Un canon ?

Discussions au fil de l'eau sur la 580
chevechercher
Dryade
Messages : 1280
Enregistré le : 03.06.2017
Un canon ? Messagepar chevechercher » 07 juin 2017 à 15:44
Bonjour à tous,

Je me demandais si certains d'entre vous avaient suivi la piste du canon musical ? À part un message de Corto qui mentionne cela, je n'ai rien trouvé avec une recherche sur le forum...

L'idée de canon est suggérée par le thème de la musique, couplé avec le titre "le bon sens c'est le sens du contre-sens et inversement". En effet :
  • La plupart des canons impliquent une boucle, ce qui est suggéré par le "et inversement" à la fin du titre (qui invite à reprendre le titre au début), ainsi que par le A à la fin de la liste des villes (qui invite à poursuivre la liste en revenant au B qui est au début).
  • La forme la plus connue de canon consiste à jouer ou chanter le même air qu'une première voix avec un décalage temporel de façon à ce que les deux voix se complètent harmonieusement. Le texte crypté commence par le B et place le A à la fin, tandis que le visuel montre les lettres CDEFGAB. Dans les deux cas, ce décalage alphabétique peut évoquer le décalage de la mélodie dans les canons les plus communs.
  • Mais les compositeurs classiques (Bach notamment) ont joué avec d'autres types de transformations que le simple décalage temporel. En particulier, le décalage des notes (par exemple, jouer une octave au dessus) est très courant et peut aussi être évoqué par le A à la fin et le CDEFGAB dans le visuel.
  • Faire jouer la mélodie de façon rétrograde (de la fin vers le début) par une des voix est une transformation courante, et qui peut être directement reliée au "sens du contresens" et à la méthode de décryptage du texte.
  • L'inversion est une autre technique qui consiste à remplacer les intervalles montants par des descendants de même amplitude, et réciproquement. L'inversion peut être reliée au "et inversement" du titre, ce qui lui donnerait une signification plus précise qu'un simple "et réciproquement". On voit aussi une inversion entre le visuel (où les notes montent dans l'ordre alphabétique) et le texte (où elles descendent dans l'ordre alphabétique).

L'idée que la 580 implique le thème du canon musical me plait beaucoup, et ce pour trois raisons :
  1. Elle réunit le titre de l'énigme et le visuel, et réunit donc deux thèmes (celui du contresens et celui de la musique) qui semblent sinon plutôt séparés, l'un dans le texte et l'autre dans le visuel. Je dis "plutôt" car on peut aussi voir le contresens dans le visuel avec les notes écrites de droite à gauche et de bas en haut.
  2. Elle donne un thème général à l'énigme plutôt que d'avoir simplement des indices sur la méthode de décryptage du texte. S'il y a d'autres choses à faire dans l'énigme que de décrypter le texte, alors un tel thème me semble indispensable.
  3. Le thème du canon me semble coller parfaitement à l'énigme une fois qu'on y a pensé, mais ce thème n'est pas du tout évident en soi, même pour des chercheurs musiciens. Et ça, c'est pour moi une propriété des bonnes énigmes.

Au niveau de l'utilisation du thème, je vois deux possibilités :

La première consiste à identifier un canon connu. Malheureusement, de ce point de vue je n'ai pas trouvé grand chose à part Frère Jacques (pour ceux qui suivent le chemin de Compostelle en 470), Le Carillon de Vendôme (qui fait référence à Charles VII et fourni une liste de lieux) et La Marche des Rois ("de bon matin" pour ceux qui suivent l'Aube, et référence au "chemin"). Je n'ai malheureusement rien tiré de ces pistes (mais je ne suis pas sûr de ma 470). Aussi, ces canons n'utilisent que le décalage temporel et pas les autres possibilités suggérées par le titre. Ainsi, le nombre de musiciens dans le visuel (trois) pourrait être un indice sur le nombre de voix du canon. Avec trois voix, on pourrait avoir une voie normale, une voix à contresens et une voix inversée (ou une voix inversée et à contresens). Le fait que les deux instruments identifiables jouent avec des clés différentes peut aussi supposer que deux des voix diffèrent par un décalage des notes.

