Zone et Reliquats; quelle relation?

Discussions au fil de l'eau sur la S.S. (soyons fous !)
Don Luis
Hulotte
Messages : 12381
Enregistré le : 02.10.2007
MV a toujours laissé entendre que des chercheurs avaient deviné l'existence de la SS avant qu'il en parle, ou avaient en tout cas compris que les 11 énigmes visibles ne suffisaient pas.

D'autre part, je répète que, pour moi, il y a dans la 520 des allusions très nettes à la 500 :

- Où porter ta pelle (équivalent phonétique de "où portée t'appelle").

- Car c'est la règle (règle du visuel de la 500).

Et : Car c'est LA RE gle de cette partie cruelle
Seul tu DOis trouver où porter ta pelle.

Pour moi, la chose est claire : la portée vide de la 500 doit être remplie (avec des lettres). J'ai expliqué ma façon de voir en détail. En ce sens, c'est la 500 la dernière énigme, et c'est elle qui suggère la façon d'opérer.

D'autre part, les deux derniers vers me semblent être une allusion transparente à Baume-les-Dames, où Ste-Odile a recouvré la vue (mais je ne dis pas et ne crois pas que la chouette se trouve dans les parages). Quoi de mieux qu'un baume pour refermer une blessure ? Comme je l'ai expliqué, LA RE DO signifie qu'il faut supprimer un interligne de la portée, puis porter des barres de mesure pour transformer la portée en une suite de caractères braille (thème de la cécité, posé d'emblée, dès la B). Les lettres que l'on aura placé sur la portée ne serviront qu'en tant que système binaire (voyelle/consonne, ou toute autre opposition).

Mais bon chacun opère comme il veut...

DL :alatienne:
Mieux vaut tenter de raisonner juste que vouloir juste avoir raison
fourty
Dryade
Messages : 1512
Enregistré le : 06.09.2007
Localisation : Toulouse
Pour en revenir au sujet de ce fil,
Comment Max peut-il être certain que nous avons « rencontré » les reliquats lorsque nous avons la zone et donc toutes les solutions ?
Comment est-il certain que nous soyons passé dans toutes nos élucubrations, qu’il ne peut pas connaître , par les reliquats si nous avons les bonnes solutions ?

C’est exactement ce que disent ces madits :

Question no 50 du 1997-05-09
…. Si on a la bonne zone a-t-on nécessairement rencontré les reliquats ?
--------------------------------------------------------------------------------
"Rencontré", oui. Mais ça ne signifie pas que vous les ayez identifiés.

Le « nécessairement » signifie que l’on est obligé d’avoir rencontré les reliquats quand on a la zone

Question no 12 du 2000-03-31--------------------------------titre: zone et ss
Si l'on a la mauvaise zone, est il possible d'extraire et de décoder correctement les reliquats?
Y a t il un lien entre la façon de repérer les reliquats et les caractéristiques que l'on connaît de la zone avant de nous déplacer?……………………………………
Non, car si vous avez une mauvaise zone, vos réponses aux énigmes ne peuvent qu'être fausses. Et si elles sont fausses, vous n'aurez pas les reliquats.


Mauvaise zone implique mauvaises solutions ; Bonne zone implique bonnes solutions

question no 48 du 2001-12-11--------------------------------------------------------------------------------
titre: rubis 10
peut on quand même décrypter la ss si notre zone n est pas la bonne? Ou n est ce que son application sur la 2 ième carte qui en sera rendue impossible? --------------------------------------------------------------------------------
si la zone n'est pas la bonne, cela veut dire que vos solutions d'énigmes ne son t pas bonnes, et que vos reliquats ne sont pas bons ! Donc, il est impossible d'avoir la supersolution si la zone est fausse


Bonne zone implique bonnes solutions implique rencontre obligatoire des reliquats.

Les reliquats ne peuvent pas être des éléments quelconques rencontrés pendant les décryptages ; si Max est certain qu’on les a rencontrés lorsqu’on a les bonnes solutions, c’est qu’ils sont des passages obligés mais dormants.
C’est comme si une solution nous donnait le trajet en TGV Paris Marseille et que le reliquat soit une ville sur ce trajet. Nous l’avons obligatoirement rencontré sans l’avoir identifié.
Le truc permettant l’identification pouvant être la présence des lettres L et Y ce qui désigne sans erreur possible Lyon.

