ORBEY

Discussions au fil de l'eau sur la 520
Avatar de l’utilisateur
Rachel
Hulotte
Messages : 8710
Enregistré le : 16.12.2007
Localisation : Aix en Provence
Re: ORBEY Messagepar Rachel » 10 déc. 2016 à 08:41
Ino Ukoziak a écrit :heureusement, Rachel est là. Comme delphinus dl et tous nos génies qui ont tout compris, ont des solutions que personne n'a, et sont persuadés d'être les seuls dans la vrai. Marrant que personne n'adhère au début du quart de leurs solutions non?
Il y a une différence fondamentale entre nous 3 cités: j'ai une zone dont je suis certaine.
Pour le reste ... retourne toi les compliments...
:bise: :bise:
Je crois bien être au sec...
Timy
Hulotte
Messages : 1829
Enregistré le : 13.09.2008
Re: ORBEY Messagepar Timy » 10 déc. 2016 à 08:47
Je pense qu'Ino a mille fois raison de mettre l'accent sur le caractère nécessairement reproductible d'une solution.

C'est le béa-bat ou B A = BA comme disent les alphanuméristes.

Le meilleur moyen c'est, lorsque vous lâchez une solution, de ne pas la livrer mais de mettre sur la voie le chercheur avec des indices très minimalistes. interdiction de livrer le mode d'emploi.

Exemple :
- En 470, tu prends une encyclo et un dico genre Larousse, tu cherches ce qui a trait à XXXX
- En t'appuyant au besoin, c'est plus facile, sur la clef de la précédente tu trouves le lieu puis, en appliquant le titre de manière basique sur ce que tu as trouvé, tu dois voir la Lumière.
- La dernière phrase t'invite à vérifier sur une carte la justesse de tes solutions.


C'est dans la boîte en trois lignes et ce ne peut être la bonne solution que si, sur ces seuls éléments, en remplaçant XXXX par quelque chose, d'autres chouetteurs sont capables d'en arriver aux mêmes conclusions qui se résument en deux points :
- 1 / La lumière est XXXX et elle se situe, en 470, à XXXX
- 2 / Je suis moi ou le piéton à XXXX

Là, on a une solution qui correspond peu ou prou à ce que l'on connaît de l'auteur dans d'autres chasses. Imaginer un instant que la chouette est totalement différente, qu'elle se résout à coups de jeux de mots bizarres (pour être soft), de milliers de tracés sur cartes ou d'alphanumérismes exacerbés, cela ne tient absolument pas la route, AMHA.

@+
Avatar de l’utilisateur
Rachel
Hulotte
Messages : 8710
Enregistré le : 16.12.2007
Localisation : Aix en Provence
Re: ORBEY Messagepar Rachel » 10 déc. 2016 à 09:38
Désolée Marc ; je te laisse maitre du fil.

Mais auparavant je réponds à Timy

cela est valable q'il n'y avait que du texte dans les énigmes mais il y a aussi les visuels et ils sont indispensables pour bien résoudre les énigmes.
or ces visuels apportent des éléments inédits( puisque indispensables) qu'on ne trouve qu'en eux.
En faire fi , c'est etre voué à l'echec.
il se trouve que la vision correcte de ce qui a dans ces visuels dépend de la sagacité personnelle de chacun.
moi , je vois en 470 une tête de bébé tétant le rocher.
Je l'ai montré à plusieurs personnes qui ont eu l a même réflexion , "bon sang mais c'est bien sûr et c'est évident " !
Ici, certains l'ont vu et d'autres le nient farouchement car cela détruit totalement leurs certitudes.
Qu'y puis-je .? Rien.
Et tu peux cent fois dire que le visuel correspond à Roncevaux ou Rocamadour, ce sera cent fois faux.( pour le premier par l'inexactitude que l'épée fut plantée , le second parce qu'il n'y a pas de montagne avec pic aux alentours).
Or le visuel et le texte désignent le MÊME lieu !
Si certains persistent tout de même , qu'y puis-je ? Rien non plus .
Mais je le dis ...

