Entre eux, il n'y aurait que deux espaces ?

Discussions au fil de l'eau sur la 520
chevechercher
Dryade
Messages : 1697
Enregistré le : 03.06.2017
Bonjour à tous !

Je réfléchissais à la possibilité d'utiliser la première phrase de la 520 sans faire référence à l'énigme précédente, au cas où ça aurait été un piège. Et là, je me suis dit que peut-être le mot "intervalles" était un indice en lui-même, au delà de suggérer le nombre de "eux".

En effet, "il n'y aurait que deux intervalles s'ils étaient alignés" suggère qu'ils sont trois... Mais que dire de la suite, "mais ce serait là un jeu bien trop facile !" ? On peut bien sûr en déduire qu'ils ne sont pas alignés, mais on pourrait aussi aller plus loin et en déduire que ce ne sont même pas des points dans un plan (ou dans un autre espace géométrique ou géographique). Dans ce cas, pourquoi utiliser la notion d'intervalle pour suggérer le nombre, si ce n'est peut-être parce que le mot "intervalle" est un indice en lui-même ?

J'ai essayé de suivre cette idée, et j'en suis venu à considérer que "intervalle" pouvait être un indice pour trouver le mot "espace" à la place. Intervalle n'est pas exactement un synonyme de "espace", mais dans la phrase "entre eux il n'y aurait que deux intervalles s'ils étaient alignés", il semble qu'on puisse substituer "espaces" à "intervalles" en ne perdant que peu d'information (seulement l'idée que les deux intervalles sont égaux, qu'ils font la même longueur ?). Le mot ESPACE (au singulier) est intéressant, parce que comme le mot ETERNITE qui codait le E=Eux en 530, il commence et finit par des E. En 470, ce mot nous est même "offert".

Donc, les deux intervalles pourraient être deux espaces, qu'on pourrait simplement écrire ESPACESPACE. Cette écriture s'inspire encore de ETERNITE dont le symbole est le cercle, et qui suggère de fermer le mot en fusionnant ses deux "limites". Dans ESPACESPACE on a bien trois E, et entre eux on a deux SPAC (qui sont égaux, donc la propriété des intervalles perdue en les remplaçant par des espaces est finalement retrouvée). On peut voir dans "spac" des lettres de "SPirale A quatre Centres", mais je préfère écrire le mot à l'envers, comme le E sur la boussole de la 780, ou encore en partant de la fin puisque les dernières phrases de l'énigme nous redonnent "entre e" en prenant les dernières lettres des mots. Cela nous donne CAPS, qui est d'une part l'acronyme de "Compas A Pointes Sèches", l'outil permettant de mesurer des intervalles, mais qui est aussi synonyme de direction, ou encore un point géographique défini assez précisément.

On a donc "deux caps". Or, il y a une zone nommée Les Deux Caps, délimitée par le Cap Blanc-Nez au nord et le Cap Gris-Nez au sud (aussi appelé autrefois Cap Noir). On remarquera l'inversion des couleurs par rapport aux aiguilles de la boussole. Ce sont les deux caps français les plus proches de l'Angleterre (Albion dans le dos ?). Et sur la côte entre ces deux caps il y a une ville nommée Escalles, presque "escales", mot commençant par un E et dans le même univers sémantique de la segmentation d'un trajet que intervalles. Les caps sont aussi des points très importants pour les marins, et l'allusion aux nœuds (que ce soit en 470 avec "Mon septième n'est qu'un nœud" pour le E ou en 520 avec "dénoué les fils") peut évoquer le monde maritime, à la fois par le concept de "nœud de marin", mais aussi parce que le nœud est une unité de vitesse utilisée (entre autres) en navigation maritime.

Je pense aussi que l'hypothèse devrait intéresser Madito, qui voit la Côte d'Opale dans le décors de la 500, se terminant juste avant le Cap Gris-Nez. D'ailleurs il y a dans ce coin du visuel les mêmes herbes que dans le visuel de la 500...

