Le "truc" musical pour extraire !

Discussions au fil de l'eau sur la S.S. (soyons fous !)
Alban
Chevêchette
Messages : 19
Enregistré le : 20.12.2018
Le "truc" musical pour extraire ! Messagepar Alban » 25 déc. 2018 à 22:29
Bonjour à tous !

Je fais suite à la contribution déposé sur le site en créant des fils différents pour fluidifier certains échanges sur des idées. Je prends note des remarques que le document était peut-être un peu trop long à lire, le propos principal ne pouvant donc qu'être dilué dans une somme d'explications parfois anecdotiques. Je me suis aussi rendu compte que je mélange parfois trop de concepts d'un coup. Exercice difficile de rédaction ! :suer:

Aujourd'hui, je vous propose quelques idées pour la super-solution !

- - - TROUVER LE "TRUC"

Max a toujours dit que le "truc" permettait de "repérer" le reliquat "isolément".
Une idée de "truc" pour décrypter les reliquats, qui a un rapport avec le jeu ?
Une note de musique compose le reliquat : UT/RE/MI/FA/SOL/LA/SI.

Rien de mieux que la musique pour "composer" une super-solution. Une façon entre autre, de porter sa pelle (une "portée" au sens musicale), avant de la porter vraiment (sur le site physiquement !).

Il y a visiblement aussi un très fort rapport avec les reliquats et la Lumière.

- - - DES EXEMPLES VRAIMENT CONCRETS

Lors de l'énigme 500, constatez bien que les chiffres codables en Morse sont des 2/4. Mais 560606 fait exception à la règle.

560606 = 2242424/4 = 22/4/2/424/4 = _ _ / . / _ / . _ . / . = M/E/T/R/E (Ensuite tu les enlèves bien sûr, ce ne sont que des séparateurs. Le E de ce fait ne manque pas car tu gardes la division !)

Vous décryptez donc avec une méthode objective (le Morse), un bout de mot qui parait dès lors surnuméraire car la valeur + unité de la mesure est connue antérieurement à l'énigme qui s'y applique. Celui-là, c'est de l'or en barre niveau reliquaterie !

Remarquez la Lumière grandissante au bout de la Règle, ça sent bon !

Donc je retiens "METRE" comme reliquat (Composé d'un RE)

--

Lors de l'énigme 420, le titre parle de LUMIERE (Houla, reliquat en approche parce que ça parle de Lumière - sujet chaud de Max !).

"DU CIEL VIENT LA LUMIERE" nous explique que CIEL engendre de la Lumière (désolé de la Lapalissade...).

Beaucoup ont très justement remarqués que cela permettait de fournir LAMARQUE grâce à un compas en utilisant Cherbourg / Épernay / Issoire. C'est l'unique possibilité et cela permet d'utiliser le compas du visuel, c'est cité dans le texte "LA MARQUE DE SES SERRES", c'était un général Napoléonien (Jean Maximilien Lamarque), il est inscrit à l'Arc de Triomphe ("Prête un arc à Apollon" est une allusion détournée) !

Vous décryptez donc avec une méthode objective (Géographique : 3 villes + un compas à pointe sèche). Une belle jambe de décrypter cette ville en Gironde qui ne sert pas directement pour trouver la flèche d'Apollon où son parcours.

Ensuite, Du Ciel Vient La Lumière peut aussi attirer sur les premières lettres qui forment des chiffres romains (Apollon est un Dieu Grec/Romain et on sort de l'énigme 500 qui utilisait les premières lettres pour crypter des choses)

DCVLL = 500 + 100 + 5 + 50 + 50 = 705. Sauf qu'on est dans une énigme qui concerne la révolution :
-On utilise des périodes de révolutions planétaires pour trouver la phrase.
-Napoléon était une figure de la Révolution Française.
-Donc on peut faire révolution ! Au sens "tourner" vraiment à 180°.

705 sur une calculatrice 7 segments d'époque donne un joli SOL. Pas mal dans une énigme qui concerne Apollon (Dieu SOLaire).

D'ailleurs le symbole en forme d'Oeil en arrière-plan est le symbole du Soleil (en astrologie), qui évoque par ailleurs le cercle circonscrit autour d'un point avec un compas (celui qui nous a permis d'avoir LAMARQUE). Sauf que... Ben ça sert à pas grand chose ! Ca laisse un sentiment de "j'ai décrypté un truc, mais je m'en sers pas...".

