Pourquoi la mesure de 33 cm est surement un piège tendu par Max

Discussions au fil de l'eau sur la 780
NAPO109188
Hulotte
Messages : 3462
Enregistré le : 14.08.2010
Je pense que ce n'est pas tant la mesure de 33 cm qui sent le piège que ses occurrences.
Les 33cm sont cachés d'une manière que l'on qualifiera d'astucieuse ou pas, toujours est-il que le périmètre d'un cercle n'est pas une mesure directe.
Comme dit justement plus haut, rare sont les chercheurs qui on trouvé les 33cm par eux même. Ce qui fait que pour beaucoup cela semble très simple, mais est ce que ça l'est vraiment.
Alors revenons sur la façon de les trouver ces 33cm, c'est la multiplication du diamètre de la boussole par pi avec pi étant égal à 22/7 si on que ça tombe juste.
Qu'est ce qui peut nous inciter à mesurer le diamètre de la boussole ?
C'est le mot pied, la boussole est un objet alors logiquement le pied doit l’être aussi. Et c'est le cas, il s'agit d'un pied à Coulisse qui sert principalement à mesurer de manière précise les diamètres des alésages et des pièces cylindriques dont on ne connait pas le centre. Pourquoi de manière précise, et bien pour pouvoir les ajuster pour que les tubes coulissent dans les alésages de manière plus ou moins libres, c'est le coeur de la mécanique. C'est le pied qui nous incite à mesurer le diamètre de la boussole.
Pour ce qui est de la boussole on oublie souvent que la boussole est un outil qui est utilisé pour mesurer des surfaces des parcelles agricoles entre autres parce que l'avantage de la boussole de part sa conception permet de connaitre l'angle d'une visée par rapport à une visée de référence, le nord magnétique. Qui dit angle en trigonométrique dit périmètre.
Le pied à coulisse et la boussole, nous incite à en mesurer le périmètre.
Cela nous donne une mesure 33cm issue d'une mesure au pied à coulisse de 10.5cm.
Je ne pense donc pas que la mesure de 33cm soit un piège.
Mais une fois que l'on possède cette mesure, il y a peut etre une methode pour l'employer qui n'est pas évidente.
Si le pied à coulisse est l'instrument auquel Max a pensé, alors il est interessant d'aller voir comment un pied à coulisse permet d'obtenir des mesures de précisions, c'est grace à un système astucieux appelé Vernier.
Un arbre qui tombe fait plus de bruit qu'une forêt qui pousse
Don Luis
Hulotte
Messages : 12512
Enregistré le : 02.10.2007
C'est intéressant.

Mais je ne sais pas si on peut considérer la boussole comme un objet. Car sur le visuel de la 780, elle est réduite à un cercle et à deux triangles, et on pourrait donc faire valoir qu'elle n'est qu'une pure abstraction, dématérialisée.
Mieux vaut tenter de raisonner juste que vouloir juste avoir raison
chevechercher
Dryade
Messages : 1271
Enregistré le : 03.06.2017
Don Luis a écrit :C'est intéressant.

Mais je ne sais pas si on peut considérer la boussole comme un objet. Car sur le visuel de la 780, elle est réduite à un cercle et à deux triangles, et on pourrait donc faire valoir qu'elle n'est qu'une pure abstraction, dématérialisée.


On pourrait faire la même réflexion à propos du pied ou de la rosse : il y a de toute évidence des différences entre le visuel et le texte et les entités nommées dans le texte doivent être considérés comme des moyens abstraits. Seulement, même comme ça, les boussoles sont des objets circulaires et un pied à coulisse se prête donc bien à la mesure de leurs diamètres (à condition de trouver un pied assez grand, bien sûr !)
menba73
Epervière
Messages : 541
Enregistré le : 19.12.2015
"Don Luis"]Il serait peut-être temps de mettre un terme à ce fil et d'en tirer les conclusions :

- un certain nombre de chercheurs pensent que le pied de 33 cm est "sûrement un piège" (mais bien sûr, pas question de livrer le moindre renseignement constructif sur ce qu'est, selon eux, la véritable mesure, car c'est "secret défense" !)

