Entre eux, il n'y aurait que deux espaces ?

Discussions au fil de l'eau sur la 520
Avatar de l’utilisateur
tanacl
Dryade
Messages : 1373
Enregistré le : 05.06.2014
Evidemment je ne parle que du point de vue de mes soluces.

Ancil a écrit :Les Eux ont été rencontrés auparavant certes, mais rien ne dit que lorsqu'on les as rencontré la première fois, ils avaient la même nature que celle qui nous intéresse ici en 520. De mon point de vue, la nature des "eux" est déduite du passage en revue. Donc non seulement on connait la nature des eux avant que d'arriver en 520, mais c'est même cette nature qui est leur point commun.


Ancil a écrit :717 ne me donne rien de concret sans la suite des autres nombres, et aucune destination finale. Je parlais de 71721075 dans son entier, donc d'accord. Mais pas d'accord sur la destination finale de l'énigme ; 717 permet de découvrir un des éléments qui aident à connaître la destination finale.


Ancil a écrit :71721075 est décrypté dans l'énigme 650 et devient indispensable dans la 520 (après interprétation).D'accord.


Ancil a écrit :Je suis d'accord avec toi pour dire que c'est un problème de logique, mais à première vue, car je pense que M'dame Michu (non chercheuse de chouette) trouvera une brochette d'un trio de Eux en lisant la première phrase de la 520. D'accord. Or, c'est un peu plus compliqué que ça (de mon point de vue), et j'en ai donné un exemple supra, qui n'appelle pas de remarque particulière alors que cette éventualité peut remettre en question ce nombre communément admis et donc toute la logique imparable qui y est attachée.D'accord aussi.


Ancil a écrit :Connaissant la nature et le nombre de Eux, tu connais de facto le nombre des intervalles à considérer, ce n'est plus de la logique, c'est de la comptabilité :-)). Pas d'accord du tout. Le nombre des eux n'est pas donné d'avance, il se détermine par un processus logique, en cours d'énigme. Et l'on n'a pas ce nombre avant d'avoir été jusqu'au bout du processus, le dernier des "eux"(trouvé) donnant la zone.
Ancil
Dryade
Messages : 1604
Enregistré le : 08.09.2014
tanacl a écrit :
Ancil a écrit :Connaissant la nature et le nombre de Eux, tu connais de facto le nombre des intervalles à considérer, ce n'est plus de la logique, c'est de la comptabilité :-)). Pas d'accord du tout. Le nombre des eux n'est pas donné d'avance, il se détermine par un processus logique, en cours d'énigme. Et l'on n'a pas ce nombre avant d'avoir été jusqu'au bout du processus, le dernier des "eux"(trouvé) donnant la zone.


Là on ne sera pas d'accord (pas grave, hein). Tu connais déjà le nombre de Eux, parce que tu les as déjà tous rencontré précédemment (dans une autre énigme). Pour la suite je ne commenterais pas, j'essaye de "dénouer" les fils.
Avatar de l’utilisateur
Couscous
Hulotte
Messages : 6695
Enregistré le : 01.02.2013
Localisation : painS
Ancil a écrit :
Couscous a écrit :Une suggestion parmi tant d’autres... et si les deux intervalles symbolisés le signe (= ÉGALE) un peu comme A=O. pourquoi faudrait-il nécessairement un intervalle entre chaque sujet !
C’est juste une suggestion hein ! :edente:

Bien sûr Couscous, on prend toutes les suggestions.

Dans le cas d'un signe = valant deux intervalles tu aurais donc, s'ils étaient alignés : A=B=C, cela ne répond pas a la question posée plus haut entre les Eux A et C (que deux intervalles entre chaque Eux). Donc deux entités à considérer au minimum.