Ces madits vont dans le même sens :

question no 30 du 1996-01-08
--------------------------------------------------------------------------------
titre: zone
il est clair pour tout le monde que la 520 est la 11eme énigme, ce n'est pas un scoop! Confirmez-vous que l'on ne peut absolument pas trouver la zone finale sans avoir décrypté cette dernière énigme même si l'on a les bonnes solutions de toutes les autres? (Ceci dit, qu’elle soit a dernière ou pas)*
--------------------------------------------------------------------------------
je dis et je répète que vous avez la zone a l'issue de la 11eme énigme ! si vous "devinez" la zone en cours de route, ca vous regarde ! Mais si vous voulez parvenir a la zone tout en disposant des éléments de la supersolution, vous aurez tout ça à fin de la 11eme !

question no 42 du 1996-08-30
--------------------------------------------------------------------------------
titre: étonnement
bjr max,en admettant que certains cherch eurs aient la bonne zone depuis quelques semaines,êtes-vous étonné qu'ils butent encore sur la ss qui selon vos dires est si facile? Quand vous parlez de "parfaite connaissance de la zone pour l'application",parlez-vous de toute la zone ou seulement du site de la cache? roberto
--------------------------------------------------------------------------------
si quelqu'un avait la bonne zone (chose que je n'infirme ni ne confirme), il serait assez étrange de mettre autant de temps. mais cela pourrait aussi être du a une autre raison. Par exemple une erreur dans un reliquat, un oubli, etc. difficile a dire... je ne vois pas a quel message vous faites allusion lorsque vous parlez de "parfaite connaissance de la zone". j'ai sans doute dit qu'a l'issue de la 11eme, vous connaissez parfaitement la zone, c-a-d que vous savez ou elle est. Sinon, merci de me donner la date et le titre du message concerne. amities – max


Bonne zone implique toutes les bonnes solutions implique passage obligatoire sur tous les reliquats implique truc permettant de les extraire pas trop difficile à trouver.

Donc, à la fin de la 11ième, si toutes les solutions sont bonnes
- on a la zone
- on a rencontré nécessairement tous les reliquats et on dispose des éléments de la SS (les reliquats)
Pour qu’on les ait obligatoirement rencontrés, il faut qu’ils soient des passages obligés pendant l’obtention des solutions. Le truc permettant l’extraction des reliquats est simple et doit s’appliquer quand on a la zone. Il ne fait que révéler parmi les planches indispensables à la construction de la zone, celles à retenir, hors solutions, dans tout ce que l’on a déjà trouvé.
Si le reliquat que vous croyez repérer n’est pas un passage obligé pendant l’obtention de vos solutions, éliminez le.

Amitiés
:alatienne:
Fourty
.
Les braves gens n'aiment pas que
l'on suive une autre route qu'eux.
Don Luis
Hulotte
Messages : 12381
Enregistré le : 02.10.2007
Les madits que tu cites sont intéressants, car ils démentent l'idée que le contenu de la zone aiderait à trouver les reliquats (me voilà en train de faire de la maditologie !).

MV raisonne autrement :
1- si vous n'avez pas la zone, c'est que vos solutions sont fausses,
2- si vos solutions sont fausses, vous ne pouvez pas avoir les bons reliquats.

Donc, c'est de la justesse des solutions que dépend la découverte des reliquats, et non de la découverte de la zone !

DL :alatienne:
Mieux vaut tenter de raisonner juste que vouloir juste avoir raison
fourty
Dryade
Messages : 1512
Enregistré le : 06.09.2007
Localisation : Toulouse
Tu réponds enfin après avoir lu les arguments :bravo: et tu te lances même dans l’analyse des madits ( un coup de blues ?).
Tout à fait d’accord avec
Don Luis a écrit :Les madits que tu cites sont intéressants, car ils démentent l'idée que le contenu de la zone aiderait à trouver les reliquats (me voilà en train de faire de la maditologie !).
MV raisonne autrement :
1- si vous n'avez pas la zone, c'est que vos solutions sont fausses,
2- si vos solutions sont fausses, vous ne pouvez pas avoir les bons reliquats. :

C’est exactement ce que je veux dire. Les bonnes solutions nous permettent de trouver la zone en passant par les bons reliquats. Ce n’est pas la zone qui nous fait trouver les reliquats ; nous les avons déjà, de façon latente, lorsque nous avons la zone.
D’accord aussi, mais avec un bémol, pour :
Don Luis a écrit :Donc, c'est de la justesse des solutions que dépend la découverte des reliquats, et non de la découverte de la zone !»
.
Je dirais plutôt :
C’est de la justesse des solutions que dépend la découverte des reliquats et la découverte de la zone. C’est la démarche permettant de découvrir la zone qui nous fait passer obligatoirement par les reliquats.
Amitiés
:alatienne:
Fourty
Les braves gens n'aiment pas que
l'on suive une autre route qu'eux.
Don Luis
Hulotte
Messages : 12381
Enregistré le : 02.10.2007
Je lis en diagonale faute de temps !

