Proserpine à Versailles

Discussions au fil de l'eau sur la 580
Don Luis
Hulotte
Messages : 12527
Enregistré le : 02.10.2007
Re: Proserpine à Versailles Messagepar Don Luis » 30 nov. 2014 à 14:55
Le décryptage de CREST, c'est pas mal du tout, je l'admets.

Mais, ça ne va pas aussi loin que PROSERPINE. Et il est dommage qu'un chercheur comme toi, qui a fait la preuve de ta perspicacité avec certains décryptages de Dalmas, ne veuille pas reconnaître une solution quand on lui en expose une, avec tenants et aboutissants !

DL
Mieux vaut tenter de raisonner juste que vouloir juste avoir raison
Avatar de l’utilisateur
delphinus
Hulotte
Messages : 7401
Enregistré le : 06.01.2008
Localisation : Terres de Lumière
Contact :
Re: Proserpine à Versailles Messagepar delphinus » 30 nov. 2014 à 17:19
mais que faire de Proserpine ? faut-il en déduire VERSAILLES point barre (faire simple) ? faut-il l'associer à Hadès en 420 ?

je ne suis pas convaincu avec tes autres ingénieries de codage en rapport avec Proserpine, je trouve cela trop compliqué trop difficile à trouver.
et pourtant je suis du même avis que toi sur le haut degré d'intégration de codages différents dans chaque énigme.
C'est le propre du barbare de détruire ce qu'il ne peut comprendre.
Arthur Charles Clarke
http://chercheurdechouette.free.fr
Don Luis
Hulotte
Messages : 12527
Enregistré le : 02.10.2007
Re: Proserpine à Versailles Messagepar Don Luis » 03 déc. 2014 à 11:11
Le titre de ce fil est "Proserpine à Versailles", mais quid de Proserpine à St-Germain-en-Laye ?

Selon Wikipédia, le site de Préneste aurait inspiré la conception des jardins de St-Germain-en-Laye :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Pr%C3%A9neste

La question est de savoir, bien sûr, si cette info était trouvable en 1993 (où il n'était pas non plus facile de trouver le texte inscrit sur la fibule).

C'est en tout cas à St-Germain-en-Laye qu'a été représentée pour la première fois la Proserpine de Lully.

On pense toujours à la Proserpine de Saint-Saëns, mais l'héroïne de cet opéra n'a rien à voir avec le personnage mythologique enlevé par Pluton. MV le savait-il ?

En revanche, l'opéra de "Jean-Baptiste" Lully est inspiré de la mythologie. Et Lully a créé l'"ouverture à la française", piste qui a été repérée très vite par les chercheurs (cf aussi les "24 violons du Roi").

Le terme "ouverture" pourrait alors fédérer deux fils conducteurs : piste du jeu de dames (à la française et à la polonaise) et piste de l'opéra (à la française).

On sait que OPERA est un des mots du carré SATOR, que l'on trouve notamment à Rochemaure (Al-Mar ?).

Le plus marrant, c'est qu'on apprend sur ce site

http://operabaroque.fr/LULLY_PROSERPINE.htm

que le 28 janvier 1727, le rôle de Proserpine a été tenu par une certaine Mlle Le Maure !!! Mais ça, je ne pense pas que c'était trouvable.

DL
Modifié en dernier par Don Luis le 03 déc. 2014 à 12:09, modifié 2 fois.
Mieux vaut tenter de raisonner juste que vouloir juste avoir raison
Avatar de l’utilisateur
Couscous
Hulotte
Messages : 6891
Enregistré le : 01.02.2013
Localisation : painS
Re: Proserpine à Versailles Messagepar Couscous » 03 déc. 2014 à 12:06
Il et quand même curieux de voir que personne n’a percuté sur le symbole chimique Ag 47(argent) en 580, suis-je le seul à le retrouver ?
Don Luis
Hulotte
Messages : 12527
Enregistré le : 02.10.2007
Re: Proserpine à Versailles Messagepar Don Luis » 03 déc. 2014 à 12:13
Non, j'ai signalé B, Ag, Fe et C !

Voir au bas de cette page : don-luis/viens-voir-les-musiciens-t5495.html

Le G a la forme d'une faucille, qui renvoie à Cérès, et c'est aussi le symbole astronomique de la planète naine Cérès.

