LA CHOUETTE N'EST PAS SUR UNE ILE.

Discussions sur le décryptage et l'utilisation des I.S.
Avatar de l’utilisateur
dominique
Harfang
Messages : 758
Enregistré le : 24.04.2016
Localisation : à 6H de Paris ( par avion)
@ Tanacl a dit : Pas d'accord ni sur le principe du décryptage (1), ni le décodage vers ETOILE, anagramme d'un décodage, donc assez peu salubre à mon avis (2), donc pas d'accord sur la solution, l'île de Ré (3).

avec lequel je suis d'accord, et je rajouterais " ni avec l'île des Faisans"

et de plus j'ai bien aimé : m'effraie...
Çà c'est chouette :roule: :roule: :roule:

Amicalement
S'adapter ou disparaitre
Avatar de l’utilisateur
Sénégal
Hulotte
Messages : 6255
Enregistré le : 28.10.2007
Localisation : Région Bordelaise.
tanacl a écrit :Ça vient s'opposer à la recherche d'élégance de Max.

De toutes manières, on pourrait discuter jusqu'à plus soif, il n'y aura jamais d'unanimité, ce qui est normal, tant la diversité des esprits sur ce forum est différente.
Un bon décryptage, pour moi, est déjà une méthode pas tirée par les cheveux, pas capillo ...etc ...
Que ça plaise ou non, c'est une autre histoire.
Quand tu lis certains items de la charade 470, niveau élégance, je trouve qu'on franchit allégrement la ligne jaune.
Un autre exemple : quelques chercheurs n'utilisent quasiment que le codage (cryptage) alphanumérique, méthode somme toute acceptable :
ben Max, lui, ne trouve pas ça élégant ...

MAIS JE CROIS QUE LE CRYPTAGE ALPHANUMERIQUE N'A DE TOUTES FACONS RIEN D'ELEGANT. IL FAUT L'UTILISER POUR CE QU'IL VAUT, MAIS NE PAS EN ABUSER. VOILA CE QUE JE PENSE. J'ESPERE AVOIR REPONDU AMITIES-- MAX

De plus, dans le cas qui nous préoccupe, ce ne sont que des IS, ce qui ne veut pas dire qu'il faut délirer pour décrypter, mais peut-être se permettre des petits écarts, même si je trouve mon crypto parfaitement dans les clous, sinon, je ne l'aurais pas proposé.
Je crois que la bonne question n'est pas de se demander si ça nous plait, ou si c'est "vraiment " élégant, élément subjectif s'il en est, mais :
Est-ce que ça tient la route ?
Bref, on est pas rendu!

PS : le jour de la parution des solutions il y aura forcément des déçus, pour ne dire que ça ... comme cela est déjà arrivé pour d'autres chasses.
Deux choses sont infinies : l'Univers et la bêtise humaine. Mais, en ce qui concerne l'Univers, je n'en ai pas encore acquis la certitude absolue... Albert Einstein.
Don Luis
Hulotte
Messages : 12363
Enregistré le : 02.10.2007
Ce qui est marrant, c'est que Delphinus qui est à l'origine du décryptage ETOILE, basé sur le fait que l'IS compte 26 lettres, n'exploite apparemment pas ce fait dans une autre IS qui a, elle aussi, 26 lettres et dans laquelle il est question d'une île :

VENU DE L'ILE D'ELBE IL Y DEBARQUA
Mieux vaut tenter de raisonner juste que vouloir juste avoir raison
Avatar de l’utilisateur
Sénégal
Hulotte
Messages : 6255
Enregistré le : 28.10.2007
Localisation : Région Bordelaise.
Don Luis a écrit :Ce qui est marrant, c'est que Delphinus qui est à l'origine du décryptage ETOILE, basé sur le fait que l'IS compte 26 lettres, n'exploite apparemment pas ce fait dans une autre IS qui a, elle aussi, 26 lettres et dans laquelle il est question d'une île :