:bise: :bise:
Je crois bien être au sec...
Avatar de l’utilisateur
delphinus
Hulotte
Messages : 6932
Enregistré le : 06.01.2008
Localisation : Terres de Lumière
Contact :
Re: ORBEY Messagepar delphinus » 10 déc. 2016 à 11:02
Ino Ukoziak a écrit :heureusement, Rachel est là. Comme delphinus dl et tous nos génies qui ont tout compris, ont des solutions que personne n'a, et sont persuadés d'être les seuls dans la vrai. Marrant que personne n'adhère au début du quart de leurs solutions non?

l'hôpital qui se fout de la charité :edente: moi je n'ai pas encore de zone puisque j'en suis en 560-650 et je ne me suis pas précipité comme toi sur une zone capillotractée en mettant en cause l'intégrité de l'auteur et pas les tiennes parce que le trou est vide.

j'avance piano mais sano ; que les chercheurs n'accrochent pas à mes solutions relève d'un constat :

- les chercheurs n'aiment pas compter les mots des énigmes
- les chercheurs n'aiment pas peser les mots en code A1 ou A0
- les chercheurs n'aiment pas mettre les textes en tableaux
- les chercheurs s'imaginent qu'une solution ne doit pas être issue d'une anagramme au sortir d'un décryptage
- les chercheurs n'aiment pas les codes postaux ou insee
- les chercheurs ne veulent pas tirer des traits sur la carte
- les chercheurs aiment que l'énigme soit une notice ikéa
- les chercheurs sous-estiment d'un facteur mille la difficulté des énigmes
etc...

donc si la méthode Ino, la méthode Rachel, Marc et des centaines d'autres n'ont jamais fonctionné c'est qu'il n'ont jamais été dans le vrai.
C'est le propre du barbare de détruire ce qu'il ne peut comprendre.
Arthur Charles Clarke
http://chercheurdechouette.free.fr
Timy
Hulotte
Messages : 1829
Enregistré le : 13.09.2008
Re: ORBEY Messagepar Timy » 10 déc. 2016 à 11:36
Rachel a écrit :Et tu peux cent fois dire que le visuel correspond à Roncevaux ou Rocamadour, ce sera cent fois faux.( pour le premier par l'inexactitude que l'épée fut plantée , le second parce qu'il n'y a pas de montagne avec pic aux alentours).
Or le visuel et le texte désignent le MÊME lieu !


Même lieu, OK.
Pour Rocamadour, je veux bien te suivre mais ses adeptes te diront qu'une épée dans un rocher c'est un symbole...
Pour le second, pourquoi pas, mais on parle de quel Roncevaux ?

@+
Avatar de l’utilisateur
Rachel
Hulotte
Messages : 8710
Enregistré le : 16.12.2007
Localisation : Aix en Provence
Re: ORBEY Messagepar Rachel » 10 déc. 2016 à 11:42
delphinus a écrit :donc si la méthode Ino, la méthode Rachel, Marc et des centaines d'autres n'ont jamais fonctionné c'est qu'il n'ont jamais été dans le vrai.
Non, Delphinus tu mélanges torchons et serviettes.
Je ne suis pas allée jusqu'au trou parce que je n'ai pas la toute fin; je n'ai jamais dit qu'on m'avait volé mon dû et que ma solution finale était juste puisque les trous que j'ai pu faire étaient vides...
tu sais c'est comme les carnets Pannini , tu as toutes les affichettes sauf une , est-ce pour cela que les affichettes sont mauvaises? Eh bien il m'en manque une seule mais c'est celle qui me permettra de dire j'ai fini!
Tout le reste est avéré et verifiable sur place et même hors place depuis son fauteuil... Le point final , je n'ai pas encore pu le mettre ... mais je le mettrai !
Je ne peux parler pour Marc.
:bise: :bise:
Je crois bien être au sec...
Timy
Hulotte
Messages : 1829
Enregistré le : 13.09.2008
Re: ORBEY Messagepar Timy » 10 déc. 2016 à 11:49
@ Delphinus

Pour ta liste à la Prévert, je donnerai ma petite opinion car, c'est bien connu, les opinions tout le monde en a, c'est comme... :lol:


- les chercheurs n'aiment pas compter les mots des énigmes

Compter c'est bien, par exemple pour essayer de voir si un crypto (genre tableau) s'y cache, bref une aide ou un indice, pas un résultat.


- les chercheurs n'aiment pas peser les mots en code A1 ou A0

J'avoue, j'aime pas, surtout quand c'est systématisé ou pris sur des portions aléatoires ou subjectives de textes.


