Ballon d'Alsace

Discussions au fil de l'eau sur la 600
Groseille
Chevêchette
Messages : 36
Enregistré le : 19.07.2017
Ballon d'Alsace Messagepar Groseille » 17 déc. 2018 à 17:29
Bonjour,


Je vous livre ici les éléments qui me conduisent à penser que la clef est le Ballon d'Alsace.

J'obtiens en 600 la phrase sibyline suivante "LA CLEF SE CACHE SUR UN NAVIRE NOIR PERCHE".


Pour ne pas m'égarer, je cherche un NNP qui parle à l'inconscient collectif. J'en retiens trois :

• Le Hollandais Volant (noir et perché pour des raisons évidentes, oeuvre musicale de Richard Wagner)

• L'Arche de Noé (perché au sommet du mont Ararat, noir du fait du bitume qui le recouvre)

• La machine volante du roman "Robur le conquérant" de Jules Verne

• Les premiers aérostats, dont les nacelles prenaient souvent la forme d’une coque de bateau


Cela semble peu satisfaisant car le chercheur peut s'égarer sur une multitude de NNP potentiels.

Je pense alors que ce décryptage doit en cacher un autre : je trouve NIEPCE. "LA CLEF SE CACHE SUR NIEPCE". Difficile d'imaginer qu'une clef puisse se cacher sur un personnage, je cherche donc un lien entre Niepce et les NNP précités.

Il se trouve que le siège de Paris (1870-1871) a vu l'utilisation de plusieurs aérostats pour le transport de courriers au delà des lignes ennemies. "Le Niepce" était l’un d’entre eux. Utilisés de nuit pour plus de furtivité, la surface de ces ballons était noire.

Le ballon serait la clef qui se cache (à cause du surcodage) sur "Le Niepce", un aérostat.


Plusieurs éléments semblent indiquer la prise en compte du ballon :

• "B" et "arc-en-ciel" donnent "barque en ciel"(en référence à la forme des premières nacelles de ballon)

• Le visuel de la 600 n’est pas sans rappeler le ballon utilisé par les frères Montgolfier en 1783 lors du premier vol habité en montgolfière

• "Les ténèbres resplendissent" me fait penser au siècle des Lumières, à ses inventions et à la fin de l’obscurantisme. Où bien serait-ce une référence au livre "Post tenebra lux" écrit par Isidore Niepce, en hommage à son père Nicéphore Niepce ?

• En 530 le corps du coq a une forme de verre, un ballon, reposant sur ce qui semble être la ligne bleue des Vosges. Or il existe cinq ballons dans le massif vosgien (Ballon d’Alsace, Grand Ballon, Petit Ballon, Ballon Saint-Antoine, Ballon de Servance)

• Le ballon est un aéroNEF

À supposer qu’il faille s’intéresser à l’un de ces sommet. Un problème se pose alors : lequel retenir ?

Dans l'hypothèse d'une correspondance "item des charades - indices pour les énigmes" (cf. mon précédent post https://les-sans-hulotte.net/forum/viewtopic.php?f=5&t=10013) je retiens que "Mon Sixième, aux limites de l'ETERNITE se cache" peut être rapproché de la phrase décryptée.

Je considère que l'éternité n'a pour seules limites que l'infini : 8 <-----ETERNITE-----> 8.

88, soit le département des Vosges. On ne trouve aux limites de ce département (à sa frontière) que les ballons d’Alsace et de Servance, mais seul le Ballon d’Alsace figure sur la 989.

88 c’est aussi le numéro atomique du radium, de symbole Ra, dont l’émanation produit de l’hélium (utilisé en aérostation, rencontré précédemment avec la rime en "H" en 530) et qui a la particularité de briller dans le noir. "Les ténèbres resplendissent".


En définitive, la clef serait le Ballon d’alsace et le NNP "Le Niepce", un aérostat.

Pour ma part le Ballon d'Alsace se voit confirmé par la suite.

Pardon si j’ai manqué de clarté, j’espère que ces éléments pourront vous être d'une quelconque utilité.