VENU DE L'ILE D'ELBE IL Y DEBARQUA


Je ne sais pas qui a découvert ce décryptage le premier, peu importe d'ailleurs, mais je le possédais
bien avant que Delphinus ne le publie.
Bref : pour ta remarque, que je trouve juste, je me sers effectivement de ce même principe pour l'IS que tu cites.
Deux choses sont infinies : l'Univers et la bêtise humaine. Mais, en ce qui concerne l'Univers, je n'en ai pas encore acquis la certitude absolue... Albert Einstein.
Avatar de l’utilisateur
delphinus
Hulotte
Messages : 7055
Enregistré le : 06.01.2008
Localisation : Terres de Lumière
Contact :
hé bien moi je suis bien content qu'un autre chercheur en l'occurence Sénégal ait trouvé le même cryptage dans cette IS.
comme quoi c'est bien grâce à un processus reproductible et logique souligons-le que l'idée à germé grâce à la définition de île donné par Max.
s'il n'y avait pas eu cette précision, je serais peut-être passé à côté du cryptage.

par ailleurs, cette IS a la même structure que la phrase décrypté de la 600

la clef se cache sur [clef sur le nombre de lettres de chaque mot]
un navire noir perché


à comparer à :
la chouette [clef sur le nombre de mots]
n'est pas sur une île


Image
C'est le propre du barbare de détruire ce qu'il ne peut comprendre.
Arthur Charles Clarke
http://chercheurdechouette.free.fr
chevechercher
Lapone
Messages : 1022
Enregistré le : 03.06.2017
Il y a trois utilisations possibles d'une IS.

La première est de prendre son message brut sans l'interpréter. Ici, la chouette n'est pas sur une île. Pas la peine de creuser en Corse, donc.

La seconde est de l'interpréter par rapport aux symbolisme fourni par nos propres décryptages. Par exemple, dans mon cas, la lumière est liée symboliquement à l'eau donc la précision sur la définition d'une île confirme ce symbolisme. À ce niveau, on peut utiliser non-seulement la phrase décodée mais aussi la technique de cryptage quand l'IS est cryptée.

Et enfin, la troisième possibilité est un décryptage plus dur basé sur les lettres de l'IS. Je ne suis pas opposé à cela, mais je pense que dans ce cas la technique de décryptage doit faire écho à une technique utilisée dans les énigmes, ou être suggérée par l'IS elle-même de façon convainquante.

Pour le décryptage ÉTOILE, ici, pourquoi pas. Pour moi c'est un peu limite mais acceptable. Ça dépend surtout des décryptages qu'on fait dans les énigmes.

Cela dit, le décryptage ne donne que ETOILE. En déduire le soleil ou Ré est totalement artificiel et inacceptable à mon goût, sauf si dans votre jeu vous avez déjà été amené à faire ce passage de ETOILE à soleil ou Ré. En quel cas l'IS ne peut pas être une confirmation puisqu'elle ne fait que réutiliser ce décryptage. Au mieux, l'IS ne peut que confirmer que le Ré que vous avez trouvé dans vos décryptage est bien l'île de ré, mais c'est un décryptage avec beaucoup d'étapes (simples) juste pour ça. Et rien d'autre dans l'IS ne vient appuyer cela : pas de note de musique cachée, pas de D=ré, etc.
Avatar de l’utilisateur
Sénégal
Hulotte
Messages : 6255
Enregistré le : 28.10.2007
Localisation : Région Bordelaise.
chevechercher a écrit :Cela dit, le décryptage ne donne que ETOILE. En déduire le soleil ou Ré est totalement artificiel et inacceptable à mon goût, sauf si dans votre jeu vous avez déjà été amené à faire ce passage de ETOILE à soleil ou Ré..

Si tu acceptes ETOILE , tu en fais quoi ??

C'est comme en 580 ... tu décryptes les 10 villes : oui et alors ? t'en fais quoi, ou, tu fais quoi après.
T'as un mode d'emploi ?

En 420, comment, et pourquoi choisis-tu le jour sidéral terrien ?

... etc ...

Mon raisonnement LOGIQUE est :
le décryptage me donne ETOILE.
Quel rapport avec une île ? j'ai le début et la fin : entre les 2, à toi de trouver.
C'est une IS, faut pas aller chercher bien loin.
La solution pour passer de ETOILE à la solution de l'IS est affaire de déductions.

