait le VERTIGE obtenu à partir des mots SAGE et VÉRITÉ par introduction du G.
Seul un alpiniste peut grimper à la Vierge du Hans.
marc
Dryade
Messages : 1560
Enregistré le : 01.02.2013
Re: ORBEY Messagepar marc » 26 juil. 2016 à 10:44
Traduire DOUTE par DOMINO entraîne de grands bouleversements.
Je n'ai plus besoin de N.D. de Pairis puisque c'est désormais la Vierge du Château Hans qui illustre le visuel B.
N'ayant plus N.D. des 3 Épis dans l'itinéraire, les blés sont désormais inutiles.
Exit Belmont et son Rocher de l'Observatoire.
Cette purge raccourcit la chronologie :
Venant de la chapelle de Solférino à Luz-St-Sauveur et ayant compris que la BOULE du visuel 470 était un ORBE, on rejoint ORBEY qui se trouve sur l'axe Bourges/ Gérardmer de la spirale 580.
De là, à ''8000 mesures, adossées au Ponant'', on découvre que les 3 sentinelles sont 3 pylônes implantés en triangle et qu'un 4ème pylône se cache en leur centre.
Démêlant ''les fils'' électriques d' E.D.F., on comprend le système hydroélectrique qui alimente ces lignes et on se rend compte que les aiguilles blanche et noire de la boussole ont été inversées pour respecter la disposition géographique des lacs Blanc et Noir.
On déchiffre le jeu 71 72 10 75 pour apprendre que ''Le compas ment, 3 MARIS''.
On corrige le mensonge du 3, sachant que les 3 sentinelles cachent un 4ème pylône.
''Le compas ment, 4 pylônes ↔ MARIS''.
Ce qui est confirmé par le manche de la pelle repéré 1.
Et on découvre que le M du visuel 780 est l'initiale de MARIS.
On patauge longtemps à la recherche d'époux avant de traduire phonétiquement par MARIE.
''Le compas ment, 4 pylônes ↔ MARIE''.
Problème alors, car il y a 2 Vierge Marie, une au lac Blanc, l'autre au lac Noir.
Laquelle choisir ?
Celle qui est dans l'alignement Orbey ↔ 3/4 Pylônes. Qui est l'axe Est / Ouest.
''Le compas ment, Est - ORBEY ↔ 4 pylônes ↔ MARIE du HANS – Ouest''.

Mais, si le compas, la boussole 780, ment, le compas 500 aussi qui mesure 8 cm.
Le losange clair de la clef de Sol blanchit le réglet de la division 7 à la division 10.
Ces 3 cm codent la lettre/note C qui remplace le Sol.
La nouvelle clef, U + C = 21 C = ABC entendus ''ABAISSER''.
Abaissez le 8 en 7. Le côté du triangle équilatéral ne mesure plus 8 mais 7 cm.
A l'échelle IGN 1/25000, 1750 m.
Et c'est précisément cette distance qui sépare la Vierge des 3/4 sentinelles.
''Le compas ne ment plus, E-MARIE du HANS'' - 1750 m - 4 pylônes -2640 m – ORBEY-O.
13303 mesures séparent Orbey de la Vierge.

Le rôle de la spirale des 10 villes en 580 est double.
Il trace l'axe Bourges / Orbey via Gérardmer et il décale d'un rang les codes alphanumériques.
En fait, une seule lettre est visée par cette réduction, le H, comme le confirme la clef ABC.
8 → 7, H → G.
Dans le seul but de transformer HANS en SANG.
marc
Dryade
Messages : 1560
Enregistré le : 01.02.2013
Re: ORBEY Messagepar marc » 27 juil. 2016 à 03:38
Le ruisseau de SANG :
Si Là Sol F É Ré Ø Do. Si là le sol fait raie d'O et red eau.
L'eau rouge serait celle d'un ruisseau de SANG.
Celui qu'on trouve en couleur rubis sur le visuel 650.
Le site est très profondément marqué par les souvenirs de la Grande Guerre.
En 1993, il n'y avait que 75 ans que les hostilités de 14/18 avaient cessé.
Nota : Rouge Sang. Nous avons été alerté dès l'énigme 530 sur l'importance de cette couleur. Car ROUGE est dans Bourges, comme VERT dans Vérité et si Devin nous écarte de son étang, plus au Nord du lac Blanc, il s'entend aussi De VIN.
On peut traduire Sage par ÂGÉS et Devin par De Vingt et en conclure ''qu'il suffit d'être'' âgé de 80 ans pour trouver la solution.
''La blessure'' saigne. Mais est-ce une blessure de guerre ?
Je ne trouve pas grand-chose dans les légendes locales. Hans aurait été un seigneur mécréant ou un un bûcheron. Un nom ressort cependant, celui de l'auteur Maurice Pottecher.