La lumière est présente de manière intrinsèque au titre, pas de discussion possible !

Donc je retiens "LAMARQUE" comme reliquat (Composé d'un LA) et ce SOL...

--

Lors de l'énigme 470, vous voyez la Lumière par l'Ouverture et vous voyez l'Aube. Dans ma trame originelle (cela n'engage que moi !), vous allez jusqu'à Carignan (vrai coeur) pour formez plus tard un triangle rectangle en 600.

Remarquez un détail très intéressant : Vous déviez de très près Châlus :
-Il dévie de très peu la droite Roncevaux / Carignan (il n'y a cependant pas alignement).
-Châlus est une des voies de pélerinage de la Via Lemovicensis (Voie du Pélerin de Vézelay / Bourges / Châlus / Roncevaux), on est donc "obligé" d'y passer dans la trame du piéton qui va vers le Sud en partant de Bourges.
-Châlus rompt de toute façon avec la règle de l'alphabet (Alignement : A Roncevaux / Bourges / Carignan), il est donc "à part".
-L'énigme concernant les personnages, on est bien tenté de chercher un duo : Richard Coeur de Lion (Un vrai coeur !) et Pierre Basile
-Il est visé par une flèche d'arbalète de Pierre Basile (fautif idéal). Il est mort d'une infection suite à cela.
-Une pierre sur le visuel... Comme pour nous évoquer Pierre Basile.

Vous décryptez "objectivement" part la géographique (quasi-alignement avec la droite A Roncevaux / Carignan + titre + histoire du pèlerin qui y passe + visuel). Vous avez le sentiment que ça confirme votre trajet mais sans plus. Cela ne pourrait être l'effet du hasard de croiser ce type de "Coeur" "supplémentaire" (Le vrai étant Carignan pour ma part) sur notre parcours, il y a une volonté à cela. Le truc, une fois en notre possession, nous fait détecter.

La Lumière étant sur l'axe, cela sent quand même le reliquat quelque part de manière détournée de toute manière !

Donc je retiens "PIERRE BASILE" comme reliquat (Composé d'un RE et d'un SI)

--- DEDUCTIONS DIRECTES / IDEE DE DECRYPTAGE

Max a dit que le décryptage n'était ni unique, ni linéaire (ce qui interdit clef de chiffrement unique, etc...).

Notre petite récolte nous a donné jusque là :

PIERRE BASILE (BALISE à une interversion près pour trouver un sens logique et utilisable, donc on a "réparé") / METRE / LA MARQUE SOL.

Moi je vous le dis, ça sent fortement la Balise I G N en granit taillé cette histoire et un métrage linéaire à faire sur site... ! (Parce que SOL=G, donc une LA MARQUE G... ?).

Je vous épargne le reste.

- - - COMBIEN DE RELIQUATS ?

Simple supposition : 10 reliquats est un excellent candidat car :

-Connexe à une info "secret d'état" : 10 est le département de l'Aube.
-L'Aube dérive directement du concept de Lumière, qui est un sujet ultra-tabou
-En 470, j'interprète la Lumière comme étant l'Aube - En 520, c'est la Lumière qui s'évade des herbes/Terre, donc proche de fin/cache/découverte finale, il y a donc forcément un rapport détourné !

- - - DES IS QUI VONT DANS CETTE DIRECTION

"LA CLARTE VIENDRA DE TROIS HABILES RENDEZ-VOUS EN MER CANTABRIQUE" permet pour ma part de trouver LAREDO (trois habiles rendez-vous musical !).

Or, LAREDO a un jumelage très intéressant avec Cenon (depuis 1988), ville où est passé Roland avec son armée avant la Bataille de Roncevaux et où il y aurait eu une histoire avec une biche qui montra le passage à l'armée. D'ailleurs, le codage de l'énigme montre clairement ROLAND il me semble (si on se sert des clefs de chiffrement). Donc LAREDO semble être une solution toute à fait acceptable et nous tend la perche de cette discrimination musicale.

La Clarté étant lié à la Lumière, et la Lumière aux reliquats. Il y a donc un rapport...

