IS-Les Grandes lumières

Discussions sur le décryptage et l'utilisation des I.S.
Avatar de l’utilisateur
Peels
Dryade
Messages : 1333
Enregistré le : 07.09.2007
IS-Les Grandes lumières Messagepar Peels » 08 janv. 2013 à 23:30
Je voulais revenir sur l'image de l'IS.

Tout le monde semble voir une lumière blanche sortant du centre de cette image.

Hors d'autres éléments intéressants sont présents sur cette IS.
Les couleurs, ou plutôt les rayons.
Ici 3 rayons un Rouge horizontal et deux autres vert et jaune.
Vous noterez d'ailleurs qu'ils ne sont pas déviés par le centre de l'image. Les rayons où les traits passeraient donc à travers l'ouverture ou la lumière en simple ligne droite...
Bref...

3 Rayons dont deux forment clairement la lettre X traversée par le rayon rouge en son centre.
Nous pourrions en déduire donc que l'inconnue en somme traversée par le rayon infrarouge.
Infrarouge = IR

Lisons le texte maintenant.
Les grandes lumières sont faites de petites lueurs.

De petites lueurs? :bougie: un exemple me saute aux yeux. les BOUGIES

si je remplace la Grande lumière du visuel par des BOUGIES (visuellement parlant)
cela me donne:
1-Une inconnue
2-Un rayon Infrarouge =IR
3-Des BOUGIES

Si IR traverse BOUGIES alors cela donne
---I--
BOURGES


BOUGRES :champion: ou BOURGES

Amitiés Peels :bougie:
Avatar de l’utilisateur
Fanfan
Harfang
Messages : 895
Enregistré le : 14.06.2011
Localisation : Vence
Re: IS-Les Grandes lumières Messagepar Fanfan » 09 janv. 2013 à 09:58
Marrant ça, quand on me dit bougie et hexagone, la première image qui me vient à l'esprit, c'est ça :
Image

Sinon, j'ai toujours trouvé le choix des couleurs du visuel étrange.
Image
Sur le site de Monglane, on voit bien les couleurs choisies : Bleu - Rouge - Jaune
Pour obtenir du blanc par synthèse additive, il faudrait plutôt des rayons Bleu - Rouge - Vert
Image

http://www.commentcamarche.net/contents/video/lumiere.php3

Mais comme faisait remarquer DL hier, les esprits trop scientifiques sont peut-être handicapés dans cette chasse.
Croyez ceux qui cherchent la vérité, doutez de ceux qui la trouvent. - André Gide
Avatar de l’utilisateur
Méréviel
Harfang
Messages : 620
Enregistré le : 05.06.2009
Re: IS-Les Grandes lumières Messagepar Méréviel » 09 janv. 2013 à 11:19
Non, le choix de ces couleurs est valable du point de vue scientifique.

En toute rigueur pour obtenir une vraie lumière blanche en synthèse additive il faut additionner toutes les nuances du spectre. Mais compte tenu des limites de l’œil humain, on obtient la même sensation de lumière blanche en additionnant, soit les trois couleurs primaires (rouge, vert, bleu), soit leurs couleurs complémentaires (cyan, magenta, jaune). C’est d’ailleurs exactement ce que montre ton illustration. Le blanc est au croisement des trois disques de couleurs primaires, mais aussi des trois « lentilles » de couleurs complémentaires additionnées.

Image


Le visuel de Becker croise les trois couleurs complémentaires, représentées par trois bandes monochromes : magenta à l’horizontal, jaune en NW-SE et cyan en NE-SW. Le cyan n’est pas très fidèle à cause de la technique choisie (collage de grains de roches colorées) qui limitait les possibilités. Mais on comprend quand même bien le principe de sa présentation.

Image



Amitiés

Méréviel
NAPO109188
Hulotte
Messages : 3463
Enregistré le : 14.08.2010
Re: IS-Les Grandes lumières Messagepar NAPO109188 » 09 janv. 2013 à 11:29
Vous connaissez mon schéma du prisme (ce n'est qu'une hypothèse) et surtout le triangle.

Vous savez aussi qu'un des coté du triangle est basé sur la ligne Bourges Le mans

Vous savez qu'elle était le nom donné par Jules Cesar à ces deux villes : les villes rouges à cause de leur murailles de protection.