Voilà. Je sais que certaines hypothèses de ce message ne sont a priori pas compatibles avec les Madits, mais j'aimerai avoir vos avis sur les points suivants :
  • Est-il raisonnable de penser que la première phrase doit s'interpréter seule, sans référence à l'énigme précédente (ce qui serait un piège) ? Le faites-vous dans vos solutions ? Est-ce madito-compatible ?
  • Est-il raisonnable de penser que le mot "intervalle" soit en lui-même un indice ? Le faites-vous ? Madito-compatible ?
  • Le mot ESPACE a-t-il sa place ici ?
  • Les Deux Caps, une piste sérieuse ou du capilo ?
Modifié en dernier par chevechercher le 25 juil. 2018 à 14:18, modifié 1 fois.
Schlopsy
Lapone
Messages : 976
Enregistré le : 24.11.2007
C'est rigolo, ces deux caps étaient ma toute première piste en 470... l'effet miroir depuis Roncevaux...
...purée ça nous rajeunit pô, ma brave dame...

@+,
Schlopsy
Avatar de l’utilisateur
Puzz
Ninoxe
Messages : 313
Enregistré le : 07.06.2015
chevechercher a écrit :Bonjour à tous !
, mais j'aimerai avoir vos avis sur les points suivants :
  • Est-il raisonnable de penser que la première phrase doit s'interpréter seule, sans référence à l'énigme précédente (ce qui serait un piège) ? Le faites-vous dans vos solutions ? Est-ce madito-compatible ?
  • Est-il raisonnable de penser que le mot "intervalle" soit en lui-même un indice ? Le faites-vous ? Madito-compatible ?
  • Le mot ESPACE a-t-il sa place ici ?
  • Les Deux Caps, une piste sérieuse ou du capilo ?


salut,
En ce qui me concerne :
- la première ligne de la 520 est liée au PER (madits le PER "à cheval" sur les 2 énigmes, même si cela n'implique pas une "référence" à la 650), tandis que la seconde pourrait s'interpréter seule (j'ai plus de doute sur ce point car j'ai un quasi-alignement en 650 et je me demande s'il peut servir d'indice, mais je pense que c'est du second ordre et il doit y avoir un madit que le jeu de la 520 ne concerne que cette énigme, même si...)
Pour moi, le piège est sur les sentinelles et leur nombre.
- le mot intervalle est selon moi un indice pour justement la raison que tu as exprimée, qui apporte une confirmation
Je n'exclue pas une connotation musicale supplémentaire.
- en conséquence, le mot ESPACE est moins adapté, mais pourrait convenir (je raisonne sur un plan).
- pas de cap pour moi

Amicalement,
Puzz
Errare humanum est : j'ai cru qu'il n'y avait pas d'incohérence dans les madits !
crew
Hulotte
Messages : 2669
Enregistré le : 07.04.2014
Puzz a écrit :- la première ligne de la 520 est liée au PER (madits le PER "à cheval" sur les 2 énigmes

ouille aie uhhh
Plusieurs madits ?
A ma connaissance il n'y en a qu'un, et il est loin d'être aussi clair.
:alatienne:

Pour répondre à ta première question, Puzz. Pour moi, eux=sentinelles est un piège.
Pour moi, cette phrase est le début de la conclusion de la chasse. Les eux ont été trouvés bien avant.
C'est madito (moins un)-compatible.
Avatar de l’utilisateur
tanacl
Dryade
Messages : 1373
Enregistré le : 05.06.2014
Voici mes avis :
1) Non, il n'est pas raisonnable d'interpréter cette phrase sans référence à ce qu'on a découvert précédemment, ni même sans le titre, qui lui est lié, d'une certaine façon. Je renvoie pour tout... renvoi... aux différents fils sur la nature des "eux", qui sont pour ma part le produit du passage en revue des sentinelles.

2) Oui, il est tout à fait raisonnable de penser que le mot "intervalles" soit en soi un indice pour comprendre ce qu'il signifie. Juste que comme Ouverture, ou Lumière, Intervalle est polysémique. - En bas de message : définitions du mot Intervalle - Je penche pour la signification musicale...