En plus, HABILE cache quelque chose (L en gras originellement dans le texte de l'énigme).
Le trait HÉRICOURT / ANGERS, BOURGES / ISSOIRE et L(AMARQUE) / ÉPERNAY forment un point de précision raisonnablement précise. Max ayant toujours dit que la solution finale de cette IS était un point "raisonnablement" précis (donc la solution finale est différente de LAREDO) !

LAMARQUE, c'est le L en gras. Ce qui attire l'attention.
Or il subsiste en 420. Et on a trouvé LAREDO avant de faire cette opération...

Ce qui fait dire que LAMARQUE... a un petit caractère particulier ! Ce serait un reliquat !...

---

ALMISEFORU, ça donne aussi U(T) RE MI FA SOL dans le désordre !

---

Enfin "Les Grandes Lumières sont composées sont faites de petites lueurs".
La super-solution (La vraie Lumière !) vient d'un ensemble de petites Lumières (les reliquats liés à la lumière).

- - - ON A COMME UN DOUTE !

J'ai bien envie de dire qu'un véritable DOUTE peut s'appliquer au dernier supplice (Recherche de la Super-Solution) quant aux discriminants...
Il y a en effet un : DO/UT/(e) ... Dois-je choisir un DO ou UT (e) ? Pour ma part, c'est bien UT (au sens du titre de l'énigme 500) !

Il y a de ce fait, par le biais de ce caractère musical, un petit rapport avec l'énigme 500 (musicale !) qui existe, et c'est bien ce que les herbes nous indiquent + cf Max.

---

Enfin !

"Toi seul tu dois trouver ou porter ta pelle" : TROU/VEROU/PORTE si on lit bien ! (si, si, faites attention...).
Donc cela évoque une SERRURE. Mais la SERRURE c'est aussi une jolie anagramme d'ERREURS.
Corrigez nos erreurs, vous ferez possiblement sauter la serrure !

- - - BREF

Ce faisant, rien n'interdit que ce principe de discriminant "musical" ne rejoigne pas un autre "discriminant" qui le complète pour rendre celui-ci plus puissant. Toutefois, il a toujours été évoqué l'existence d'un truc et non deux réunis par Max.

Le fait que l'on décrypte des choses "en dur" (comme le Morse pour obtenir Mètre de manière incontestable), le fait que ça subsiste à mort + discriminant musical étant assez satisfaisant pour faire le tri.

---

Pour les curieux (courageux) qui veulent toutes les explications, je vous donne habile rendez-vous en page 154 :
https://www.lachouette.net/contrib/Alban/SOLUTIONS.pdf

Très joyeuses fêtes en famille,
Alban.
Modifié en dernier par Alban le 25 déc. 2018 à 22:39, modifié 1 fois.
Don Luis
Hulotte
Messages : 12551
Enregistré le : 02.10.2007
Mais tu ne peux jamais savoir si, dans tes décryptages, tu n'as pas oublié un ou plusieurs reliquats. Encore une fois, tu te bases sur le fait que tu t'arranges pour goupiller une phrase. Que tu le veuilles ou non, c'est du bricolage !

Pour que cela fonctionne vraiment, il faut un système beaucoup plus rigoureux.
Mieux vaut tenter de raisonner juste que vouloir juste avoir raison
Alban
Chevêchette
Messages : 19
Enregistré le : 20.12.2018
Re: Le "truc" musical pour extraire ! Messagepar Alban » 25 déc. 2018 à 23:09
Don Luis,

Max a bien dit que le truc permettait de repérer le reliquat "lui-même" et non un enchaînement ? C'est bien pour cela qu'on précise toujours que l'extraction pourrait se faire dans un désordre total, et qu'il convient toutefois de faire cette extraction dans l'ordre chronologiquement des énigmes pour nous simplifier la tâche.

Je n'ai aucun arrangement avec la réalité. Donc... En 500, on te fait décrypter stricto-sensus un "METRE" en morse, qui est incontestable, et bien caché. Tu serais quand même bien tenté de croire qu'il n'est pas là pour nos beaux yeux. Force est de constater que depuis le début de cette chasse, on a quand même beaucoup de trucs décryptés composés de notes de musique qui semble être un dénominateur commun idéal et élégant. :suer:

Si la rigueur t'inquiète, ce que je peux comprendre : on peut imaginer, comme il s'agit de musique, qu'il puisse exister une "partition" cachée quelque part avec des notes de musiques. Ce faisant, l'assemblage serait "automatique" car imposée par cette partition. On verrait alors les "trous" de nos manquements. On peut donc composer imparablement cette super-solution et n'oubliant rien. C'est une idée après tout...
Don Luis
Hulotte
Messages : 12551
Enregistré le : 02.10.2007
Je ne peux m'empêcher de considérer ta SS comme un bricolage, mais je dois reconnaître qu'il y a de la méthode.