La deuxième possibilité est celle du puzzle canon, dont le thème semble aller bien avec son emploi dans une énigme. Pour un puzzle canon, on ne donne généralement que la voix principale et des indices sur le nombre de voix et les transformations à effectuer, et c'est au musicien chevronné de reconstituer les voix manquantes. Honnetement, ça dépasse complétement mes capacités dans le domaine musical, donc j'espère que ce n'est pas ça ce qu'il faut faire :pigepas:

Autres idées :
  • Un canon à deux voix dont la deuxième est à la fois inversée et à contresens est appelé en anglais un "table canon" parce qu'il peut être posé sur une table et être ainsi lu par deux musiciens se faisant face, en n'écrivant que la voix principale. Le terme "table", couplé au côté "périodique" des canons, pourrait suggérer l'utilisation du tableau périodique des éléments dans l'énigme suivante.
  • Un jeu de mot entre le canon musical et le canon-arme permettrait des connexions intéressantes avec l'I.S… En effet, au bout du "canon" d'un fusil, on trouve le "guidon", et on sait que "pour trouver la ligne de mire, l'ouverture est le bon guidon"... avec "mire" interprétable en Mi-Ré

Voilà… Est-ce que tout ça vous donne des idées ? Peut s'inscrire dans vos solutions ? Ou vous avez déjà cherché dans cette direction sans plus de succès que moi ?
Timy
Hulotte
Messages : 1830
Enregistré le : 13.09.2008
Re: Un canon ? Messagepar Timy » 07 juin 2017 à 19:00
Personnellement je n'ai jamais travaillé sur cette hypothèse.

Toutefois, je salue la qualité de ton exposé.

Il est clair, bien argumenté et dispose de remarques sur le jeu qui me paraissent pertinentes.

:bravo:

@+

PS : Comme le point 2 de ton deuxième listing, je considère qu'il y a autre chose à trouver en 580 et que cela a rapport avec la musique (et pour cause, c'est une musique ou une chanson).
vifsorbier
Lapone
Messages : 999
Enregistré le : 14.01.2012
Localisation : Ailleurs
Re: Un canon ? Messagepar vifsorbier » 07 juin 2017 à 19:46
Le coeur de Charles VIII se trouve a Notre-Dame de Cléry. J'avais fait le lien avec la comptine a cause de l'énumeration des villes mais je n'ai pas poussé plus loin, ne trouvant pas de raisons valables.

Je n'ai pas creusé la piste du canon et cela ne m'est pas venu a l'esprit. Meme avec ton exposé, je serais bien embeté si une partie de la solution tournait autour d'un de ces mécanismes. Mes lacunes musicales se font clairement sentir.
Avatar de l’utilisateur
tanacl
Dryade
Messages : 1226
Enregistré le : 05.06.2014
Re: Un canon ? Messagepar tanacl » 07 juin 2017 à 21:23
L'arrangement circulaire des notes, dont l'impression n'est au final donnée que par le "A vaudra..." situé après "J vaudra..." ne me semble pas réellement lié à la musique. J'avais associé un temps ce caractère circulaire aux cycles des quintes, que la démonstration figure habituellement sous forme circulaire.

J'ai abandonné l'idée, tout simplement parce que je n'y trouvais pas d'application en 580.

En tout cas le canon musical et les cycles des quintes relèvent tous deux de l'harmonie en musique.
chevechercher
Dryade
Messages : 1280
Enregistré le : 03.06.2017
Re: Un canon ? Messagepar chevechercher » 07 juin 2017 à 22:02
vifsorbier a écrit :Le coeur de Charles VIII se trouve a Notre-Dame de Cléry.


Oui. Malheureusement, j'ai du Charles Ier, du Charles VII et éventuellement du Charles IX dans mes pistes, mais rien ne me relie à Charles VIII. À moins de faire l'hypothèse que le résultat du décryptage nous donne une règle "X-1" semblable à la "X+1" du Trésor d'Orval, et qu'on doive donc passer de Charles IX à Charles VIII. Mais ça ferait deux hypothèses hasardeuses : "X-1" et "Le Carillon de Vendôme"... Trop hasardeux pour que je creuse cette piste plus loin à ce stade. Peut-être que j'y reviendrais après avoir trouvé une solution de la 470 qui me satisfasse.

vifsorbier a écrit :Meme avec ton exposé, je serais bien embeté si une partie de la solution tournait autour d'un de ces mécanismes. Mes lacunes musicales se font clairement sentir.