DL
Mieux vaut tenter de raisonner juste que vouloir juste avoir raison
Avatar de l’utilisateur
Couscous
Hulotte
Messages : 6891
Enregistré le : 01.02.2013
Localisation : painS
Re: Proserpine à Versailles Messagepar Couscous » 03 déc. 2014 à 12:32
Je ne l’avais pas vue ! Intéressant je souligne quand même que certains saxophones sont faits d’argent et que l’énigme 600 attire notre attention sur le symbole chimique de l’or avec la fibule de Préneste qui est en or et le Au de Maure.
Alinos57
Epervière
Messages : 422
Enregistré le : 24.03.2014
Re: Proserpine à Versailles Messagepar Alinos57 » 03 déc. 2014 à 12:57
@ DL
Proserpine est trouvé grâce a saint germain en laye qui est la clé de passage obtenu en 470 ! La lumière en 470 c' est le roi soleil !

Alinos57
Don Luis
Hulotte
Messages : 12527
Enregistré le : 02.10.2007
Re: Proserpine à Versailles Messagepar Don Luis » 03 déc. 2014 à 14:26
C'est possible... Mais j'aime bien quand même le fait que la Proserpine de Lully ait été aussi représentée à Fontainebleau, car cela donne la droite Fontainebleau-Epernay-Carignan.

Cela dit, Lully est aussi l'auteur d'un opéra intitulé Roland, qui s'inspire non pas de la Chanson de Roland mais de l'Orlando furioso de l'Arioste - mais il s'agit bien du neveu de Charlemagne.

Proserpine a des liens évidents avec Pluton, Jupiter et Mars, et elle permet de relier le thème de la musique (7 notes) et le thème de l'astronomie (7 planètes).

@ Couscous : oui, mais quand même, le saxophone a été inventé par Adolphe Sax, né à Dinant, ville très connue pour le travail du cuivre (dinanderie). On trouve d'ailleurs dans cette ville une "sculpture" représentant un saxo géant :

Image

Et le Rocher Bayard a Dinant a un rapport avec Charlemagne.

DL
Mieux vaut tenter de raisonner juste que vouloir juste avoir raison
Don Luis
Hulotte
Messages : 12527
Enregistré le : 02.10.2007
Re: Proserpine à Versailles Messagepar Don Luis » 03 déc. 2014 à 14:49
Un passage amusant de la Proserpine de Lully, acte 4 scène 3 :

Ascalaphe :

j’ay pris soin de l’en advertir.
Par l’arrest du destin, le dieu de cet empire
peut vous voir désormais autant qu’il le désire.



Alphée, Arethuse et Ascalaphe :

Jamais s’il n’y veut consentir,
du séjour des enfers vous ne pourrez sortir
.


Proserpine :

je ne verray jamais la lumière céleste !


http://sitelully.free.fr/

DL
Mieux vaut tenter de raisonner juste que vouloir juste avoir raison
Alinos57
Epervière
Messages : 422
Enregistré le : 24.03.2014
Re: Proserpine à Versailles Messagepar Alinos57 » 03 déc. 2014 à 15:44
@dl
En 470 en trouve la droite ,roncevaux mouton saint germain!!

Alinos57
Don Luis
Hulotte
Messages : 12527
Enregistré le : 02.10.2007
Re: Proserpine à Versailles Messagepar Don Luis » 08 déc. 2014 à 13:59
Don Luis a écrit :Un passage amusant de la Proserpine de Lully, acte 4 scène 3 :

Ascalaphe :

j’ay pris soin de l’en advertir.
Par l’arrest du destin, le dieu de cet empire
peut vous voir désormais autant qu’il le désire.



Alphée, Arethuse et Ascalaphe :

Jamais s’il n’y veut consentir,
du séjour des enfers vous ne pourrez sortir
.


Proserpine :

je ne verray jamais la lumière céleste !



http://sitelully.free.fr/


Je reviens un peu là-dessus, car, bien que ce ne soit pas ma théorie, cela pourrait justifier Bourges = Ouverture qui révèle la lumière céleste.

On sait que, dans le mythe, Pluton enlève Proserpine et veut la retenir captive aux Enfers. C'est à ce moment là que Proserpine s'écrie "Je ne verray jamais la lumière céleste !". Mais sa mère, Cérès, plaide sa cause auprès de Jupiter, lequel décide de couper la poire en deux : Proserpine pourra passer la moitié de l'année sur Terre avec sa mère, déesse de l'agriculture. Le mythe explique ainsi le retour de la végétation au printemps.