Mais quelle est la différence entre Solférino et Si Là Sol F É Ré Ø Do ?
La chapelle de Luz donne l'Orbe 470 représenté par une épée fichée dans une boule d'eau gelée.
C'est un FER dans de L'EAU.
M.V. Modifie légèrement ce rébus de façon à y intégrer les 3 lettres d' E.D.F..
Ce faisant il obtient une ''Raie d' Eau'' et de ''l' Eau Rouge'' (Red).
Mais, dans tous les cas, le mot FER est dans ''Si Là Sol F É Ré Ø Do''.
Au départ j'ai cru que le ruisseau était rouge parce que son eau était ferrugineuse (Source de La Goutte). Mais maintenant que je sais qu'il saigne, qu'il a donc été blessé, je me rapproche des travaux militaires qui ont aménagé les réserves d'eau de l'étang du Devin. Des tranchées, des ''saignées'' distribuaient cette eau aux diverses casemates et autres bunkers souterrains.
Il existe peut-ailleurs d'autres lieux semblables, façonnés par la guerre de 14/18.

Je sépare l'énigme B des autres qui sont numériques pour la raison suivante :
Sur les visuels 500 et 580, les ''raies d'O'' sont DROITES et parallèles.
Sur le visuel B les lignes de l'arc-en-ciel sont toujours parallèles, mais COURBES.
Devant la statue, le petit triangle blanc ▼ pourrait très bien être une pointe de FER.
L'ancêtre du saphir qui lisait les microsillons vinyls était une aiguille métallique.
Une telle pointe de FER sur un disque circulaire peut cacher un ''FER IN O''.
Je suis loin d'être un expert en discographie, mais j'explore les répertoires de Brel et de Brassens après avoir recherché le mot ''Chouette'' dans les textes de Léo Ferré …...
marc
Dryade
Messages : 1560
Enregistré le : 01.02.2013
Re: ORBEY Messagepar marc » 27 juil. 2016 à 12:00
Je m'étais fixé comme date limite de mes recherches l'ouverture des J.O..
Je tiendrai peut-être ces délais grâce à une découverte qui me semble majeure.
Jugez-en :
L'énigme 780 comporte 4 mots clefs, Rosse, Cocher, Boussole et Pied.
Et 780/4 = 195.
Les 4 mots clefs forment une croix cardinale.
Et le ''dernier supplice'' est la Croix du mot DOUTE. 
Traduit par Do Do (Ex-Ut) 5 code du E, CCV →CVC = 195.

Curieusement, M.V. ne donne pas les quelques mètres qui indiqueraient la fouille finale.
Contrairement à toutes les autres chasses qui précisent toujours ce point délicat.
Il confie ce rôle à l'énigme 780.
ROSSE → ROSE des vents.
COCHER → COQ, cochet.
BOUSSOLE et PIED de 0,33 cm ne bougent pas.
Le Coq chante quand le soleil se lève, il indique l'EST, et 195 pied = 64,35 m.
M.V. Ne donne pas le point d'origine de cette droite qui dirige à 64, 35 m de son Est car il doit y avoir une indication précise sur place.
marc
Dryade
Messages : 1560
Enregistré le : 01.02.2013
Re: ORBEY Messagepar marc » 28 juil. 2016 à 00:18
Ma solution :
Le visuel 520 est dominé par une sorte de treillis métallique indéfinissable qui ressemble plus ou moins à un pylône. L'important c'est qu'il représente du FER en HAUT pour être traduit pas SOLFÉRINO.
Il faut alors délocaliser le visuel 470 pour le transposer à Orbey. Il quitte ainsi les Pyrénées pour l'Alsace.
Mais ce n'est plus Durandal qui est fichée dans la boule d'eau gelée, c'est une épée plus moderne, une BAÏONNETTE de la guerre de 14/18.
Pour la découvrir, il faut reprendre l'axe
''Le compas ne ment plus, E-MARIE du HANS'' - 1750 m - 4 pylônes -2640 m – ORBEY-O.
Et construire un triangle équilatéral ayant pour base les 1750 m qui séparent la Vierge du Hans des ¾ pylônes.
Le sommet de ce triangle pointe un cercle bleu sur sur la carte IGN.
Ce O repère la source ROSALIE.
Il faut ensuite savoir que dans le vocabulaire des tranchées, une ROSALIE était une BAÏONNETTE.
Ainsi nous avons à la fois ''un fer dans l'eau'' et ''un fer dans du sang'' !
Et en bonus l'anagramme ROSALIE = SOL RAIE (La fameuse ''raie d'eau'') !
Sur place, on doit retrouver le mot DOUTE codifié 195 pour effectuer les 64 m restants.