Le problème vient surtout de la possibilité d'un puzzle canon. Honnêtement, dans ce cas j'aurais le même problème que toi. Mais je ne pense pas que ce soit le cas. Si un puzzle canon est impliqué, je pense que c'est plutôt un puzzle canon connu qu'il faut retrouver, comme L'Offrande Musicale de Bach. Dans ce cas, le nombre de voix et les transformations impliquées sont connues, et c'est juste un paramètre pour notre recherche documentaire. Au passage, Bach est d'ailleurs un bon candidat pour une recherche, puisqu'il était fan de numérologie et avait caché ses initiales dans certaines de ses compositions avec un code A=1 ou en utilisant le H comme une variante du La...
vifsorbier
Lapone
Messages : 999
Enregistré le : 14.01.2012
Localisation : Ailleurs
Re: Un canon ? Messagepar vifsorbier » 07 juin 2017 à 22:15
en gardant l'idee de décalage successif
580 A=1
600 A=0
500 A=-1?
Avatar de l’utilisateur
delphinus
Hulotte
Messages : 7306
Enregistré le : 06.01.2008
Localisation : Terres de Lumière
Contact :
Re: Un canon ? Messagepar delphinus » 08 juin 2017 à 07:05
canon : hypothèse (puisque aucun décodage) non compatible avec les madits sur la 580

la chasse ne se fait pas sur des hypothèses mais sur les décryptages, en outre nul besoin d'être calé dans quelque domaine que ce soit, les madits sur la musique sont entre autres sans appel.
C'est le propre du barbare de détruire ce qu'il ne peut comprendre.
Arthur Charles Clarke
http://chercheurdechouette.free.fr
vifsorbier
Lapone
Messages : 999
Enregistré le : 14.01.2012
Localisation : Ailleurs
Re: Un canon ? Messagepar vifsorbier » 08 juin 2017 à 09:11
delphinus a écrit :canon : hypothèse (puisque aucun décodage) non compatible avec les madits sur la 580

la chasse ne se fait pas sur des hypothèses mais sur les décryptages, en outre nul besoin d'être calé dans quelque domaine que ce soit, les madits sur la musique sont entre autres sans appel.


Tu ne peux pas te plaindre qu'il n'y a pas de contributions et jeter à la poubelle sans considération des hypothèses qui sont clairement argumentées .

Les notions de décalage et d'inversement sont des "faits" de l'énigme. Je trouve intéressant de noter que ces "faits" puissent pointer sur le canon musical et que personne n'ait souligné cette piste. Les pistes que proposent Chevechercher me paraissent très pointues, trop pour moi. Mais la notion de canon relève de la culture de base (j'ai chanté avec mes petits camarades une des comptines, en canon, à l'école primaire. Le résultat ne devait pas être terrible...)
chevechercher
Dryade
Messages : 1280
Enregistré le : 03.06.2017
Re: Un canon ? Messagepar chevechercher » 08 juin 2017 à 12:11
delphinus a écrit :canon : hypothèse (puisque aucun décodage) non compatible avec les madits sur la 580


Je n'ai pas encore étudié à fond les madits de la 580 mais ce que tu dis me surprend... tu as des exemples de madits qui ne seraient pas compatibles avec cette hypothèse ?

delphinus a écrit :en outre nul besoin d'être calé dans quelque domaine que ce soit.