Or, le Printemps de Bourges existait déjà, me semble-t-il, en 1993... Il y aurait donc une certaine logique à voir la lumière céleste par Bourges.

DL
Mieux vaut tenter de raisonner juste que vouloir juste avoir raison
Mo
Mortimer-
Re: Proserpine à Versailles Messagepar Mortimer- » 08 déc. 2014 à 15:34
C'est intéressant. Mais il faut quand même beaucoup de culture pour boucler cette boucle...
Avatar de l’utilisateur
tina
Effraie
Messages : 194
Enregistré le : 05.09.2007
Localisation : finistère sud
Re: Proserpine à Versailles Messagepar tina » 09 déc. 2014 à 00:05
Merci Don Luis, mon arrêt de l'asso (et par rebond, mon arrêt de quête de l'oiseau :) je reprends un plaisir immense à te lire.

Beaucoup savent que Proserpine est mon héroïne ! Je suis certaine également que c'est un élément fondamental de cette chasse.

Si tu n'a pas exploré cette piste, je prend l'Ile de Ré comme étant l'Ile blanche : Ile blanche est en mytho greco le nom de l'entrée aux enfers.

Or, selon la légende, Proserpine est soit dedans soit dehors : je la place donc, dans ce jeu, à l'entrée (à l'ouverture si tu vois ce que je veux dire ;)

Je "positionne" donc la miss sur la carte sans soucis !

Merci de cette relance et à dispo si besoin (je vais peut être m'y replonger !)

Salut les copains chouette
Bonne nuit (il est minuit.... la chouette a repris, je grignote mon temps de sommeil !!!)
tina
"C'est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son, que certains ont l'air brillant avant d'avoir l'air con"
Don Luis
Hulotte
Messages : 12527
Enregistré le : 02.10.2007
Re: Proserpine à Versailles Messagepar Don Luis » 09 déc. 2014 à 10:23
Bonjour tina ! J'espère bien que tu vas t'y remettre !

Je ne connaissais pas ce surnom de l'île de Ré. Pourquoi pas ?

Et à propos de "Pourquoi pas", utilisé par MV dans la Victoria si je ne me trompe pas, je ne serais pas étonné que ce rat de bibliothèque ait lu le livret de Proserpine, et que ça lui ait donné l'idée de "la lumière céleste".
Mais faut-il pour autant que nous allions chercher si loin, comme le dit Morty, je ne sais pas.

En tout cas, le site consacré à Lully vaut le détour.

DL
Mieux vaut tenter de raisonner juste que vouloir juste avoir raison
helvète
Ninoxe
Messages : 262
Enregistré le : 01.03.2016
Re: Proserpine à Versailles Messagepar helvète » 23 juil. 2017 à 10:36
Proserpine colle très bien dans mon jeu en 580 !

Don Luis, est-ce que tu as déjà creusé de ce côté-là :

Proserpine étant aussi codée Perserphone je pense que ce n'est pas pour rien et qu'il faut partir également du côté des noms en grec :

Perserphone => Hadès => AD donc axe Angers - Dieppe ?

Je suis sûre aussi qu'il y a à creuser du côté des Enfers :

Wiki :
1) "Les Grecs ont localisé leurs Enfers en différents endroits. Homère les situe à l'ouest, en direction du soleil couchant, au delà du fleuve Océan qui ceinture la Terre (considérée comme plate à l'époque)."

Le coq chante à l'ouest...

2) "Pour les Grecs, les âmes des morts sont imaginées comme des ombres sans force, souvenir du passé."

Max parle de la tombe de la chouette et la scène du visuel 650 me fait penser à un enterrement.

Il y a quelque chose à comprendre, je pense.
Je m'en vais de ce pas creuser du côté de Dante.
Timy
Hulotte
Messages : 1838
Enregistré le : 13.09.2008
Re: Proserpine à Versailles Messagepar Timy » 23 juil. 2017 à 12:21
Don Luis a écrit :En revanche, l'opéra de "Jean-Baptiste" Lully est inspiré de la mythologie. Et Lully a créé l'"ouverture à la française", piste qui a été repérée très vite par les chercheurs (cf aussi les "24 violons du Roi").