Le B blanc serait l'initiale de Théodore Botrel qui chanta ''Rosalie''.

S'ensuit toute une série d'ajustements comme :
_ Visuel 500 :
Le U de la clef de Sol se trouve en tête des ''raies d'eau'' rosalies.
Il vaut toujours 21 = BA mais ce sont les initiales de BA-ïonettes.
La couleur ''haute'' est rose.
_ Visuel 600 :
Le pouce pousse la clef dont les 4 dents égalent la terminaison de POUSSETTE.
_ Visuel 560 :
La Raie dans l'eau de mer traverse une Lame en pointe.
Rosalie_Lebel.PNG
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
marc
Dryade
Messages : 1560
Enregistré le : 01.02.2013
Re: ORBEY Messagepar marc » 28 juil. 2016 à 15:24
Pourquoi avoir choisi un tel endroit ?
Quel rapport entre Rosalie et une chouette ?
Mais d'abord, est-il bien gravé C.V.C. sur la margelle de cette source ?
Et que signifient réellement ces 3 lettres que je traduis par DOUTE = 195  (Do Do E = C C V)?
''Un groupe d'adolescents astucieux'' = Jeunes de 14/18 ?
Il y a-t-il un lien avec Merlin l'enchanteur ?

Le mot baïonnette est plus proche de celui de chouette.
''Aller à la fourchette'' = charger à la baïonnette.
195 = aussi AÏE.
La petite fourche blanche au-dessus de la lettre/note F de la contrebasse est-elle une Rosalie ?

Nota : L'utilisation d'un détecteur de métaux sera vaine tant le sol est truffé d'éclats métalliques.

Beaucoup de questions. Pas de réponses pour l'instant.
Rosalie.PNG
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
marc
Dryade
Messages : 1560
Enregistré le : 01.02.2013
Re: ORBEY Messagepar marc » 29 juil. 2016 à 04:17
Tout au long de cette chasse, la terre, c'est le SOL.
Quand ''La terre s'ouvre'', c'est quand la clef du Sol 500 se partage grâce au rayon clair qui la traverse.
Sur ce visuel, les ''raies d'eau'' et cette clef de Sol donnent ROSALIE et SOLAIRE.
Les 3 angles du triangle équilatéral repèrent les 3/4 pylônes des sentinelles, la Vierge du Hans et la source Rosalie des Immerlins.
Mais le rôle du compas n'est pas que de mentir pour faire corriger les 8 cm en 7 cm. Il écrit aussi un cercle O.
Ses 2 bras dessinent un A avec la base de ce triangle qui en trace la traverse.
J'ai longtemps cru que la substitution O/A visait le morse noir qui devait passer en MARSE.
Mais je sais désormais que c'est le O du mot SOL qui est visé.
Ainsi SOLAIRE → SALAIRE.
marc
Dryade
Messages : 1560
Enregistré le : 01.02.2013
Re: ORBEY Messagepar marc » 29 juil. 2016 à 16:13
Au fronton de la source Rosalie on lit C.V.C., soit 195.
195 est le ¼ de 780.
Pour que cette inscription soit une date pertinente, il faudrait lire 1915.
Il faudrait donc insérer un 1 en coin.
Pour arriver à ce résultat, il faut un triple mensonge du compas.
Il convient d'ajouter au triangle une fonction grecque. C'est aussi une lettre Delta, Δ.
De même, le rayon clair dans la clef de Sol, non seulement il réduit les 8 cm en 7 cm, mais il blanchit la partie supérieure du symbole lui même dans sa partie ou il dessine un L calligraphié.
SOL – L = SO.
Les 2 bras du compas dessinent alors un Lambda, Λ.
Delta – Lambda = DATE.
Cette Date = 1915, codes alphanumériques de S et O.
Abréviations de Sud Ouest.
La pelle du visuel 650 ne creuse pas que pour déterrer la contremarque, elle rajoute aussi le 1 de son manche dans la date.
SOL + DATE ou SO + Δ = SOLDATE.

