Mon sixième, aux limites de l'ETERNITE se cache

Discussions au fil de l'eau sur la 530
Avatar de l’utilisateur
Rachel
Hulotte
Messages : 8709
Enregistré le : 16.12.2007
Localisation : Aix en Provence
Esteban a écrit :L'acception que je donne à "mon 6eme item se cache" en 530 est "mon 6eme item se dissimule parmi l'ensemble des items qui compose ETERNITE"
la notion de "limites" me fait apparaitre le E .majuscule et sans accent.....
Je suis bien d'accord puisque c'est (entre autre) le résultat que j'obtiens pour le terme limites , mais en quoi se cache -t-il ?
Tu le vois parfaitement et sans astuce aucune. Il n'est en rien un intrus et encore moins dissimulé.
C'est un élémént très important des items avec pour moi alpha romain et sans protester du G.
Car sans protester = sagement...
:bise: :bise:
Je crois bien être au sec...
Avatar de l’utilisateur
ockham
Hulotte
Messages : 2789
Enregistré le : 25.06.2011
Une fois comprise "l'astuce" qu'il faut considérer le mot "ETERNITE" et non le sens du mot " ETERNITE" pour trouver se qu'y se cache à ses "limites, on se dit bien évidemment " c'était là sous mes yeux"!
En tous cas pour ceux dont la solution n'a pas été offerte toute cuite! Je parle donc de ceux qui se sont confrontée à la charade sans les solutions et non des autres très nombreux...
Le principe des 2 charades présentées dans le livre est de trouver des "lettres de l'alphabet' par l'astuce phonique en jouant sur le son d'une ou plusieurs lettres, astuce figurative ( le "S" dressé qui crache son venin) ou par astuce de la position de lettres dans un autre mot ( le "g" en rage ou le "E" aux limites d'ETERNITE" pour reconstituer des noms de lieux.
Chaque item solution est une "lettre de l'alphabet latin et il n'existe pas de lettres accentuées dans l'alphabet . Rien que des lettres de l'alphabet à une exception près : "l'espace"!
Avec autant de "lettres de l'alphabet" et notre " espace"....Peut serait-il "astucieux" de s’intéresser d'un peu plus près à "l'espace" et à ce qu'il contient...
Espace: Milieu situé au-delà de l'atmosphère terrestre et dans lequel évoluent les corps célestes
Cordialement, Ockham.
« La simplicité est la sophistication suprême. »
Avatar de l’utilisateur
Rachel
Hulotte
Messages : 8709
Enregistré le : 16.12.2007
Localisation : Aix en Provence
Ochkam ,
autant je suis 100% d'accord avec toi sur la technique ( qui fait appel à différentes méthodes du langage des oiseaux) autant je ne peux te suivre pour ce qui concerne le E car il est dit " se cache".
Pour le G pas de soucis on le positionne par la suite de r et a et il est bien dans raGe. Tous les termes conduisent bien à son identification mais le "se cache" ne colle pas pour le E .
C'eut été le cas si on avait : "se trouve".
Pour qu'il se cache il faut qu'on ne le voit pas ou ne l'entende pas.
Exemple :pour le mot SOURIS on peut dire : mon septième aux limites de SOURIS "parfois" se cache.
Pourquoi ? Parce qu'on l'entend au début mais pas à la fin et donc il se cache une fois ce qui explique le "parfois"..
Applique la même logique pour ETERNITE ...
Seul le son É peut remplir ce rôle.
Mais comme il faut être sagE, on garde le son E.
Seulement G alerte sur un problème... avec son sagement...( sans protester).
Mais de toute façon la vérité ne sera pas affaire de devin... et c'est pour cela qu'il suffit d'être sage ...ici.
:bise: :bise:
Je crois bien être au sec...
Avatar de l’utilisateur
ockham
Hulotte
Messages : 2789
Enregistré le : 25.06.2011
@Rachel
Pour qu'il se cache il faut qu'on ne le voit pas ou ne l'entende pas.