Cordialement,

Groseille
james
Chevêchette
Messages : 0
Enregistré le : 20.01.2017
Re: Ballon d'Alsace Messagepar james » 17 déc. 2018 à 22:41
C'est une piste qui ne manque pas de charme, et tout cas une belle utilisation de la clé NIEPCE. Je ne connaissais pas le livre écrit par Isidore Niepce en hommage à l'oeuvre de son père, un détail qui à lui seul rend cette piste intéressante. On le trouve d'ailleurs à la lecture sur internet. Je sais que d'autres sont très attachés à la ligne bleue des Vosges, je pense que ton post ne manquera pas de les intéresser.
Totus mundus agit histrionem
Don Luis
Hulotte
Messages : 12512
Enregistré le : 02.10.2007
Re: Ballon d'Alsace Messagepar Don Luis » 17 déc. 2018 à 23:25
Le Grand Ballon d'Alsace est effectivement présent dans la 600 : il suffit de relever la dernière lettre de chacune des 4 lignes encore codées : B E C E = 1 4 2 4, altitude du Ballon.

Bien sûr, on va objecter que l'imprimeur ayant pris l'initiative mal venue de disposer le texte codé sur 3 lignes dans la première édition, MV a affirmé que le découpage par lignes n'était pas important (tout en jugeant apparemment nécessaire de rétablir le découpage sur 4 lignes dès la deuxième édition).

Mais ce n'est effectivement pas important, car il y a d'autres moyens de trouver la même chose ailleurs que dans la 600. En effet, BECE, c'est aussi les lettres de BEC dans l'ordre où elles apparaissent dans les deux charades :

- Mon premier 530 = B
- Mon Sixième 530 = E
- Mon sixième 470 = C
- Mon septième 470 = E

Je suis d'accord aussi avec l'idée que la 600 a pour thème les progrès technologiques liés au siècle des Lumières, qu'il s'agisse des expériences des frères Montgolfier pour ce qui concerne l'air, ou des expérimentations des frères Niepce et de Jouffroy d'Abbans pour ce qui concerne l'eau (thème de l'air et de l'eau, introduit dans la 470).

Et je continue de penser que la masse jaune orangée derrière la clef du visuel évoque un aérostat. Du reste, si la main tenant la clef évoque un palmipède vu de face, c'est peut-être aussi parce qu'un canard a fait partie des animaux placés dans la nacelle des premiers essais de montgolfière.
Mieux vaut tenter de raisonner juste que vouloir juste avoir raison
menba73
Epervière
Messages : 547
Enregistré le : 19.12.2015
Re: Ballon d'Alsace Messagepar menba73 » 18 déc. 2018 à 01:51
Il se trouve que le siège de Paris (1870-1871) a vu l'utilisation de plusieurs aérostats pour le transport de courriers au delà des lignes ennemies. "Le Niepce" était l’un d’entre eux. Utilisés de nuit pour plus de furtivité, la surface de ces ballons était noire.

Le ballon serait la clef qui se cache (à cause du surcodage) sur "Le Niepce", un aérostat.


En philatélie les lettres affranchies transportées par ballon pendant le siège de Paris, sont très recherchées car rares.
Les philatélistes les nomment " ballons montés". Chaque envoi de ce type a été tracé, c'est le cas pour le Niepce comme pour d'autres ballons.

Numéro : 29, Départ 12-11-1870, Le Niepce Aéronaute : Pagano, Arrivée : Coole, près de Vitry-le-François (Marne).
Don Luis
Hulotte
Messages : 12512
Enregistré le : 02.10.2007
Re: Ballon d'Alsace Messagepar Don Luis » 18 déc. 2018 à 10:35
C'est intéressant !

J'ai un peu de mal à assimiler un aérostat à un "navire", mais bon ce peut être une image. Idem pour "perché", un adjectif qui me semble impliquer l'existence d'un support (perchoir). Certains ballons étaient utilisés "captifs" (en position fixe) à des fins d'observation militaire : dans ce cas, l'observateur pourrait être considéré comme "perché"...

Cela dit, il y a eu aussi des expériences visant à doter un ballon de rames… Selon le Quid, tel était le cas du Gustave, qui a été aussi le premier ballon ayant une passagère. Le plus curieux est que cette première femme de l'histoire de l'aérostation, Elisabeth Tible, était une chanteuse d'opéra. (Il faut espérer que, si elle a chanté, avant de grimper dans le ballon devant le roi de Suède, elle n'a pas fait de canard !)

https://fr.wikipedia.org/wiki/Élisabeth_Tible

Et puis, bien sûr, il ne faut pas oublier Nadar (le canard sans tête) qui a conjugué photographie et aérostation. Ni Jules Vernes.