Certains appréciaient les décodages alphanumériques, d'autres les alignements à foison, moi, c'était la culture et les recherches documentaires que je suivais avec attention chez Don Luis.

Dommage qu'il ne passe plus nous voir car j'avoue que la remontée de ce post avec cette citation des "24 violons du Roi" me laisse pantois.

Si quelqu'un a souvenir de l'avoir vu évoqué ici-bas ou sur un autre forum, cela m'intéresse.

@+
menba73
Harfang
Messages : 596
Enregistré le : 19.12.2015
Re: Proserpine à Versailles Messagepar menba73 » 28 sept. 2017 à 23:21
Bonsoir,

la piste Proserpine - Perséphone est d'autant plus fascinante et remarquable qu'on peu y arriver de deux façons. Par le biais des clefs (ut, fa, sol) et par le cercle chromatique ( Don Luis). De plus ce décryptage s'entérine de lui même en révélant les deux noms de la déesse ; la dénomination grecque et latine.

La vrai question est : où faut il creuser ? Du côté de Hadès - Pluton et du panthéon grec ou latin (déesse chtonienne), du coté des clefs de la gamme (ut= Carignan, sol = Gérardmer, fa = Etain) ... ailleurs ?

Est-ce une fausse piste ?

La complexité de cette trouvaille, son exactitude (pas d'à-peu-près), le fait qu'elle possède deux résolutions possibles, me pousse à penser le contraire.
Timy
Hulotte
Messages : 1838
Enregistré le : 13.09.2008
Re: Proserpine à Versailles Messagepar Timy » 29 sept. 2017 à 08:58
Pas de certitude certes, à moins de disposer des solutions complètes mais comme, AMHA, on ne les a jamais lu... Tout reste ouvert.

On peut dégager quelques certitudes, toutefois, de toutes ces hypothèses.

1/ Proserpine/Persephone ne peut être une FP voulue par Max.
Soit il s'agit d'une partie de la solution du jeu, soit il s'agit d'un hasard invraisemblable tels que ceux qui ont été évoqués par l'auteur lui-même.

2/ Dans sa version par clefs musicales en morse, cette hypothèse n'a pas sa place en 580. Elle doit s'intégrer en 500, voire après (mais cela me semble moins pertinent).
L'extraction en 2/4 me semble capilotractée en 580 et ne peut se justifier qu'à partir de la 500.

@+
chevechercher
Dryade
Messages : 1729
Enregistré le : 03.06.2017
Re: Proserpine à Versailles Messagepar chevechercher » 29 sept. 2017 à 10:22
Timy a écrit :1/ Proserpine/Persephone ne peut être une FP voulue par Max.
Soit il s'agit d'une partie de la solution du jeu, soit il s'agit d'un hasard invraisemblable tels que ceux qui ont été évoqués par l'auteur lui-même.


Je suis d'accord avec l'ensemble de ton message mais je voudrais commenter ça. Pour passer du code morse de "sol" au code morse de "ut-fa" il faut réordonner les dix villes. Or le seul critère pour réordonner les villes est qu'on sait à chaque position s'il faut prendre une ville correspondant à un 2 ou une ville correspondant à un 4. Comme il y a respectivement 4 et 6 villes dans ces deux groupes, ça fait 4! x 6! = 17280 permutations possibles des villes compatibles avec le code morse pour "ut-fa". Parmi toutes ces permutations, seules deux donnent proserpine. Soit une chance sur 8640. Et on peut dire la même chose pour Persephone.

Alors hasard ou pas, à vous de voir. En tout cas, pour moi ça prouve que la solution de DL n'est pas une seconde façon d'obtenir ce codage, mais la seule. Le problème, c'est qu'on n'a pas de méthode semblable pour trouver la permutation à utiliser pour Persephone (à moins que cette permutation soit la solution de cette construction ?)
vifsorbier
Lapone
Messages : 998
Enregistré le : 14.01.2012
Localisation : Ailleurs
Re: Proserpine à Versailles Messagepar vifsorbier » 29 sept. 2017 à 18:32
donc bref, c'est hautement probable et cela ne veut rien dire.

Retourner vers « 580 »

Qui est en ligne

Utilisateurs enregistrés : Bing [Bot], Google [Bot]