- les chercheurs n'aiment pas mettre les textes en tableaux

Ca j'aime, à condition de trouver un résultat aussi concluant que la phrase de la 600 du NNP, sinon poubelle avec la B !


- les chercheurs s'imaginent qu'une solution ne doit pas être issue d'une anagramme au sortir d'un décryptage

Avec parcimonie, pourquoi pas.


- les chercheurs n'aiment pas les codes postaux ou insee

On peut imaginer qu'il y en ait un dans le jeu. Pourquoi pas, de là à en trouver dans plein de résultats...


- les chercheurs ne veulent pas tirer des traits sur la carte

Si, bien sur, mais point trop n'en faut.


- les chercheurs aiment que l'énigme soit une notice ikéa

On est d'accord, ici.


- les chercheurs sous-estiment d'un facteur mille la difficulté des énigmes

Non, c'est en réalité du même niveau que les autres chasses de Max. Donc un poil au dessus de ce que l'on voit dans le communément admis. Guère plus !


En conclusion, tout est dans la mesure, la chouette est une chasse de Max comme les autres.

@+
Avatar de l’utilisateur
Rachel
Hulotte
Messages : 8710
Enregistré le : 16.12.2007
Localisation : Aix en Provence
Re: ORBEY Messagepar Rachel » 10 déc. 2016 à 13:49
Timy a écrit :- les chercheurs sous-estiment d'un facteur mille la difficulté des énigmes

Non, c'est en réalité du même niveau que les autres chasses de Max. Donc un poil au dessus de ce que l'on voit dans le communément admis. Guère plus !
Non pas du tout et d'ailleurs Max n'a plus fait de chasse du type de la chouette et il l'a même dit :
QUESTION No 29 DU 2001-12-13
TITRE: DE MAX A TOUS
LE SERVEUR MAXVAL VA BIENTOT DISPARAITRE . DEMAIN SOIR, JEUDI 13 DECEMBRE, JE REP ONDRAI ICI AUX DERNIERES QUESTIONS DES CHERCHEURS DE LA CHOUETTE. LE SERVEUR RE STERA ENCORE CONSULTABLE PENDANT QUELQUE S JOURS, PUIS IL SERA "ETEINT". DIRE QUE J'EPROUVE UN PETIT PINCEMENT DE COEUR A L'IDEE DE NE PLUS DIALOGUER AVEC VOUS
TOUS, C'EST PEU DIRE. BIEN SUR, VOUS VOU S DOUTEZ BIEN QUE J'AI SOUVENT POUSSE DES "GRRR" EN REPONDANT A VOS QUESTIONS, TOUT COMME VOUS-MEME AVEZ SANS DOUTE SOUVENT SOUHAITE M'ETRANGLER DE VOS PRO- PRES MAINS ! MAIS VOS MESSAGES ONT TOUJO URS ETE CORDIAUX ET CHALEUREUX, ET JE VO US EN REMERCIE. C'EST GRACE A VOUS TOUSQUE J'AI APPRIS COMMENT AMELIORER LES CH ASSES AU TRESOR QUE J'AI LANCEES APRES LA CHOUETTE. MAIS CELA NE SIGNIFIE PAS QUE JE RENIE CETTE DERNIERE EN QUOI QUE CE SOIT. POUR MOI, ELLE RESTE L'UNE DE MES FIERTES. LA SEULE CHOSE QUE JE NE REFERAI PLUS, C'EST D'ELABORER DES FAUSS ES PISTES AVEC UN SOIN METICULEUX, AINSIQUE JE L'AI FAIT POUR LA CHOUETTE. JE ME SUIS RENDU COMPTE QU'IL Y AVAIT, DANS TO UTE CHASSE AU TRESOR, ASSEZ D'OPPORTUNIT ES "NATURELLES" POUR UN CHERCHEUR DE SE TROMPER, D'HESITER, DE SE FOURVOYER, SAN S QU'IL SOIT NECESSAIRE D'EN RAJOUTER. UNE CHASSE AU TRESOR SANS (PETITES) FAUS SES PISTES, CE N'EST PAS UNE CHASSE AUTRESOR, AI-JE SOUVENT DIT. MAIS J'AVOUE QUE SI LA CHOUETTE N'EST AUJOURD'HUI TOU JOURS PAS TROUVEE, C'EST SANS DOUTE PARC E QUE, VOULANT TROP BIEN FAIRE ET VISANT UNE CERTAINE "ELEGANCE", J'AI TROP SOIGN E CES FAUSSES PISTES ! CELA DIT, LES SOL UTIONS DE LA CHOUETTE SONT BIEN PLUS SIM PLES QUE BEAUCOUP DE CHERCHEURS LE PEN-SENT (UNE FOIS LES FAUSSES PISTES ELIMIN EES, BIEN SUR !). A L'HEURE ACTUELLE, MA PLUS GRANDE FRUSTRATION, C'EST DE DEVOI R ATTENDRE QUE LA CHOUETTE SOIT TROUVEE POUR LES PUBLIER ! ENCOTE UNE FOIS, MERCI A TOUS POUR VOTRE GENTILLESSE, VOTRE SPORTIVITE, VOTRE TEN ACITE. AMITIES -- MAX
Et si on ne sort pas des sentiers battus et rebattus... on reste dans les fausses pistes....... sauf si on a la méga astuce.!
La chouette est et restera , j'en suis sure une chasse unique dans son genre.
:bise: :bise:
Je crois bien être au sec...
Timy
Hulotte
Messages : 1829
Enregistré le : 13.09.2008
Re: ORBEY Messagepar Timy » 10 déc. 2016 à 14:16
Tu peux sortir autant que tu veux des sentiers battus, ça me va, n'ayant pas d'axe RBC dans mon jeu je ne te jetterai pas la première pierre, ni même la seconde.

