Pour ce que ça vaut...

Discussions au fil de l'eau sur la 580
Avatar de l’utilisateur
Rachel
Hulotte
Messages : 9181
Enregistré le : 16.12.2007
Localisation : Aix en Provence
Re: Pour ce que ça vaut... Messagepar Rachel » 08 déc. 2018 à 07:44
menba73 a écrit :Nan douxNan PêcheNan tu asNan fais rienNan tirNan QuintNan da deviNan terre
Tu oublies:
NAN d'où (580)
Maintes Nan (600)
N a N avec un S a S sur la boussole alors qu'on a 3 à l'E et M a l'O (780)
BS = CS = palindrome = NAN …(580)
Je crois bien être au sec...
Don Luis
Hulotte
Messages : 12519
Enregistré le : 02.10.2007
Re: Pour ce que ça vaut... Messagepar Don Luis » 08 déc. 2018 à 10:54
@ Menba : merci pour le retour d'ascenseur. Je répondrai plus tard quand j'aurai eu le temps de me pencher sur tes propositions !
Mieux vaut tenter de raisonner juste que vouloir juste avoir raison
Avatar de l’utilisateur
delphinus
Hulotte
Messages : 7390
Enregistré le : 06.01.2008
Localisation : Terres de Lumière
Contact :
Re: Pour ce que ça vaut... Messagepar delphinus » 08 déc. 2018 à 11:44
@DL : pas de dispute avec Rachel je lui demandais si dans toute sa chasse elle avait au moins une fois un décryptage qui donne un mot en CLAIR.

par contre, il est intéressant de voir puisque le temps employé est le futur proche et que nous savons que ce futur proche est exclusif d'un futur éloigné, de s'imaginer ce qui changerait dans la solution de la 580 si nous avions :

BOURGES vaut 1
CHERBOURG vaut 2
etc...

de prime abord, cela conduirait à ne plus avoir 143 caractères dans le texte décrypté, et nous perdrions sa corrélation avec DOREMIFASOLALSI = 143 en A0, ce qui est bien dommage.

et 143 = ADC = LA RE DO n'est pas un hasard

si l'énigme avait été écrite au présent, cela n'aurait rien changé sur les énigmes postérieures, c'est donc que 143 caractères en employant le futur est bigrement important.

Hors-Sujet
C'est le propre du barbare de détruire ce qu'il ne peut comprendre.
Arthur Charles Clarke
http://chercheurdechouette.free.fr
menba73
Harfang
Messages : 571
Enregistré le : 19.12.2015
Re: Pour ce que ça vaut... Messagepar menba73 » 08 déc. 2018 à 12:40
Bonjours Delphinus

et 143 = ADC = LA RE DO n'est pas un hasard


Plusieurs pistes mènent vers Larédo. J'ai mis un certain temps à comprendre à quoi servait la superposition en rot 13 de ARS et NEF. Dans mon jeu tout ce que fait trouver le demi-alphabet a une raison d'être, celle-ci désormais comme les autres. C'est d'autant plus probant qu'on peu sans problème relier Ré à la lumière céleste. J'ai bien dit relier et non incarner.

Des décryptages différents donnent 3 lieux alignés, il est difficile de ne pas en tenir compte. Comment renier le fait si cela s'intègre naturellement au tout structuré d'un essai de solution globale.

"On avait noté en 600 qu’Ars se superposait à Nef et que si on ôtait Sn et Fa il restait Ré, comme la note mais aussi comme l'île. A l’ouest de l’île de Ré se situe ARS-en-RE.

Le Pico del Posets (3371 mètres) est aligné avec le col de Roncevaux (1057 mètres) et LAREDO (Don Luis).

L’anagramme d’ANGERS donne ARS EN G ou ARS – ANGERS. Il se trouve que ces trois points sont alignés et que si on prolonge le trait on effleure l’Abbaye de Solesmes."