- d'autres chercheurs (parmi lesquels je me compte) pensent que le pied de 33 cm est la bonne mesure, et y ajoutent éventuellement l'aune (en s'expliquant sur leurs raisons).


Et les uns et les autres camperont sur leurs positions. Donc, à quoi bon continuer les hostilités ?


Je rajouterai le pied romain (0,2964) en rapport avec l'aune et la longueur du format A4 (0,297) clairement identifiable en 780

Franchement, cela dégoûte d'exposer des pistes face à tous ces chercheurs qui couvent leurs précieuses "soluces" comme des oeufs de dodo ! Quand je vois comment certains se sont emparé de mon travail et s'en servent pour pontifier en pédalant dans la semoule...[/quote]

C'est pour cela que tu as fait comme tous les chercheurs sérieux, tu as donné du grain à moudre et quelquefois des remarques bienvenues ont fait avancer le schmilblick. L'émulation et le sens du partage (je ne l'ai pas vécu) qu'a connu ce ce forum à ses débuts est désormais bien loin. Comme dans toute activité sérieuse, il y a une déontologie (non écrite) à respecter. Beaucoup n'en ont que faire.

A mes yeux, l'enjeu intellectuelle de cette chasse prime largement sur toutes les autres considérations. Je suppose que tout comme moi tu as un ou deux oeufs Mauriciens, planqués sous ton matelas et que pour rien au monde tu ne les exposerais en pleine lumière. C'est une forme de garantie, et c'est bien pour cela qu'il n'est pas trop risqué de livrer des solutions possibles concernant des étapes intermédiaires.

Les verrous sont durs à faire sauter. Je n'ai encore jamais vu exposer une solution crédible de la 520, pas plus que je n'ai rencontré de vraies sentinelles.

Bien à toi.

M'pa Maenba.
NAPO109188
Hulotte
Messages : 3462
Enregistré le : 14.08.2010
chevechercher a écrit :
Don Luis a écrit :C'est intéressant.

Mais je ne sais pas si on peut considérer la boussole comme un objet. Car sur le visuel de la 780, elle est réduite à un cercle et à deux triangles, et on pourrait donc faire valoir qu'elle n'est qu'une pure abstraction, dématérialisée.


On pourrait faire la même réflexion à propos du pied ou de la rosse : il y a de toute évidence des différences entre le visuel et le texte et les entités nommées dans le texte doivent être considérés comme des moyens abstraits. Seulement, même comme ça, les boussoles sont des objets circulaires et un pied à coulisse se prête donc bien à la mesure de leurs diamètres (à condition de trouver un pied assez grand, bien sûr !)


Vous mettez le doigt sur un sujet important, la relation des entités nommées dans le texte avec les entités qui sont représentées ou non sur le visuel.

Ma réflexion portait a l'origine sur le fait qu'il serait logique que rosse et cocher d'un coté et que boussole et pied de l'autre soit de la ma essence voire que les quatre entités soient de la même essence.
Rosse et Cocher des entités vivantes par exemple et boussole et pied des objets par exemple.
Désormais je pense que c'est encore plus précis que cela
La Rosse et Le cocher sont des personnages et la Boussole et le Pied sont des instruments de mesures.

Souvent le mot pied est associé au pieton du visuel, la boussole à la boussole, le cocher au cocher et la rosse à un des deux chevaux.
Il y a quelque chose qui cloche non?
Si c'est La rosse pourquoi représenter Des chevaux, peut être tout simplement parce qu'aucun des chevaux n'est la rosse.
Associer le pied au piéton relevé d'autre chose que la simple représentation. Aucun pied n'est représenté en tant que tel sur le visuel on voit juste un personnage à pied. On fait d'emblée cette association mais peut être tout simplement ne faut t'il pas la faire.

Et enfin une dernière chose, on fait d'emblée l'association boussole / direction mais si la boussole et le pied sont des instruments de mesure et qu'il nous indique la mesure. Qu'est ce qui nous indique la direction, et si ce n'était pas la boussole qui l'on nous l'indique.