Un bémol aussi : on peut avoir "rencontré" les reliquats sans les avoir "identifiés".

Et ce n'est pas en se contentant de solutions simplistes (je ne vise personne) que l'on risque de les identifier...

DL :alatienne:
Mieux vaut tenter de raisonner juste que vouloir juste avoir raison
fourty
Dryade
Messages : 1512
Enregistré le : 06.09.2007
Localisation : Toulouse
fourty a écrit :
Don Luis a écrit :Donc, c'est de la justesse des solutions que dépend la découverte des reliquats, et non de la découverte de la zone !»
.
Je dirais plutôt :
C’est de la justesse des solutions que dépend la découverte des reliquats et la découverte de la zone. C’est la démarche permettant de découvrir la zone qui nous fait passer obligatoirement par les reliquats.
C'est ce que dit ce madit:
Question no 14 du 1997-06-26 -------------------------------------------------------------------------------- titre: bouli
est ce que la zone nous permet d une certaine façon de trouver les reliquats?
--------------------------------------
non, ce n'est pas ainsi que ça fonctionne...


La zone ne nous permet pas de trouver les reliquats mais ces reliquats apparaissent nécessairement pendant l'opération qui définit la zone.

Marvinclay a écrit :....... Par exemple, si je trouve comme zone "le bois de la légion d'honneur", ne serais-je pas tenté de recueillir toutes les personnes et villes rencontrées au cours de la chasse qui se sont vu attribuer cette distinction ?
J'aurais donc un élément fédérateur d'extraction et il me resterait à décrypter le résultat obtenu suivant d'autres modalités qui me seraient indiquées ou pas.
Mais, bon, tout ça pour dire que la connaissance de la zone est un potentiel déclic voire un prérequis quasi indispensable pour résoudre la supersolution.

Cet exemple est très intéressant parce qu'il est en contradiction totale avec les madits précédents:
-c'est la zone,le "bois de la légion d'honneur", qui nous fait découvrir les reliquats.
-on n'est pas passé nécessairement par tous les reliquats quand on a le "bois de la légion d'honneur".
Cette démarche ne peut pas être la bonne; elle ne se déroule pas dans le bon ordre

Amitiés
:alatienne:
Fourty
Les braves gens n'aiment pas que
l'on suive une autre route qu'eux.
Avatar de l’utilisateur
marvinclay
Epervière
Messages : 424
Enregistré le : 06.09.2007
Localisation : Rouen
Contact :
fourty a écrit :
fourty a écrit :
Don Luis a écrit :Donc, c'est de la justesse des solutions que dépend la découverte des reliquats, et non de la découverte de la zone !»
.
Je dirais plutôt :
C’est de la justesse des solutions que dépend la découverte des reliquats et la découverte de la zone. C’est la démarche permettant de découvrir la zone qui nous fait passer obligatoirement par les reliquats.
C'est ce que dit ce madit:
Question no 14 du 1997-06-26 -------------------------------------------------------------------------------- titre: bouli
est ce que la zone nous permet d une certaine façon de trouver les reliquats?
--------------------------------------
non, ce n'est pas ainsi que ça fonctionne...


La zone ne nous permet pas de trouver les reliquats mais ces reliquats apparaissent nécessairement pendant l'opération qui définit la zone.

Marvinclay a écrit :....... Par exemple, si je trouve comme zone "le bois de la légion d'honneur", ne serais-je pas tenté de recueillir toutes les personnes et villes rencontrées au cours de la chasse qui se sont vu attribuer cette distinction ?
J'aurais donc un élément fédérateur d'extraction et il me resterait à décrypter le résultat obtenu suivant d'autres modalités qui me seraient indiquées ou pas.
Mais, bon, tout ça pour dire que la connaissance de la zone est un potentiel déclic voire un prérequis quasi indispensable pour résoudre la supersolution.