Nota : Le personnel féminin dans les armées pendant la Grande Guerre.
Hormis, les marraines de guerre et les munitionnettes, la plupart des femmes employées dans les armées étaient des infirmières. Les auxiliaires proprement dites (PFAT) n'apparurent qu'en 1944.

Critique :
Normalement, dans sa chasse à la chouette d'or, M.V. avait précisé que seules les cartes 989 Michelin au 1/1000000ème et IGN au 1/25000ème suffisaient.
Comment faire alors pour connaître l'inscription de l'étape de la source Rosalie ?
Sinon s'y rendre ?
Que l'énigme 780/4 donne 195, c'est une chose. Mais l'inscription C.V.C. n'était pas sur Internet.....

Il y a quelque temps, j'ai cherché le Soldat Ryan dans la chasse Septuaginta (dont je n'ai d'ailleurs jamais reçu la solution!), et aujourd'hui, je recherche la soldate Rosalie ou le soldat RAIE.
L'univers des jeux de piste est étroit......
Avatar de l’utilisateur
delphinus
Hulotte
Messages : 7305
Enregistré le : 06.01.2008
Localisation : Terres de Lumière
Contact :
Re: ORBEY Messagepar delphinus » 29 juil. 2016 à 16:23
les premières lettres des 3 lignes de la 650 sont : D A T
effectivement SOL+DAT = SOLDAT

le SOL est présent dans le visuel et la pelle y renvoie

ceci accrédite l'hypothèse des soldats avec le passage en revue, donc l'origine militaire des sentinelles.
C'est le propre du barbare de détruire ce qu'il ne peut comprendre.
Arthur Charles Clarke
http://chercheurdechouette.free.fr
marc
Dryade
Messages : 1560
Enregistré le : 01.02.2013
Re: ORBEY Messagepar marc » 29 juil. 2016 à 18:28
@Delphinius,
Oui, et ce n'est pas n'importe quel SOLDAT que je recherche, c'est un HÉROS poilu.
L'anagramme SOLAIRE de ROSALIE ouvre une nouvelle perspective car l'énigme ''solaire'' de cette chasse est le visuel 420.
Il faut y traduire URANUS avec son symbole et le couple compas/N par H = HURE À NOUS.
La planète nomme ainsi le Soleil noir HÉLIOS.
Puis Ψ NEPTUNE = SI ON ÔTE UNE lettre O.
Les planètes gravitent autour du soleil entraînant la rotation de leur code.
Ainsi celui de O est 15, mais inversé, 51, en chiffre romain LI.
HÉLIOS – LI = HÉ-OS
Bien sûr, on traduira le Symbole Psi+o par Si P = O.
Ce qui permet la substitution du P de NePtune en Ô et complétera HÉ-OS en HÉPOS.
Avec un Rô grec.
Un HÉROS de la Grande Guerre.
marc
Dryade
Messages : 1560
Enregistré le : 01.02.2013
Re: ORBEY Messagepar marc » 30 juil. 2016 à 00:15
L'ALLER /RETOUR :
Il est piloté par le titre 580, ''Le bon sens, c'est le sens du contresens''.
Et illustré par les visuels B et 500.
En B, l'arc-en-ciel tombe dans le DOS de la statue. En éclairant une sorte de colonne blanche.
Sur le réglet 500, le même rayon blanchâtre partitionne les graduations 7 et 8 cm.
L'A/R se traduit par, ''Avancez de 7 et reculez de 8''.
Ce principe de va-et-vient était parfaitement illustré par le courant alternatif produit par le système hydro-électrique qui combinait les lacs Blanc et Noir. L'eau faisait la navette entre les 2 lacs. Turbinée à la descente et pompée pour la remontée. Si bien que la conduite forcée était le siège d' A/R permanents.
marc
Dryade
Messages : 1560
Enregistré le : 01.02.2013
Re: ORBEY Messagepar marc » 30 juil. 2016 à 14:45
L'Aller-Retour :
Il part de la vierge du Hans et rejoint la source Rosalie distante de 1750 m (7 cm). Là il récupère son anagramme SOLAIRE, car ''Du ciel vient la lumière'' (Le soleil illustre le visuel 420), puis rebrousse chemin sur une longueur de 2 Km (8 divisions) pour atterrir enfin sur le Rocher de L'Observatoire Belmont où la ''blessure'' devient ''Blés sûrs'' ( BLÉ MONT).
Joseph Ferdinand Belmont, mort le 28 Décembre 1915 à Moosch où est sa tombe.
Auteur des ''Lettres d'un chasseur alpin''.
Observatoire Belmont = R 71 sur les cartes militaires.
BELMONT donne aussi LN TOMBE. C'est cette dernière qu'il faut alors découvrir en déchiffrant définitivement le visuel 420.
Pour l'instant, 2 hypothèses s'affrontent : URANUS finalise en HURE À NOUS ou en HEURE À NOUS. Il faut donc choisir.