C'est d'ailleurs le cas pour n'importe quel jeu de sagacité... mon cher Holmes

QUESTION No 1 DU 1999-08-13
--------------------------------------------------------------------------------
TITRE: SENTINELLES
SALUT MAX! LE MOYEN DE PASSER LES SENTINELLES EN REVUE EST IL CODE DANS LES ENIGMES? MERCI A+
--------------------------------------------------------------------------------
NAVRE, MAIS JE DONNE PLUS CE GENRE D'INFOS, CAR CELA FAUSSE LE JEU. CELA DIT, JE REPETE ENCORE UNE FOIS QU'UNE CHASSE AU TRESOR FAIT APPEL A L'ASTUCE, LA CULTURE GENERALE, LE POUVOIR DE DEDUCTION, ETC. IL SERAIT VAIN D'Y CHERCHER DES "INSTRUCTIONS" POUR CHAQUE PROBLEME POSE, CAR CELA FERAIT DU BOUQUIN UNE SORTE DE MODE D'EMPLOI. OR CE N'EST PAS SA VOCATION. AMITIES -- MAX

Des madits mentionnant que la déduction est un élément important dans un jeu de sagacité, pour l'obtention d'une solution, t'en as plein les Q/R.
Deux choses sont infinies : l'Univers et la bêtise humaine. Mais, en ce qui concerne l'Univers, je n'en ai pas encore acquis la certitude absolue... Albert Einstein.
Don Luis
Hulotte
Messages : 12363
Enregistré le : 02.10.2007
delphinus a écrit :hé bien moi je suis bien content qu'un autre chercheur en l'occurence Sénégal ait trouvé le même cryptage dans cette IS.
comme quoi c'est bien grâce à un processus reproductible et logique souligons-le que l'idée à germé grâce à la définition de île donné par Max.
s'il n'y avait pas eu cette précision, je serais peut-être passé à côté du cryptage.


Mais dans l'IS "Venu de l'île d'Elbe", le mot île résulte du décryptage de MAS à l'aide du code ALMISEFORU.

Tu ne vas pas en conclure que le décodage donne MASILE. Or c'est ce que tu fais avec ETOILE : tu ajoutes la clé au décryptage. Pour moi ILE donne OTE, et pas ETOILE. Si j'ôte OTE de CHOUETTE, il reste CHUTE, et je peux me convaincre qu'il s'agit de la flèche, qui ne s'abat donc pas sur une île.

Mais ce n'est pas parce qu'on arrive à décrypter 3 lettres et à en faire quelque chose de plus ou moins tiré par les cheveux, que ce décryptage est forcément voulu par l'auteur et valide !!!


Ensuite, il faut quand même supposer que MV avait un minimum de stratégie concernant la publication des IS. Pourquoi aurait-il commencé par une IS donnant (supposément !) ETOILE ??? Je trouve beaucoup plus plausible qu'il ait voulu d'entrée de jeu exclure la Corse.
Mieux vaut tenter de raisonner juste que vouloir juste avoir raison
Avatar de l’utilisateur
Rachel
Hulotte
Messages : 8920
Enregistré le : 16.12.2007
Localisation : Aix en Provence
Don Luis a écrit : Pour moi ILE donne OTE
Même pas ; ILE donne TEO.
C'est la 2eme partire (def. de ile qui donne ce qu'il faut faire
Je l'avais signalé il y a longtemps et récemment repris par James
Mais une terre entourée d'eau ( O) donne
OOOOOO
OTERREO <== OTE R R EO ( et non pas OTER car c'est toujours sous forme impérative que se font ces conseils.)
OOOOOO
Reste a trouver à quoi il faut enlever ces R R E O.

A noter qu'il faut 14 O pour entourer cette terre …. Ce qui peut laisser entendre qu'on se trouve en code A0 puisque O = 14
:bise: :bise:
Je crois bien être au sec...
Avatar de l’utilisateur
delphinus
Hulotte
Messages : 7055
Enregistré le : 06.01.2008
Localisation : Terres de Lumière
Contact :
chevechercher a écrit :Il y a trois utilisations possibles d'une IS.