M'pa MAenba
goldowlhunter
Effraie
Messages : 250
Enregistré le : 07.02.2016
Re: Pour ce que ça vaut... Messagepar goldowlhunter » 08 déc. 2018 à 13:39
Juste une remarque sur ces trois points alignés. J'imagine que tu parles de Laredo - Ars - Angers.
J'avais plutôt retenu la ligne Laredo - Ars - Saint-Saëns.
Camille Saint-Saëns est compositeur d'où son lien avec les notes de musique. Parmi son répertoire, on trouve un opéra intitulé... Proserpine (Don Luis) mais je reconnais que ce n'est pas ce qui est le plus connu de lui.
Ok pour dire que le gros pâté d'Angers est dans la ligne de visée. Solesmes est selon moi trop à côté, mais je n'ai peut-être pas la "bonne" carte.

Je vais regarder un peu plus en détail ta construction graphique...
Euh... juste pour te taquiner : comment tu résouds le paradoxe ANGERS = ARS EN G = Ars en sol et non Ars-en-Ré ?

Et au cas où tu ne connaîtrais pas : il y a un autre Ars en France, celui-là -sur-Moselle aligné avec La Réole et Vézelay...

GOH
Don Luis
Hulotte
Messages : 12519
Enregistré le : 02.10.2007
Re: Pour ce que ça vaut... Messagepar Don Luis » 08 déc. 2018 à 15:47
Menba s'est inspiré d'une théorie chère à Marvinclay :

https://marvinclay.blogspot.com/2011/08 ... artie.html
Mieux vaut tenter de raisonner juste que vouloir juste avoir raison
Avatar de l’utilisateur
delphinus
Hulotte
Messages : 7390
Enregistré le : 06.01.2008
Localisation : Terres de Lumière
Contact :
Re: Pour ce que ça vaut... Messagepar delphinus » 08 déc. 2018 à 16:34
ouais ! mais pas de NEF en 580, on ne découvrira ce mot qu'en 560...

la tentation que nous inflige Max n'est-elle pas justement de plonger dans une fausse piste uniquement parce que nous avons vu ce qu'il y avait dans les énigmes postérieures ?

d'ailleurs cela a fonctionné pour ceux qui avaient (ou ont encore) DABO en 500 et 420 : ils en avaient conclu qu'en 600 le NNP était la NEF.

j'en reviens à l'essentiel, la 580 et les suivantes se résolvent à l'identique si le verbe était au présent en 580, sauf qu'alors pas de 143 redondants dans cette énigme.
C'est le propre du barbare de détruire ce qu'il ne peut comprendre.
Arthur Charles Clarke
http://chercheurdechouette.free.fr
Don Luis
Hulotte
Messages : 12519
Enregistré le : 02.10.2007
Re: Pour ce que ça vaut... Messagepar Don Luis » 08 déc. 2018 à 17:33
Dabo peut se trouver en 600 si l'on admet que le visage derrière la clé est celui de Méduse. On a alors un alignement partant de Rochefort (port d'attache du bateau La Méduse), passant par Châtillon-sur-Seine (vase de Vix dont les anses sont ornées de visage de Gorgone et qui s'accompagne de fibules) et arrivant à Dabo.
Mieux vaut tenter de raisonner juste que vouloir juste avoir raison
Avatar de l’utilisateur
Rachel
Hulotte
Messages : 9181
Enregistré le : 16.12.2007
Localisation : Aix en Provence
Re: Pour ce que ça vaut... Messagepar Rachel » 08 déc. 2018 à 19:37
@ Delphinus
Max a joué plusieurs fois sur les mots dès la 530 et en 470 ( donc au moins 2 fois et dans 2 enigmes differentes) sans que cela ne choque personne eu égard à cette fameuse IS .
Une fois n'est pas coutume prise dans le sens habituel ne tolererait aucune autre fois .
Mais je laisse Max te repondre
QUESTION No 4 DU 2000-01-10
TITRE: BJR MAX 1IS DIT
1 FOIS N'EST PAS COUTUME ETC.. EST CE DONC LA SEULE FOIS OU VOUS AVEZ J OUE SUR LES MOTS.PAS DE JEU DE MOTS DANS LES TEXTES?
J'AI DIT QUE JE N'AIMAIS PAS LES JEUX DE MOTS A LA MAURICE BIRAUD. MAIS NE CONFON DEZ PAS "JEUX DE MOTS" ET HOMOPHONIES, ANAGRAMMES, ETC... AMITIES -- MAX