Je ne pense pas qu'il soit nécessaire d'être "calé" en musique pour penser aux canons, désolé. Les canons font partie de la culture de base et on en a tous chanté quand on était petits (voire, grands, pour ceux qui ont des enfants). À part dans l'hypothèse du puzzle canon à résoudre, qui me semble peu vraisemblable, les connaissances musicales impliquées par cette hypothèse ne sont pas fondamentalement plus avancées que la connaissance des noms des notes et de la notation anglo-saxonne. Et toutes ces connaissances peuvent être trouvées facilement par une recherche bibliographique. Par exemple, la page wikipédia sur le canon musical, bien que très incomplète (surtout comparé à la page anglaise), mentionne quand même le canon à cancrizans (utilisant le contresens) dans la section "articles connexes". La recherche bibliographique est quand même la base d'une chasse au trésor de ce type, et on a vu bien pire dans les œuvres de Max Valentin (je pense par exemple au voyage de François 1er dans le Trésor d'Orval).
jalec
Hulotte
Messages : 2605
Enregistré le : 13.04.2013
Re: Un canon ? Messagepar jalec » 08 juin 2017 à 13:05
Le titre de la 580, pour ma part, me ferait penser à l'expression "va-et-vient"... et en considérant le visuel qui expose une contrebasse ou un violoncelle... au mot "archet"... mais "l'important, c'est qu'ils jouent"... s'ils jouent ensemble, c'est qu'ils se sont accordés, ils se sont donnés le LA et jouent un air (R) en mesuRe...
Quant au "décalage" => éventuellement le chant canon... il se pratique "ensemble" => CHORALE => A CAPELLA (sans accompagnement instrumental)... vient de l'expression italienne alla capella => à la chapelle...
Avatar de l’utilisateur
delphinus
Hulotte
Messages : 7306
Enregistré le : 06.01.2008
Localisation : Terres de Lumière
Contact :
Re: Un canon ? Messagepar delphinus » 08 juin 2017 à 13:17
l'important c'est qu'ils jouent. (ils ne chantent pas !)

QUESTION No 4 du 26/05/1999
------------------------------------
TITRE : PAUVRE HERE
------------------------------------
NOUVEAU DANS LE JEU J'AI 2 QUESTIONS LES MUSICIENS DU 580 JOUENT-ILS UNE AUBADE ? LE PONANT EST-IL OUEST OU SOLEIL COUCH ANT ET DANS CE CAS EN QUELLE SAISON ? AMITIES PIETON
------------------------------------
AUBADE : CA N'A PAS D'IMPORTANCE. ILS JOUENT !... PONANT : LA, C'EST A VOUS DE TROUVER. JE NE PEUX PAS REVELER CE QUE VOUS DEVEZ DECOUVRIR VOUS-MEME, PIETON. DESOLE. AMITIES -- MAX


canon : nom masculin
(latin canon, du grec kanôn, modèle)Canon :

Modèle idéal auquel il faut se conformer.
Type idéal de proportions choisi par un artiste pour représenter l'être humain.
Composition à deux ou plusieurs voix répétant à intervalle et à distance fixes le même dessin mélodique.
Droit ancien
Redevance ou prestation, généralement annuelle.
Droit canonique
Ensemble de normes fixant la constitution de l'Église catholique et réglant la discipline ecclésiastique.
Religion
Catalogue des livres de la Bible tenus pour inspirés.
Partie centrale et relativement fixe de la liturgie eucharistique catholique, de la Préface au Pater.
Tableau placé sur l'autel pour faciliter la récitation de certaines prières de la messe.
Dans l'Église grecque, chant composé de huit ou neuf odes, pour l'office du matin.

ou encore : http://www.larousse.fr/dictionnaires/fr ... anon#12604

Encyclopédie Larousse


désolé mais "canon" n'a pas de rapport avec quelque instrument de musique que ce soit.

fais l'expérience suivante : demande à 10 de tes amis ce que le terme "canon" signifie pour eux, à mon avis pas un sur dix ne pensera à des vocalises.

moi j'aurais répondu une meuf canon :edente: ou un :alcoolo:
C'est le propre du barbare de détruire ce qu'il ne peut comprendre.
Arthur Charles Clarke
http://chercheurdechouette.free.fr
chevechercher
Dryade
Messages : 1280
Enregistré le : 03.06.2017
Re: Un canon ? Messagepar chevechercher » 08 juin 2017 à 14:28
Je ne comprend pas le sens de ta remarque, Delphinus...

delphinus a écrit :l'important c'est qu'ils jouent. (ils ne chantent pas !)