Cet exemple est très intéressant parce qu'il est en contradiction totale avec les madits précédents:
-c'est la zone,le "bois de la légion d'honneur", qui nous fait découvrir les reliquats.
-on n'est pas passé nécessairement par tous les reliquats quand on a le "bois de la légion d'honneur".
Cette démarche ne peut pas être la bonne; elle ne se déroule pas dans le bon ordre

Amitiés
:alatienne:
Fourty


Attention Fourty, j'entends bien que l'exemple que j'ai donné n'est qu'un exemple mais il convient d'être très prudent dans l'interprétation des madits.
Si je te donne, toujours dans l'exemple, le bois de la légion d'honneur seul, tu ne trouveras pas les reliquats.
En ce sens la zone (sous-entendu au premier degré seulement la zone) ne te permettra pas de trouver les reliquats.

Par contre, la zone mettra en perspective certaines de tes solutions issues des énigmes précédentes, des solutions dormantes, les fameux reliquats.
Dans l'exemple que j'ai donné, la zone ne donne pas les reliquats puisque nous sommes censés les avoir, elle donne la méthode de supersolution qui permet de les extraire.
Amicalement,
Marvinclay

http://marvinclay.blogspot.com
Avatar de l’utilisateur
marvinclay
Epervière
Messages : 424
Enregistré le : 06.09.2007
Localisation : Rouen
Contact :
Au sujet de l'importance de la zone dans la détermination de la supersolution, l'exemple du trésor de Malbrouck me paraît très intéressant.
Voici des extraits des solutions qui resituent le contexte :

trésor de Malbrouck a écrit :Dans cette quête, cette enquête et cette conquête à travers la verte Moselle, tu pourras solliciter à tout moment les Argonautes. Ainsi qu'ils l'ont fait pour Jason, chacun d'eux t'apportera son aide afin que, toi aussi, tu sortes vainqueur de cette épreuve. Ces héros ont pour noms : MELAMPOUS, HERACLES, NAUPLIOS, PERICLYMENOS, IDMON, HYLAS, LYNCEE, ASTERIOS, POEAS, POLYPHEME, ECHION, AMPHIARAOS, EURYDAMAS, IPHICLES, ACTOR, OILEE, ARGOS, TELAMON, ACASTE, BOUTES, STAPHYLOS, CEPHEE, CASTOR, TIPHYS, PALAEMON, PHALEROS, CAENEE, THRAU, ZETES, ASCALAPHOS, ADMETOS, CALAIS, CORONOS, LAERTE, ORPHEE, ANCEE (le petit), PENELEOS, EURYALE, POLLUX, IDAS, CANTHOS, JASON, MOPSOS, PELEE, ANCEE (le grand), EUPHEMOS, THESEE, PHANOS, AUGIAS, ERGINOS ET MELEAGRE.


trésor de Malbrouck a écrit :Le chercheur devait se souvenir que le texte d'introduction présentant les Argonautes disait : «tu pourras solliciter à tout moment les Argonautes. Ainsi qu'ils l'ont fait pour Jason, CHACUN D'EUX t'apportera son aide». Par conséquent, il fallait se servir ici des Argonautes qui n'avaient pas été trouvés jusque-là dans les solutions des différentes énigmes. Rappel : ceux qui avaient été trouvés étaient au nombre de dix-sept : Acaste, Admetos, Augias, Calais, Castor, Echion, Héraclès, Hylas, Jason, Lyncée, Mopsos, Nauplios, Orphée, Pollux, Télamon, Thésée et Zétès. Il en restait donc trente-quatre : Actor, Amphiaraos, Ancée (le grand), Ancée (le petit), Argos, Ascalaphos, Astérios, Boutès, Caénée, Canthos, Céphée, Coronos, Erginos, Euphémos, Euryale, Eurydamas, Idas, Idmon, Iphiclès, Laerte, Mélampous, Méléagre, Oilée, Palaémon, Pélée, Pénéléos, Périclyménos, Phaléros, Phanos, Poéas, Polyphème, Staphylos, Thrau, et Tiphys. Dans ce même texte introductif, les mots «afin que tu sortes vainqueur de cette épreuve» composaient un indice induisant également cet ultime recours à la liste des Argonautes, en fin de jeu. Le code «REMILLY» fournissait des «atouts de premier plan», c'est-à-dire qu'il fallait utiliser chaque lettre de ce nom (soit le «R», le «E», le «M», etc.) comme amorce de comptage lors de sa première occurrence dans la liste des Argonautes inutilisés jusque-là.