QUESTION No 3 DU 1996-07-18
TITRE: JOUER SUR LES MOTS
VOUS AVEZ DIT DANS UNE IS : UNE FOIS N'E ST PAS COUTUME, JOUONS SUR LES MOTS. OR A PLUSIEURS ENDROITS ON SE SENT OBLIG E DE JOUER SUR LES MOTS (EX: CHARADES ) QU'EN EST-IL ? MERCI , BALTHAZAR.
IL Y A DIFFERENTES FACONS DE JOUER SUR LES MOTS, BALTHAZAR ! RELISEZ BIEN L'IS: LES MOTS "UNE FOIS N'EST PAS COUTUME" DEVRAIENT VOUS DONNER A REFLECHIR... AMITIES -- MAX

Et ce que Max a fait dans cette IS est horrible au niveau jeu de mots (si devot l'abbé est une horreur!)
Je crois bien être au sec...
Avatar de l’utilisateur
delphinus
Hulotte
Messages : 7390
Enregistré le : 06.01.2008
Localisation : Terres de Lumière
Contact :
Re: Pour ce que ça vaut... Messagepar delphinus » 08 déc. 2018 à 20:26
Hors-Sujet
C'est le propre du barbare de détruire ce qu'il ne peut comprendre.
Arthur Charles Clarke
http://chercheurdechouette.free.fr
goldowlhunter
Effraie
Messages : 250
Enregistré le : 07.02.2016
Re: Pour ce que ça vaut... Messagepar goldowlhunter » 08 déc. 2018 à 20:37
delphinus a écrit :ouais ! mais pas de NEF en 580, on ne découvrira ce mot qu'en 560...

la tentation que nous inflige Max n'est-elle pas justement de plonger dans une fausse piste uniquement parce que nous avons vu ce qu'il y avait dans les énigmes postérieures ?

Certes ! Tu as raison, la Nef de Vézelay ne peut pas intervenir en 580 : anachronisme.

Sauf que Vézelay a bien d'autres atouts : la basilique est juchée sur la "Colline éternelle" et a servi dans le passé de point de départ du pélerinage de Compostelle, autant d'éléments qui la fait possiblement entrer dans le jeu de la Chouette bien avant la 560 ou la 580.

Je crois me souvenir que tu es partisan de la piste du barycentre qui tombe à côté de Vézelay. Donc je comprends que pour toi, cette ville joue un rôle dans l'énigme (pas en tant que Nef). Personnellement, je ne crois pas au barycentre (l'astuce des 10 villes est crypto- et non géo-graphique, c'est tout le paradoxe de la chose) et donc je ne vois pas quel rôle pourrait jouer Vézelay en 580 mais je suis conscient qu'il y a beaucoup de choses qui m'échappent...

Objectivement, ça n'empêche nullement Vézelay d'être une bonne candidate pour la Nef de la 560... car ce n'est qu'en 560 et pas en 580 qu'on le découvre.
Avatar de l’utilisateur
delphinus
Hulotte
Messages : 7390
Enregistré le : 06.01.2008
Localisation : Terres de Lumière
Contact :
Re: Pour ce que ça vaut... Messagepar delphinus » 08 déc. 2018 à 21:40
je suis tout à fait d'accord avec toi, et même pour moi la NEF depuis quelques années c'est la basilique de VEZELAY, que je découvre en 600.