De cette façon, tu as raison ça ne fonctionne pas ! Mais comme je l'ai souligné plus haut, pourquoi donc les deux intervalles doivent-ils obligatoirement se situer entre les trois entités comme cela : A/B/C et pourquoi pas comme cela A//BC ou comme ceci A=BC ou comme la montrer Tanacl dans son exemple !
C’est une spéculation comme une autre, car de toute manière on ne sait pas exactement ce que représentent les intervalles !
Imagine une seconde que les deux intervalles cachent une route ou un chemin de fer sur la zone et que d’un côté nous avons une entité et de l’autre les deux autres, c’est juste une idée comme une autre, de toute façon il est clair que les intervalles ne sont pas là pour faire jolie et qu'elles sont forcément un sens plus large qui concerne la zone !
Avatar de l’utilisateur
Couscous
Hulotte
Messages : 6695
Enregistré le : 01.02.2013
Localisation : painS
tanacl a écrit :C'est le problème qui y répond - Entre eux, il n'y aurait que deux intervalles s'ils étaient alignés. On apprend d'une part qu'ils ne sont pas alignés, d'autre part que des intervalles existent ; et enfin que ce rapport [intervalles en cas d'alignement vs. non-alignement factuel] est constitutif de l'énigme (aide à la résoudre). La proposition = ne résout pas le problème, car si tu places un élément (mettons y) en égalité à un autre (mettons x), tu ne crées pas de configuration d'intervalle.

la représentation physique x = y ne contient pas d'intervalle

C'est autre chose.

AM(H)A tanacl


u parles de physique et je ne domine pas ce domaine donc je te crois, mais quand est-il du reste ? N'y a-t-il pas une option dans un autre domaine qui pourrait cadrer avec le signe égal, par exemple en math ? Je demande ! je n'en sais rien en faite...par contre j'ai le gros soupçon que le signe égal est bien présent, mais c'est juste un coup de flair ...aucune certitude !
Avatar de l’utilisateur
Couscous
Hulotte
Messages : 6695
Enregistré le : 01.02.2013
Localisation : painS
chevechercher a écrit :
Couscous a écrit :Une suggestion parmi tant d’autres... et si les deux intervalles symbolisés le signe (= ÉGALE) un peu comme A=O. pourquoi faudrait-il nécessairement un intervalle entre chaque sujet !
C’est juste une suggestion hein ! :edente:


J'avais pensé aussi que la solution de cette première phrase pourrait être les barres horizontales de la lettre E homophone de Eux. Il y a bien deux intervalles entre ces barres horizontales. On peut dire qu'elles ne sont pas alignées, ce qui correspondrait plutôt à ---, soit la lettre O en Morse. Donc la solution serait E plutôt que O (Est et Ouest ?) ou encore Œ puisqu'on a révélé les constituants du E qui sont dans le O. Et Œ à la propriété intéressante de se prononcer aussi comme "Eux" lorsqu'il est utilisé dans un mot d'origine latine (mais comme É dans ceux d'origine grecque). Et bien sûr, "CE" serait bien trop facile s'il suffisait de coller un C et un E pour obtenir un Œ.


Pas mal ! L’idée est bonne et d’ailleurs ce genre d’exercice personnellement j’y crois à fond dans se jeu ! parce que l’auteur s’amuse précisément avec certaines lettres et certains chiffres, comme dans le cas du Z qui deviens N en 470 et du W qui deviens M en 780... Je pourrais aussi cité le chiffre 1 de la pelle du personnage de la 650 qui une fois basculée sur le chiffre 2 devient un 4 et des exemples comme cela, il y en a pas mal :edente:
En définitive, on n’est pas sortis de l’auberge !
Ancil
Dryade
Messages : 1604
Enregistré le : 08.09.2014
Couscous a écrit :De cette façon, tu as raison ça ne fonctionne pas ! Mais comme je l'ai souligné plus haut, pourquoi donc les deux intervalles doivent-ils obligatoirement se situer entre les trois entités comme cela : A/B/C et pourquoi pas comme cela A//BC ou comme ceci A=BC ou comme la montrer Tanacl dans son exemple !
C’est une spéculation comme une autre, car de toute manière on ne sait pas exactement ce que représentent les intervalles !
Imagine une seconde que les deux intervalles cachent une route ou un chemin de fer sur la zone et que d’un côté nous avons une entité et de l’autre les deux autres, c’est juste une idée comme une autre, de toute façon il est clair que les intervalles ne sont pas là pour faire jolie et qu'elles sont forcément un sens plus large qui concerne la zone !