La première est de prendre son message brut sans l'interpréter. Ici, la chouette n'est pas sur une île. Pas la peine de creuser en Corse, donc.
ok, c'est exactement cela : certaines IS donnent une indication à prendre au premier degré

La seconde est de l'interpréter par rapport aux symbolisme fourni par nos propres décryptages.
pour moi pas de symbolisme, je dirais plutôt à interpréter ou utiliser comme confirmation d'un ou des décryptages

Et enfin, la troisième possibilité est un décryptage plus dur basé sur les lettres de l'IS. Je ne suis pas opposé à cela, mais je pense que dans ce cas la technique de décryptage doit faire écho à une technique utilisée dans les énigmes, ou être suggérée par l'IS elle-même de façon convainquante.
idem réponse précédente, je n'ai pas envie de rechercher les madits qui disent qu'en principe les techniques de cryptage employées dans les IS sont différentes de celles employées dans la chasse

enfin cette IS est parue dans le premier mois de la chasse alors qu'il n'y avait que peu de gens au courant de cette chasse ; donc la chouette est sur le territoire métropolitain et cette IS donne le nom de la mesure, chose qui bloquait dès le départ.

@Don luis : Max a toujours dit que les cryptages étaient de sa conception, donc lire la clef ILE et prendre les lettres correspondantes sur l'alphabet et les ajouter à la clef est une variante d'une technique connue en décryptage.
C'est le propre du barbare de détruire ce qu'il ne peut comprendre.
Arthur Charles Clarke
http://chercheurdechouette.free.fr
tompoucex
Dryade
Messages : 1741
Enregistré le : 01.11.2010
TRIPOTAGE , reste simple
(( la CACHE, )) petit monticule non INONDABLE durant la fonte des neiges au printemps . ( surplus d'eau )

ELLE devient une ( ÎLE ) a peine quelques JOURS .
----------------------------------
La CHOUETTE n'est pas (( SUR )) une ÎLE . amha
a + tompoucex
Avatar de l’utilisateur
Rachel
Hulotte
Messages : 8920
Enregistré le : 16.12.2007
Localisation : Aix en Provence
Rachel a écrit :A noter qu'il faut 14 O pour entourer cette terre …. Ce qui peut laisser entendre qu'on se trouve en code A0 puisque O = 14

Et si on pense être en A1 (donc avant 600) 14 = N ===> NO

Il n'y a pas beaucoup de mot dans le livre contenant R R E O ..
PROTESTER ==> P. TEST .
OUVERTURE ==> U .VETU
TROUVER ==> T. U. V
CHERBOURG==> CH. B. U .G
HERICOURT ==> H. IC .U. T
INTERROMPS==> INT . OMPS
PORTER ==> P. T
sauf erreur ou oubli.
:bise: :bise:
Je crois bien être au sec...
Gloo
Hulotte
Messages : 1930
Enregistré le : 06.11.2015
Re: LA CHOUETTE N'EST PAS SUR UNE ILE. Messagepar Gloo » 18 déc. 2018 à 17:16
Turner (alias Ajax) n'a jamais proposé en public son décryptage de cette IS ? :bougie:
LA VERITE EST TOUJOURS AU MILIEU !... AMITIES -- MAX // Le trésor de la Victoria.
chevechercher
Lapone
Messages : 1022
Enregistré le : 03.06.2017
Sénégal a écrit :Si tu acceptes ETOILE , tu en fais quoi ??


J'aurais dû être plus précis : j'accepte ton décryptage jusqu'à ÉTOILE. Pas la suite.

T'as un mode d'emploi ?


Pitié, ne me prends pas pour un débutant et ne tombe pas la l'erreur logique qui consiste à considérer que sous prétexte que les énigmes "ne sont pas des modes d'emploi" elles ne doivent pas tout de même contenir des indices pour orienter le décodage. Parce que si les énigmes ne sont pas des modes d'emploi, ce ne sont pas non plus des devinettes. Et c'est exactement ce que je reproche à ta démonstration : le passage de ÉTOILE à Soleil puis à Ré relève de la devinette, puisqu'il n'y a pas de contrainte sur le résultat attendu. Tu compares ça aux mots croisés mais ce n'est pas comparable, puisqu'aux mots croisés tu as la contrainte du nombre de cases disponibles et des lettres déjà placées.

Mon raisonnement LOGIQUE est :
le décryptage me donne ETOILE.
Quel rapport avec une île ? j'ai le début et la fin : entre les 2, à toi de trouver.