Pour la N-ième fois je reprends ce visuel 420, pas à pas :
Le compas dans le N lie un cercle à cette lettre, O+N.
NEPTUNE et HURANUS → (ON)EPTUNE et URA(NO)US.
Le symbole de Neptune a été modifié par remplacement de la croix par un petit o.
Le trident Ψ+o, Psi o = Si P = o.
ONEPTUNE → ONEOTUNE = ON ÔTE UNE.
Le symbole H d'Uranus devient son initiale.
URANOUS → HURANOUS = HUR À NOUS.
Le tout = ON ÔTE UNE HUR À NOUS.
Le symbole inversé de VÉNUS inverse aussi son nom, SUNÉV.
Le soleil anglais est dans SUN EV.
La lumière est dans le couple EV où V est romain, EU.
Le U à unir est celui d'Uranus.
ON ÔTE UNE H(E+U)R À NOUS = ON ÔTE UNE HEURe À NOUS.
Le compas N donne la paire N+O mais ses 2 bras dessinent aussi les 2 aiguilles d'une montre.
Ainsi il donne l'Heure N dont le code est 14.
14 – 1 = 13 Heures.
Treize Heures pour TRÉSOR ?
Ou mieux, 13 Heures = 1 H. N – 1 = 1 = A.
et BELMO(N/A)T = LA TOMBE.
marc
Dryade
Messages : 1560
Enregistré le : 01.02.2013
Re: ORBEY Messagepar marc » 31 juil. 2016 à 04:25
Finalement, le B de la première énigme est simplement l'initiale de BEAU.
Je suis un peu déçu. Je m'attendais à une solution beaucoup plus sophistiquée de la part de Max Valentin. Réduire le nom de Chouette à un vulgaire adjectif ne correspond pas à la réputation de l'auteur......
Effectivement, c'est chouette, c'est même très beau. De la tombe le panorama est exceptionnel.
Cette cachette, je la situe dans ''La Chaire des Rochers'' qui domine la Vierge du Hans.
CHAIRE entendue CHAIR explique la couleur rouge sang du visuel 650 et la ''blessure'' 520.
Nota : Granite – 1 = GRENAT.

