Proserpine à Versailles

Discussions au fil de l'eau sur la 580
menba73
Epervière
Messages : 532
Enregistré le : 19.12.2015
Re: Proserpine à Versailles Messagepar menba73 » 29 sept. 2017 à 19:46
Bonsoir,

il y a quelques temps déjà, j'ai exploré la piste des déités. Voici ce que le sujet m'avait inspiré.
Deuxième lecture.docx
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Hobby
Hulotte
Messages : 1930
Enregistré le : 14.09.2016
Re: Proserpine à Versailles Messagepar Hobby » 29 sept. 2017 à 21:41
Et dans cette hypothèse, avec ces indices divins, quelle serait ta solution ?
menba73
Epervière
Messages : 532
Enregistré le : 19.12.2015
Re: Proserpine à Versailles Messagepar menba73 » 29 sept. 2017 à 23:08
Bonsoir,

dans ce cas précis le navire noir serait symbolisé par Hécate incarnation de la lune noire. Il est à noter que sous ce même nom elle est révéré par les Grecs mais aussi par les latins, ( pas comme Héra - Junon, Zeus - Jupiter et bien sur Proserpine - Perséphone). La clef pourrait être Hè qu'on retrouve en 420 sous la forme du symbole de Jupiter : 7 et 4 lié suivi d'un accent, ce qui peut se traduire par Hé...

Ce ne sont que des hypothèses parmi d'autres mais où la symbolique joue à plein. Néanmoins le raisonnement se tient et il est argumenté.

La vrai difficulté c'est de relier cette énigme avec la 560

NÉE CLEF EN MAIN DANS LA 600, TU LA RETROUVERAS DANS LA 560.
Avatar de l’utilisateur
delphinus
Hulotte
Messages : 7200
Enregistré le : 06.01.2008
Localisation : Terres de Lumière
Contact :
Re: Proserpine à Versailles Messagepar delphinus » 29 sept. 2017 à 23:22
2 commentaires :
- trouver la lune comme NNP par toute une série d'associations qui dépassent largement ma culture sur ces sujets c'est amusant et demande un développé littéraire et une importante recherche ; c'est amusant parce que pour ma part étant plutôt scientifique mon raisonnement était tout autre pour en déduire la lune (et là c'est ce que je disais depuis longtemps que cette résolution de la 600 est typique de l'exemple de Max avec P. Loti)

- tu poses : "La table de correspondance issue du mot NAVIRE confirme le lien entre FA et l'étain puisque : FA = Sn (Symbole de l’étain). "
ok, disons que NAVIRE est un code César aussi nommé rot13

mais faire le // entre FA et SN demande que tu aies posé comme acquis que FA est important et que tu l'aies décrypté, mais là j'ai un doute car je crois que ce FA tu le tires de la main gauche au piano, ou est-ce que je me trompe ?

perso, je ne crois pas au FA (pour l'instant).
C'est le propre du barbare de détruire ce qu'il ne peut comprendre.
Arthur Charles Clarke
http://chercheurdechouette.free.fr
menba73
Epervière
Messages : 532
Enregistré le : 19.12.2015
Re: Proserpine à Versailles Messagepar menba73 » 30 sept. 2017 à 00:39
La solution vient de Zoé. Fa est la seul note qu'on peut écrire avec les lettres de la gamme.

Je change de sujet : je sais que tu es partisan de prendre l'aune comme mesure. Je me demandais si tu avais connaissance du décret napoléonien du 12 juillet 1812, sans doute!
Avatar de l’utilisateur
delphinus
Hulotte
Messages : 7200
Enregistré le : 06.01.2008
Localisation : Terres de Lumière
Contact :
Re: Proserpine à Versailles Messagepar delphinus » 30 sept. 2017 à 05:54
ok
non je ne me souviens pas de ce décret, par contre l'article "aune" sur Wiki est pas mal : https://fr.wikipedia.org/wiki/Aune
là on peut voir la relation entre l'aune et la 780, l'aune vaut 64 doigts ou 4 pieds (le texte fait 64 lettres)
mais bon j'utilise l'aune depuis 1996 donc j'avoue que ce n'est plus pour moi la priorité de recherches.

alors il dit quoi ce décret ?

nota : PROSERPINE est un décryptage ardu, mais on comprend encore moins bien sa présence dans ce crypto car il suffit de lire les 5 lettres donnant HADES du texte en clair dans la 420 pour faire l'extrapolation vers PROSERPINE
C'est le propre du barbare de détruire ce qu'il ne peut comprendre.
Arthur Charles Clarke
http://chercheurdechouette.free.fr
menba73
Epervière
Messages : 532
Enregistré le : 19.12.2015
Re: Proserpine à Versailles Messagepar menba73 » 30 sept. 2017 à 08:23
Doc1.docx
.

