Petit jeu avec le feu

Discussions au fil de l'eau sur la 600
Don Luis
Hulotte
Messages : 12527
Enregistré le : 02.10.2007
Petit jeu avec le feu Messagepar Don Luis » 16 févr. 2017 à 19:25
A propos de la CLE SF, il y a une piste assez étonnante, c’est celle qui découle tout simplement de la traduction de CLE en Rot13, autrement dit PYR.

PYR est une racine grecque qui signifie FEU, et que Niepce a utilisée pour baptiser son PYR-EOLO-PHORE. EOLO se réfère à Eole le dieu du vent, et PHORE veut dire « qui porte » comme dans NicéPHORE (qui porte la victoire) :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Pyr%C3%A9olophore

Or, une nef encalminée, c’est une nef privée de vent.

D’autre part, le titre de la 560, « ad aUgusta per aNgusta » peut s’interpréter comme signifiant en filigrane « à U en passant par N ».

Une bonne façon de passer de NEF à UEF, c’est-à-dire FEU à contresens... Née clé SF en main ?

DL
Modifié en dernier par Don Luis le 16 févr. 2017 à 21:51, modifié 1 fois.
Mieux vaut tenter de raisonner juste que vouloir juste avoir raison
Avatar de l’utilisateur
Rachel
Hulotte
Messages : 9192
Enregistré le : 16.12.2007
Localisation : Aix en Provence
Re: Petit jeu avec le feu Messagepar Rachel » 16 févr. 2017 à 19:38
Don Luis a écrit :Une bonne façon de passer de NEF à NEU, c’est-à-dire FEU à contresens...
plutôt de NEF à UEF non ?
Je crois bien être au sec...
Hobby
Hulotte
Messages : 1856
Enregistré le : 14.09.2016
Re: Petit jeu avec le feu Messagepar Hobby » 16 févr. 2017 à 20:56
a U en passant par N...
Je me demande s'il n'y a pas sept lieux à trouver dans la 560. U - N = 7.
Venant de la 420, ce serait cohérent.

1/ Cherbourg
2/ Angleterre

pour la suite, on ne sera pas d'accord, certainement.
Don Luis
Hulotte
Messages : 12527
Enregistré le : 02.10.2007
Re: Petit jeu avec le feu Messagepar Don Luis » 16 févr. 2017 à 21:51
Rachel a écrit :
Don Luis a écrit :Une bonne façon de passer de NEF à NEU, c’est-à-dire FEU à contresens...
plutôt de NEF à UEF non ?


Oui, bien sûr ! Je corrige.

DL
Mieux vaut tenter de raisonner juste que vouloir juste avoir raison
Avatar de l’utilisateur
Rachel
Hulotte
Messages : 9192
Enregistré le : 16.12.2007
Localisation : Aix en Provence
Re: Petit jeu avec le feu Messagepar Rachel » 16 févr. 2017 à 23:37
Don Luis a écrit :Une bonne façon de passer de NEF à UEF, c’est-à-dire FEU à contresens... Née clé SF en main ?
Soit dit en passant, l'idée de Feu, tu l'as simplement avec le P de PERCHE.
Phosphore
Allumettes et pyrotechnie : le phosphore sous sa forme rouge est l'élément igniteur des allumettes et d'un grand nombre de dispositifs pyrotechniques.


Autre élément a prendre en compte : le cle du texte n'a rien à voir avec celle du visuel ( Max)
:bise: :bise:
Je crois bien être au sec...
Don Luis
Hulotte
Messages : 12527
Enregistré le : 02.10.2007
Re: Petit jeu avec le feu Messagepar Don Luis » 16 févr. 2017 à 23:49
D'accord, mais le P du phosphore ne me donne pas PYR qui figure dans le nom d'un bateau ! Tandis que CLE en SF, si !

D'autre part, le feu, c'est l'élément qui manque, puisque nous avons l'air et l'eau dans la 470 et la terre dans la 520 (je parle des quatre éléments étudiés par Gaston Bachelard, né à Bar-sur-AUBE.