Mais justement, tu aurais pu trouver n'importe quoi ! Tiens, l'étoile mystérieuse, par exemple, album de Tintin dont le titre est un calque de l'île mystérieuse de Jules Verne, et cette étoile devient une ile dans la BD. Ou pourquoi pas la place de l'étoile à Paris qui est bien en ile de France ? Ou pourquoi pas en déduire que l'étoile est l'étoile polaire qui indique le Nord et donc en déduire Lille par homophonie ? Tu peux aller loin avec ce genre de chaînes de déductions.

La solution pour passer de ETOILE à la solution de l'IS est affaire de déductions.

C'est d'ailleurs le cas pour n'importe quel jeu de sagacité... mon cher Holmes

QUESTION No 1 DU 1999-08-13
--------------------------------------------------------------------------------
TITRE: SENTINELLES
SALUT MAX! LE MOYEN DE PASSER LES SENTINELLES EN REVUE EST IL CODE DANS LES ENIGMES? MERCI A+
--------------------------------------------------------------------------------
NAVRE, MAIS JE DONNE PLUS CE GENRE D'INFOS, CAR CELA FAUSSE LE JEU. CELA DIT, JE REPETE ENCORE UNE FOIS QU'UNE CHASSE AU TRESOR FAIT APPEL A L'ASTUCE, LA CULTURE GENERALE, LE POUVOIR DE DEDUCTION, ETC. IL SERAIT VAIN D'Y CHERCHER DES "INSTRUCTIONS" POUR CHAQUE PROBLEME POSE, CAR CELA FERAIT DU BOUQUIN UNE SORTE DE MODE D'EMPLOI. OR CE N'EST PAS SA VOCATION. AMITIES -- MAX

Des madits mentionnant que la déduction est un élément important dans un jeu de sagacité, pour l'obtention d'une solution, t'en as plein les Q/R.


Ben évidemment, il faudrait être crétin pour penser qu'il n'y a pas de déduction à faire dans un jeu de sagacité. Mais avoir de la suite dans les idées et être capable de découvrir les conséquences de ses éléments de solution, ce n'est pas la même chose que de faire ce que tu fais, à savoir des suites d'interprétations. Obtenir SOLEIL à partir d'ETOILE, ce n'est pas une déduction, c'est une interprétation. Ce n'est pas la même chose. Une déduction ça serait par exemple obtenir SOLEIL à partir de ÉTOILE et MIDI, en considérant que le Soleil est la seule étoile visible à midi (en France, en tout cas). Mais toi tu fais l'interprétation qui t'arrange et tu ignores le fait que rien dans l'IS ne viens la valider.
Avatar de l’utilisateur
Sénégal
Hulotte
Messages : 6255
Enregistré le : 28.10.2007
Localisation : Région Bordelaise.
delphinus a écrit :@Don luis : Max a toujours dit que les cryptages étaient de sa conception, donc lire la clef ILE et prendre les lettres correspondantes sur l'alphabet et les ajouter à la clef est une variante d'une technique connue en décryptage.


Il n'y a aucune règle écrite en matière de cryptage, donc pourquoi pas associer la correspondance des
lettres que nous donne ce crypto, au mot de base.

J'ai effectivement commencé, logiquement, par ILE donne OTE, mais cela n'aboutit à rien.
Comme je considèrais comme béton l'association 26 lettres de L'IS aux 26 lettres de l'alphabet,
j'ai donc associé, tout aussi logiquement l'ensemble des lettres ... qui donne donc : ETOILE.
Deux choses sont infinies : l'Univers et la bêtise humaine. Mais, en ce qui concerne l'Univers, je n'en ai pas encore acquis la certitude absolue... Albert Einstein.
chevechercher
Lapone
Messages : 1022
Enregistré le : 03.06.2017
delphinus a écrit :
chevechercher a écrit :La seconde est de l'interpréter par rapport aux symbolisme fourni par nos propres décryptages.

pour moi pas de symbolisme, je dirais plutôt à interpréter ou utiliser comme confirmation d'un ou des décryptages


Il y a pourtant plein de madits qui disent que des visuels sont symboliques, c'est donc qu'il y a un symbolisme à découvrir en résolvant les énigmes.