et si je ne croyais pas au barycentre il y a une dizaine d'années (on doit retrouver mes propos là-dessus), j'en suis revenu, cette trouvaille du barycentre est superbe (je ne sais plus qui a eu l'idée le premier de faire cet exercice qui me rebutte encore, mais bravo à lui)

voilà une partie de ma solution de la 600
Image

il n'en demeure pas moins que ARS devenant NEF en rot 13 est une tentation...
C'est le propre du barbare de détruire ce qu'il ne peut comprendre.
Arthur Charles Clarke
http://chercheurdechouette.free.fr
menba73
Harfang
Messages : 571
Enregistré le : 19.12.2015
Re: Pour ce que ça vaut... Messagepar menba73 » 08 déc. 2018 à 23:29
goldowlhunter a écrit :Juste une remarque sur ces trois points alignés. J'imagine que tu parles de Laredo - Ars - Angers.
Et au cas où tu ne connaîtrais pas : il y a un autre Ars en France, celui-là -sur-Moselle aligné avec La Réole et Vézelay...
GOH


Des communes dont le nom commencent par Ars il y en a au moins une demi-douzaine. Celle qui m'intéresse est située sur l'ile de Ré.
Si une autre commune prénommée Ars pouvait présenter un intérêt quelconque, je regarderai d'abord du côté de Jean- Marie Baptiste Vianney.
Modifié en dernier par menba73 le 09 déc. 2018 à 00:06, modifié 2 fois.
Don Luis
Hulotte
Messages : 12519
Enregistré le : 02.10.2007
Re: Pour ce que ça vaut... Messagepar Don Luis » 08 déc. 2018 à 23:32
menba73 a écrit :Tu traces géographiquement un rectangle de la taille exacte d'un format A4, en te servant de l'angle droit, Gérardmer - Carignan (210 kilomètres) - Epernay. La diagonale issue de Gérardmer et passant par l'angle opposé vise l'abbaye de Solesmes. Cette même diagonale partage l'angle droit à l'opposé de Gérardmer en deux angles, l'un de 35°, l'autre de 55°. La bissectrice d'un de ces angles passe par Vézelay, l'autre vise la première fille de Clairvaux. 3 abbayes, pour trois droites remarquables issues d'un même angle c'est troublant. je ne saurai te cacher que ce qui prime à mes yeux c'est la première fille de Clairvaux.


Je viens de regarder sur la 989 la diagonale qui mène à Solesmes. Le fait que la distance entre Gérardmer et Carignan soit de 210 mm est effectivement troublant.

Merci pour ce tuyau, même si je ne sais pas trop en quoi faire pour le moment !

Il y a une autre abbaye, qui m'intéresse mais que je n'ai pas non plus réussi à intégrer dans l'énigme, c'est celle du Bec-Hellouin ("est loin")...


Hors-Sujet
Mieux vaut tenter de raisonner juste que vouloir juste avoir raison
menba73
Harfang
Messages : 571
Enregistré le : 19.12.2015
Re: Pour ce que ça vaut... Messagepar menba73 » 08 déc. 2018 à 23:36
Don Luis a écrit :Menba s'est inspiré d'une théorie chère à Marvinclay :

https://marvinclay.blogspot.com/2011/08 ... artie.html


Il n'est pas impossible que ce post ait laissé une trace mémorielle. Le vrai problème n'est pas là, car cet alignement est connu depuis longtemps. Le vrai progrès c'est de lui avoir trouvé une justification.
menba73
Harfang
Messages : 571
Enregistré le : 19.12.2015
Re: Pour ce que ça vaut... Messagepar menba73 » 08 déc. 2018 à 23:53
delphinus a écrit :je suis tout à fait d'accord avec toi, et même pour moi la NEF depuis quelques années c'est la basilique de VEZELAY, que je découvre en 600.

et si je ne croyais pas au barycentre il y a une dizaine d'années (on doit retrouver mes propos là-dessus), j'en suis revenu, cette trouvaille du barycentre est superbe (je ne sais plus qui a eu l'idée le premier de faire cet exercice qui me rebutte encore, mais bravo à lui)

il n'en demeure pas moins que ARS devenant NEF en rot 13 est une tentation...