Mais si tu fais abstraction des fausses pistes, c'est une chasse comme les autres. En tout cas elle ne diffère pas plus des autres, qu'Orval ne diffère de Malbrouck, ou que Malbrouck ne diffère d'Angers, voire qu'Angers ne diffère d'Orval.

Croire le contraire, c'est jouer à un jeu différent, peut être très amusant, mais qui n'est pas de Max.

J'oubliais : AMHA !

@+
Avatar de l’utilisateur
Ino Ukoziak
Hulotte
Messages : 3243
Enregistré le : 10.05.2010
Re: ORBEY Messagepar Ino Ukoziak » 10 déc. 2016 à 15:02
delphinus a écrit :- les chercheurs n'aiment pas compter les mots des énigmes
- les chercheurs n'aiment pas peser les mots en code A1 ou A0
- les chercheurs n'aiment pas mettre les textes en tableaux
- les chercheurs s'imaginent qu'une solution ne doit pas être issue d'une anagramme au sortir d'un décryptage
- les chercheurs n'aiment pas les codes postaux ou insee
- les chercheurs ne veulent pas tirer des traits sur la carte
- les chercheurs aiment que l'énigme soit une notice ikéa
- les chercheurs sous-estiment d'un facteur mille la difficulté des énigmes
etc...
La magie d'une liste fausse. Au contraire, chaque chercheur a ses lubies dans ce que tu viens de dire.
Mais l'une des affirmations est plus fausse que les autres.
Celle sur la notice Ikea. Au contraire, la majorité des chercheurs, et tu en fais partie, décrypte sans indices : sélection arbitraires de lettres de ci de la, comptage arbitraire en A soustrait à A 1 multiplié par l'âge du capitaine et on anagramme ensuite etc.
Bref, la majorité des chercheurs confond mode d'emploi et indices. Ce qui leur donne toute liberté de faire n'importe quoi.
delphinus a écrit :l'hôpital qui se fout de la charité :edente: moi je n'ai pas encore de zone puisque j'en suis en 560-650 et je ne me suis pas précipité comme toi sur une zone capillotractée en mettant en cause l'intégrité de l'auteur et pas les tiennes parce que le trou est vide.
Je n'ai pas dit que tu avais une zone. J'ai dit que tu étais persuadé d'avoir tout compris (au moins jusque là où tu es) et d'être le seul dans le vrai. Dur de nier ça.
delphinus a écrit :donc si la méthode Ino, la méthode Rachel, Marc et des centaines d'autres n'ont jamais fonctionné c'est qu'il n'ont jamais été dans le vrai.
Et il en va bien évidemment de mm pour la méthode Delphinus
Rachel a écrit :Je ne suis pas allée jusqu'au trou parce que je n'ai pas la toute fin; je n'ai jamais dit qu'on m'avait volé mon dû et que ma solution finale était juste puisque les trous que j'ai pu faire étaient vides...
tu sais c'est comme les carnets Pannini , tu as toutes les affichettes sauf une , est-ce pour cela que les affichettes sont mauvaises? Eh bien il m'en manque une seule mais c'est celle qui me permettra de dire j'ai fini!
C'est marrant, mais si tu as la zone (depuis au moins 4 ou 5 ans maintenant), ça veut dire que tu n'as toujours pas eu le déclic pour les trouver tous les reliquats ?
Enfin, tu sais au fond de toi mm que tu te berces d'illusions.
Rachel a écrit :moi , je vois en 470 une tête de bébé tétant le rocher.
Je l'ai montré à plusieurs personnes qui ont eu l a même réflexion , "bon sang mais c'est bien sûr et c'est évident " !
Ici, certains l'ont vu et d'autres le nient farouchement car cela détruit totalement leurs certitudes.
Je pensent qu'ils le nient farouchement 1. parce qu'il n'y en a clairement pas 2. parce que ça n'a clairement aucun sens
Je le sais, j'ai essayé de la montrer à des gens. Tout d'abord en leur faisant trouver. Genre trouve un bébé qui tête le rocher (rien que de dire cette phrase... tu sais déjà qu'il y a un problème)
Visita Interiora Terrae Rectificandoque Invenies Occultum Lapidem
marc
Dryade
Messages : 1547
Enregistré le : 01.02.2013
Re: ORBEY Messagepar marc » 10 déc. 2016 à 15:13
Oui, mais ceci, qu'est-ce ?
FourchetteU.PNG
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Avatar de l’utilisateur
Ino Ukoziak
Hulotte
Messages : 3243
Enregistré le : 10.05.2010
Re: ORBEY Messagepar Ino Ukoziak » 10 déc. 2016 à 15:41
Un G un F une partie de la contrebasse et des pétouilles beckeriennes sans importance
Visita Interiora Terrae Rectificandoque Invenies Occultum Lapidem
tompoucex
Dryade
Messages : 1682
Enregistré le : 01.11.2010
Re: ORBEY Messagepar tompoucex » 10 déc. 2016 à 16:21
@ Timy