Le Mans Bourges serait un trait rouge.
Un arbre qui tombe fait plus de bruit qu'une forêt qui pousse
Don Luis
Hulotte
Messages : 12521
Enregistré le : 02.10.2007
Re: IS-Les Grandes lumières Messagepar Don Luis » 09 janv. 2013 à 12:55
Déjà dit, mais le disque de Newton n'est qu'un prétexte : il est humainement impossible d'apparier quatre nuances de vert. En fait on se contente de répartir les 10 longueurs d'onde sur le pourtour du cercle, à intervalles réguliers, ce qui n'est absolument pas scientifique vu la valeur des longueurs d'onde, et on trace des diagonales. La complémentarité des couleurs ne joue pas vraiment.

A Peels : c'est joli, mais c'est risqué de jouer avec les lettres de mots qui ne sont pas donnés en clair. Les "lueurs" peuvent aussi faire penser aux "premières lueurs de l'aube"...

DL
Mieux vaut tenter de raisonner juste que vouloir juste avoir raison
Avatar de l’utilisateur
Fanfan
Harfang
Messages : 895
Enregistré le : 14.06.2011
Localisation : Vence
Re: IS-Les Grandes lumières Messagepar Fanfan » 02 juil. 2014 à 20:43
Je reviens sur cette IS, surtout sur la partie visuelle.

Le visuel nous montre un schéma de "synthèse additive" comme déjà dit plus bas.
Les petites lueurs font les grandes lumières : dans le texte aussi il est question d'addition.

Cette IS est peut-être un indice sur une addition de longueurs d'ondes a faire un moment de la chasse.
Cela accréditerait les théories de Don Luis basées sur les additions de longueurs d'onde (paires et impaires par exemple).

Dans cette IS, le mot "lumières" est au pluriel. Cela va dans le sens de deux lumières différentes en 470 et 560, mais cette IS peut peut-être nous indiquer une composante commune de ces deux lumières.
Croyez ceux qui cherchent la vérité, doutez de ceux qui la trouvent. - André Gide
NAPO109188
Hulotte
Messages : 3463
Enregistré le : 14.08.2010
Re: IS-Les Grandes lumières Messagepar NAPO109188 » 02 juil. 2014 à 21:29
Le visuel le croisement de trois traits lumineux pour faire la solution la lumière blanche la grande lumière.

3 petites choses qui assemblées vont former la grande solution.

7 couleurs de l'arc en ciel, 7 notes de musiques, 7 planetes, 7 jours, MDCVILX 7 lettres latines qui sont aussi des nombres

3 habiles rendez vous : 3 notes de musiques LAREDO
3 sentinelles
VIX
DIX

On va bien finir par trouver
Un arbre qui tombe fait plus de bruit qu'une forêt qui pousse
Avatar de l’utilisateur
Rachel
Hulotte
Messages : 9181
Enregistré le : 16.12.2007
Localisation : Aix en Provence
Re: IS-Les Grandes lumières Messagepar Rachel » 02 juil. 2014 à 22:23
Méréviel a écrit :Non, le choix de ces couleurs est valable du point de vue scientifique.

En toute rigueur pour obtenir une vraie lumière blanche en synthèse additive il faut additionner toutes les nuances du spectre. Mais compte tenu des limites de l’œil humain, on obtient la même sensation de lumière blanche en additionnant, soit les trois couleurs primaires (rouge, vert, bleu), soit leurs couleurs complémentaires (cyan, magenta, jaune). C’est d’ailleurs exactement ce que montre ton illustration. Le blanc est au croisement des trois disques de couleurs primaires, mais aussi des trois « lentilles » de couleurs complémentaires additionnées.

Image


Le visuel de Becker croise les trois couleurs complémentaires, représentées par trois bandes monochromes : magenta à l’horizontal, jaune en NW-SE et cyan en NE-SW. Le cyan n’est pas très fidèle à cause de la technique choisie (collage de grains de roches colorées) qui limitait les possibilités. Mais on comprend quand même bien le principe de sa présentation.

Image



Amitiés

Méréviel
Sauf que l'association Jaune Magenta et cyan donnnent du NOIR et non du Blanc !!

Image et il y a donc soit une erreur grossière de MB que je n'ose imaginer soit une autre raison mais les visuels que ces IS sont du crû propre de MB et donc n'ont aucune valeur informative selon Max.
:bise: :bise:
Je crois bien être au sec...
Avatar de l’utilisateur
karavan
Lapone
Messages : 1206
Enregistré le : 28.01.2012
Localisation : à l'ouest
Re: IS-Les Grandes lumières Messagepar karavan » 02 juil. 2014 à 22:27
Rachel, tu confond synthèse additive et synthèse soustractive :banderole:
Celui qui trouve sans chercher est celui qui a longtemps cherché sans trouver.
Gaston Bachelard
Avatar de l’utilisateur
Archimede
Hulotte
Messages : 2640
Enregistré le : 25.03.2011
Re: IS-Les Grandes lumières Messagepar Archimede » 03 juil. 2014 à 00:26
"Sont faites", bruits de fête. Certaines grandes lumières et lueurs pourraient être redéfinies à travers le concept de fête.
Suis pas loin de panser celui auquel je pense. Oh là, tout doux...
Ma voiture est garée en bas.
Mon volatile est gavé en basilique.
Avatar de l’utilisateur
Rachel
Hulotte
Messages : 9181
Enregistré le : 16.12.2007
Localisation : Aix en Provence
Re: IS-Les Grandes lumières Messagepar Rachel » 03 juil. 2014 à 05:31
En effet, le fond étant noir c'est de l'additif et non du soustractif. Au temps pour moi !