Je ne peux pas être plus précis pour l'instant, à mon grand regret.
Mais je dois refaire l'itinéraire, car ROSALIE peut avoir été comprise ROS ALLIE.
Et si ''la terre s'ouvre'' = le partage du mot en TER RE, on peut reconstituer le mot TRÉSOR.
Je connais un jeu ancien où ce mot est l'addition du TRES latin et de 3 ROSES.
Et je pense que M.V. le connaissais aussi et qu'il s'en est inspiré.
Ce ne serait pas la première fois qu'une chaire à prêcher recèle un trésor....
De plus, j'ai choisi 13H, mais 11 H conviennent très bien aussi. Surtout que ce nombre est celui du régiment de chasseurs alpins du Cap. Belmont.
J'ai donc un angle d'incertitude de 60° au départ du Rocher de l'Observatoire.
Nota : ROS-alie ROS-se (780) ?
marc
Dryade
Messages : 1560
Enregistré le : 01.02.2013
Re: ORBEY Messagepar marc » 31 juil. 2016 à 18:28
Quand la clef de Sol 500 représente la spirale du Grand Faudé :
Le triangle, après avoir localisé la source Rosalie en partant de la base Vierge du Hans / 3 pylônes, dessine aussi un Delta et les 2 bras du compas un Lambda. Δ =Λ.
Le Grand Dé Faux est l'initiale majuscule de la ''Dame'' 520 qui grâce à la substitution D/L devient une LAME. Une baïonnette.
Soit. Mais quand on allie (Rose allie) la Vierge et la Lame on obtient MARIE ROSE.
Qui pourrait bien être cette Rose-Marie ?
marc
Dryade
Messages : 1560
Enregistré le : 01.02.2013
Re: ORBEY Messagepar marc » 01 août 2016 à 08:34
Les 2 clefs :
Toutes les deux se découvrent dans des chapelles. LÉON à Dabo et SOLFÉRINO à Luz-St-Sauveur.
Elles s'additionne pour donner la destination finale.
_ LÉON :
Clef confirmée par le visuel 600 où les 4 dents du panneton abrègent l'ONGLE du ''pouce qui coupe'' en ONLE.
NEPTUNE sert à sa mise en forme par le visuel 420.
Avec le N+O du compas et grâce au lien L dans P du symbole de Pluton le nom la planète devient NOELTUNE = NOËL T UNE.
Noël se fête le 25 Décembre et 25 est le code alphanumérique de la lettre Y.
Clef n°1 = Y.
_SOLFÉRINO :
Au sol il y a un FER dans l'EAU.
Le visuel 420 représente ce FER sous la forme d'une épée fichée dans une boule de glace.
Le symbole inversé de Vénus illustre la solution, ♀ inversé.
Clef n°2 = ORBE.
La somme ORBE + Y = ORBEY.
La difficulté vient d'URANUS, qui plutôt que d'aider le chercheur l'égare.
Avec son symbole et la paire du compas, HURANOUS = Notre Initiale, notre tête.
Le couple NOËL T UNE HURE À NOUS laisse supposer que le Y est l'initiale du nom à découvrir.
Alors qu'en fait il termine celui-ci. Comme vénus, les planètes gravitent et s'inverse.
Il faut traduire par, ''Y est la dernière lettre de mon nom''.
On notera que le symbole de Neptune, le trident Ψ, d'abord utilisé en Psi = Si P (est modifié dans NePtune) écrit un Y si il perd une dent.

Le visuel 780 est l'annonciateur d'ORBEY.
Par la RO-sse et par le co-CHER, par la BOU-sso-LE et par le pi-ED.
Par la BOULE DE ROCHER.

Mais il sert aussi à la fin car le fronton de la source Rosalie est arrondi.
L'eau jaillit d'un tube métalliques qui domine une construction de pierre qui porte le nombre 195 (780/4), C.V.C..
Une photo de l'ensemble serait la bienvenue. Merci !
marc
Dryade
Messages : 1560
Enregistré le : 01.02.2013
Re: ORBEY Messagepar marc » 02 août 2016 à 06:19
Les sentinelles bis :
Après les ¾ pylônes un autre groupe de 3 sentinelles seraient à découvrir à la source Rosalie.
Le mot SENTENELLE se décomposerait en CENT IN ELLE.
De même que le nom de DEVIN s'entendrait DE V IN = De la lettre V à l'intérieur.
Sur le fronton de la source, il ne faudrait plus lire C.V.C. mais CCC car le V interne de ce nombre serait faux.
On passerait alors de 195 à 300.
Au passage, VÉRITÉ deviendrait ÉCRITE.
Et le DOUTE, Do Ut V, passerait en Do Do Do. Un peu comme les 3 Fa qui entament la 5ème symphonie de Beethoven.
L'idée d'une école de musique n'est pas à écartée. Car si la clef de Sol n'est pas utilisée pour sa spirale (Grand Faudé), elle peut très bien être le rébus du mot ÉCOLE. Les 3 cm blancs sur sur le réglet codant un C. SOL devient COL et U + 3 = 21 3 codes d' ABC.
Les 5 lignes de la portée apportant les E nécessaires.
École est hypothétique, COL beaucoup moins. Celui du Calvaire domine géographiquement le Lac Blanc.
Les sentinelles Ter :
Le mot ''DOUTE'' peut aussi se traduire par ROUTE de la façon suivante :
Le réglet du triangle Delta mesure 18 cm de longueur, code d'un R.
De plus le compas menteur réduit d'une division (7 pour 8) la longueur des côtés.
7 étant le code du G, ce réglet peut très facilement se convertir en GR.
Et comme le compas trace un cercle, nous guider vers un chemin de Grande Randonnée en boucle ou sur un itinéraire balisé d'un anneau.
Un de ces chemins circulaires fait le tour des Immerlins et passe devant la source Rosalie. Il est balisé d'un cercle jaune.
Un trio de sentinelles le borderait.
Balisage_GR.PNG
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

Retourner vers « 520 »

Qui est en ligne

Utilisateurs enregistrés : Bing [Bot]