Néanmoins, il pourrait très bien y avoir des reliquats qui t'ont échappé et qui, en s'intercalant dans ta phrase, en changeraient le sens.

Supposons par exemple que, dans la 560, il y ait un reliquat supplémentaire qui soit "LA BAIE SAINT-MICHEL" (deux notes : LA et MI, ou seulement MI si on ne garde pas l'article ). On voit tout de suite qu'on peut faire CHEMIN avec des lettres de SAINT-MICHEL, et même TAS, qui pourrait renvoyer à un "montjoie" .

Ou se fabriquer une anagramme-maison du genre BALISA LE CHEMIN …

Ou faire intervenir les SILHOUETTES (note SI) comme reliquat de la 650 et les transformer en ET SITUE SOL (en barrant H – hache qui cause des blessures)...

D'accord, ces exemples, ficelés à la va-vite, ne sont pas terribles, mais ils viennent illustrer le fait qu'avec ta méthode, chacun peut se concocter sa petite phrase finale, avec des petits coups de pouce par-ci par-là qu'on va se débrouiller pour justifier.

Ce n'est pas comme le décryptage de la phrase de la 600 qui donne rigoureusement la même chose pour tout le monde (à l'exception du S de l'einsteinium).

Je pense que la SS doit donner quelque chose de totalement incontestable.

Pour ce qui est de DO/UT, c'est un fait que MV utilise DO dans la 580, mais que c'est UT qui figure dans le titre de la 500. Il y a clairement un truc !
Mieux vaut tenter de raisonner juste que vouloir juste avoir raison
Alban
Chevêchette
Messages : 19
Enregistré le : 20.12.2018
Re: Le "truc" musical pour extraire ! Messagepar Alban » 26 déc. 2018 à 14:49
Don Luis,

Néanmoins, il pourrait très bien y avoir des reliquats qui t'ont échappé et qui, en s'intercalant dans ta phrase, en changeraient le sens.


Je n'ai en effet jamais pensé le contraire. Il suffirait en effet que j'en oublis un bon et que je le remplace par un mauvais suffisamment concordant pour obtenir une autre phrase.

Donc le problème vient d'ailleurs. Surtout qu'au sens au Max où l'entend, cela ne suffit pas de les mettre bout-à-bout et il y a quelque chose de non unique et non-linéaire à faire, ce qui complique légèrement la chose.

Toutefois, cette logique me "force" quand même à prendre ces éléments.

"LA BAIE SAINT-MICHEL" ne pourrait être pris car pas décrypté dans mon jeu.

Mais "ILE DE RE" a été sélectionné car on est "obligé" d'utiliser la main guidonienne (Cherbourg - Ile de n'est qu'un passage anecdotique/surnuméraire - Mi est l'arrêt, donc la solution). On te tend la perche avec "sans dévier d'un pouce".
La méthode de décryptage "objective" est la main guidonienne, déjà évoqué en 500 + IS (Ligne de mire / bon guidon). Toutefois, le passage au milieu est surnuméraire.

AUTUN on est "forcé" de le voir car passé de A1 à A0 (ôte 1) n'a rien d'anodin, trouver le fait que ce soit la ville d'Auguste/Octave avec un joli temple de Janus qui va bien avec le début de l'énigme suivante n'est pas "normal". Pourtant, cette ville ne sert pas du tout dans la suite du jeu. Je n'ai vu aucune utilisation concrète de cette ville dans une solution directe, ce qui n'interdit pas de penser, malgré son imbrication, qu'elle participe à la SS.

Tu serai bien tenté de ne pas changer METRE parce qu'il dispose déjà de tout son sens "inné" (bon il manque un S et la cache est au moins à plus de 2 mètres de tout obstacle - Donc soit un autre mot arrive derrière commençant par un S, soit il faut le "corriger" !). LA MARQUE tu sépares juste l'article (pas bien méchant). J'ai remarqué que les deux reliquats qui s'altéraient le plus pour ma part c'était ceux de l'énigme 560, énigme qui concerne la coquille d'imprimerie (comme pour avertir attention à la faute). C'est une constatation, et pas une règle en soit. Bien entendu.