Delphinus, je connais tes solutions, et tu sais très bien que j'ai repris à mon compte certains de tes décryptages. Par ailleurs, je n'adopte pas ton point de vue quant-à l'interprétation que tu en fais.

Comme j'ai de la sympathie pour toi et que je sais que tu es arcbouté sur tes positions, je ne remettrai pas en question tes propositions. Simplement mon point de vue est différent quand aux applications.
menba73
Harfang
Messages : 571
Enregistré le : 19.12.2015
Re: Pour ce que ça vaut... Messagepar menba73 » 08 déc. 2018 à 23:58
Don Luis a écrit :
menba73 a écrit :Tu traces géographiquement un rectangle de la taille exacte d'un format A4, en te servant de l'angle droit, Gérardmer - Carignan (210 kilomètres) - Epernay. La diagonale issue de Gérardmer et passant par l'angle opposé vise l'abbaye de Solesmes. Cette même diagonale partage l'angle droit à l'opposé de Gérardmer en deux angles, l'un de 35°, l'autre de 55°. La bissectrice d'un de ces angles passe par Vézelay, l'autre vise la première fille de Clairvaux. 3 abbayes, pour trois droites remarquables issues d'un même angle c'est troublant. je ne saurai te cacher que ce qui prime à mes yeux c'est la première fille de Clairvaux.


Je viens de regarder sur la 989 la diagonale qui mène à Solesmes. Le fait que la distance entre Gérardmer et Carignan soit de 210 mm est effectivement troublant.

Merci pour ce tuyau, même si je ne sais pas trop en quoi faire pour le moment !
Il y a une autre abbaye, qui m'intéresse mais que je n'ai pas non plus réussi à intégrer dans l'énigme, c'est celle du Bec-Hellouin ("est loin")...

Hors-Sujet


Utilise la solution de Delphinus, Veules-les-Roses. Non pas le tracé impliquant le Donjon et Crest, mais celui impliquant Bourges et Clermont-Ferrand. L'intersection avec l'orthogonale se situe à 297 kilomètres de Carignan. Cette droite est aussi perpendiculaire à Gérardmer - Bourges, tout comme Forbach - Larédo est perpendiculaire à Gérardmer - Carignan, et Cherbourg - Clermont-Ferrand à l'ortho. Une convergence de coïncidences de plus, ou le début d'une construction structurée complexe, dont les ramifications vont très loin. Ce qui est valable pour un angle du format A4, l'est peut-être pour d'autres.

J'ai publié sur le forum il n'y a pas très longtemps, une carte illustrant cette proposition. C'est à croire que toute tentative de solution peut-être dévoilée, sans qu'elle ne risque d'être vraiment soupesée examinée et vérifiée.
Don Luis
Hulotte
Messages : 12519
Enregistré le : 02.10.2007
Re: Pour ce que ça vaut... Messagepar Don Luis » 09 déc. 2018 à 11:08
TOUT ce que l'on trouve de remarquable sur la carte relève de la coïncidence, pour la simple raison que la carte préexistait au jeu, qu'elle est ce qu'elle est, et que MV n'a pas pu la modifier.

Que telles et telles lignes soient perpendiculaires ne signifie pas forcément que MV ait repéré la chose et qu'il s'en soit servi dans les énigmes.

C'est pourquoi, je pense que pour qu'un tracé remarquable sur la carte soit utile dans la chasse, il faut que quelque chose dans l'énoncé des énigmes (titre/texte/visuel) nous laisse entendre que MV l'a repéré et s'en est servi.

Ce n'est pas une critique, mais un rappel d'ordre général.

La 500 parle d'orthogonale, mais est-il bien avisé de chercher des angles droits partout ?

Je n'ai pas vu ta carte, mais il n'y a pas très longtemps que je me suis remis à fréquenter ce forum, et à le lire.


Pour revenir à Solesmes, il y a une histoire d'épine qui me plaît bien. J'ai une vague idée derrière la tête selon laquelle la blessure de Dame Nature pourrait être une écorchure.