Dans cette chasse, les reliquats formaient donc la sous-liste des argonautes non utilisés dans les énigmes.
Cette liste n'était donc accessible qu'aux chercheurs ayant découvert TOUS les argonautes "actifs" présents dans seulement 3 énigmes (sur 24)

ENIGME 1 :
ACASTE
ZETES

ENIGME 10 :
ACASTE
TELAMON
HERACLES
ECHION
NAUPLIOS

ENIGME 16 :
JASON
ORPHEE
CASTOR
THESEE
LYNCEE
ADMETOS
CALAIS
POLLUX
HYLAS
AUGIAS
MOPSOS

Autrement dit, un chercheur parvenu à l'énigme 16 complète possédait déjà tous les argonautes reliquats (obtenus par soustraction avec la liste des 17)
Mais on comprend bien qu'il ne pouvait acquérir cette absolue certitude qu'à l'issue de l'avant dernier énigme.

De plus, le nom de la zone (Rémilly obtenue à l'énigme 23) servait de clef à utiliser sur la chaîne concaténée des argonautes reliquats.
On voit bien dans ce cas précis que si la zone ne sert strictement à rien dans la détermination des reliquats, elle est indispensable à la résolution de la supersolution et ce au-delà de son caractère évident de localisation de la contremarque.
Amicalement,
Marvinclay

http://marvinclay.blogspot.com
fourty
Dryade
Messages : 1512
Enregistré le : 06.09.2007
Localisation : Toulouse
Marvinclay a écrit :Attention Fourty, j'entends bien que l'exemple que j'ai donné n'est qu'un exemple mais il convient d'être très prudent dans l'interprétation des madits.
Si je te donne, toujours dans l'exemple, le bois de la légion d'honneur seul, tu ne trouveras pas les reliquats.
En ce sens la zone (sous-entendu au premier degré seulement la zone) ne te permettra pas de trouver les reliquats.

Oui mais Max répond à la question « est ce que la zone nous permet d une certaine façon de trouver les reliquats ? »
D’une certaine façon est très fort et la réponse élimine toutes les façons pour que la connaissance de la zone nous permette de trouver les reliquats. Donc je ne crois pas que la zone nous donne une information quelconque sur les reliquatsque nous avons déjà, potentiellement, en même temps que la zone
Marvinclay a écrit :Par contre, la zone mettra en perspective certaines de tes solutions issues des énigmes précédentes, des solutions dormantes, les fameux reliquats. Dans l'exemple que j'ai donné, la zone ne donne pas les reliquats puisque nous sommes censés les avoir, elle donne la méthode de supersolution qui permet de les extraire.

Oui, nous sommes censés avoir les reliquats, mais ce n’est pas la zone (dans ton exemple son nom) qui nous donnera directement le truc pour les extraire. Je penche plutôt pour un passage obligé par tous les reliquats pendant la découverte de la zone, le truc pour les extraire ne provient que de nos neurones aidés par une certaine logique à déduire du processus de découverte de la zone.
Mais à chacun son interprétation, seules les solutions permettront de trancher, si on les a un jour.
Amitiés
:alatienne:
Fourty
Les braves gens n'aiment pas que
l'on suive une autre route qu'eux.
fourty
Dryade
Messages : 1512
Enregistré le : 06.09.2007
Localisation : Toulouse
marvinclay a écrit :De plus, le nom de la zone (Rémilly obtenue à l'énigme 23) servait de clef à utiliser sur la chaîne concaténée des argonautes reliquats.
On voit bien dans ce cas précis que si la zone ne sert strictement à rien dans la détermination des reliquats, elle est indispensable à la résolution de la supersolution et ce au-delà de son caractère évident de localisation de la contremarque.

Pour Malbrouk, tu as parfaitement raison, la zone donne, une fois les reliquats extraits et assemblés, la clef pour les décrypter. Mais ce mécanisme ne peut pas être celui de la chouette où la découverte de la zone nécessite une rencontre obligée des reliquats.

Question no 50 du 1997-05-09
…. Si on a la bonne zone a-t-on nécessairement rencontré les reliquats ?
--------------------------------------------------------------------------------
"Rencontré", oui. Mais ça ne signifie pas que vous les ayez identifiés.