Mais l'IS "A qui la faute" qui concerne la recherche de fautifs, et l'obligation de "réparation" reste curieuse.

Comme le "truc" est lié aussi à l'assemblage. La théorie de la partition qui conditionne cet assemblage et permet de ne "rien" oublier me parait plausible. Là, ce serait rigoureux car "guidé" par un élément "objectif"/"extérieur" - on n'oublierait aucun reliquat - et on ne pourrait pas se tromper dans l'assemblage.

Il conviendrait alors de trouver cette logique en effet.

---

Pour en revenir au DO/UT(e), effectivement, il y a un truc avec ça. Je pense qu'il faut retenir UT malgré tout.
Don Luis
Hulotte
Messages : 12551
Enregistré le : 02.10.2007
Je pense en effet que UT est à privilégier contre DO (bien que la 650 commence par un DO), notamment pour une raison précise : c'est que UT donne HG (mercure) en Rot13, de même que FA donne SN (étain), alors que DO ne donne rien d'exploitable (en tout cas sur le tableau de Mendeleiev).

Dans la 580, les C sont remplacés par DO. Oui, mais la 580 me donne aussi le décryptage de PROSERPINE (que tu ne retiens pas), lequel donne UT et FA en morse (UT et pas DO).

Et donc, à l'issue de la 580, on est passé de A1 à A0, mais aussi de DO à UT. Mais va-t-on pour autant renoncer à LAREDO ?

Il y a une troisième note de musique que le Rot13 transforme en symbole chimique. C'est RE, qui devient ER (erbium). Et tu remarques à juste titre sa présence insistante dans les deux dernières lignes de la 520.
Mieux vaut tenter de raisonner juste que vouloir juste avoir raison
Alban
Chevêchette
Messages : 19
Enregistré le : 20.12.2018
Re: Le "truc" musical pour extraire ! Messagepar Alban » 26 déc. 2018 à 16:52
En effet, Max ayant dit que l'énigme 520 était résolue dès les premières lignes (au sens on obtient la zone), la fin n'aurait alors que deux fonctions :
-Faire des allusions détournées au résultat finale (contenu de la 2nd carte)
-Donner des petites allusions détournées au "truc" des reliquats pour enclencher cette énigme "cachée".

Beaucoup de RE à la fin (occurence anormale !), le choix DO/UT (e)... Mmmm... Étrange !

QUESTION No 39 DU 1998-07-02
--------------------------------------------------------------------------------
TITRE: DECLIC
VOUS AVIEZ DIT QU'ON POUVAIT AVOIR LE DE CLIC CONCERNANT LES RELIQUATS PENDANT LE DECRYPTAGE DES ENIGMES. A CE MOMENT LA, EST-CE QU'ON SE DIT "TIENS UN TRUC QUI NE ME SERT PAS DES MASSES, CA ME SERVIRA PLUS TARD" OU BIEN "AH, CA Y EST J'AI C OMPRIS COMMENT IL FAIT POUR NOUS INDIQUE R L'ENDROIT PRECIS !" ?
--------------------------------------------------------------------------------
NON, PLUTOT : "AH, PEUT-ETRE EST-CE CA QUI SERVIRA DE RELIQUATS, CAR JE "FLAI-R RE" LE TRUC !" AMITIES –MAX


Pour les trouver, il faut manifestement un peu de FLAI-R RE :hinhin: .
Amusant de voir aussi à combien de reprise il a parler de "composer" la super-solution. L’occurrence doit revenir plus de 40 fois.

Bonne remarque pour Mendeleïev. A voir si cela peut prendre une utilisation quelque part...
Zowl
Harfang
Messages : 636
Enregistré le : 18.02.2018
Re: Le "truc" musical pour extraire ! Messagepar Zowl » 30 déc. 2018 à 17:18
UT QUEANT LAXIS :

Trouvez l'origine pour une meilleure compréhension :

L’abbaye de Monte Cassino s’apprêtait à fêter Saint Jean Baptiste. Ce jour là, le moine Paul avait été désigné pour improviser un hymne pendant l’office. Malheureusement, le matin au réveil, il se leva en ayant sa gorge enrouée. Que faire ? Il se mit alors à genoux et pria le saint de lui purifier la gorge. Saint Jean l’exauça et Paul recouvra sa voix qui était, paraît-il, fort belle. Puis, à la messe, il improvisa l’hymne « Ut queant » dont se servit Guy d’Arrezzo pour désigner les notes de la gamme lors de son travail de réorganisation du système musical de l’époque. (cf. Légende dorée)


Le Ut, ne se terminant pas par une voyelle, était peu apte à être chantée. C'est pourquoi on la remplaça par le Do de Dominus (Seigneur, en latin).