Parce-que tu l'entend le "E" lorsque tu prononces le mot "ETERNITE"?
C'est comme pour tous les autres items ; c'est une " lettre de l'alphabet" qu'il faut trouver et non pas une lettre accentuée au son "é" d'ou le mot écrit en lettre capitale "ETERNITE".
Mais ce n'est pas parce ce mot est écrit en lettres capitales soit avec des lettres non accentuées que lorsque tu le prononce tu n'entends pas les "é" de " éternité". Derrière le son "é", c'est la lettre "E" qui se cache voilà pourquoi ETERNITE est en lettre capitale, pour que l'on retienne non pas le "son" mais la "lettre".
Non le mot " cache" n'est pas usurpé et l'astuce pour trouver "E" est bien avérée.
Pour autant, doit- on se contenter de cela?
qui dit que la formulation " se cache aux limites de l'éternité" ne "cache" pas justement une autre compréhension à prendre un peu moins au " pied de la lettre"? Une solution moins " terre à terre"!
Qui dit d'autre part que le mot "cache" et sa rime "cassée" ne doit pas nous alerter sur encore autre chose.
Le choix du mot " cache" en cache sans doute plus qu'il ne le prétend.

Cordialement, Ockham.
« La simplicité est la sophistication suprême. »
Avatar de l’utilisateur
Rachel
Hulotte
Messages : 8709
Enregistré le : 16.12.2007
Localisation : Aix en Provence
ockham a écrit :Parce-que tu l'entend le "E" lorsque tu prononces le mot "ETERNITE"?
mais non tu ne l'entends pas, mais tu le vois. Il ne se cache donc pas.
Le É si tu l'entends par contre ne se voit pas.
Le É caché ne se découvre qu' à l'oreille .
Comme avant d'entendre il faut au moins lire donc voir , pour moi c'est bien le É qui est caché.
Mais c'est mon avis.
Cependant, ce sera le E qu'on retiendra puisqu'il faut être sagE.
:bise: :bise:
Je crois bien être au sec...
Avatar de l’utilisateur
ockham
Hulotte
Messages : 2789
Enregistré le : 25.06.2011
Non tu ne lis pas ce que tu vois!Puisque tu lis éternité bien que tu vois ETERNITE.
Moi quand je lis je ne vois pas des "lettres" mais des mots, je ne prononce pas des lettres mais des sons.
Dans le mot éternité le son "é" s'entend donc il ne se cache pas .
Si je te dis: "Mais tu m'avais caché cela!", cela peut faire allusion à quelque chose que tu n'a pas "entendu" et pas forcément à quelque chose que tu n'as pas "vu".
Tu réduis le sens du mot "caché" à la seule chose qui ne serait pas ' montrée" alors que cette chose peut être cachée parce-qu''elle n'est pas " entendu" et justement dans cette charade on joue aussi beaucoup sur les sons en retenant ce que l'on "entend" plus que ce que l'on "voit".
Bref les choses "cachées" , combien de fois les a t'on sous les yeux et je suis certain qu'il en est bien d'autre encore dans les énigmes.
Prendre les choses de manière ultra "basique" ce n'est guère faire preuve d'astuce.
Bien j'ai donné mon point de vue et je pense qu'il est clair, chacun en fait ce qu'il veut.
Cordialement, Ockham.
« La simplicité est la sophistication suprême. »
Avatar de l’utilisateur
S17
Dryade
Messages : 1485
Enregistré le : 29.08.2015
Enfin meme sans jouer sur les sons, si on avait ds une charade "mon 5eme se cache aux extrémités de RADAR", avoir comme solution "R" serait tout à fait cohérent. Pas besoin de tourner en rond 1 mois pour ca...
Avatar de l’utilisateur
ockham
Hulotte
Messages : 2789
Enregistré le : 25.06.2011
Ton intervention démontre tout à fait que tu n'as jamais cherché la solution et par là même " les limites" de ton raisonnements car:
"Se cache aux limites de RADAR" n'a strictement aucun "sens" à part le très primaire premier degré...Alors évidemment, ça cache pas grand mystère!
Mais t'as le droit de tourner en rond tout seul dans ton coin...Ça nous fera des vacances!
Cordialement, Ockham.
« La simplicité est la sophistication suprême. »
Avatar de l’utilisateur
Mupsai
Dryade
Messages : 1298
Enregistré le : 12.10.2013
Disons qu'il ait dit aux limites de l'infini ;)
Avatar de l’utilisateur
S17
Dryade
Messages : 1485
Enregistré le : 29.08.2015
Mupsai a écrit :Disons qu'il ait dit aux limites de l'infini ;)


C'est vrai "qu'aux limites de l'infini" c'est plus beau "qu'aux limites de radar" car il y a alors un double jeu de mots :-)

Mais ne t'en déplaise ockham, contacte l'association des charades anonymes et je ne voit pas en quoi je n'aurais rien compris.