Amitiés
:alatienne:
Fourty
Les braves gens n'aiment pas que
l'on suive une autre route qu'eux.
Don Luis
Hulotte
Messages : 12381
Enregistré le : 02.10.2007
Attention que la Toison d'or n'est pas une chasse 100 pour 100 maxienne. Elle a été conçue avec (ou par ?) Phil d'Euck, et MV a dit de lui, en parlant de ces énigmes, "il est dur, cet homme".

DL :alatienne:
Mieux vaut tenter de raisonner juste que vouloir juste avoir raison
Avatar de l’utilisateur
gluon
Effraie
Messages : 186
Enregistré le : 13.09.2007
Don Luis a écrit :Attention que la Toison d'or n'est pas une chasse 100 pour 100 maxienne. Elle a été conçue avec (ou par ?) Phil d'Euck, et MV a dit de lui, en parlant de ces énigmes, "il est dur, cet homme".

DL :alatienne:


oui mais si il a dit ça dans un madit, c'est forcément faux !

bisou
:bise:
Don Luis
Hulotte
Messages : 12381
Enregistré le : 02.10.2007
Euh... C'est pas dans des madits aussi qu'il nous avait affirmé que la chouette était en sécurité dans le coffre de l'huissier ? Tout le monde a pu constater que c'était vrai !

DL :cafe:
Mieux vaut tenter de raisonner juste que vouloir juste avoir raison
Avatar de l’utilisateur
gluon
Effraie
Messages : 186
Enregistré le : 13.09.2007
Je disais ça pour te faire enrager, raté.

Loin de moi l'idée d'être un vénérateur aveugle de Max, sa chasse est certe géniale, mais il y a des zones d'ombres, des affirmations de l'auteur comme celle que tu cites, pour le moins bizarre.

:jesors:
Avatar de l’utilisateur
marvinclay
Epervière
Messages : 424
Enregistré le : 06.09.2007
Localisation : Rouen
Contact :
fourty a écrit :
marvinclay a écrit :De plus, le nom de la zone (Rémilly obtenue à l'énigme 23) servait de clef à utiliser sur la chaîne concaténée des argonautes reliquats.
On voit bien dans ce cas précis que si la zone ne sert strictement à rien dans la détermination des reliquats, elle est indispensable à la résolution de la supersolution et ce au-delà de son caractère évident de localisation de la contremarque.

Pour Malbrouk, tu as parfaitement raison, la zone donne, une fois les reliquats extraits et assemblés, la clef pour les décrypter. Mais ce mécanisme ne peut pas être celui de la chouette où la découverte de la zone nécessite une rencontre obligée des reliquats.

Question no 50 du 1997-05-09
…. Si on a la bonne zone a-t-on nécessairement rencontré les reliquats ?
--------------------------------------------------------------------------------
"Rencontré", oui. Mais ça ne signifie pas que vous les ayez identifiés.


Amitiés
:alatienne:
Fourty


Dans Malbrouck :
Bonnes solutions ---> utilisation des argonautes ---> Bonnes solutions qui mènent à la zone ---> zone
liste des argonautes reliquats = liste de départ des argonautes - liste des argonautes utilisés
Crypto final + liste reliquats + nom de la zone = Supersolution

Observation : 3 énigmes suffisent pour obtenir la liste des reliquats mais le nom de la zone est impératif ce qui verrouille la chasse. Cependant, la chasse est circonscrite à la moselle. "Mets-toi au vert" suggère l'obtention d'une forêt dans le département de la moselle.

Dans Orval :
Bonnes solutions ---> obtention des villes reliquates ---> obtention de la zone finale
liste des villes reliquates (méthodologie dans un message qui permet de trier et d'ordonner)
Crypto final + liste des villes reliquates = Supersolution

Observation : Les 5 villes du triangle suffisent pour obtenir la supersolution et rétroactivement le nom de la zone (Laon)