3) Non, le mot Espace n'a pas sa place ici, à mon avis. C'est le mot Intervalles qui a sa place ici, et toute substitution doit être motivée (et motivante). Le mot Espace a sans doute sa place en tant que second item de la charade de l'énigme 470, mais on ne peut pas substituer intégralement Espace à Intervalle, ces deux mots n'ayant pas la même signification. Par exemple, dans l'expression "intervalle de confiance", la notion d'espace n'intervient pas... Toute une partie des définitions du mot intervalle a trait au temps, non à l'espace...

4) Dès lors que je réfute toute substitution du mot Espace au mot Intervalle, il n'y a aucune raison d'en plus admettre une déformation de cette substitution. Donc non aux deux CAPS.

AM(H)A tanacl

http://www.cnrtl.fr/definition/intervalle
INTERVALLE, subst. masc.

A. − [Dans l'espace]
1. Distance qui sépare un lieu, un point, un objet d'un autre; p. méton. espace vide ainsi déterminé. Synon. écart, espace.On peut très-bien concevoir un corps dont les parties ne laisseraient aucun intervalle entre elles (Destutt de Tr., Idéol. 1,1801, p. 179).À intervalles symétriques, au milieu de l'inimitable ornementation de leurs feuilles (...), les pommiers ouvraient leurs larges pétales de satin blanc (Proust, Swann,1913, p. 146):
1. ... les yeux inconnus qui sont peut-être ouverts dans les espaces purent voir au milieu de la mer, sur un des points où il y a le plus de solitude et de menace, deux choses entre lesquelles l'intervalle décroissait, l'une se rapprochant de l'autre. L'une, presque imperceptible dans le large mouvement des lames, était une barque à la voile; dans cette barque il y avait un homme... Hugo, Travaill. mer,1866, p. 242.
SYNT. Intervalle court, égal, éloigné, espacé, irrégulier, large, long, rapproché, rare, régulier, vide; augmenter, combler, franchir, laisser, maintenir, occuper, remplir un intervalle; intervalle (compris) entre; sans intervalle, dans l'intervalle de.
♦ Loc. adv. Par intervalle. De place en place. Quelques rares flambeaux brillaient par intervalle (Bouilhet, Melaenis,1857, p. 157).
− MUS. ,,Distance qui sépare deux sons émis soit simultanément (i. harmonique) soit l'un après l'autre (i. mélodique)`` (Mus. 1976). Intervalle consonant ou dissonant; intervalle de seconde, de tierce, de quarte, de quinte, de sixte, de septième; intervalle d'octave; intervalle augmenté, diminué. La sensation de l'harmonie des couleurs n'est pas, comme celle de l'intervalle musical, la perception d'un rapport mathématique (Cournot, Fond. connaiss.,1851, p. 156):
2. ... vous vous représentez ces notes successives comme des points de l'espace qu'on atteindrait l'un après l'autre par des sauts brusques, en franchissant chaque fois un intervalle vide qui les sépare : et c'est pourquoi vous établissez des intervalles entre les notes de la gamme. Bergson, Essai donn. imm.,1889, pp. 45-46.
− ART. MILIT., vieilli. ,,Espace qui isole les groupes principaux d'une ligne de bataille`` (Littré).
2. Au fig. [À propos de pers., d'inanimés abstr.] Différence qui sépare deux personnes, distance qui sépare deux situations, ce qui se trouve entre deux limites. L'intervalle immense qu'il y a entre un enfant stupide trouvé dans les bois, et l'homme civilisé (Bonald, Législ. primit., t. 1, 1802, p. 268).Amené par la pente naturelle de la situation à constater l'intervalle qui venait de se faire entre cet homme et lui (Hugo, Misér., t. 2, 1862, p. 672):
3. ... je buvais l'un après l'autre sept à huit verres de porto. Aussitôt, au lieu de l'intervalle impossible à combler entre mon désir et l'action, l'effet de l'alcool traçait une ligne qui les conjoignait tous deux. Proust, Sodome,1922, p. 838.