Justement, c'est une éventualité parmi d'autres qu'il faut envisager intellectuellement pour répondre à la condition imposée par la 1ère phrase de la 520. Les intervalles sont "liés" au nombre de Eux, en connaissant ce nombre tu les connais de facto (la position dans laquelle on trouve Eux est importante).
tompoucex
Hulotte
Messages : 1978
Enregistré le : 01.11.2010
ex : 530 ,780 , 470 = liés ( à la suite )

530 , 470 , 600 = non liés ( entre eux il y a espace )

ou encore 530 , 600 , 650 ne se suivent pas à la file

ce qui donne comme résultat ( EX ) on trouve : ( zone , espace) , ( terrain

espace) puis cache .

ps : ça ne veux pas dire , qu'on trouve dans cet ordre ( obligatoirement ) amha

a + tompoucex
Ancil
Dryade
Messages : 1604
Enregistré le : 08.09.2014
tanacl a écrit :
Ancil a écrit :Les Eux ont été rencontrés auparavant certes, mais rien ne dit que lorsqu'on les as rencontré la première fois, ils avaient la même nature que celle qui nous intéresse ici en 520. De mon point de vue, la nature des "eux" est déduite du passage en revue. Donc non seulement on connait la nature des eux avant que d'arriver en 520, mais c'est même cette nature qui est leur point commun.


Une petite précision sur ce point là.

Les "Eux" ont été rencontré précédemment, sous une certaine forme. Celà n'exclut pas bien sûr, qu'à ce moment là, on ait déjà fait le tour du problème et avoir relevé un ou plusieurs particularismes (par exemple plusieurs natures possibles).

Dans ce cas là, la confirmation de la "bonne" nature devient primordiale et ce serait justement un des rôles dévolus à la première phrase de la 520 que de nous aider à la confirmer.

QUESTION No 48 DU 1996-11-12
----------------------------
TITRE: 520
Y A T IL UN MOYEN SIMPLE DE CONFIRMER QU I SONT EUX EN VERIFIANT QUE ENTRE EUX IL N'Y AURAIT QUE DEUX INTERVALLES? LA FLECHE DE LA 470 (TITRE) ARRIVE T ELL E A UN POINT CRUCIAL?
----------------------------
1. CELA NE VOUS CONFIRMERA PAS LEUR NA- TURE. MAIS VOUS AIDERA A LA CONFIRMER... 2. JE NE PEUX PAS VOUS REPONDRE. LA FLE- CHE "N'ARRIVE" PAS A VRAI DIRE, ELLE A UNE AUTRE UTILITE... AMITIES -- MAX


S'agissant de la nature d'une entité en général, Max à donné un exemple assez explicite :

QUESTION No 29 DU 2001-12-04
----------------------------
TITRE: 520
Bonjour MAx, EUX SONT ILS D MEME NATURES ENTRE EUX ? amities xam
----------------------------
"DE MEME NATURE" EST UNE NOTION QUAND M MEME ASSEZ FLOUE, XAM. LA TOUR EIFFEL PEUT ETRE CONSIDEREE "DE MEME NATURE" QUE LA CATHEDRALE DE REIMS PARCE QUE CE SONT DES EDIFICES, ET NE PAS L'ETRE PARC E QUE L'UNE EST EN FERAILLE ET L'AUTRE EST EN PIERRES... DE TOUTE FACON, JE N'AURAIS PAS PU REPONDRE A CETTE QUES-TION. AMITIES -- MAX