Je n'ai jamais dit qu'ils chantaient, et le canon musical ne se préoccupe pas de savoir si les "voix" sont chantées ou jouées par des instruments, là n'est pas le problème. La plupart des canons de Bach, par exemple, ne sont pas fait pour être chantés. Et le canon est une technique d'harmonie, ce n'est ni un genre musical comme le jazz, ni un type d'œuvre défini par le contexte dans lequel elle est jouée, comme l'aubade. Si l'important est qu'ils jouent, et on pourrait rajouter, qu'ils jouent ensemble, alors cela devrait en effet nous orienter vers les questions d'harmonie, et le contrepoint, dont le canon n'est qu'une forme évoluée.

delphinus a écrit :désolé mais "canon" n'a pas de rapport avec quelque instrument de musique que ce soit.


Pachelbel doit se retourner dans sa tombe, lui qui a écrit un Canon pour trois violons et basse... Et ce n'est qu'un exemple.

delphinus a écrit :fais l'expérience suivante : demande à 10 de tes amis ce que le terme "canon" signifie pour eux, à mon avis pas un sur dix ne pensera à des vocalises.


Deux contre-arguments :

1/ Fais l'expérience suivante : demande à 10 de tes amis où se cache la chouette... à mon avis pas un sur dix ne te donnera la bonne réponse. Nan mais franchement, quel rapport entre une chasse au trésor et l'opinion populaire ?

2/ Tu prends les choses à l'envers... ce n'est pas le mot "canon" qui doit nous faire penser à la musique, mais le contraire. "canon" est l'arrivée, pas le départ !
Avatar de l’utilisateur
delphinus
Hulotte
Messages : 7306
Enregistré le : 06.01.2008
Localisation : Terres de Lumière
Contact :
Re: Un canon ? Messagepar delphinus » 08 juin 2017 à 15:40
la chouette n'est pas un jeu de devinettes, ton canon se résume à cela.

Pachelbel mdr drôle de culture générale, tu connais les Rolling Stones ?

QUESTION No 13 du 09/05/2000
------------------------------------
TITRE : 580 (3)
------------------------------------
EN 580, DOIS-JE DECOUVRIR CE QUE JOUENT LES MUSICIENS ? MERCI - ALAIN
------------------------------------
NON. ILS JOUENT
!... AMITIES -- MAX


QUESTION No 49 du 26/10/2000
------------------------------------
TITRE : DEDALE 1 -580-
------------------------------------
cE QUE JOUENT LES MUSICIENS EST-IL IMPOR TANT ? deDALE
------------------------------------
TOUT CE QUE JE PEUX DIRE, C'EST QU'ILS JOUENT... AMITIES -- MAX

QUESTION No 5 du 13/04/2000
------------------------------------
TITRE : USICIENS
------------------------------------
LES MUSICIENS FORMENT-ILS UNE FANFARE? MERCI
------------------------------------
CELA N'EST EN SOI PAS IMPORTANT. ILS JOUENT, C'EST TOUT... AMITIES -- MAX

etc... etc...

Chevechercher a écrit :Deux contre-arguments :

1/ Fais l'expérience suivante : demande à 10 de tes amis où se cache la chouette... à mon avis pas un sur dix ne te donnera la bonne réponse. Nan mais franchement, quel rapport entre une chasse au trésor et l'opinion populaire ?

2/ Tu prends les choses à l'envers... ce n'est pas le mot "canon" qui doit nous faire penser à la musique, mais le contraire. "canon" est l'arrivée, pas le départ !


1) argument rejeté et pour cause
2) si je comprends ta démarche qui me rappelle un jeu (Pictionary) où il fallait deviner un truc avec des dessins, hé bien un coeur pourrait nous faire penser à hémorroïdes
C'est le propre du barbare de détruire ce qu'il ne peut comprendre.
Arthur Charles Clarke
http://chercheurdechouette.free.fr
chevechercher
Dryade
Messages : 1280
Enregistré le : 03.06.2017
Re: Un canon ? Messagepar chevechercher » 08 juin 2017 à 16:13
... nan je ne vais pas répondre à Delphinus, ça n'en vaut pas la peine.
vifsorbier
Lapone
Messages : 999
Enregistré le : 14.01.2012
Localisation : Ailleurs
Re: Un canon ? Messagepar vifsorbier » 08 juin 2017 à 17:08
delphinus a écrit :désolé mais "canon" n'a pas de rapport avec quelque instrument de musique que ce soit.