Ce qui est intéressant, c'est que des méthodes de contournement existaient pour ces deux chasses.
Et pour cause, l'existence d'un crypto final permettait cet angle d'attaque par la recherche d'une méthode pour rendre le crypto intelligible.
Ce n'est pas possible pour la chouette puisqu'il n'existe pas de crypto final apparent.
Avec Orval et Malbrouck, Max a utilisé le principe de complexité pour la supersolution mais le paradoxe, c'est que les cryptos les plus complexes sont souvent rapidement cassés.
Pour la chouette, je pense qu'il a opté pour le principe de dissimulation (à l'image du surdécodage Niepce en 600 de Grillon)
Amicalement,
Marvinclay

http://marvinclay.blogspot.com
fourty
Dryade
Messages : 1512
Enregistré le : 06.09.2007
Localisation : Toulouse
marvinclay a écrit :.....Avec Orval et Malbrouck, Max a utilisé le principe de complexité pour la supersolution mais le paradoxe, c'est que les cryptos les plus complexes sont souvent rapidement cassés.
Pour la chouette, je pense qu'il a opté pour le principe de dissimulation (à l'image du surdécodage Niepce en 600 de Grillon)

Pour la chouette, je ne crois pas que les madits permettent de savoir s’il existe un crypto final et encore moins s’il est dissimulé quelque part. L’utilisation d’un crypto n’est qu’une possibilité envisageable parmi de nombreuses autres. Seules les solutions donneront ces réponses, mais les reliquats doivent intervenir obligatoirement dans la détermination de la zone.
Amitiés
:alatienne:
Fourty
Les braves gens n'aiment pas que
l'on suive une autre route qu'eux.
Avatar de l’utilisateur
marvinclay
Epervière
Messages : 424
Enregistré le : 06.09.2007
Localisation : Rouen
Contact :
fourty a écrit :
marvinclay a écrit :.....Avec Orval et Malbrouck, Max a utilisé le principe de complexité pour la supersolution mais le paradoxe, c'est que les cryptos les plus complexes sont souvent rapidement cassés.
Pour la chouette, je pense qu'il a opté pour le principe de dissimulation (à l'image du surdécodage Niepce en 600 de Grillon)

Pour la chouette [...], les reliquats doivent intervenir obligatoirement dans la détermination de la zone.

Fourty


Voilà qui m'étonnerait.
Il y a une grande différence entre une rencontre de reliquats (pas forcément identifiés) avant la détermination de la zone (cas d'Orval, de Malbrouck et de la Chouette) et une utilisation active des reliquats pour la détermination de la zone.
Les madits sont clairs.
A l'issue de la onzième énigme (520), nous sommes dans la zone.

Ce n'est qu'ensuite que nous utiliserons les reliquats pour trouver la supersolution applicable dans la zone trouvée afin d'identifier le spot final.
Amicalement,
Marvinclay

http://marvinclay.blogspot.com
fourty
Dryade
Messages : 1512
Enregistré le : 06.09.2007
Localisation : Toulouse
Marvinclay a écrit :A l'issue de la onzième énigme (520), nous sommes dans la zone.
Soyons précis :ancien: ; nous avons la zone à l’issue de la 11ième mais nous ne sommes pas dans la zone.
question no 4 du 2000-07-06---------------------------------titre: jul2
fin 11e : je dois être a un point bien précis de la zone ou juste : dans la zone?
--------------------------------------------------------------------------------
vous devez avoir la zone, dans son intégralité. Pas être dedans
.

Marvinclay a écrit :Ce n'est qu'ensuite que nous utiliserons les reliquats pour trouver la supersolution applicable dans la zone trouvée afin d'identifier le spot final.
Soyons précis :ancien: ; Nous chercherons ensuite les reliquats qui nous permettront de construire la 12 ième énigme dont le décryptage (Super Solution- SS) nous donnera la cache

Marvinclay a écrit :Il y a une grande différence entre une rencontre de reliquats (pas forcément identifiés) avant la détermination de la zone (cas d'Orval, de Malbrouck et de la Chouette) et une utilisation active des reliquats pour la détermination de la zone.
Restons dans la chouette et oublions Orval et Malbrouck ;
Les madits sont clairs :
« Quand on a la zone, on a nécessairement rencontré les reliquats ».
Il ne dit pas on a rencontré les reliquats .Le nécessairement change tout ; il correspond aux conditions nécessaires et suffisantes des mathématiques. Cette rencontre des reliquats est nécessaire à la découverte de la zone (mais ne suffit pas).
« Si la zone n'est pas la bonne, cela veut dire que vos solutions d'énigmes ne son t pas bonnes, et que vos reliquats ne sont pas bons ».
Si la zone n’est pas la bonne, les reliquats ne sont pas bons. D’où peut venir cette certitude ?
Elle ne peut se comprendre que par une implication obligatoire (nécessaire) des reliquats dans la découverte de la zone.
S’il n’y a pas « une utilisation active des reliquats pour la détermination de la zone », comment peux–tu expliquer ces madits ? Je ne vois pas d'autre possibilité :pigepas: .