Voici une copie du fameux déccret.
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
vifsorbier
Lapone
Messages : 1000
Enregistré le : 14.01.2012
Localisation : Ailleurs
Re: Proserpine à Versailles Messagepar vifsorbier » 01 oct. 2017 à 18:09
menba73 a écrit :Bonsoir,

il y a quelques temps déjà, j'ai exploré la piste des déités. Voici ce que le sujet m'avait inspiré. Deuxième lecture.docx

Meme DL, sauf erreur de ma part, ne considere pas que Proserpine soit trouvable au premier tour de la 580. La question se pose ultérieurement (et la je reserve mon opinion).

En admettant que tu trouves Proserpine en 580, il s'agit d'un nom latin. Hécate est une désse grecque. Passez d'un nom latin a un nom grec dans un énigme, la 600, qui fait clairement référence au latin est un contresens.

L'assimilation de Hécate a Proserpine est discutable. Il y a des textes anciens ou Hécate et Persephone sont deux divinités comme différentes.

Hécate representant une lune ronde (noire certes), l'association avec le concept de navire est acrobatique. Le visuel ne comporte pas d'attributs de Hecate ni de reference a sa representation la plus classique, triple hécate. Alors que la clé dans la main gauche est l'attribut de Janus.
menba73
Epervière
Messages : 532
Enregistré le : 19.12.2015
Re: Proserpine à Versailles Messagepar menba73 » 01 oct. 2017 à 22:03
Bonsoir vifsorbier

je te rassure, je n'ai vu dans cette démonstration qu'un exercice de style et non une affirmation pure et dure. Reconnait néanmoins que peu d'entre nous ont été capables de présenter une solution acceptable de cette énigme. La base de ces digressions reste "Hé" J'aurais aimé trouver quelque chose de plus convaincant. Maintenant, c'est quelquefois en faisant des démonstrations par l'absurde, qu'on approche de la vérité.

Même si ses attributions changent, Hécate est aussi une divinité romaine. Proserpine est effectivement le nom latin, mais Perséphone se décrypte aussi par les mêmes moyens. Hécate et Perséphone sont des déesses chtoniennes et ont parfois été confondues. L'assimilation au navire dans un premier temps n'est pas de moi , mais de Delphinus. Cette énigme est en relation avec la 420, le symbole de Jupiter pourrait se lire Hé. Dans cette même énigme le symbole de Saturne est dévoyé et me fait penser à une lune noire inversée. Sur le visuel de la 600 on peut aussi voir une lune pleine et non pas l'ouverture d'un puits ou autre chose. De nombreuses divinités ont pour attributs des clefs. Janus n'a guère plus de légitimité que d'autre: ôte un (Autun) ? 365 jours ?

Janus j'aurai tendance à le mettre dans le même panier que le bitume de Judée. Ce sont des extrapolations, qui avec le temps sont restées figées dans leur sauce. Chauffons un peu et on verra bien ce qu'il en reste.
vifsorbier
Lapone
Messages : 1000
Enregistré le : 14.01.2012
Localisation : Ailleurs
Re: Proserpine à Versailles Messagepar vifsorbier » 01 oct. 2017 à 22:31
menba73 a écrit :Chauffons un peu on verra bien ce qu'il en reste.

Approche parfaitement adaptée a cette énigme. :banderole:
menba73
Epervière
Messages : 532
Enregistré le : 19.12.2015
Re: Proserpine à Versailles Messagepar menba73 » 01 oct. 2017 à 22:54
Je te remercie de l'intérêt que tu me portes. Dans un premier temps j'ai été voir comme beaucoup ce que les chercheurs sérieux avaient mis sur la place publique. La synthèse est instructive et j'ai souvent cherché à rebondir sur les hypothèses les plus séduisantes. Certains chercheurs m'ont convaincu du bienfondé de leurs déductions. Delphinus fait parti de ceux-là. Je n'adhère pas à toutes ses spéculations, mais certaines sont séduisantes et méritent d'être discutées. Dans les jours qui viennent, je vais aborder certains points spécifiques le concernant. Avant toute chose il est important de s'immerger de nouveau dans le contexte.

Retourner vers « 580 »

Qui est en ligne

Utilisateurs enregistrés : Bing [Bot], mblond