Voir aussi :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_ ... érostation

Hors-Sujet
Mieux vaut tenter de raisonner juste que vouloir juste avoir raison
Groseille
Chevêchette
Messages : 36
Enregistré le : 19.07.2017
Re: Ballon d'Alsace Messagepar Groseille » 18 déc. 2018 à 12:07
Pour illustrer le propos :


Image


Image


Le ballon utilisé par les frères Montgolfier en 1783 lors du premier vol habité en montgolfière (possible représentation du visuel) :


Image


Quelques jours après a lieu le premier vol d'un ballon à gaz :


Image


À noter qu'il existe dans l'histoire de l'aérostation des aérostats ayant reçu des noms tels que "Le Céleste", "Le Zénith", "Le Neptune", ou encore "L'Aigle".
Don Luis
Hulotte
Messages : 12512
Enregistré le : 02.10.2007
Re: Ballon d'Alsace Messagepar Don Luis » 20 déc. 2018 à 19:26
Don Luis a écrit :Cela dit, il y a eu aussi des expériences visant à doter un ballon de rames… Selon le Quid, tel était le cas du Gustave, qui a été aussi le premier ballon ayant une passagère. Le plus curieux est que cette première femme de l'histoire de l'aérostation, Elisabeth Tible, était une chanteuse d'opéra. (Il faut espérer que, si elle a chanté, avant de grimper dans le ballon devant le roi de Suède, elle n'a pas fait de canard !)

https://fr.wikipedia.org/wiki/Élisabeth_Tible


J'ai parlé de canard pour rire, mais à bien y penser, la clef du visuel est tenue par une main dont la forme évoque un canard. Ce pourrait être (entre autres) une façon de suggérer une "fausse note". Et la vérité (la lapalissade, autrement dit, le Rot13) la transformerait en vraie clef (FA => SN ou UT => HG) :

Il n'y a qu'une seule vérité et il FA/UT la trouver !
Mieux vaut tenter de raisonner juste que vouloir juste avoir raison
menba73
Epervière
Messages : 547
Enregistré le : 19.12.2015
Re: Ballon d'Alsace Messagepar menba73 » 20 déc. 2018 à 20:53
Don Luis a écrit :
Don Luis a écrit :Cela dit, il y a eu aussi des expériences visant à doter un ballon de rames… Selon le Quid, tel était le cas du Gustave, qui a été aussi le premier ballon ayant une passagère. Le plus curieux est que cette première femme de l'histoire de l'aérostation, Elisabeth Tible, était une chanteuse d'opéra. (Il faut espérer que, si elle a chanté, avant de grimper dans le ballon devant le roi de Suède, elle n'a pas fait de canard !)

https://fr.wikipedia.org/wiki/Élisabeth_Tible


J'ai parlé de canard pour rire, mais à bien y penser, la clef du visuel est tenue par une main dont la forme évoque un canard. Ce pourrait être (entre autres) une façon de suggérer une "fausse note". Et la vérité (la lapalissade, autrement dit, le Rot13) la transformerait en vraie clef (FA => SN ou UT => HG) :

Il n'y a qu'une seule vérité et il FA/UT la trouver !


Qu'il y est une vérité à trouver en Fa - Ut ne fait aucun doute. J'irai même plus loin, tout ce que permet de prendre en compte le rot 13 ou demi-alphabet a une incidence
Groseille
Chevêchette
Messages : 36
Enregistré le : 19.07.2017
Re: Ballon d'Alsace Messagepar Groseille » 20 déc. 2018 à 21:20
menba73 a écrit :J'irai même plus loin, tout ce que permet de prendre en compte le rot 13 ou demi-alphabet a une incidence


Je considère pour ma part que l'item "Mon Sixième vaut cent" tend à indiquer la prise en considération du code rot au sein de cette énigme.

En effet, "Rhô", ancêtre de la lettre R de notre alphabet latin, vaut 100 en numérotation grecque.

Du reste, NA-VI-RE signale l'utilisation du rot 13, et de toutes les possibilités qu'il offre.