Et enfin, la troisième possibilité est un décryptage plus dur basé sur les lettres de l'IS. Je ne suis pas opposé à cela, mais je pense que dans ce cas la technique de décryptage doit faire écho à une technique utilisée dans les énigmes, ou être suggérée par l'IS elle-même de façon convainquante.
idem réponse précédente, je n'ai pas envie de rechercher les madits qui disent qu'en principe les techniques de cryptage employées dans les IS sont différentes de celles employées dans la chasse


Il me semble que ces madits parlent des décryptages primaires comme ALMISEFORU, extrapoler à des décryptages secondaires me semble hasardeux...
Avatar de l’utilisateur
Sénégal
Hulotte
Messages : 6255
Enregistré le : 28.10.2007
Localisation : Région Bordelaise.
chevechercher a écrit : le passage de ÉTOILE à Soleil puis à Ré relève de la devinette, puisqu'il n'y a pas de contrainte sur le résultat attendu. Tu compares ça aux mots croisés mais ce n'est pas comparable, puisqu'aux mots croisés tu as la contrainte du nombre de cases disponibles et des lettres déjà placées.

Pas d'accord !
Le résultat attendu, dans la mesure où il s'agit d'une LN, est de trouver l'île en question, son nom.
Je ne compare pas aux mots croisés, je mentionne qu'il est courant dans une grille de mots croisés
que soleil donne RE ou RA, et, fort de cette association courante, cela vient logiquement à l'esprit.
chevechercher a écrit : ...
Parce que si les énigmes ne sont pas des modes d'emploi, ce ne sont pas non plus des devinettes. Et c'est exactement ce que je reproche à ta démonstration : le passage de ÉTOILE à Soleil puis à Ré relève de la devinette ... Mais justement, tu aurais pu trouver n'importe quoi ! Tiens, l'étoile mystérieuse, par exemple, album de Tintin dont le titre est un calque de l'île mystérieuse de Jules Verne, et cette étoile devient une ile dans la BD. Ou pourquoi pas la place de l'étoile à Paris qui est bien en ile de France ? Ou pourquoi pas en déduire que l'étoile est l'étoile polaire qui indique le Nord et donc en déduire Lille par homophonie ? Tu peux aller loin avec ce genre de chaînes de déductions.

T'as mis le doigt dessus. :bravo:
Tu fais la parfaite démonstration de ce que font bien des chasseurs dans cette chasse.
Tout ce qui est homonymie ( voire homophonie) est employé à tort et à travers, comme tu le fais si bien dans ton exemple, et ça part dans tous les sens.
Mon résultat obtenu par déduction est, contrairement à tout ce que tu as écrit, une double égalité.
La contrainte : Passer du mot ETOILE à une ILE, son nom, la localisation négative.

ETOILE = SOLEIL = RE.

... par contre, juste 1 exemple : ETOILE = ETOILE (place Charles de Gaule ) = Nom d'une île ... c'est faux.

chevechercher a écrit :Mais toi tu fais l'interprétation qui t'arrange et tu ignores le fait que rien dans l'IS ne viens la valider.



A toi de faire comme "ça t'arrange"pour trouver une solution similaire à la mienne, claire et simple, à partir d'ETOILE pour aboutir à une île.

Tu m'as pas répondu : comment choisis-tu le jour sidéral terrien en 420 ? stp !
Modifié en dernier par Sénégal le 18 déc. 2018 à 20:46, modifié 4 fois.
Deux choses sont infinies : l'Univers et la bêtise humaine. Mais, en ce qui concerne l'Univers, je n'en ai pas encore acquis la certitude absolue... Albert Einstein.
Avatar de l’utilisateur
delphinus
Hulotte
Messages : 7055
Enregistré le : 06.01.2008
Localisation : Terres de Lumière
Contact :
chevechercher a écrit :Il y a pourtant plein de madits qui disent que des visuels sont symboliques, c'est donc qu'il y a un symbolisme à découvrir en résolvant les énigmes.
je suis 100% d'accord !
un exemple en 600 : la main gauche tient une clef / al mar et fibule de Preneste
(très schématiquement sans parler de la fibule de 26 lettres soit un alphabet, des Etrusques, que les symboles chimiques sont caractérisés par une abréviation en lettres et un poids en chiffres, etc...)

au départ on a compté sur les doigts, la période de cette énigme se situe dans le Latium donc déjà Rome, et almar (les chiffres arabes) fait le lien toujours sur la méthode d'écriture des nombres.

donc, la main de 5 doigts, la clef en cryptage est une clef numérique ou alpha : les 2 symbolisent pour moi une clef de cryptage numérique.