B. − [Dans le temps] Distance qui sépare une époque, une date, un événement d'un(e) autre; p. méton. laps de temps ainsi déterminé. Synon. écart, moment, période.Pour nous, êtres conscients, ce sont les unités qui importent, car nous ne comptons pas des extrémités d'intervalle, nous sentons et vivons les intervalles eux-mêmes. Or, nous avons conscience de ces intervalles comme d'intervalles (Bergson, Évol. créatr.,1907, p. 338):
4. Que leur image subsiste ou non dans nos mémoires éphémères, que leur importe, à ces immortels? C'est nous qui, anonymes et insignifiants, nous pressons aux portes pour les rejoindre. La vraie vie est là où ils nous attendent, là où le plus jeune d'entre nous sera bientôt, puisqu'il suffit du bref intervalle d'un siècle pour que ne subsiste plus une seule créature respirant aujourd'hui. Mauriac, Bâillon dén.,1945, p. 433.
SYNT. Bref, large, long, rare intervalle; an, heure, jour, minute d'intervalle; à intervalle égal, inégal, irrégulier, mesuré, rapproché, régulier; intervalle qui s'écoule (entre); sans intervalle; durant, pendant cet intervalle; dans l'intervalle de; d'intervalle en intervalle.
♦ Loc. adv. Par intervalle. De temps à autre. La voix du roi des animaux se faisait entendre, et les sons se succédaient par intervalles, jusqu'à ce que son courroux machinal se fût calmé (Bern. de St-P., Harm. nat.,1814, p. 340).Le long canon d'un fusil (...) qui brilla longtemps d'un feu cruel au travers des premiers rideaux de la forêt, où il reparaissait par intervalles (Gracq, Argol,1938, p. 120).
− En partic.
♦ Moment d'interruption au cours d'une représentation, d'une danse, d'un jeu. Synon. entracte, interlude, intermède.Dans le dernier intervalle de la contredanse, Émile, après avoir beaucoup cherché et choisi entre cent questions, lui demanda : − Habitez-vous Villevieille? (Duranty, Malh. H. Gérard,1860, p. 9).
♦ Moment d'accalmie qui intervient au cours d'une période de souffrance. Synon. pause, répit.J'avais eu après mes souffrances passées un intervalle de calme. Mais à une maladie chronique le moindre prétexte sert pour renaître (Proust, Prisonn.,1922, p. 22).
MÉD. Intervalle lucide. ,,Période de rémission plus ou moins complète et plus ou moins longue au cours d'un état d'aliénation mentale`` (Porot 1960). Il est vrai qu'on pourrait opposer à ces choses la permanence du mal dans ses dernières années, s'il est certain qu'il n'eut point de longs intervalles lucides (Las Cases, Mémor. Ste-Hélène, t. 1, 1823, p. 847).
− MATH., STAT. Ensemble de nombres compris entre deux valeurs. Il peut se trouver indiqué de n'avoir pas un intervalle constant dans la constitution des classes. C'est en particulier le cas de la pyramide des âges, classiquement établie de cinq ans en cinq ans. Cet intervalle ne convient pas au groupe de la première enfance, parce qu'il ne fait pas ressortir les conséquences de la mortalité infantile (P. Pèpe, Présentation des statistiques, Paris, Dunod, 1959, p. 94).
♦ Intervalle de variation. ,,Appelé aussi étendue ou amplitude, l'intervalle de variation est la différence entre deux valeurs extrêmes étudiées`` (P. Pèpe, Présentation des statistiques, Paris, Dunod, 1959, p. 56).
Avatar de l’utilisateur
ockham
Hulotte
Messages : 3120
Enregistré le : 25.06.2011
Tanacl a écrit:
Je penche pour la signification musicale...

Et moi pour la définition militaire d'un intervalle.
Celle de mon pli de 1971:
Espace vide entre deux hommes, deux unités compté parallèlement au front.
Celle du pli de 1987:
Espace qui sépare deux formations, deux positions ou deux ouvrages compté parallèlement au front.
Dans le cadre de sentinelles, de revue et de non alignement, je la trouve appropriée à l'esprit de cette 650.