(Au passage, merci pour vos retours).
menba73
Epervière
Messages : 547
Enregistré le : 19.12.2015
Re: Ballon d'Alsace Messagepar menba73 » 20 déc. 2018 à 21:39
Groseille a écrit :
menba73 a écrit :J'irai même plus loin, tout ce que permet de prendre en compte le rot 13 ou demi-alphabet a une incidence


Je considère pour ma part que l'item "Mon Sixième vaut cent" tend à indiquer la prise en considération du code rot au sein de cette énigme.

En effet, "Rhô", ancêtre de la lettre R de notre alphabet latin, vaut 100 en numérotation grecque.

Du reste, NA-VI-RE signale l'utilisation du rot 13, et de toutes les possibilités qu'il offre.

(Au passage, merci pour vos retours).


Y compris le rapport Ars Nef = Ré que j'ai considéré comme partie négligeable pendant longtemps ! Alors que pourtant le clocher de l'église d'Ars-en-Ré incite au questionnement.
Groseille
Chevêchette
Messages : 36
Enregistré le : 19.07.2017
Re: Ballon d'Alsace Messagepar Groseille » 20 déc. 2018 à 21:48
menba73 a écrit :Y compris le rapport Ars Nef = Ré que j'ai considéré comme partie négligeable pendant longtemps ! Alors que pourtant le clocher de l'église d'Ars-en-Ré incite au questionnement.


L'Île de Ré, surnommée "Ré la blanche", située en "mer des Ténèbres" (ancien nom de l'océan Atlantique).

De quoi faire resplendir les ténèbres ?
Avatar de l’utilisateur
marvinclay
Epervière
Messages : 426
Enregistré le : 06.09.2007
Localisation : Rouen
Contact :
Re: Ballon d'Alsace Messagepar marvinclay » 29 déc. 2018 à 17:20
• "Les ténèbres resplendissent" me fait penser au siècle des Lumières, à ses inventions et à la fin de l’obscurantisme. Où bien serait-ce une référence au livre "Post tenebra lux" écrit par Isidore Niepce, en hommage à son père Nicéphore Niepce ?


J'ignorais ce lien entre Niepce et Post Tenebras lux.
J'avais pourtant consacré un article à la ville de Genève dont la devise est Post Tenebras Lux.
Mine de rien, cette constatation redéfinit complètement la lecture de la 600.
Non qu'elle remette en cause le décodage de Grillon mais par contre elle éclaire la solution Niepce sous un jour nouveau.
Si certains chercheurs n'adhèrent pas à ce décodage, la majorité de ceux qui l'intègrent considèrent qu'il désigne l'inventeur de la photographie : Nicéphore NIEPCE.
Le titre même de la 600 va dans le sens d'une interprétation photographique qui valide Nicéphore Niepce.
Cependant, il me semble évident maintenant que si "les ténèbres resplendissent" sont bien une référence à Post Tenebras Lux, elles désignent moins l'inventeur de la photographie que l'auteur de l'ouvrage Post Tenebras Lux : NIEPCE ...
ISIDORE NIEPCE !

Les choses deviennent alors beaucoup plus claires car la principale valeur ajoutée du fils par rapport à son père, c'est : son prénom.
Ce prénom, il devrait nous interpeller dans le contexte d'une énigme 600 située entre deux énigmes musicales.
Il est en effet composé de 3 notes de musique : I/SI/DO/RE

Reste à l'interpréter et comment ne pas remarquer que le titre de l'énigme suivante incite à un remplacement de DO par UT ce qui nous donne : I SI UT RE

A présent, déplaçons le I vers la droite en incrémentant d'une lettre à chaque déplacement.
I --> JKLMNO --> P
I SI UT RE --> SI UT RE P

Il ne reste plus qu'à appliquer le titre de l'énigme précédente en prenant le contresens :
SIUTREP ---> PERTUIS

Ce qui est amusant, c'est que cette solution rentre en résonance avec l'article récent où j'évoque ... le ballon d'Alsace.
https://marvinclay.blogspot.com/2018/10 ... n-560.html
Amicalement,
Marvinclay

http://marvinclay.blogspot.com
chevechercher
Dryade
Messages : 1284
Enregistré le : 03.06.2017
Re: Ballon d'Alsace Messagepar chevechercher » 29 déc. 2018 à 17:34
Honnêtement, ça ressemble plus au résultat de quelqu'un qui aurait déjà trouvé PERTUIS et remarqué que lu à l'envers ça permet de trouver trois notes et un P, et qui arrive à rattacher Isidore à ce résultat déjà obtenu. En tant que décryptage direct en 600 ça ne me convainc pas. Mais ça pourrait éventuellement être une confirmation de Pertuis obtenu d'une autre façon plus tard.