Puisque tu prends le Larousse pour référence.

Larousse
http://www.larousse.fr/encyclopedie/mus ... non/166584
Genre polyphonique caractérisé par la similitude des voix qui se reproduisent l'une l'autre avec un décalage dans le temps. Genre polyphonique caractérisé par la similitude des voix qui se reproduisent l'une l'autre avec un décalage dans le temps.


Je n'aurais pas du employer la formule "culture de base". C'est abusif. "culture courante" aurait été plus appropriée, tout le monde n'ecoutant pas de musique classique ou n'ayant pas des bases de chorale. Mais en musique classique le canon de Pachelbel est un "tube".
Avatar de l’utilisateur
delphinus
Hulotte
Messages : 7306
Enregistré le : 06.01.2008
Localisation : Terres de Lumière
Contact :
Re: Un canon ? Messagepar delphinus » 08 juin 2017 à 17:26
vifsorbier a écrit :..Les pistes que proposent Chevechercher me paraissent très pointues, trop pour moi. ...

bien évidemment, d'une façon générale dans les énigmes c'est Max qui introduit l'élément final qui devra faire l'objet d'une recherche pointue sur cet élément.

c'est le cas par exemple de AL-MAR et FIBULE DE PRENESTE, ces 2 termes m'étaient inconnus et c'est le fait de la recherche documentaire sur ces 2 points qui permettra d'associer les chiffres arabes aux lettres latines.

inversement, quand nous avons à utiliser dans un futur proche en 580 l'ordinalité A0, c'est à nous de trouver que les 7 notes de musique donnent un total de 143, qu'il y a 143 caractères dans la 580 et que l'énigme nous oriente vers un palindrome, l'astuce sera alors de trouver le point commun de ces 3 éléments.
la 580 utilisant des fréquences, nous y associons la notion de mesure, une note correspondant à une certaine longueur exprimée en mètres ou sous-multiples.
C'est le propre du barbare de détruire ce qu'il ne peut comprendre.
Arthur Charles Clarke
http://chercheurdechouette.free.fr
Avatar de l’utilisateur
tanacl
Dryade
Messages : 1226
Enregistré le : 05.06.2014
Re: Un canon ? Messagepar tanacl » 08 juin 2017 à 18:11
L'important, c'est qu'ils jouent. Certes, ce sont des musiciens, mais doit-on les comprendre exclusivement sous cet angle musical ?

Ils pourraient jouer par exemple comme le panneton dans la serrure, pour actionner le pêne ; et d'une façon générale "faire jouer" deux pièces d'un mécanisme ; ou trois...

AM(H)A tanacl
Timy
Hulotte
Messages : 1830
Enregistré le : 13.09.2008
Re: Un canon ? Messagepar Timy » 08 juin 2017 à 18:54
@ Chevechercher

Beaucoup de choses à dire...

1/ Principe de simplicité ?
Comme le pointe Vifsorbier, tes recherches sont très pointues. Mais, jusqu'alors, tu n'as pas fourni de solution alternative à la 580 basée dessus. Alors où est le problème ?
Faire des recherches pointues n'est pas interdit. Déjà, le pseudo principe de facilité, que Max accorde à ses énigmes, doit être relativisé. Ensuite, que les solutions soient simples et logiques, n'empêche pas de devoir balayer large dans un domaine de compétence afin "d'en tirer la substantifique moelle", comme dit l'autre. Cette matière utile, malheureusement, tu ne peux la connaitre par avance.

2/ Charles IX ?
Où ça ?