Cordialement, Ockham.
« La simplicité est la sophistication suprême. »
Avatar de l’utilisateur
tanacl
Dryade
Messages : 1373
Enregistré le : 05.06.2014
Sympa cette idée militaire, ockham. Mais plutôt en 650. Pourquoi continuer sur cette idée en 520 ? Il faudrait que le passage en revue t'ait donné un résultat lui aussi militaire ?
chevechercher
Dryade
Messages : 1697
Enregistré le : 03.06.2017
Mhh... j'ai déjà posé beaucoup de questions dans le message initial de cette discussion et j'ai peur que si on commence à discuter de tous les sens possibles du mot "intervalle" on ne discute pas des autres questions. Si ça ne vous dérange pas trop, et vu que le sujet des intervalles militaires peut être intéressant en lui même, peut-être vaudrait-il mieux ouvrir un nouveau fil de discussion pour en parler ?
tompoucex
Hulotte
Messages : 1978
Enregistré le : 01.11.2010
@ Crew ,

Les (( EUX )) ont été trouvés bien avant. ( Exact avant la 520 )

Zone , terrain , cache et pile poil compris . amha

a + tompoucex
Avatar de l’utilisateur
Bigornouille
Epervière
Messages : 519
Enregistré le : 14.11.2017
tompoucex a écrit :@ Crew ,

Les (( EUX )) ont été trouvés bien avant. ( Exact avant la 520 )

Zone , terrain , cache et pile poil compris . amha

a + tompoucex


(Punaise) Pourquoi ((je)) comprends ((({[toujours]}))) (queue dalle) à ce que (tu) dis, fais, écris ?
La réalité c'est ce qui continue d'exister lorsqu'on cesse d'y croire
Avatar de l’utilisateur
axurit
Harfang
Messages : 863
Enregistré le : 21.10.2007
Localisation : Gaillac
Je pense aussi qu'il y a une subtilité à découvrir d'entrée.
Peut-être dans la notion d' intervalle avec ta réflexion sur les espaces, mais aussi sur le terme EUX.
Max nous dit qu'il y aurait deux intervalles s'ils étaient lignés. Si on l’applique au mot EUX on constate qu'en l'état il n'y en a pas.
Si par contre on sépare les trois lettres et on les considère comme des entités on dispose alors de E ( intervalle) U (intervalle ) X en décomposant le tout on répond à la définition.On a un alignement et deux intervalles.
Si on joue maintenant sur l'orientation on peut poser ces trois lettres comme dans une addition.
E
U
X
Le total e nA0 fait alors 47. On les a aussi rencontré avant dans la définition du tout de la 470 en 7eme, 10eme et 11eme position.
Bref il y a pas mal de pistes a explorer..
Modifié en dernier par axurit le 26 juil. 2018 à 05:39, modifié 2 fois.
La Lune c'est le Soleil des Loups ( IAM)
Avatar de l’utilisateur
Couscous
Hulotte
Messages : 6695
Enregistré le : 01.02.2013
Localisation : painS
530.Mon premier, première moitié de la moitié…suivi de mes seconds et troisièmes= 1,2 et 3
470.Mon premier par la gaité se multiplie, puis mon second et troisième t’offre de l’espace= 1,2 et 3
520.Entre eux ils..= 3
Dans le bloc des trois premiers item de la 530, l’espace se trouve ici : 1 - 23 qui donne B=> OU dans le second bloc de la 470 idem : 1 - 23 qui donne A=>RO
La justification du mot espace par intervalles et donc très intéressant et c’est une chose que l’on a déjà rencontrée.
Par contre, si tu écris deux fois espaces, j’ai un peu plus de mal... surtout, que tu l’écris une fois au pluriel avec S et tu termines au singulier par un E.
ESPACE écrit une seule fois est à mon avis amplement suffisant ! et a noté qu’il est l’anagramme en anglais de ESCAPE= E-CHAPPE :edente:
Sujet intéressant à creuser^^
Avatar de l’utilisateur
dominique
Lapone
Messages : 1142
Enregistré le : 24.04.2016
Localisation : à 6H de Paris ( par avion)
Et ça donne quoi ça sur une carte pour trouver ce qui correspond à des éléments reels tangible... ?
Des phares , bunkers, châteaux d' eau, calvaire ? :pigepas:
Amicalement
S'adapter ou disparaitre
chevechercher
Dryade
Messages : 1697
Enregistré le : 03.06.2017
dominique a écrit :Et ça donne quoi ça sur une carte pour trouver ce qui correspond à des éléments reels tangible... ?
Des phares , bunkers, châteaux d' eau, calvaire ? :pigepas:
Amicalement