:bise: :bise:
Je crois bien être au sec...
Avatar de l’utilisateur
Madito
Dryade
Messages : 1645
Enregistré le : 25.01.2014
Re: IS-Les Grandes lumières Messagepar Madito » 03 juil. 2014 à 08:44
[quote="Fanfan"]Marrant ça, quand on me dit bougie et hexagone, la première image qui me vient à l'esprit, c'est ça :
Image


bien Fanfan l'idée de la bougie.

Cela nous amène à la clé(hexagonale)à bougies.
Image




Amitiés.
Avatar de l’utilisateur
Fanfan
Harfang
Messages : 895
Enregistré le : 14.06.2011
Localisation : Vence
Re: IS-Les Grandes lumières Messagepar Fanfan » 03 juil. 2014 à 09:20
Le coup de la bougie, c'était juste un blague...

Si on s'intéresse aux couleurs représentées sur le visuel :
- Rouge
- Bleu
- Jaune
et qu'on essaie de faire correspondre une énigme à chacune de ces couleurs :
- Rouge : 780
- Bleu : 470
- Jaune : 580

780 + 470 + 580 = 1830

C'est intéressant car je m'étais déjà intéressé à ce nombre pour la 650.
En effet, 8000 (dans 8000 mesures), s'écrit avec "un huit" et "trois zéros" : 1 8 3 0

Je rappelle que l'IS sur les sentinelles (Tangibles et massives...) peut se décrypter en utilisant la somme des longueurs d'onde. En extrayant tous les chiffres romains, on obtient 6612, qui est la somme de 5610 (somme de toutes les longueurs d'onde) et de 1002 (date de naissance de Léon IX).
Sujet: LES

Ma piste en 650 m'amène à un fleuve (estuaire de la Garonne), donc cette IS qui reprend la structure du proverbe "Les petits ruisseaux font les grandes rivières" pourrait bien se rapporter à cette énigme.

Mais je suis quand même embêté avec les couleurs représentées.
La synthèse additive peut se faire en utilisant les couleurs primaires
Bleu + Rouge + Vert
ou les couleurs secondaires
Cyan + Magenta + Jaune
Le Jaune est bien représenté dans les énigmes (580), et on pourrait attribuer la longueur d'onde 500 au Cyan.
Par contre, le Magenta est forcément composé de plusieurs longueurs d'onde. Impossible de trouver une correspondance.
Croyez ceux qui cherchent la vérité, doutez de ceux qui la trouvent. - André Gide
Ty
Ty'mor
Re: IS-Les Grandes lumières Messagepar Ty'mor » 03 juil. 2014 à 12:45
Plus simplement, si on admet (si on veut bien admettre) que la lumière est un espace entre les lettres et les mots - le blanc papier tout simplement - les petites lueurs font les grandes lumières :

NOUS AIMONS LA CHOUETTE = 3 - 5 - 1 - 7 = CAGE. On n'en sort pas facilement.

:alatienne:
Avatar de l’utilisateur
Rachel
Hulotte
Messages : 9181
Enregistré le : 16.12.2007
Localisation : Aix en Provence
Re: IS-Les Grandes lumières Messagepar Rachel » 03 juil. 2014 à 16:05
Bon allez une petite aide .. Lueurs = Lu Heures.... :edente:

:bise: :bise:
Je crois bien être au sec...
jalec
Hulotte
Messages : 2616
Enregistré le : 13.04.2013
Re: IS-Les Grandes lumières Messagepar jalec » 03 juil. 2014 à 16:17
@Ty'mor
Image

Cage... d'escalier...?
Avatar de l’utilisateur
axurit
Harfang
Messages : 856
Enregistré le : 21.10.2007
Localisation : Gaillac
Re: IS-Les Grandes lumières Messagepar axurit » 04 juil. 2014 à 07:19
Pour moi cet IS est bien entendu à rapprocher de la notion de Lumière. Sa lecture est cependant à plusieurs niveaux.
Tout d’abord tout comme les trois autres présentant un visuel il doit dans son interprétation intégrer les deux dimensions. Texte et dessin.