(( En conclusion, tout est dans la mesure, )) EXACT à mille , 1000 % amha

Alors quelle est cette mesure ????

a + tompoucex
marc
Dryade
Messages : 1547
Enregistré le : 01.02.2013
Re: ORBEY Messagepar marc » 11 déc. 2016 à 05:17
Des ''pétouilles'' ? Moi, il me semblait distinguer une fourchette blanche à 2 dents pliée qui se prolongeait sur le manche de l'instrument pour se terminer par la volute en forme de point d'interrogation.
Je note que cet ustensile au dessus du F rouge porte la même initiale et que ce mot peut recomposer CHOUETTE RF. Les lettres de la République Française auraient correspondu au nombre de dents.
Et comme les poilus de 14 nommaient ainsi la baïonnette, j'espérais faire un lien entre la lame de Rosalie et notre rapace nocturne.
Mais s'il n'y a rien, n'insistons pas et retournons sur le visuel B où les 7 couleurs de l'arc en ciel codent alphanumériquement un G qui vaut la note de musique Sol.
En réalité, il y a 4 traits blanc horizontaux blancs sur ce visuel. 2 sur le piédestal de la statue, un devant et un derrière, illuminé par la colonne de lumière qui tombe de l'arc-en-ciel dans le DOS de la statue.
Devant, le triangle blanc qui domine le trait est un style. Ce poinçon précise qu'une inscription est gravée là.
Pour moi, il y a donc 2 inscriptions, une recto, une verso.
La difficulté vient de la présence d'un autre triangle blanc dans le trait de l'inscription recto.
Ce serait le visuel 500 qui résoudrait l'énigme.
D'abord le compas + l'équerre à 60°, en dessinant un Lambda dans un Delta, ΛΔ, D – L , donnent le mot DATE. (Tout en continuant à tracer un triangle équilatéral de ''8000 mesures sur le terrain).
Les 2 inscriptions, recto et verso seraient dont des dates gravées au sol.
Puis ''la terre s'ouvre'', Là TER (troisième lettre du mot SOL) s'ouvre.
En tête de portée, la clef de Sol est ''ouverte'' par un rayon lumineux. La boucle supérieure qui dessine un D est ainsi mis en valeur et SOL se transforme en DOS, SOD.
Mais la ''spirale à 4 centres'' (4 = code D) que la clef de Sol dessine fait appel au Grand Faudé.
Le défaut étant le Faux D.
SOD s'abrège en SO ou OS.
De retour sur le visuel B, on comprend alors que le triangle dans le trait blanc supprime le L de Sol au recto et le D de Dos au verso.
D'après moi, il ne faut plus parler du piédestal de la statue, mais de son SOCLE entendu SO CLÉ.
La clef S + O donne définitivement la date recherchée par les 2 codes de ces 2 lettres 19 et 15. 1915.
De plus, sur le visuel 500, un U domine la clef de Sol devenu SOD pour indiquer le cardinal SUD, lieu de l'inscription verso.
Sur le terrain, cette date est portée sur la plaque commémorative de l'Observatoire Belmont (Décembre 1915).
Avatar de l’utilisateur
Ino Ukoziak
Hulotte
Messages : 3243
Enregistré le : 10.05.2010
Re: ORBEY Messagepar Ino Ukoziak » 11 déc. 2016 à 14:31
Tout ce qui n'est pas indiscutable dans les visuels est à mettre dans la catégorie pétouilles. Après on peut choisir de s'amuser avec, mais bon, MV le déconseille fortement.
Visita Interiora Terrae Rectificandoque Invenies Occultum Lapidem
Avatar de l’utilisateur
Patronus
Epervière
Messages : 506
Enregistré le : 22.06.2016
Re: ORBEY Messagepar Patronus » 11 déc. 2016 à 20:01
@Marc
Je ne sais si c'est un fourchette que l'on voit sur la volupté, ce que je vois c'est un faux retournée qui se termine par une crosse, donc si c'est bien le site d'Orbey qu'il faut retenir, ça pourrait se traduire par le col de la faux.
De plus, les ouïes de contrebasse sont en F ou en D, ce qui expliquerait la présente du F à ce niveau et qui irait dans le sens de tes investigations et qui pourrait nous fournir une clé de passage.
Concernant le visuel de la B, Max a été clair, il ne s'agit pas d'une statue donc pas de piédestal