Il existe des madits où Max dit que les Eux sont de "même nature".
Avatar de l’utilisateur
Couscous
Hulotte
Messages : 6695
Enregistré le : 01.02.2013
Localisation : painS
Ancil a écrit :
Couscous a écrit :De cette façon, tu as raison ça ne fonctionne pas ! Mais comme je l'ai souligné plus haut, pourquoi donc les deux intervalles doivent-ils obligatoirement se situer entre les trois entités comme cela : A/B/C et pourquoi pas comme cela A//BC ou comme ceci A=BC ou comme la montrer Tanacl dans son exemple !
C’est une spéculation comme une autre, car de toute manière on ne sait pas exactement ce que représentent les intervalles !
Imagine une seconde que les deux intervalles cachent une route ou un chemin de fer sur la zone et que d’un côté nous avons une entité et de l’autre les deux autres, c’est juste une idée comme une autre, de toute façon il est clair que les intervalles ne sont pas là pour faire jolie et qu'elles sont forcément un sens plus large qui concerne la zone !


Justement, c'est une éventualité parmi d'autres qu'il faut envisager intellectuellement pour répondre à la condition imposée par la 1ère phrase de la 520. Les intervalles sont "liés" au nombre de Eux, en connaissant ce nombre tu les connais de facto (la position dans laquelle on trouve Eux est importante).


Je pense que l'on fait fausse route sur l'éventualité de deux intervalles, je m'explique:
On nous dit: que si elles étaient alignées, effectivement il y en aurait que deux !
Seulement quand on a posé la question à Max ( de mémoire) il a bien laissé entendre qu'elle ne l'était pas...
Je pense donc que deux intervalles ne correspondent pas à ce que nous devons chercher réellement, il y a quelque chose qui ne cadre pas, on pourrait tout aussi bien partir du principe qu'il y en a qu'un d'intervalle puisqu'elles ne sont justement pas alignées ! Sur un plan, si nous avons ABC alignée, il peut y avoir une jonction de AB et de BC qui donne deux intervalles. Mais si l'une d'elles n'est pas alignée, nous en avons plus qu'une...maintenant ce qui me trouble c'est que cela ne correspond pas exactement au visuel de la 650, sauf si nous en avons bien trois aligné et une qui ne l'ai pas !

Difficile de le savoir sans au préalable avoir décrypté, je pense, l'énigme 650 qui doit forcément répondre à cette question.
crew
Hulotte
Messages : 2669
Enregistré le : 07.04.2014
Et surtout ça ne correspond pas au texte. Il n'y aurait QUE deux intervalles.
Ancil
Dryade
Messages : 1604
Enregistré le : 08.09.2014
Couscous a écrit :Je pense que l'on fait fausse route sur l'éventualité de deux intervalles, je m'explique:
On nous dit: que si elles étaient alignées, effectivement il y en aurait que deux !
Seulement quand on a posé la question à Max ( de mémoire) il a bien laissé entendre qu'elle ne l'était pas...
Je pense donc que deux intervalles ne correspondent pas à ce que nous devons chercher réellement, il y a quelque chose qui ne cadre pas, on pourrait tout aussi bien partir du principe qu'il y en a qu'un d'intervalle puisqu'elles ne sont justement pas alignées ! Sur un plan, si nous avons ABC alignée, il peut y avoir une jonction de AB et de BC qui donne deux intervalles. Mais si l'une d'elles n'est pas alignée, nous en avons plus qu'une...maintenant ce qui me trouble c'est que cela ne correspond pas exactement au visuel de la 650, sauf si nous en avons bien trois aligné et une qui ne l'ai pas !

Difficile de le savoir sans au préalable avoir décrypté, je pense, l'énigme 650 qui doit forcément répondre à cette question.

Il est évident que les Eux ne sont pas alignés ! L'énoncé est clair, mais pour appréhender le problème, considérer intellectuellement cet alignement doit permettre de trouver la bonne solution.