Et enfin, la troisième possibilité est un décryptage plus dur basé sur les lettres de l'IS. Je ne suis pas opposé à cela, mais je pense que dans ce cas la technique de décryptage doit faire écho à une technique utilisée dans les énigmes, ou être suggérée par l'IS elle-même de façon convainquante.
idem réponse précédente, je n'ai pas envie de rechercher les madits qui disent qu'en principe les techniques de cryptage employées dans les IS sont différentes de celles employées dans la chasse


Il me semble que ces madits parlent des décryptages primaires comme ALMISEFORU, extrapoler à des décryptages secondaires me semble hasardeux...


pour tout te dire, ALMISEFORU nous fait penser à la 500 où il manque le MU dans le texte, une des premières raison nous fait intéresser à l'Autriche (AEIOU c'est sa devise)
voir viewtopic.php?f=15&t=3267

de plus MU en grec vaut 40 et SAQC = 40 (signifiant l'importance des acronymes)

donc il faut comprendre à quoi sert AEIOU dans la 500 ou plutôt dans la 420 car cela explique la mise en exergue de Y dans cette 420

:alatienne:
C'est le propre du barbare de détruire ce qu'il ne peut comprendre.
Arthur Charles Clarke
http://chercheurdechouette.free.fr
Galag
Chevêche
Messages : 69
Enregistré le : 03.11.2018
@delphinus : très intéressante, cette vision de la "clef" de la 600. Elle pourrait d'ailleurs être à la fois alpha et numérique, si on chiffre le rot13 :

0-1-2-3-4-5-6-7-8-9-10-11-12
A-B-C-D-E-F-G-H-I-J--K--L--M
N-O-P-Q-R-S-T-U-V-W--X--Y--Z


Alors, par exemple, on pourrait appliquer cette clef à NOIR pour obtenir 0-1-8-4, soit dans le désordre 1804, année du sacre de Napoléon. De même, quand dans la 500 on trouve AS-CLE-PIOS, on pourrait appliquer la clef à PIOS et obtenir 2-8-1-5, soit dans le désordre 1582.

Quant à la devise de l'Autriche, j'ai expliqué dans le fil "les chiffres de Max etc" comment j'arrivais dans la 500 à la phrase "elle a fait un pacte". Cela pourrait faire référence à la Sainte-Alliance (SA ?), les deux autres membres étant les empires de Prusse et de Russie, dont la devise était... exactement la même (Dieu avec nous).

Mais je m'éloigne de l'étoile, dont l'identification à partir de l'IS me plait beaucoup (mais j'aurais tendance du coup à le prendre comme un message d'éloignement par rapport à toute étoile, sans focaliser plus particulièrement sur le soleil).
chevechercher
Lapone
Messages : 1022
Enregistré le : 03.06.2017
Sénégal a écrit :
chevechercher a écrit : le passage de ÉTOILE à Soleil puis à Ré relève de la devinette, puisqu'il n'y a pas de contrainte sur le résultat attendu. Tu compares ça aux mots croisés mais ce n'est pas comparable, puisqu'aux mots croisés tu as la contrainte du nombre de cases disponibles et des lettres déjà placées.

Pas d'accord !
Le résultat attendu, dans la mesure où il s'agit d'une LN, est de trouver l'île en question, son nom.
Je ne compare pas aux mots croisés, je mentionne qu'il est courant dans une grille de mots croisés
que soleil donne RE ou RA, et, fort de cette association courante, cela vient logiquement à l'esprit.