@Hobby : ne faudrait-il pas au moins un lieu qui commence par N et un autre par U ?

DL
Modifié en dernier par Don Luis le 16 févr. 2017 à 23:53, modifié 1 fois.
Mieux vaut tenter de raisonner juste que vouloir juste avoir raison
Hobby
Hulotte
Messages : 1856
Enregistré le : 14.09.2016
Re: Petit jeu avec le feu Messagepar Hobby » 17 févr. 2017 à 09:52
Don Luis a écrit :@Hobby : ne faudrait-il pas au moins un lieu qui commence par N et un autre par U ?

Pas nécessairement. Je cherche quelque chose qui nous fasse sortir du sempiternel tracé EAU-EAU-VOIR NEF.
Et puis l'étrange structure similaire des deux premiers paragraphes cache une autre lecture. Soit parallèle, soit simultanée.
Ainsi, si on a Carusburc et Albion au début pour Cherbourg et Angleterre, je pense qu'on pourrait chercher d'autres lieux à décoder.
(par exemple BORDEAUX pour "Apprête-toi à marcher sur les eaux" ou SENONES pour deux fois NE et SOS).

C'est l'analogie dans le titre qui me semble devoir être exploitée . à U par N. Écart 7, comme les 7 planètes de l'énigme précédente.
Alors sept lieux dont le décodage donnerait une solution... Mais ce n'est qu'une piste de réflexion.
Encore une fois, je sors du sujet sur la 600. Désolée...


Pour ta question initiale, on pourrait rapprocher NEF de ENFEU mais il n'y a qu'une logique de lieu et elle n'est pas rigoureuse.
Don Luis
Hulotte
Messages : 12527
Enregistré le : 02.10.2007
Re: Petit jeu avec le feu Messagepar Don Luis » 17 févr. 2017 à 10:59
J'avoue que j'ai une certaine réticence à raisonner en termes d'écart entre N et U, parce que cela interfère avec le "Rot13". Je vois plutôt un simple rapprochement entre ces deux lettres : "toujours NU"...

Et il est quand même difficile de sortir du schéma des deux secours de Neptune (le N de la 420, même si c'était sous forme de planète et non de divinité). Mais, personnellement, je vois la possibilité, dans la 560, de tracer un grand N et un grand U sur la carte (les deux traits verticaux étant les mêmes)...

Enfeu ? Je pense plutôt au fait que le FEU pourrait se cacher sur un bateau à vapeur.

Certes, le pyréolophore n'est pas un moteur à vapeur, mais de toute façon, la présence de EOLE ne colle pas avec "encalminée". Par contre le PYRoscaphe qui a navigué sur la Saône en partant de derrière la basilique St-Jean à Lyon (celle dont l'horloge astronomique fait entendre Ut queant laxis)...

http://www.exploralyon.fr/?p=548

Ce ne sont pas des "solutions". Juste des pistes que j'explore.

Pour ce qui est du phosphore, sur lequel Rachel a voulu attirer mon attention, c'est vrai que ce mot veut dire "qui porte la lumière", et qu'il rime avec Nicéphore et son Pyréolophore ! Et comment appelle-t-on le porteur de pelle ("où porter ta pelle") ?

DL
Mieux vaut tenter de raisonner juste que vouloir juste avoir raison
Don Luis
Hulotte
Messages : 12527
Enregistré le : 02.10.2007
Re: Petit jeu avec le feu Messagepar Don Luis » 19 févr. 2017 à 15:47
Le PYRoscaphe a donc été essayé sur la Saône à Lyon, tout près de la cathédrale St-Jean, dont l’horloge fait entendre Ut queant laxis.

L’inventeur était Claude François, enfin je veux dire Jouffroy d’Abbans, qui avait déjà expérimenté son Palmipède à Baume-les-Dames (voir la main tenant la CLE de la 600 qui peut évoquer un cygne ou un canard).