Il y a un phare au Cap Gris-Nez, et Napoléon voulait y mettre un relai de télégraphe optique pour relier l'Angleterre. Il y a un monument aux morts de la seconde guerre mondiale au Cap Blanc-Nez, en forme d'obélisque et avec une dédicace à "Marie-Médiatrice" en lettres géantes visibles du ciel.
Avatar de l’utilisateur
Bigornouille
Epervière
Messages : 519
Enregistré le : 14.11.2017
axurit a écrit :Je pense aussi qu'il y a une subtilité à découvrir d'entrée.


Pareil. Par exemple: "entre eux" = "entre les noms de villes contenant des 'e'":
_Bourges vaudra 1
____Cherbourg vaudra 2
____Dieppe vaudra 3
______Epernay vaudra 4
Forbach vaudra 5
_____Gérardmer vaudra 6
_____Héricourt vaudra 7
Issoire vaudra 8
Jarnac vaudra 9
___Angers vaudra 0


= quand on aligne les "e", il n'y a que deux intervalles = deux "trous" (villes sans "e") (au passage, ça justifierait le Angers en fin de liste plutôt qu'en début)

Ce n'est qu'un exemple, hein...

Big
La réalité c'est ce qui continue d'exister lorsqu'on cesse d'y croire
Avatar de l’utilisateur
dominique
Lapone
Messages : 1142
Enregistré le : 24.04.2016
Localisation : à 6H de Paris ( par avion)
Mais les sentinelles doivent etre de même nature: un phare et un monument aux morts ça ne me semble pas pareil

Amicalement
S'adapter ou disparaitre
chevechercher
Dryade
Messages : 1697
Enregistré le : 03.06.2017
@Dominique : les sentinelles tu es censé les avoir trouvées à l'énigme précédente pour les passer en revue. Alors si on trouve de nouvelles entités pour les Eux en 520, je ne pense pas que ce soient les sentinelles.
tompoucex
Hulotte
Messages : 1978
Enregistré le : 01.11.2010
Sentinelles et Eux : deux choses différents

Sentinelles dans le jeu .

Eux a trouver . amha

a + tompoucex
Avatar de l’utilisateur
dominique
Lapone
Messages : 1142
Enregistré le : 24.04.2016
Localisation : à 6H de Paris ( par avion)
@chevechercher
Les sentinelles je les ai effectivement trouvées en 650 et j'ai su pourquoi il fallait les passer en revue, où elles étaient, et combien elles étaient. J'ai décrypté le "717...." qui confirmait ce que je cherchais sur la carte. Il m'a fallu beaucoup de documentations pour trouver les Sentinelles. Mais un éléments de la 420 a été le "tilt" déclencheur
J'ai évité le piège qu'il ya en 650.

Pour moi les EUX = Sentinelles, et c'est dû au passage en revue.Mais là je suis en 520, et je sais aussi pourquoi ce sont les EUX dont on parle maintenant.

Le fait que la 520 est de nature "déconcertante" dixit Max, aide à choisir la suite


amicalement
S'adapter ou disparaitre
Ancil
Dryade
Messages : 1604
Enregistré le : 08.09.2014
Hors-Sujet

Retourner vers « 520 »

Qui est en ligne

Utilisateurs enregistrés : Aucun utilisateur enregistré