Si le piège était là justement, Max nous montre une boussole indiquant une direction, un peu facile non. La boussole n'est pas là pour nous indiquer la direction mais pour nous donner son diamètre. Quel est alors l’élément qui nous indique la direction à prendre: le personnage auquel il faut s'identifier et qui tient la boussole. Le piège de Max tient dans le fait qu'il nous montre directement par une simple lecture du visuel la direction qu'il faut prendre parce qu'il est sur que l'on va associer la boussole à la direction à prendre. Ca ça s'appelle un piège. Il faut d'abord trouver qui est le personnage auquel il faut s'associer, ce personnage va nous indiquer la direction à suivre.
Un arbre qui tombe fait plus de bruit qu'une forêt qui pousse
menba73
Epervière
Messages : 541
Enregistré le : 19.12.2015
Bonjour Napo,

les anciens refont surface, c'est bon signe et cela ne peut qu'apporter du bon sur le forum.

[color=#0000FF]Si le piège était là justement, Max nous montre une boussole indiquant une direction, un peu facile non. La boussole n'est pas là pour nous indiquer la direction mais pour nous donner son diamètre. Quel est alors l’élément qui nous indique la direction à prendre: le personnage auquel il faut s'identifier et qui tient la boussole. Le piège de Max tient dans le fait qu'il nous montre directement par une simple lecture du visuel la direction qu'il faut prendre parce qu'il est sur que l'on va associer la boussole à la direction à prendre. Ca ça s'appelle un piège. Il faut d'abord trouver qui est le personnage auquel il faut s'associer, ce personnage va nous indiquer la direction à suivre.[/color]

Je vais aller dans le sens de Couscous qui préconise l'emploi du miroir et de sa réflexion.

Je ne goûte guère à la prose de Monsieur d'Ormesson. Par opposition j'apprécie celle de Proust (un inverti notoire, n'y voir aucune connotation de ma part), et comme le chante si bien Dave (du côté de chez Swan)," il faut refaire le chemin à l'envers et retourner la boussole", pour pouvoir en lire correctement les indications.

Je crois que seule la boussole est à retourner et non le visuel complet. le pèlerin arrivé au col d'Ibaneta se retourne est envisage le chemin parcouru, il a une pensée ému pour Conques la perle de l'occident où il a fait étape...
Avatar de l’utilisateur
Rachel
Hulotte
Messages : 9110
Enregistré le : 16.12.2007
Localisation : Aix en Provence
je crois de plus en plus que Max joue sur les occurrences des mots utilisés .
Une rosse sera toujours une rosse.
Un cocher peut être fiable mais aussi se tromper (erreur humaine) .
Une boussole est fiable tout le temps
Un pied lui aussi comme le cocher peut être un bon pied ( marcher d'un bon pied) ou un mauvais (conduire comme un pied). Erreur humaine possible
Mais comme c'est où on doit c'est forcement un Bon pied !
Déjà on peut envisager la multiplicité de pieds possible et aussitôt penser mesure .
Cela incite donc à trouver le bon pied et seule la boussole est fiable pour ce faire .
Le cadran de la boussole pouvant toujours être défectueux seule son aiguille inspire "confiance" et que donne -t-elle toujours ? l'axe NS soit 14+19 ==> 33 (Aie confiance en l'aiguille maintenant.) plus tard elle ne donnera que 31... ( car N sera 13 et S 18)
Positionnée dans notre main tenant … Elle donne donc maintenant S et 33.
Outre bien sur le PI EST D ==> PI ET D une fois la direction choisie empruntée .

Mais on peut aller plus loin
Par la boussole et le pied = Par S et 33 . S vaut ici 19 ce qui donne 52 soit EB ( superposez les 2 IS il n'y en a qu'une dans le livre lettre par lettre et regardez ce qu'il y a sous 36...)
:bise: :bise:
Je crois bien être au sec...
Snowball
Effraie
Messages : 166
Enregistré le : 16.07.2018
N'ayant trouvé ni la mesure ni la CI (est-ce la même chose?), je ne peux pas me permettre de camper sur mes positions.
je garde donc l'hypothèse de 0.33 mais j'essaye de trouver mieux.