QUESTION No 41 DU 1998-04-16
----------------------------
TITRE: eux
2 chercheurs ayant les bonnes solutions peuvent ils avoir des alignements hypoth etiques differents amities xam
----------------------------
JE VOUS RENVOIE A MES REPONSES PRECE- DENTES. IL N'EST PAS QUESTION DE CHER- CHER DES ALIGNEMENTS HYPOTHETIQUES, MAIS DE CONSIDERER CET ALIGNEMENT POUR TROUVER LA BONNE SOLUTION (LAQUELLE FAIT FI DE CET ALIGNEMENT) AMITIES -- MAX


@Chevechercher : Désolé de dévoyer le cours de ton fil.
Avatar de l’utilisateur
joselyne
Ninoxe
Messages : 286
Enregistré le : 21.01.2010
Localisation : rudeau-ladosse (24)
Contact :
Et si ... donc on prend le mot INTERVALLES = ESPACES .. OK !

Le premier ESPACE trouvé dans le jeu est : A...Mon Second t'offre de l'espace, ...RONCEVAUX

On rencontre au cours des énigmes deux autres ESPACES mais moins visibles ...
A ...ESPACE... 2424-42-424-44-224-24-42-24,
et :
Quand, à ...ESPACE....Carusburc

Ce sont trois ESPACES ou INTERVALLES qui déterminent des LIEUX ou l'on doit aller EN PARTANT d'un autre.

Bourges ... A ... RONCEVAUX

Villes 580 dont la dernière nommée est A=ANGERS .... A .... 2424... Carignan (ou ailleurs)..

De la Flèche d'Apollon ... A .... CARUSBURC (Quand, à Carusburc,)

Voila 3 ESPACES, INTERVALLES donnés par les énigmes.
:jesors:
La Vérité est Ailleurs ...
Et oui j'ai un humour à 2 balles .. MAIS c'est le mien ... POUARFFF !
Avatar de l’utilisateur
Couscous
Hulotte
Messages : 6695
Enregistré le : 01.02.2013
Localisation : painS
crew a écrit :Et surtout ça ne correspond pas au texte. Il n'y aurait QUE deux intervalles.


Oui, c'est bien ce que j'ai souligné : on en trouverait que deux si vraiment elles étaient alignées, sauf qu'elles ne le sont pas... donc le 2 est OUT
crew
Hulotte
Messages : 2669
Enregistré le : 07.04.2014
Couscous a écrit :Je pense donc que deux intervalles ne correspondent pas à ce que nous devons chercher réellement, il y a quelque chose qui ne cadre pas, on pourrait tout aussi bien partir du principe qu'il y en a qu'un d'intervalle puisqu'elles ne sont justement pas alignées !


Ben non, on pourrait pas. S'il n'y en a pas QUE deux, c'est qu'il ne peut pas y en avoir un.
Avatar de l’utilisateur
Couscous
Hulotte
Messages : 6695
Enregistré le : 01.02.2013
Localisation : painS
Ancil a écrit :
QUESTION No 41 DU 1998-04-16
----------------------------
TITRE: eux
2 chercheurs ayant les bonnes solutions peuvent ils avoir des alignements hypoth etiques differents amities xam
----------------------------
JE VOUS RENVOIE A MES REPONSES PRECE- DENTES. IL N'EST PAS QUESTION DE CHER- CHER DES ALIGNEMENTS HYPOTHETIQUES, MAIS DE CONSIDERER CET ALIGNEMENT POUR TROUVER LA BONNE SOLUTION (LAQUELLE FAIT FI DE CET ALIGNEMENT) AMITIES -- MAX




Très bizarre le madit ! On considère un alignement qui en réalité ne l'est pas...
C'est bien ce que je dis, il y a un truc qui nous échappe dans cette histoire.

C'est un peu comme si max voulais nous dire : Vous allez buter sur un alignement, mais en faite... celle-ci, ne sont pas les bonnes, c'est un peu ça non ? :eek:
Avatar de l’utilisateur
Couscous
Hulotte
Messages : 6695
Enregistré le : 01.02.2013
Localisation : painS
crew a écrit :
Couscous a écrit :Je pense donc que deux intervalles ne correspondent pas à ce que nous devons chercher réellement, il y a quelque chose qui ne cadre pas, on pourrait tout aussi bien partir du principe qu'il y en a qu'un d'intervalle puisqu'elles ne sont justement pas alignées !