L’abbaye de Monte Cassino, au sommet d'une montagne mais en 884, le Mont-Cassin est saccagé par les Sarrasins (tient !) et la basilique Saint-Martin est achevée en 1090 (re-tient !)

Max Valentin distille les infos par le biais de faits historiques mais vous préférez suivre une cryptographie (Devin) bien hasardeuse, soit.. cela ne me dérange pas le moins du monde.

Donc en premier lieu, le titre "UT QUEANT" insiste sur le fait d'ENTENDRE et cela est fait grâce au MORSE afin de trouver la solution de l'énigme mais.. si vous suivez bien Samuel MORSE, car il y a autre chose (déjà évoqué ici-même et en relation à une "hauteur") tout en étant en relation avec Mont-Cassin, origine du titre !

Si le terme ORIGINE, ordre donné par la Chouette "PREMIER PAS..." n'est pas compris, ma FOI :franchouillard:
Don Luis
Hulotte
Messages : 12551
Enregistré le : 02.10.2007
C'est tout le problème ! Beaucoup de chercheurs ont une piste historique. Et moi, je crois que la chouette est essentiellement ludique.

On voit "Ut queant laxis" et, c'est parti, on va se documenter à mort là-dessus. Mais c'est seulement la couche superficielle de l'énigme. L'autoroute qui mène dans le mur.

D'ailleurs, chacun a sa piste historique. Qui les rois Charles, qui Boèce, qui je ne sais quoi d'autre.

Mais presque personne ne cherche vraiment à creuser le signifiant. Non pas ce qui est signifié, mais le matériau textuel et visuel lui-même !
Mieux vaut tenter de raisonner juste que vouloir juste avoir raison
james
Ninoxe
Messages : 279
Enregistré le : 20.01.2017
Re: Le "truc" musical pour extraire ! Messagepar james » 30 déc. 2018 à 20:16
Mais nous te sommes reconnaissants de tout le travail effectué sur le matériau textuel comme tu dis, et de nous faire partager tes trouvailles. Parce que personnellement, jamais de la vie je ne passerais une seconde à faire ce que tu fais. Si chercher la chouette ne devait plus être un plaisir, j'arrêterais sur le champ.
Totus mundus agit histrionem
Don Luis
Hulotte
Messages : 12551
Enregistré le : 02.10.2007
Moi pareil !
Mieux vaut tenter de raisonner juste que vouloir juste avoir raison
Avatar de l’utilisateur
Rachel
Hulotte
Messages : 9200
Enregistré le : 16.12.2007
Localisation : Aix en Provence
Don Luis a écrit :D'ailleurs, chacun a sa piste historique. Qui les rois Charles, qui Boèce, qui je ne sais quoi d'autre.
Non non. perso je n'ai aucune piste historique.
Il n'y a aucun fil rouge de ce type dans la chasse .
juste une succession d’énigmes qui s’entremêlent afin de donner un chemin logique qui mène à la découverte de la zone.
Je n'ai que 4 hommes célèbres dans la chasse . Et encore Roland n'est qu'accessoire.
Jacques cœur n'est que dans une IS.
:bise: :bise:
Je crois bien être au sec...
chevechercher
Hulotte
Messages : 1788
Enregistré le : 03.06.2017
Don Luis a écrit :C'est tout le problème ! Beaucoup de chercheurs ont une piste historique.


"Beaucoup" je sais pas, mais quelques uns, c'est sûr. D'un autre côté, j'ai l'impression qu'ils sont encore plus nombreux à avoir une piste qui pourrait être qualifiée de "géographique" plutôt qu'historique, reposant en grande partie sur des alignements, angles et distances, ce qui pour moi est une erreur. Je sais que ta piste ne se résume pas à cela, mais je pense que l'excès est dans le zèle apporté à la recherche dans une discipline particulière, quelque soit la discipline.