Maintenant si pour toi "c'est trop simple donc c'est pas ca" est un raisonnement, alors je ne vois pas comment quoique ce soit puisse etre validé, car tu auras toujours qq'un pour qui ton "dur donc ca confirme" sera un "simple donc ca confirme"...
Avatar de l’utilisateur
ockham
Hulotte
Messages : 2789
Enregistré le : 25.06.2011
@Mupsai
Disons qu'il ait dit aux limites de l'infini ;)

C'est bien mieux, je te l'accorde mais BOURGIS ça le faisait pas!;)
Cordialement, Ockham.
« La simplicité est la sophistication suprême. »
Avatar de l’utilisateur
beautrelet
Chevêche
Messages : 57
Enregistré le : 28.03.2014
Mon Premier, première moitié de la moitié du premier âge,
Précède mes Second et Troisième, cherchant leur chemin.
Mon Quatrième s'inspire, mon Cinquième est en rage,
Mais, sans protester, suit mon Quatrième et l'alpha romain.
Mon Sixième, aux limites de l'ETERNITE se cache.
Mon Septième, dressé, crache son venin.
Pour trouver mon tout, il suffit d'être Sage,
Car la Vérité, en vérité, ne sera pas affaire de Devin.

La 530 représente un itinéraire.
Le lieu final possède un Vestige de navire (SVD)
Démarrage du 2ème niveau.
Etc ...
SVD = OUVERTURE = Redémarrage du jeu
Amha
Avatar de l’utilisateur
Rachel
Hulotte
Messages : 8709
Enregistré le : 16.12.2007
Localisation : Aix en Provence
ockham a écrit :Non tu ne lis pas ce que tu vois!Puisque tu lis éternité bien que tu vois ETERNITE.
je suis désolée mais si tu ne considères
ockham a écrit :Une fois comprise "l'astuce" qu'il faut considérer le mot "ETERNITE" et non le sens du mot " ETERNITE" pour trouver se qu'y se cache à ses "limites, on se dit bien évidemment " c'était là sous mes yeux"!
que le mot ETERNITE sans en connaitre le sens ou en tenir compte , tu peux aussi bien lire ÉTERNITE que ÉTERNITÉ
Il fut une longue période durant laquelle beaucoup pensaient que s'était l'accent qui se cachait ce qui n'est pas possible puisque ce serait alors le sixième.
Enfin la définition de se cacher est de se soustraire aux regards voire par le truchement d'un artifice ( maquillage ou autre). On ne le voit pas d'emblée puisqu'il faut le chercher.
Dans ETERNITE je n'ai pas à chercher le E en début et fin du mot , il est plus qu'évident..
Cela est aussi comme tu le dis, mon avis clairement exprimé.
:bise: :bise:
Je crois bien être au sec...
Avatar de l’utilisateur
ockham
Hulotte
Messages : 2789
Enregistré le : 25.06.2011
Personne ne te reprochera jamais ( en tout cas pas moi) de penser autrement!
Mais si tu dois citer une définition, celle du mot cacher pour " tenter" de justifier ton point de vue , aie au moins l'honnêteté intellectuelle de préciser que tu retiens non pas la définition du mot cacher dans son ensemble mais celle qui t'arrange le mieux!
Je m'appuie sur celle que tu ne cites pas,celle ci:Soustraire quelque chose (opinion, événement, etc.) à la connaissance de quelqu'un, le dissimuler, ne pas le révéler : Vous me cachez la vérité.
La vérité est "cachée" derrière une astuce!
L'astuce est de nous faire considérer "ETERNITE" comme un "mot" et donc de le prononcer comme un mot pour lui donner sens alors que pour la résolution de l'item, ETERNITE ne doit être considéré que comme une suite de "lettres"...
Pour ceux qui ont " cherché" et pas pour ceux qui n'ont fait que s'emparer des solutions pour ensuite gloser sur leur simplicité sans se poser aucune question!
Lorsque j'ai attaqué l'énigme et que j'ai lu cet item, je n'ai pas cherché d'emblée les lettres placées aux limites du mot ETERNITE que j'ai lu étérnité; je me me suis posé la question de sens de cet item comme à chaque fois que "lis" quelque chose. Qu'est ce qui peut donc se cacher aux limites de l'éternité ???
Constatant rapidement le problème de "sens" de cette lecture qui aboutissait à un "non sens" puisque l'éternité par définition est sans fin donc sans limite; j' en ai déduis que la solution qui se "cachait" derrière cet item devait être plus "astucieuse" ; et en ne considérant cette fois alors, non plus le "mot" ETERNITE, mais la suite de "lettres" ETERNITE, par une lecture second degré, la solution s'est révélée. Elle était bien sous mes yeux MAIS cachée par l'astuce! ne se révélant qu'en prenant connaissance de cet astuce.
La lecture premier degré "cache" la compréhension d'éléments qui se découvrent par une lecture second degré! Et c'est à mon sens vrai pour toutes les énigmes.