Sinon, ces trois notes si do ré sont dans l'ordre et correspondent à l'ordre donné dans la 580 : B C D.

Maintenant, je dis ça, mais je fais partie de ceux qui ont Niepce sans vraiment s'intéresser au personnage, me concentrant surtout sur son prénom. De ce point de vue, le prénom du fils ("don d'isis") m'intéresse peu. À part à remarquer que Isis = sisi à l'envers = BB = bébé, normal pour Isis.
menba73
Epervière
Messages : 547
Enregistré le : 19.12.2015
Re: Ballon d'Alsace Messagepar menba73 » 29 déc. 2018 à 18:41
Groseille a écrit :
menba73 a écrit :Y compris le rapport Ars Nef = Ré que j'ai considéré comme partie négligeable pendant longtemps ! Alors que pourtant le clocher de l'église d'Ars-en-Ré incite au questionnement.



Salut Groseille,

Ré la blanche c'est la piste de Zarquos, j'avoue que pendant longtemps j'ai cru que le clocher particulier d'Ars en Ré entretenait un rapport étroit avec les aiguilles noire et blanche de la boussole.

Je te donne une partie de ma solution actuelle. les sites de Larédo - Ars-en-Ré - Angers sont alignés. Il y a mieux :
Eu - Solesmes - Angers - Ars.

Larédo n'est plus dans l'alignement, il a une autre raison d'être. Forbach - Laredo est perpendiculaire à Gérardmer - Etain - Carignan. Chacun des côtés du triangle rectangle possède une perpendiculaire bien repérable. L'hypothénuse restant Bourges - Gérardmer. C'est la figure de base...
Modifié en dernier par menba73 le 29 déc. 2018 à 19:16, modifié 1 fois.
menba73
Epervière
Messages : 547
Enregistré le : 19.12.2015
Re: Ballon d'Alsace Messagepar menba73 » 29 déc. 2018 à 18:48
Salut Marvin,

J'avais pourtant consacré un article à la ville de Genève dont la devise est Post Tenebras Lux.

Cela ne m'avait pas échappé, je fais le rapport avec la Roche-sur -Foron, ancienne possession des comtes de Genèves et première ville électrifiée d'Europe (la lumière de la 780 - 470 ?)
Don Luis
Hulotte
Messages : 12512
Enregistré le : 02.10.2007
Re: Ballon d'Alsace Messagepar Don Luis » 29 déc. 2018 à 18:52
Et pourtant, je pense qu'il y a une bien meilleure piste des ténèbres, qui permet de résoudre vraiment le texte de la 600. Souvent, les chercheurs restent bloqués parce qu'ils ont une piste "chouchou", qu'ils ne remettraient en question pour rien au monde.


Hors-Sujet
Mieux vaut tenter de raisonner juste que vouloir juste avoir raison
menba73
Epervière
Messages : 547
Enregistré le : 19.12.2015
Re: Ballon d'Alsace Messagepar menba73 » 29 déc. 2018 à 19:12
Don Luis a écrit :Et pourtant, je pense qu'il y a une bien meilleure piste des ténèbres, qui permet de résoudre vraiment le texte de la 600. Souvent, les chercheurs restent bloqués parce qu'ils ont une piste "chouchou", qu'ils ne remettraient en question pour rien au monde.


Hors-Sujet


Salut Don-Luis, l'un n'empêche pas l'autre. En dehors de la piste de tintin (le secret de la Licorne) je ne vois pas ce à quoi tu fais allusion...
Groseille
Chevêchette
Messages : 36
Enregistré le : 19.07.2017
Re: Ballon d'Alsace Messagepar Groseille » 29 déc. 2018 à 19:21
marvinclay a écrit :
• "Les ténèbres resplendissent" me fait penser au siècle des Lumières, à ses inventions et à la fin de l’obscurantisme. Où bien serait-ce une référence au livre "Post tenebra lux" écrit par Isidore Niepce, en hommage à son père Nicéphore Niepce ?