Mais je m'appuie plutôt sur le fait que la règle, l'équerre et le compas pourraient former le mot IDA, qui est le nom de la nymphe qui a élevé Zeus.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Ida_(nymphe) (le lien ne fonctionnera pas parce que la fermeture de la parenthèse n'est pas prise en compte)
Mieux vaut tenter de raisonner juste que vouloir juste avoir raison
Don Luis
Hulotte
Messages : 12519
Enregistré le : 02.10.2007
Re: Pour ce que ça vaut... Messagepar Don Luis » 09 déc. 2018 à 11:15
delphinus a écrit :j'en reviens à l'essentiel, la 580 et les suivantes se résolvent à l'identique si le verbe était au présent en 580, sauf qu'alors pas de 143 redondants dans cette énigme.



Juste un petit truc, qui vaut ce qu'il vaut (sans doute pas grand chose) : l'aune était une mesure de drapier. Il y a donc une petite possibilité que "vaudra" soit à entendre phonétiquement comme "vaut drap".

La 580 est codée avec 108 chiffres (1188 : 11). Cela ne constitue évidemment pas un raisonnement logique et probant, mais il y a peut-être astuce sous roche.
Mieux vaut tenter de raisonner juste que vouloir juste avoir raison
Avatar de l’utilisateur
delphinus
Hulotte
Messages : 7390
Enregistré le : 06.01.2008
Localisation : Terres de Lumière
Contact :
Re: Pour ce que ça vaut... Messagepar delphinus » 09 déc. 2018 à 11:33
Don Luis a écrit :
menba73 a écrit :Tu traces géographiquement un rectangle de la taille exacte d'un format A4, en te servant de l'angle droit, Gérardmer - Carignan (210 kilomètres) - Epernay. La diagonale issue de Gérardmer et passant par l'angle opposé vise l'abbaye de Solesmes. Cette même diagonale partage l'angle droit à l'opposé de Gérardmer en deux angles, l'un de 35°, l'autre de 55°. La bissectrice d'un de ces angles passe par Vézelay, l'autre vise la première fille de Clairvaux. 3 abbayes, pour trois droites remarquables issues d'un même angle c'est troublant. je ne saurai te cacher que ce qui prime à mes yeux c'est la première fille de Clairvaux.


Je viens de regarder sur la 989 la diagonale qui mène à Solesmes. Le fait que la distance entre Gérardmer et Carignan soit de 210 mm est effectivement troublant.


@menba73 : je ne suis pas figé sur les tracés que j'ai actuellement dans le sens que je suis certain qu'il y en a d'autres à tracer.

je n'ai pas encore essayé ta construction que tu décris ci-dessus, je vais le faire et te dirai mon sentiment.(car je suis depuis plusieurs jours sur un schéma Mapannot qui décoiffe, et difficile de faire tourner 2 Mapannot à la fois avec toutes mes autres applications en cours ; Il faut dire qu'avec W10 mon pc commence à ramer alors qu'avec W7 c'était une bombe)

Don Luis a écrit :Juste un petit truc, qui vaut ce qu'il vaut (sans doute pas grand chose) : l'aune était une mesure de drapier. Il y a donc une petite possibilité que "vaudra" soit à entendre phonétiquement comme "vaut drap".

alors là tu vois je n'y avait pas pensé, comme quoi, il faut dire que là la spécialiste aurait dû le relever mais c'est contraire à ses solutions.

dans cette thématique du drapier, du vendeur d'étoffe, où l'aune était la mesure couramment employée, tu auras noté que dans la dernière énigme on a "tu as dénoué tous les fils" qui va dans le sens de cette mesure...

fil de trame et fil de chaîne ... n'est ce point intéressant ?
C'est le propre du barbare de détruire ce qu'il ne peut comprendre.
Arthur Charles Clarke
http://chercheurdechouette.free.fr

Retourner vers « 580 »

Qui est en ligne

Utilisateurs enregistrés : Bing [Bot]