Trouver son nom, ou plutôt son identité, est l'équivalent de la définition aux mots croisés. "Ile du soleil" pourrait être une définition de mots croisés, c'est la même logique et c'est toi qui le dis. Moi ce que je dis c'est qu'avec cette définition seule tu peux certainement trouver d'autres solutions. Pour trouver Ré sans ambiguïté, il te faut une contrainte supplémentaire, qui est dans le cas des mots croisés le nombre de lettres. Et je ne vois rien dans cette IS qui suggère une contrainte vérifiée par Ré.

chevechercher a écrit : ...
Parce que si les énigmes ne sont pas des modes d'emploi, ce ne sont pas non plus des devinettes. Et c'est exactement ce que je reproche à ta démonstration : le passage de ÉTOILE à Soleil puis à Ré relève de la devinette ... Mais justement, tu aurais pu trouver n'importe quoi ! Tiens, l'étoile mystérieuse, par exemple, album de Tintin dont le titre est un calque de l'île mystérieuse de Jules Verne, et cette étoile devient une ile dans la BD. Ou pourquoi pas la place de l'étoile à Paris qui est bien en ile de France ? Ou pourquoi pas en déduire que l'étoile est l'étoile polaire qui indique le Nord et donc en déduire Lille par homophonie ? Tu peux aller loin avec ce genre de chaînes de déductions.

T'as mis le doigt dessus. :bravo:
Tu fais la parfaite démonstration de ce que font bien des chasseurs dans cette chasse.
Tout ce qui est homonymie ( voire homophonie) est employé à tort et à travers, comme tu le fais si bien dans ton exemple, et ça part dans tous les sens.
Mon résultat obtenu par déduction


Tu sembles attribuer une grande valeur au mot déduction, mais celui-ci a deux sens: un sens précis en logique qui ne correspond clairement pas à l'usage que tu en fais, et un sens en dialectique qui est plus proche de l'inférence, mais qui ne garantie en rien la validité des choses déduites. Et dans le cadre d'un décryptage il ne sert à rien d'employer ce sens du mot, puisqu'un décryptage est forcément une déduction dans ce sens du terme. Ne te leurre donc pas à croire que tu fais des déductions avec le bénéfice apporté par le sens logique du terme alors que tu ne les fais pas selon cette définition.

est, contrairement à tout ce que tu as écrit, une double égalité.


Non, il n'y a pas égalité entre étoile et soleil, ni entre étoile et Ré. Ces égalités sont au mieux des synonymies, et un synonyme n'est en soi pas une méthode d'interprétation plus valide qu'une homophonie. Synonymies, homophonies, anagrammes sont des relations d'équivalence au sens mathématique du terme.

C'est toi qui attribue aux synonymies une validité supérieure en fonction de ton approche de la chasse, mais c'est parfaitement subjectif. Et c'est là ma critique : rien dans cette IS ne peut être pris comme un indice que des synonymes de ce type sont une méthode de décryptage appropriée, et rien ne vient confirmer le résultat que tu obtiens. Donc ton résultat ne te semble valide uniquement parce que tu y crois. Mais tu ne peux pas demander aux autres chouetteurs d'y croire aussi. En d'autres termes, ça s'appelle de l'auto-persuasion.

chevechercher a écrit :Mais toi tu fais l'interprétation qui t'arrange et tu ignores le fait que rien dans l'IS ne viens la valider.



A toi de faire comme "ça t'arrange"pour trouver une solution similaire à la mienne, claire et simple, à partir d'ETOILE pour aboutir à une île.


Non, ce jeu ne m'intéresse pas. J'ai déjà une interprétation satisfaisante de cette IS, je ne vois pas l'intérêt d'en chercher une sur les bases que tu présentes. Pourquoi étoile plutôt que toilée ? Pourquoi un alphabet plutôt qu'un alphabet inversé ou décalé ou que la phrase à l'envers ? Je n'ai rien dans mes solutions qui me suggère de faire cela.


Tu m'as pas répondu : comment choisis-tu le jour sidéral terrien en 420 ? stp !


Je n'ai pas encore résolu la 420, donc pour l'instant le choix du jour sidéral terrestre, ou même du jour sidéral d'une planète plutôt qu'une astuce sur l'expression "jour sidéral", ça reste des hypothèses. Celle du jour sidéral terrestre a de nombreux avantages (c'est celle de la planète du chouetteur, elle peut être calculée à partir de la durée de l'année qui est utilisée dans le décryptage, les années dans ce décryptage sont exprimés en jours terrestres, etc, etc.). Pourquoi le focus sur ce point en particulier ?

Retourner vers « Indications Supplémentaires »

Qui est en ligne

Utilisateurs enregistrés : Bing [Bot]