J'ignorais ce lien entre Niepce et Post Tenebras lux.
J'avais pourtant consacré un article à la ville de Genève dont la devise est Post Tenebras Lux.
Mine de rien, cette constatation redéfinit complètement la lecture de la 600.
Non qu'elle remette en cause le décodage de Grillon mais par contre elle éclaire la solution Niepce sous un jour nouveau.
Si certains chercheurs n'adhèrent pas à ce décodage, la majorité de ceux qui l'intègrent considèrent qu'il désigne l'inventeur de la photographie : Nicéphore NIEPCE.
Le titre même de la 600 va dans le sens d'une interprétation photographique qui valide Nicéphore Niepce.
Cependant, il me semble évident maintenant que si "les ténèbres resplendissent" sont bien une référence à Post Tenebras Lux, elles désignent moins l'inventeur de la photographie que l'auteur de l'ouvrage Post Tenebras Lux : NIEPCE ...
ISIDORE NIEPCE !

Les choses deviennent alors beaucoup plus claires car la principale valeur ajoutée du fils par rapport à son père, c'est : son prénom.
Ce prénom, il devrait nous interpeller dans le contexte d'une énigme 600 située entre deux énigmes musicales.
Il est en effet composé de 3 notes de musique : I/SI/DO/RE

Reste à l'interpréter et comment ne pas remarquer que le titre de l'énigme suivante incite à un remplacement de DO par UT ce qui nous donne : I SI UT RE

A présent, déplaçons le I vers la droite en incrémentant d'une lettre à chaque déplacement.
I --> JKLMNO --> P
I SI UT RE --> SI UT RE P

Il ne reste plus qu'à appliquer le titre de l'énigme précédente en prenant le contresens :
SIUTREP ---> PERTUIS

Ce qui est amusant, c'est que cette solution rentre en résonance avec l'article récent où j'évoque ... le ballon d'Alsace.
https://marvinclay.blogspot.com/2018/10 ... n-560.html


Merci pour cette démonstration !

Le pertuis entre dans ma résolution de la 560. En effet le titre "Ad augusta per angusta" peut être traduit par "Vers les sommets par des chemins étroits".

Dans cette énigme je me dirige vers le Ballon d'Alsace (sommet) en passant par le pertuis Breton (chemin étroit, d'où je trace le TANPR), situé entre l'Île de Ré et La Faute-sur-Mer (la coquille -faute de typographie- du visuel ?).

À tous ceux qui ont dans leur jeu les formats de papier, sachez que la "coquille" en est un.
Groseille
Chevêchette
Messages : 36
Enregistré le : 19.07.2017
Re: Ballon d'Alsace Messagepar Groseille » 29 déc. 2018 à 19:25
menba73 a écrit :Salut Groseille,

Ré la blanche c'est la piste de Zarquos, j'avoue que pendant longtemps j'ai cru que le clocher particulier d'Ars en Ré entretenait un rapport étroit avec les aiguilles noire et blanche de la boussole.

Je te donne une partie de ma solution actuelle. les sites de Larédo - Ars-en-Ré - Angers sont alignés. Il y a mieux :
Eu - Solesmes - Angers - Ars.

Larédo n'est plus dans l'alignement, il a une autre raison d'être. Forbach - Laredo est perpendiculaire à Gérardmer - Etain - Carignan. Chacun des côtés du triangle rectangle possède une perpendiculaire bien repérable. L'hypothénuse restant Bourges - Gérardmer. C'est la figure de base...


Merci du partage, je pense que c'est ainsi que nous arriverons à mettre un terme à cette chasse.
Avatar de l’utilisateur
Rachel
Hulotte
Messages : 9119
Enregistré le : 16.12.2007
Localisation : Aix en Provence
Re: Ballon d'Alsace Messagepar Rachel » 29 déc. 2018 à 19:38
A tous : rassurez-moi , tous les lieux que vous citez sont décryptés en amont ou seulement "lus" sur la carte au travers des alignements multiples et variés que vous faites ?
:pigepas: :pigepas:
Je crois bien être au sec...

Retourner vers « 600 »

Qui est en ligne

Utilisateurs enregistrés : Bing [Bot]