3/ Bach
Pourquoi pas ? J'ai longtemps travaillé dessus. Il s'agit d'un musicien qui devint aveugle (titre de la 580), dont le nom signifie "ruisseau" (IS et référence éventuelle à un cours d'eau en 470, que l'on pourrait remonter donc à contresens) et, justement, le H de la fin de son nom.
Mais pourquoi vouloir faire du H un La en ce cas ?
En notation musicale germanique (quasi identique à l'anglo-saxonne), le H est une note et c'est le SI. Le B est, quant à lui, le Si bémol. Détail amusant, Bach signait ses partitions en notes germaniques B A C H.

4/ Musique Maestro
Lorsque tu vas vouloir donner un sens au thème musical de la 580, avec une solution éclairante, tu vas, en effet, te heurter à une grosse brouette de madits serinant "ce que jouent les musicos n'a pas d'importance", "peut importe ce qu'ils jouent, ils jouent !", etc. etc. ...
Oui mais voila, les musicos jouent quoi ? Ils jouent les notes dessinées sur le visuel. C'est à dire des notes anglo-saxonnes. Par extension, ils jouent aussi les notes de musique que l'on va retrouver dans les dix villes, solution intermédiaire de l'énigme (à l'instar de "A Roncevaux").
Or, tu peux retourner dans tous les sens les 31 notes de musique (de mémoire) composant les dix villes, tu n'en feras pas le tube de l'été 2017 (en tout cas moi j'ai essayé en vain et je ne suis pas le seul).
Ce qu'ils jouent en 580 pourrait même être qualifié de cacophonie sans queue ni tête.
Ceci ne signifie en rien qu'il n'y a pas une musique qui illustre l'énigme. Je parle "d'illustrer" car ce n'est pas forcément la solution après raffinage mais peut être un indice ou un moyen pour y parvenir.

Un exemple inspiré par le blog de Marvinclay, qui n'est pas ma solution mais qui est très parlant :
Imaginons que le texte de la 580 nous permette de trouver "Bon Roi". On pourrait penser au très Maxien bon roi René mais, dans le contexte musical, on peut aussi penser au "bon roi Dagobert". Le roi du contresens avec sa culotte à l'envers. La solution ne serait pas forcément la comptine, ce pourrait même être Saint Eloi en lieu et place de Dagobert.
En tout cas, les 31 notes jouées par les musiciens seront inutiles pour Dagobert et on ne peut pas considérer qu'un orchestre de jazz ou d'opéra joue une comptine révolutionnaire. Pourtant combien de chouetteurs iront au bout de cette idée après lecture de certains madits.

A contrario, une hypothèse basée sur l'orchestre du Titanic (figurée alors par les trois musiciens) est plus difficile à tenir car l'on sait ce qu'ils ont joué juste avant le naufrage.

Bref, va au bout de tes idées, essaye de construire une solution et, après, seulement après, confronte-la aux madits.

@+
chevechercher
Dryade
Messages : 1280
Enregistré le : 03.06.2017
Re: Un canon ? Messagepar chevechercher » 08 juin 2017 à 20:20
Merci Timy pour ces conseils et commentaires.

Timy a écrit :1/ Principe de simplicité ?
Comme le pointe Vifsorbier, tes recherches sont très pointues. Mais, jusqu'alors, tu n'as pas fourni de solution alternative à la 580 basée dessus. Alors où est le problème ?
Faire des recherches pointues n'est pas interdit. Déjà, le pseudo principe de facilité, que Max accorde à ses énigmes, doit être relativisé. Ensuite, que les solutions soient simples et logiques, n'empêche pas de devoir balayer large dans un domaine de compétence afin "d'en tirer la substantifique moelle", comme dit l'autre. Cette matière utile, malheureusement, tu ne peux la connaitre par avance.


Personnellement je ne trouve pas ça très pointu. En tout cas ça m'effraie moins que certaines choses que j'ai pu voir dans les solutions du Tresor d'Orval (Triboulet et X+1 → Francois 1er, 14:15 et X+1 → 1516, 1516 + l'année commence au printemps → 1517, 1517 + François 1er → voyage, voyage → triangle englobant les villes → centre du triangle, etc). Au niveau cumul d'hypothèses et recherches bibliographiques sérieuses, ça me semble d'un autre niveau que de penser aux canons musicaux !