Le texte :
Il fait immédiatement penser à l’adage : les petits ruisseaux font les grandes rivières. La Somme de petits éléments finie par constituer un Tout appréciable. C’est un peu le principe des charades rencontrées dans la première partie du jeu. La 530 et la 470 sont des énigmes basées sur ce principe.
Le principe d’addition est présent : faire la somme peut s’appliquer dans ce texte à la somme des lettres présentes : soit 43.
La formulation de cette Is est cependant inversée par rapport au dicton : on part des grandes lumières alors que dans l’adage on part des petits ruisseaux. Il y a une inversion volontaire de la part de Max. Je pense que cette inversion est à mettre en relation avec les chiffres. Tout comme dans le jeu nous avons 4 et 7 et 7 et 4 , il y a je pense à inverser Le 4 et 3 en 3 et 4.La notion d’ombre et de lumière en terme de lecture est peut être liée a cette notion d’opposition ou d’inversion.
Le visuel
Le visuel est explicite. Les trois rayons se croisant déterminent une surface hexagonale. Je pense que c’est ce qui est important, au delà de la couleur d’ailleurs bien mal rendue des raies. L’hexagone, est une référence bien sur au terrain de jeu que constitue la France.
Quel rapport entre chiffres et lettres ?
Le France c’est un territoire constitué de départements. On peu considérer que les cases que sont les départements peuvent dans le jeu être considéré tout comme le sont les cases du Tableau Périodique des Eléments. Un chiffre est associé à des lettres. Il n’y a pas de différence et dans mon jeu les références des départements ou des communes interviennent par le biais des codes postaux ( 580 par ex).

Si je synthétise, je pense que l’IS nous livre plusieurs confirmations :
L importance des départements :
4 et 3 c’est la Haute Loire( h L : hauteur largeur) que je mets dans mon jeu en relation avec les dimensions 74 et 105.
3 et 4 c’est bien sur l’Hérault. Présent dans la charade 470 (rang 3 et 4) en Air et Eau et repris dans la 600 sous la forme des éléments chimiques et dans le visuels : air et eau. J’ai la aussi dans mon jeu hormis Agde, Sète. L’Hérault est une rivière.
La lumière c’est comprendre l’intrication de ces éléments.
La Lune c'est le Soleil des Loups ( IAM)
Avatar de l’utilisateur
Peels
Dryade
Messages : 1333
Enregistré le : 07.09.2007
Re: IS-Les Grandes lumières Messagepar Peels » 04 juil. 2014 à 20:12
Ce visuel ressemble fortement à la vue de l’intérieur d'une des lanternes des morts dont Indi a souvent parlé.
Et pour ma part, en 600 j'obtiens d'un décryptage une phrase qui est on ne peut plus claire et qui peut très bien être associée à ces lanternes.

Amitiés Peels :bougie:
Ty
Ty'mor
Re: IS-Les Grandes lumières Messagepar Ty'mor » 04 juil. 2014 à 21:47
En B, on ne trouve pas choquant que l'absence de tête de chouette signifie quelque chose, pas plus que le fait que les énigmes impaires représentées par des absences ait aussi un sens bien identifiable.

Pourquoi ne pas vouloir considérer que la lumière puisse être un espace qui, dans les textes, est aussi quantifiable que les lettres et tout l'alphanumérique que l'on veut...

Est-ce si impossible à imaginer ou à admettre ? Ce serait, dans ce cas, se priver d'un outil de plus dans la trousse du chouetteur...

:alatienne:
Avatar de l’utilisateur
Madito
Dryade
Messages : 1645
Enregistré le : 25.01.2014
Re: IS-Les Grandes lumières Messagepar Madito » 08 juil. 2014 à 14:40
Fanfan,

pour moi aussi. (la clef à bougie.)


L'IS les grandes lumières représente la synthèse additive des couleurs synthèse de flux lumineux.

L'IS tour de france(maillot multicolore) lui fait appel à la synthèse soustractive ,pigmentaire.
elle fait allusion au fait que,quand on fait tourner un disque chromatique à une certaine vitesse
l'oeil par persistance rétinienne distingue du blanc.

dans les deux cas la synthèse des couleurs donne du blanc.

Faut-il considérer que "LA LUMIÈRE" est la lumière blanche ?
qu'elle est la résultante de lueurs colorées ?


Amitiés.

Madito

Retourner vers « Indications Supplémentaires »

Qui est en ligne

Utilisateurs enregistrés : Google [Bot]