Sinon il y a quand même un point commun aux 3 distances du livre:
560.606 mesures après l'orthogonale (x)
1969,697 mesures vers le zénith (z)
8000 mesures dos au ponant (y)

Je sais pas vous , mais moi ça me fait penser à un repère cartésien (x,y,z)
tompoucex
Hulotte
Messages : 1802
Enregistré le : 01.11.2010
Snowball a écrit :N'ayant trouvé ni la mesure ni la CI (est-ce la même chose?), je ne peux pas me permettre de camper sur mes positions.
je garde donc l'hypothèse de 0.33 mais j'essaye de trouver mieux.

Sinon il y a quand même un point commun aux 3 distances du livre:
560.606 mesures après l'orthogonale (x)
1969,697 mesures vers le zénith (z)
8000 mesures dos au ponant (y)

Je sais pas vous , mais moi ça me fait penser à un repère cartésien (x,y,z)


Et tu fais ( quoi ) de L'AUTRE ???????? on dit de moi que je ne suis qu'un TROLLL . hi hi hi

a + tompoucex
Snowball
Effraie
Messages : 166
Enregistré le : 16.07.2018
Quel autre tompoucex?
NAPO109188
Hulotte
Messages : 3462
Enregistré le : 14.08.2010
menba73 a écrit :
Je vais aller dans le sens de Couscous qui préconise l'emploi du miroir et de sa réflexion.



Petit apparté sur le miroir, si vous placez un miroir dans l'axe de la boussole, vous allez voir ça:
miroir.jpg


Que nous dis la reflexion:

le S devient un petit o avec un arc dessous

3 M devient 3 E mais le M est un en fait un W à l'envers
Le N devient un M qui peut être considéré comme un W à l'envers
Autrement dit le nord devient l'inverse de l'ouest c'est à dire l'est.
Cela nous invite à faire un quart de tour dans le sens des aiguilles d'une montre
Comme le pour le N quand il est couché qui devient Z
Z comme Zenith bien sur.

Cela pourrait indiquer le fameux changement de direction entre la 780 et la 470. A la fin de la 780, la dernière chose à faire est d'appliquer le miroir qui nous fait tourner la direction de 90° vers la droite.

C'était une digression. Revenons au 33cm
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Un arbre qui tombe fait plus de bruit qu'une forêt qui pousse
dinio
Chevêchette
Messages : 29
Enregistré le : 24.11.2008
Localisation : Toulouse
NAPO109188 a écrit :C'était une digression. Revenons au 33cm


33 cm ou 330 mm ?

Je suis partisan de la seconde option.

Dinio
chevechercher
Dryade
Messages : 1271
Enregistré le : 03.06.2017
dinio a écrit :
NAPO109188 a écrit :C'était une digression. Revenons au 33cm


33 cm ou 330 mm ?

Je suis partisan de la seconde option.

Dinio


Pourquoi ? Et bien sûr, qu'est-ce que ça change ?

Chev'
dinio
Chevêchette
Messages : 29
Enregistré le : 24.11.2008
Localisation : Toulouse
Pourquoi ? Parce qu'après avoir envisagé une hypothèse de décryptage dans laquelle on rencontrerait le nombre 330, constater que la circonférence de la boussole mesure 330 mm pourrait être vu comme une confirmation.

Qu'est ce que ça change ? Rien, puisqu'on aborde juste l'énigme. Mais d'une part on explorerait ladite hypothèse avec plus de confiance et d'autre part on devrait s'interroger sur le mot MILLIMETRES, puisque inutilisé.

Dinio
Avatar de l’utilisateur
nath2b
Epervière
Messages : 463
Enregistré le : 01.02.2010
J'ai pas tout lu mais cette question de diamètre peut être résolue :
D=2R
Si D=10,5=2R
Alors R=5,25
D=2*5,25
En A1
D=B*E, BE
Sympa
Bises
"Neque semper arcum tendit Apollo" Horace

Retourner vers « 780 »

Qui est en ligne

Utilisateurs enregistrés : Google [Bot]