Dans la 500, « emprunte » peut faire penser au Crédit lyonnais, et l’anagramme trouvée, je crois, par Delphinus donne :
« emprunte l’ORTHOGONALE (A TON HORLOGE) ».

Je vois une orthogonale intéressante à la ligne Lyon – Baume-les-Dames (ville natale de Ste-Odile) – mont Ste-Odile : c’est la ligne Lyon – Lapalisse, où on retombe sur le Rot13 (substitution S/F) qui nous a fait transformer CLE en PYR.

Cela dit, la ligne Lyon - Baume-les-Dames se prolonge jusqu’à Mannheim, qui est bien sur l’orthogonale Lyon-Carignan-Mannheim (et Etretat de l’autre côté).

Mannheim est célèbre pour son plan en échiquier (ou damier ?). Autrement dit toutes ses rues sont « orthogonales » les unes aux autres. Le guide vert Michelin de l’Allemagne (consultable en 1993) indique que « Le centre ville est constitué de 144 blocs d’habitation agencés en damier (Quadratstadt) et désignés uniquement par des lettres et des chiffres, suivant leurs coordonnées ».

Ce n’est sans doute pas comme cela qu’on va trouver la spirale, mais cela donne peut-être de précieuses informations d’ordre méthodologique pour un éventuel décryptage...

DL
Mieux vaut tenter de raisonner juste que vouloir juste avoir raison
Timy
Hulotte
Messages : 1830
Enregistré le : 13.09.2008
Re: Petit jeu avec le feu Messagepar Timy » 19 févr. 2017 à 16:52
Rachel a écrit :Autre élément a prendre en compte : le cle du texte n'a rien à voir avec celle du visuel ( Max)


Je vais peut être passer pour un vilain newbie (c'est juste un terme anglais pour voir si quelqu'un va me faire un procès) qui ne connait même pas ses 36.000 madits sur le bout des doigts mais je n'ai pas souvenir de cela.

Que la clef du visuel de la 600 ne soit pas la clef de passage pour l'énigme suivante ou celle en provenance de la précédente me semble acquis. Par contre pour la "clef du texte", je trouve étonnant que Max ait accepté de répondre à une telle question. Ce serait valider un résultat...

@+
Avatar de l’utilisateur
Rachel
Hulotte
Messages : 9192
Enregistré le : 16.12.2007
Localisation : Aix en Provence
Re: Petit jeu avec le feu Messagepar Rachel » 19 févr. 2017 à 17:35
Timy a écrit :Que la clef du visuel de la 600 ne soit pas la clef de passage pour l'énigme suivante ou celle en provenance de la précédente me semble acquis. Par contre pour la "clef du texte", je trouve étonnant que Max ait accepté de répondre à une telle question. Ce serait valider un résultat...
Tu as probablement raison car je ne retrouve plus le madit en parlant...
Mais comme la solution de cette 600 est la clé qui se cache du texte crypté et qu'elle même sert de clé de passage vers la 500, disons que j'ai donné "mon" scoop ...
En fait le texte donne 2 clés : la clef et la clé F. (2eme scoop !!)
:bise: :bise:
Je crois bien être au sec...
Don Luis
Hulotte
Messages : 12527
Enregistré le : 02.10.2007
Re: Petit jeu avec le feu Messagepar Don Luis » 19 févr. 2017 à 19:26
S'il vous plaît, ce fil n'a pas pour objet de donner "LA" solution de la 600 ou de la 500 ou de la 560, mais d'explorer la piste "PYR" (CLE en Rot13).

Une autre association possible est PYRotechnie, et il me semble voir d'ailleurs des fusées éclairantes dans le visuel de la 600 (trois traits rouges près du bord droit du visuel), ce qui fait le lien entre la chimie (fusées de détresse) et le morse (SOS).