Quant à la raison pour laquelle cette hypothèse n'a encore rien donné ça peut être 1/ parce que je n'ai pas encore de solution pour la 470, il me manque donc peut-être la clef de passage qui me permettrait de cibler les recherches, 2/ cette hypothèse est récente pour moi, je n'ai pas encore beaucoup bossé dessus.

Timy a écrit :2/ Charles IX ?
Où ça ?


C'est une autre hypothèse que j'ai faite, ainsi que d'autres avant moi, il me semble. L'idée c'est qu'en 470 on A Charlemagne (soit Charles 1er) via Roland, et Charles VII via Jacques Cœur (visé par la flèche). Ce qui donne une piste sur les "rois Charles". D'où découlent plusieurs pistes comme les villes de Charleroi en Belgique ou Charleville près de l'axe Roncevaux - Bourges. Comme il y a autant de Rois Charles que d'éléments dans la charade, on peut aussi considérer la liste de tous les rois de France nommés Charles. En 580, on a une liste de villes qui tourne autour du centre de la France, ce qui m'évoque un Tour de France, hypothèse également suggérée par le fait que Max ait choisi de donner des indications supplémentaires avec le Tour de France sur France Inter. Or, Charles IX a réalisé un grand Tour de France qui passe deux fois par la ville de Sens... mais c'est une piste que j'ai abandonnée faute de pouvoir la mener plus loin.

Timy a écrit :3/ Bach
Pourquoi pas ? J'ai longtemps travaillé dessus. Il s'agit d'un musicien qui devint aveugle (titre de la 580), dont le nom signifie "ruisseau" (IS et référence éventuelle à un cours d'eau en 470, que l'on pourrait remonter donc à contresens) et, justement, le H de la fin de son nom.
Mais pourquoi vouloir faire du H un La en ce cas ?
En notation musicale germanique (quasi identique à l'anglo-saxonne), le H est une note et c'est le SI. Le B est, quant à lui, le Si bémol. Détail amusant, Bach signait ses partitions en notes germaniques B A C H.


À moi la faute ! J'ai dit La mais je pensais Si.

Timy a écrit :Par extension, ils jouent aussi les notes de musique que l'on va retrouver dans les dix villes, solution intermédiaire de l'énigme (à l'instar de "A Roncevaux").


Étant donné La difficulté de trouver 10 villes suffisamment grosses pour être sur la carte de France, qui, placées dans l'ordre alphabétique forment une figure qui tourne autour du centre de la France, je pense que les possibilités de décryptages supplémentaires utilisant les noms des villes sont très réduites. Je pense donc que leur utilisation, s'il y en a une dans cette énigme, est d'ordre géométrique, avec une construction qui est peu sensible au choix des villes, par exemple parce qu'elle ne repose que sur certaines d'entre elles. Le triangle réalisé à partir des villes du voyage de Francois 1er dans le Tresor d'Orval me semble être l'illustration parfaite de ce procédé, mais il y a d'autres possibilités.

Timy a écrit :Bref, va au bout de tes idées, essaye de construire une solution et, après, seulement après, confronte-les aux madits.


Ça c'est un très bon conseil que je compte bien suivre :-)
Avatar de l’utilisateur
Archimede
Hulotte
Messages : 2625
Enregistré le : 25.03.2011
Re: Un canon ? Messagepar Archimede » 08 juin 2017 à 22:58
C'est pas bon, vous travaillez sur les mauvais sujets, en 470 c'est Roland et Cie qui se dévoile le plus vite, c'est une autoroute ce truc.

Roland, Charlemagne, Rcx et compagnie ne représentent même pas 2 % de la 470, et en plus ce ne sont que des éléments de niveaux ultérieurs, il est donc impossible de progresser immédiatement avec eux car en réalité ils cachent le bon premier jeu.

Tout ce qui est trop visible dans le jeu concerne en réalité la fin du jeu, et les premiers niveaux sont cachés sous cette couche.
Suis pas loin de panser celui auquel je pense. Oh là, tout doux...
Ma voiture est garée en bas.
Mon volatile est gavé en basilique.

Retourner vers « 580 »

Qui est en ligne

Utilisateurs enregistrés : Bing [Bot], Bouba