Pourquoi 64 lettres et non 100 dans la 420 ?

Discussions au fil de l'eau sur la S.S. (soyons fous !)
Don Luis
Hulotte
Messages : 12527
Enregistré le : 02.10.2007
Dans l'hypothèse (qui est la mienne) où les reliquats sont des blocs de lettres (voir mon post dans la rubrique "Supersolution"), pour quelle raison est-ce que, dans la 420, je cherche 64 lettres, et non 100 ?

La raison est que mes recherches m'ont convaincu que le jeu de dames, avec les deux types de damier (à 64 cases et à 100 cases) joue un rôle essentiel dans la chasse. Il faut donc trouver 36 + 64 lettres.

Les deux charades m'ont justement donné 36 lettres (je garde la méthode sous le coude), valant 455. Ajoutées aux 64 lettres de la 780, qui valent 729, cela me donne un total de 1184.

Or, j'ai repéré (voir mes autres posts sur la question) un certain nombre d'indices qui me donnent à penser que l'auteur cherche à attirer mon attention sur le chiffre 2168.

1184 c'est la moitié de 2168 plus CENT.

Je vais donc chercher 36 + 64 lettres donnant un total égal à la moitié de 2168 moins CENT, soit 984.

Le "marqueur" serait le thème de la répétition et de la symétrie, qui est inséparable du mot BEC.

En effet (je me répète), le premier vers de la 530 a une structure symétrique, il y est question de "moitié", on utilise le mot BE/BE, et ce premier vers donne la lettre B.

Dans la deuxième charade, on a une ligne qui donne C et E (cette ligne contient le mot CENT), les deux autres lettres du mot BEC. Cette ligne est situé au centre du corps de la charade, avec 4 lignes totalisant 32 mots avant et 4 lignes totalisant 32 mots après (32 + 32 = 64). Ce qui représente encore une symétrie.

Dans la 600, certaines masses atomiques sont en double. Elles sont disposées symétriquement dans le texte crypté, et elles sont cryptées avec des lettres de BEC et de BEBE. Le BEC est cassé (BCE) comme dans les deux charades (la 530 donnant B et la 470 CE).

Quels sont donc les éléments chimiques en double ?

Carbone - Hélium - Azote // Azote - Hélium - Carbone.

Nombre de lettres = 36

Valeur totale (pour A=0) = 350.

(à noter que la différence entre 455 et 350 est 105, diamètre de la boussole)

Dans la 420, il est de nouveau question de BEC ("cassé"). Et resurgit le mot CENT.

Je dois donc chercher les 64 lettres manquantes, et ces 64 lettres doivent valoir :
984 - 350 = 634

Voilà la conception que je me fais d'une méthode logique pour collecter les reliquats, en me fiant aux indices qui se trouvent DANS les énigmes.

Ce n'est pas une astuce qui fonctionne dans UNE énigme. C'est quelque chose qui fonctionne sur plusieurs énigmes, de façon cohérente. Et je voudrais, à cet égard, citer l'interview de MV qui figure dans l'édition à bandeau rouge ("La chouette est en vue") du livre des énigmes :

"- Les énigmes de la Chouette ne seraient-elles pas trop difficiles ?
- MV : Elles ne sont certainement pas faciles, mais elles ne sont pas d'une complexité telle qu'elles ne puissent être décryptées. Elles sont avant tout logiques et cohérentes."

DL :clavier:

PS. Pour ce qui est du lien entre le mot BEC et le thème de la répétition, je répète :

- La première ligne de la 530, qui livre la lettre B, donne aussi un alignement :
Strasbourg (4 âges de la vie) - Lunéville (nain Bébé) - Dourdan

- La cinquième ligne de la 470, qui livre les lettres C et E, donne aussi un alignement :
Noeux (n'est qu'un noeud) - Dourdan - Valençay (valant C)

A Dourdan, qui est le point commun aux deux alignements, le guide Michelin signale un tableau représentant une "Vierge au perroquet" :

Les 3 lettres de BEC sont donc mises en relation avec la notion de répétition.

Retourner vers « Super-Solution »

Qui est en ligne

Utilisateurs enregistrés : Aucun utilisateur enregistré