Et moi, je crois que la chouette est essentiellement ludique.


Entièrement d'accord. Et par là j'entends que l'astuce prime sur toute autre façon de coder ou cacher de l'information.

Mais presque personne ne cherche vraiment à creuser le signifiant. Non pas ce qui est signifié, mais le matériau textuel et visuel lui-même !


Cacher l'information dans le signifiant plutôt que le signifié est une astuce de base de toute chasse au trésor. Pour la chouette, on trouve cette astuce dès la 530 (j'ignore la B) avec le codage des lettres (air, rage, ETERNITE) et l'œil du coq dont la position, indépendante de ce qu'il signifie (un œil) code la position (approximative) de Bourges. Ça devient plus sympa après, quand le jeu entre signifiant et signifié se complexifie, l'œil (signifié) étant quelque chose qui s'ouvre (il vaut mieux ouvrir l'œil et le bon, comme disaient les Dupondt) et qui permet de voir ("par l'ouverture", donc).

Ces exemples-là sont très simples, puisqu'on n'est encore qu'au début du jeu, mais je suis toujours étonné de voir à quel point ce type d'astuces sont peu recherchées par les chouetteurs dans les énigmes suivantes.

Alors, pour en revenir à ce que tu disais : oui, utiliser des techniques de cryptographie sur le signifiant plutôt que le signifié me semble indispensable, mais il me semble encore plus important de le faire avec astuce. Et c'est là toute la difficulté. Et c'est là aussi que les choses deviennent subjectives, puisqu'il n'y a pas de définition couramment admise de ce qui est astucieux ou pas. Et c'est donc aux énigmes elles-mêmes de nous révéler ce qui est considéré comme astucieux ou pas par l'auteur.
Don Luis
Hulotte
Messages : 12551
Enregistré le : 02.10.2007
Le mot "astuce" a tellement été galvaudé par les chercheurs (tout le monde a ses "astuces" maison et même sa méga-astuce perso) que je préfère essayer de l'éviter.

Ce que je recherche, ce sont les recoupements.
Mieux vaut tenter de raisonner juste que vouloir juste avoir raison
Zowl
Harfang
Messages : 636
Enregistré le : 18.02.2018
Re: Le "truc" musical pour extraire ! Messagepar Zowl » 05 janv. 2019 à 22:18
Don Luis a écrit :C'est tout le problème ! Beaucoup de chercheurs ont une piste historique. Et moi, je crois que la chouette est essentiellement ludique.

On voit "Ut queant laxis" et, c'est parti, on va se documenter à mort là-dessus. Mais c'est seulement la couche superficielle de l'énigme. L'autoroute qui mène dans le mur.


C'est un peu dénigrer l'effet dit de : "la Vérité en vérité" ou plus simplement "l'histoire dans l'Histoire", non ?

La chasse serait donc ludique (Assimilation, Esprit, Invention, Pensée) et en quoi l'Histoire de nos PREMIER PAS... en serait bannie ? L'auteur depuis le début (du livre) nous met le pied dans une sorte de proto-histoire, nous guide via la toute première (la B) de bien voir ce que l'on doit vraiment découvrir, insiste par la suivante sur des faits historiques, etc.. Mais tout ceci n'est que "Fou du Roi" car l'auteur est un Dieu de la Méga-Crypto puisqu'il est de formation Math Spé +10 et non du style Philo.

Au fait, la question est : pourquoi "UT QUEANT LAXIS" ?

Est-ce pour le LATIN, est-ce pour la modification, est-ce pour le "chant", etc ? Comme tout le reste, la bonne question donne la bonne réponse, c'est le "B.A BA" en philo.

Rachel a écrit :Non non. perso je n'ai aucune piste historique.
Il n'y a aucun fil rouge de ce type dans la chasse .


Désolé, mais il existe une causalité historique dans ce Jeu que l'on peu sus-nommer "Astuce".
Don Luis
Hulotte
Messages : 12551
Enregistré le : 02.10.2007
Pourquoi Ut queant laxis ?

Est-ce pour le latin ? En tout cas, il y a une autre énigme qui a un titre en latin !
Mieux vaut tenter de raisonner juste que vouloir juste avoir raison

Retourner vers « Super-Solution »

Qui est en ligne

Utilisateurs enregistrés : Bing [Bot]