PS : Je n'ai pas retrouvé les contrebasses avec ouïes en forme de D
Modifié en dernier par Patronus le 11 déc. 2016 à 21:06, modifié 1 fois.
Mais encore faut-il avoir la bonne solution pour affirmer que l'on a raison.
Avatar de l’utilisateur
Patronus
Epervière
Messages : 506
Enregistré le : 22.06.2016
Re: ORBEY Messagepar Patronus » 11 déc. 2016 à 21:03
Pour aller encore plus loin,
La contrebasse baroque française à 4 cordes
en forme de viole, à fond plat-plié, montée de cordes en boyaux.
Ouies en forme de « C ».
La touche et le cordier sont en érable.
Mécaniques à axe enrouleur en ébène ou buis.
Cet instrument est adapté au continuo en musique baroque et classique.

Contrebasse viennoise à 5 cordes
en forme de viole, à fond plat-plié, montée de cordes en boyaux, accordée Mi ou Fa, La, ré, fa#, la (accord viennois).
La touche est en épicéa plaqué d’érable et montée de frettes en boyaux.
Mécaniques à axe enrouleur en ébène ou buis.
Cet instrument est spécialement adapté au répertoire « Classique » : Dittersdorff, Vanhall, Mozart, Haydn...

Contrebasse classique
La table d’harmonie peut être percée d’orifices permettant de mettre en relation l’air contenu dans la table d’harmonie et l’air extérieur. Ces orifices sont les ouïes, en forme de S ou en forme de F sur les contrebasses et permettent au son dont l'amplitude est au maximum de ressortir vers l'auditoire.
Mais encore faut-il avoir la bonne solution pour affirmer que l'on a raison.
marc
Dryade
Messages : 1547
Enregistré le : 01.02.2013
Re: ORBEY Messagepar marc » 12 déc. 2016 à 13:01
Je trouve aussi que cet instrument a une silhouette féminine. Avec cette déformation au niveau de la poitrine et les 2 demi-cercles dessinant des hanches.
De plus, cette dame cachée aurait une chevelure rousse.
FEDC peut aussi cacher E.D.F. (Les cordes = alors lignes électriques, ''les fils'' 520) que le chanteur Léo Ferré entendu ''Les lettres O Ferrées'' (Fer = épée).
Ce qui nous conduirait à la chanson intitulée ''Avec le temps'' et au vers ''Même les plus CHOUETTES souvenirs ça t'as une de ces gueules''.
Il y aurait peut-être bien une fourchette sur le manche de cette contrebasse ou de ce violoncelle (Viol On Cèle?).
Hobby
Hulotte
Messages : 1933
Enregistré le : 14.09.2016
Re: ORBEY Messagepar Hobby » 12 déc. 2016 à 14:03
marc a écrit :Je trouve aussi que cet instrument a une silhouette féminine. Avec cette déformation au niveau de la poitrine et les 2 demi-cercles dessinant des hanches.
De plus, cette dame cachée aurait une chevelure rousse.
FEDC peut aussi cacher E.D.F. (Les cordes = alors lignes électriques, ''les fils'' 520) que le chanteur Léo Ferré entendu ''Les lettres O Ferrées'' (Fer = épée).
Ce qui nous conduirait à la chanson intitulée ''Avec le temps'' et au vers ''Même les plus CHOUETTES souvenirs ça t'as une de ces gueules''.