Mais tu as le droit de penser que le "E" n'était caché (soustrait à notre connaissance) par aucune astuce pour la simpliste raison qu'il était bien "visible"!
Cordialement, Ockham.
« La simplicité est la sophistication suprême. »
Don Luis
Hulotte
Messages : 12021
Enregistré le : 02.10.2007
Juste pour te signaler, Ockham, que l'astuce dont tu parles est hyperclassique dans les définitions de mots-croisés. Plus basique, tu meurs.

Par exemple, "La fin des haricots" en deux lettres, c'est évidemment TS.

Mais les mots-croisés ne font bien sûr pas partie de la "culture générale" des "chercheiurs" (c'est plutôt les jeux vidéos...).

DL
Mieux vaut tenter de raisonner juste que vouloir juste avoir raison
Avatar de l’utilisateur
ockham
Hulotte
Messages : 2789
Enregistré le : 25.06.2011
Toute la charade peut être taxée de basée sur de l'hyper basique côté astuce!
C'est même sa marque de fabrique; elle n'est pas difficile à trouver pour quelqu'un qui pratique les mots croisés (ou pas) ce qui ne signifie pas que l'on doive lui dénier toute astuce, qu'elle n'utilise aucun artifice de dissimulation même "traditionnel".
J'ai le sentiment effectivement que les choses sont jugées après connaissance des solutions et par là que l'on ne se pose plus les bonnes questions dans l'ordre ou elles doivent se poser nécessairement même à l'amateur de mots croisés.
Cordialement, Ockham.
« La simplicité est la sophistication suprême. »
Avatar de l’utilisateur
Rachel
Hulotte
Messages : 8709
Enregistré le : 16.12.2007
Localisation : Aix en Provence
Don Luis a écrit :Par exemple, "La fin des haricots" en deux lettres, c'est évidemment TS.

Mais peut-on dire qu'elles se cachent, ces lettres ?
:bise: :bise:
Je crois bien être au sec...
Don Luis
Hulotte
Messages : 12021
Enregistré le : 02.10.2007
Mais évidemment, si on a un minimum de culture littéraire, et si on sait ce qu'est une métaphore. Quand un écrivain dit qu'un village "se blottit" au flanc d'une colline, c'est une image. Il n'y a que les informaticiens pour prendre tout au pied de la lettre.

L'important, c'est la relation avec Mon sixième et la phrase de la 600 (se cache).

DL
Mieux vaut tenter de raisonner juste que vouloir juste avoir raison
Avatar de l’utilisateur
Rachel
Hulotte
Messages : 8709
Enregistré le : 16.12.2007
Localisation : Aix en Provence
Don Luis a écrit :Mais évidemment, si on a un minimum de culture littéraire, et si on sait ce qu'est une métaphore. Quand un écrivain dit qu'un village "se blottit" au flanc d'une colline, c'est une image
Pire exemple tu meurs...
Dans le cas du village blotti il est facile d'assimiler la chose, mais dire que TS se cachent dans la "fin des haricots" , je ne vois là aucune métaphore.
Ils s'y trouvent, s'y logent, y résident tout au plus mais pas s'y cachent.
Quoi qu'on en pense Se cacher n'a pas le sens qu'on me rétorque.
c'est se soustraire à la vue, au su des autres et rien d'autre.
Soustraire aux regards, aux recherches, ne pas se laisser découvrir
SYNONYMES :
se dérober
s'embusquer
CONTRAIRES :
s'afficher
se montrer
s'exhiber
Ne pas se laisser voir, percevoir, connaître
SYNONYME :
être latent
Tenir quelque chose secret, ne pas en convenir
CONTRAIRES :
divulguer
étaler
révéler

http://www.larousse.fr/dictionnaires/fr ... 3/synonyme
:bise: :bise:
Je crois bien être au sec...
Don Luis
Hulotte
Messages : 12021
Enregistré le : 02.10.2007
Mon sixième étant à découvrir, il est parfaitement légitime d'un point de vue littéraire de dire qu'il se cache.

DL
Mieux vaut tenter de raisonner juste que vouloir juste avoir raison

Retourner vers « 530 »

Qui est en ligne

Utilisateurs enregistrés : Aucun utilisateur enregistré