Ben non, on pourrait pas. S'il n'y en a pas QUE deux, c'est qu'il ne peut pas y en avoir un.


Alors on n'a pas compris la même chose...

Max te dit: que bien au contraire, il ne pas pas y en avoir deux ! puisque de toute manière ils ne sont pas alignés donc ?
C'est seulement si elles le sont qu'il y en a deux ! Donc impossible qu'il y ait deux intervalles !
crew
Hulotte
Messages : 2669
Enregistré le : 07.04.2014
Couscous a écrit :[
Max te dit: que bien au contraire, il ne pas pas y en avoir deux ! puisque de toute manière ils ne sont pas alignés donc ?
C'est seulement si elles le sont qu'il y en a deux ! Donc impossible qu'il y ait deux intervalles !


QUEEEEEEEEEEEEE 2 !
Si tu étais cul de jatte, tu n'aurais qu'1 jambe. Tu crois que ça veut dire que si t'es pas cul de jatte ptet que t'en as zéro en fait ??
Il n'y aurait QUE deux intervalles s'ils étaient alignés --> ils ne sont pas alignés, donc il y a PLUS que deux intervalles. Donc 1 intervalle n'est pas une possibilité.
Avatar de l’utilisateur
Couscous
Hulotte
Messages : 6695
Enregistré le : 01.02.2013
Localisation : painS
Non puisque le fait de dire qu'il n'y aurais que 2 intervalles supposent qu'ils sont trois au total A /B / C
Ici, ils sont alignés donc deux intervalles on est d'accord ! Si maintenant j'en déplace une comme ceci A/B tu ne peux pas en avoir plus de deux RHOLALA. :lol: ................................................................................................................................................................................................C
Avatar de l’utilisateur
Couscous
Hulotte
Messages : 6695
Enregistré le : 01.02.2013
Localisation : painS
D'ailleurs si vous regarder le visuel de la 650 ça ne s'invente pas ... il y a bien un seul intervalle ( ou ce qui pourrait faire office d'intervalle) :edente:
chevechercher
Dryade
Messages : 1697
Enregistré le : 03.06.2017
Je vais donner un exemple d'une façon d'interpréter ce "QUE deux". L'exemple est probablement faux puisque je crois que d'après les madits, les Eux ne sont pas des villes, alors que dans cet exemple ce sont les villes de la 580.

Prenons Dieppe, Épernay et Gérardmer et considérons-les comme alignés. Du point de vue géométrique, tenant compte de cet alignement, il y a donc deux intervalles : Dieppe-Épernay et Épernay-Gérardmer. Mais du point de vue de la logique de la 580 on a Dieppe = 3, Épernay = 4 et Gérardmer = 6, donc on a un intervalle entre Dieppe et Épernay et deux intervalles entre Épernay et Gérardmer, ce qui fait trois intervalles en tout.

Dans cet exemple, le "que" signifie que la prise en compte de l'alignement change la nature des intervalles considérés : avec alignement on considère des intervalles géométriques, mais sans alignement on considérerait plutôt des intervalles numériques donnés par le code.

Comment exploiter une astuce de ce genre ? Eh bien, ici, on réfuterait l'alignement géométrique pour considérer les intervalles numériques avec la séquence Eux1 -- un intervalle numérique -- Eux2 -- deux intervalles numériques -- Eux3. Dans le cas des villes de la 580, en utilisant toujours Épernay = E = Eux, on aurait alors le choix (doute) entre la séquence Bourges - Cherbourg - Épernay ou Épernay - Forbach - Héricourt.

Retourner vers « 520 »

Qui est en ligne

Utilisateurs enregistrés : Bing [Bot]