Il y aurait peut-être bien une fourchette sur le manche de cette contrebasse ou de ce violoncelle (Viol On Cèle?).

Si je puis me permettre, c'est n'importe quoi... !
marc
Dryade
Messages : 1547
Enregistré le : 01.02.2013
Re: ORBEY Messagepar marc » 13 déc. 2016 à 02:43
Ne vous effrayez pas, Hobby, j'ai beaucoup mieux dans ma giberne....

La MÉGA ASTUCE :
Entendue TU AS CE MAGE, elle renvoie au synonyme DEVIN, dernier mot de la charade 530.
Cette allusion à l'étang du Devin, au Nord Ouest d'Orbey sert aussi de lien avec le nom même de MAX VALENTIN.
Pseudonyme dans lequel on retrouve la clef X VALENT IN. ( Le verbe valoir est utilisé 10 fois dans l'énigme 580).
Si 10, X, valent IN, DEVIN devient DEVX.
Comme la fin de cette charade utilise les initiale S, V et D de Sage, Vérité et Devin pour orienter le début de cette chasse vers le SUD de Bourges, le V y est écrit U.
Ainsi, DEVX vaut DEUX et MAX VALENTIN se transforme en MALIN VA-T-EN.
Mais ce n'est là que la traduction apparente du mot DEVIN en 2.
Le V de Vérité devenu U, cette VÉRITÉ évolue en EURITE, le granite rouge, conformément au seul mot tout en majuscules de la charade, ÉTERNITÉ, aves ses 2 E comme ''limites''.
Il y a donc là une permutation V/U → E.
Alors définitivement, DEVIN devenu DEVX finalise en DVVX.
Et DVVX, lu DXVV = 520.
Conclusion, ''Ce n'est pas une affaire'' d'énigme 520.

Bien sûr, il existe plusieurs variantes.
Certains verront là du VIB rouge car la couleur rouge est dans le nom de Bourges. D'autres préféreront lire De VINGT, de 20....
Pour moi, l'important de cette ''méga astuce'' c'est l'évolution de la substitution U = V → E. Car elle permet d'utiliser le code alphanumérique 5 pour traduire le E.

Par 2 fois on retrouve ce U sur les visuels 580 et 500 :
_ En 500, ce U transforme la clef de Sol en SUD.
_ Mais c'est principalement en 580 qu'elle est utile.
Ce U blanc, que j'appelle ''la fourchette'', rejoint le manche de l'instrument en traçant le V blanc qu'elle remplace.
Et cet angle qui code 5 pénètre dans la caisse de l'instrument pour y cibler le E.
Ce qui fait que les bords de la caisse de la contrebasse dessinent un O partager en 2 au centre duquel se loge un V. Soit CVↃ.
Et comme la lettre/note C inverse le demi-cercle qu'elle chevauche, on peut lire le nombre romain CVC soit 195.
C'est ce nombre, ¼ de 780, qu'il fallait découvrir.
Par la suite seulement, il faudra y insérer le chiffre 1 du manche de la pelle 650 pour comprendre qu'il s'agit de la date 1915.
Ce V central correspond à un coin, à un ''FER'' dans un O.
On peut aussi le traduire par le double sens de Solférino.

Retourner vers « 520 »

Qui est en ligne

Utilisateurs enregistrés : Aucun utilisateur enregistré