J'essaie tout simplement d'utiliser les madits pour éliminer des hypothèses et pour mieux comprendre à quoi peut ressembler l'architecture de la fin du jeu . Pour l'instant, la découverte de la zone me semble être la clef de voute de la solution.

Amitiés
:alatienne:
Fourty
Les braves gens n'aiment pas que
l'on suive une autre route qu'eux.
Don Luis
Hulotte
Messages : 12381
Enregistré le : 02.10.2007
Franchement, je pense que si tu avais trouvé la zone, tu n'aurais absolument pas besoin de scruter les madits et de te lancer dans toutes ces supputations. Le résultat de la 520 est TRES clair ! Quelque chose de fondamental semble t'échapper... Mais je comprends que tu préfères te convaincre que je suis forcément dans l'erreur.

DL :alatienne:
Mieux vaut tenter de raisonner juste que vouloir juste avoir raison
Avatar de l’utilisateur
marvinclay
Epervière
Messages : 424
Enregistré le : 06.09.2007
Localisation : Rouen
Contact :
fourty a écrit :
Marvinclay a écrit :Il y a une grande différence entre une rencontre de reliquats (pas forcément identifiés) avant la détermination de la zone (cas d'Orval, de Malbrouck et de la Chouette) et une utilisation active des reliquats pour la détermination de la zone.
Restons dans la chouette et oublions Orval et Malbrouck ;
Les madits sont clairs :
« Quand on a la zone, on a nécessairement rencontré les reliquats ».
Il ne dit pas on a rencontré les reliquats .Le nécessairement change tout ; il correspond aux conditions nécessaires et suffisantes des mathématiques. Cette rencontre des reliquats est nécessaire à la découverte de la zone (mais ne suffit pas).
« Si la zone n'est pas la bonne, cela veut dire que vos solutions d'énigmes ne son t pas bonnes, et que vos reliquats ne sont pas bons ».

Si la zone n’est pas la bonne, les reliquats ne sont pas bons. D’où peut venir cette certitude ?
Elle ne peut se comprendre que par une implication obligatoire (nécessaire) des reliquats dans la découverte de la zone.
S’il n’y a pas « une utilisation active des reliquats pour la détermination de la zone », comment peux–tu expliquer ces madits ? Je ne vois pas d'autre possibilité :pigepas: .

J'essaie tout simplement d'utiliser les madits pour éliminer des hypothèses et pour mieux comprendre à quoi peut ressembler l'architecture de la fin du jeu . Pour l'instant, la découverte de la zone me semble être la clef de voute de la solution.

Amitiés
:alatienne:
Fourty


Désolé mais je vais réutiliser l'exemple d'Orval parce qu'il passe très bien le crible des madits pour la chouette et parce que je préfère m'appuyer sur du concret.

Dans Orval, les reliquats sont des villes.
La dernière ville (Laon) contient la zone (forêt de St Gobain)
Laon est obtenue grace au Puy de Sancy
Le Puy de Sancy est obtenu à partir du phare de Cordouan
Le phare de Cordouan s'obtient grace au centre de gravité d'un triangle obtenu à partir de 5 villes.

Donc, si je ne trouve pas la forêt de St Gobain, mes solutions ne sont pas les bonnes et cela signifie qu'au moins un reliquat (et probablement plusieurs) n'est pas bon.
Que les reliquats soient (pour Orval) ou servent (pour la Chouette) des solutions intermédiaires, ils participent individuellement de manière indirecte et séquentielle à la découverte de la zone, on ne peut le nier.
Par contre, ils participent de manière regroupée à l'élaboration de la supersolution.
C'est cela que j'entendais par utilisation active des reliquats par opposition à une forme d'utilisation individuelle de chaque reliquat dans l'élaboration de certaines solutions de certaines énigmes.

Donc, selon moi, posséder la zone sans la suite des raisonnements qui y mènent est inutile.
A l'image d'Orval, la forêt de St Gobain seule ne permet pas d'obtenir tous les reliquats. Par contre, il est probable que la certitude de posséder la zone favoriserait une résolution rétroactive des énigmes.
Amicalement,
Marvinclay

http://marvinclay.blogspot.com

Retourner vers « Super-Solution »

Qui est en ligne

Utilisateurs enregistrés : Google [Bot]