DL
Mieux vaut tenter de raisonner juste que vouloir juste avoir raison
Avatar de l’utilisateur
Couscous
Hulotte
Messages : 6695
Enregistré le : 01.02.2013
Localisation : painS
Re: Petit jeu avec le feu Messagepar Couscous » 19 févr. 2017 à 20:25
C'est probablement la ou tu veux en venir :edente:
Kirschbluetenfest_Hamburg.png
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Don Luis
Hulotte
Messages : 12527
Enregistré le : 02.10.2007
Re: Petit jeu avec le feu Messagepar Don Luis » 20 févr. 2017 à 10:29
Non, je ne veux pas en venir à un feu d'artifice (même si cela correspond assez bien à la phrase "les ténèbres resplendissent").

Je veux en venir, via les fusées de détresse et le SOS, au mot "secours" qui figure dans la 560 et que les chercheurs s'obstinent à remplacer par "aide".

Je note en passant que Mannheim est le siège de la plus grosse entreprise de produits chimiques du monde : BASF.

DL
Mieux vaut tenter de raisonner juste que vouloir juste avoir raison
goldowlhunter
Effraie
Messages : 256
Enregistré le : 07.02.2016
Re: Petit jeu avec le feu Messagepar goldowlhunter » 20 févr. 2017 à 15:01
Don Luis a écrit :Non, je ne veux pas en venir à un feu d'artifice (même si cela correspond assez bien à la phrase "les ténèbres resplendissent").

Je veux en venir, via les fusées de détresse et le SOS, au mot "secours" qui figure dans la 560 et que les chercheurs s'obstinent à remplacer par "aide".

Je note en passant que Mannheim est le siège de la plus grosse entreprise de produits chimiques du monde : BASF.

DL


En codant PYR en morse on obtient 4224-2422-424, qui, si on l'interprète comme une suite de soustraction donne comme total 1378, c'est à dire autant que le codage de CARIGNANO = 2424-42-424-44-224-24-42-24-222.

1378 = 1066 + 312, c'est à dire la somme des dates des deux victoires (NicéPHORE = porteur de victoire) associées au concept de Lumière céleste en 560 :
- 1066 : bataille d'Hastings qui a rendu Guillaume maître d'Albion ; la comète de Halley présente dans le ciel cette année-là a été considérée comme un heureux présage (Isti mirant stella) ;
- 312 : bataille du pont de Milvius qui a rendu Constantin maître de tout l'Empire romain ; une croix lumineuse en forme de chrisme est apparue dans le ciel juste avant la bataille comme signe d'heureux présage (In hoc signo vinces).

C'était à ça que tu voulais en venir en 560 ?... :ange:

Il y a peut-être aussi un lien avec SOS et le secours de Neptune : un message codé en morse est probablement caché quelque part dans le texte de la 560... mais malgré toutes mes tentatives, je ne l'ai pas encore débusqué, mais un jour j'y arriverai :vner: ! Pour l'instant, je reste sec, même si j'ai marché deux fois sur les eaux...

GOH

PS : si on additionne les signaux morses (plutot que de les soustraire) on obtient 4224+2422+424 = 7070 (encore un nombre à 2 chiffres répétés !).
Pour CARIGNANO, la somme donne 3470. Entre les deux résultats, une différence de 3600 (il n'y a pas 36 ouvertures...).
Mais, pour atteindre 3600 à partir de 1378, il faut justement rajouter 2222... un nombre important, n'est-il pas :hehe: ?
goldowlhunter
Effraie
Messages : 256
Enregistré le : 07.02.2016
Re: Petit jeu avec le feu Messagepar goldowlhunter » 20 févr. 2017 à 17:18
Petit addendum au message précédent :

Le codage de PYR en morse utilise 11 signaux : 6 x 2 + 5 x 4 = 32.
Le codage de CARIGNANO en morse utilise 23 signaux : 12 x 2 + 11 x 4 = 68.
La différence 68 - 32 = 36 !

Sur le plan géographique, c'est intéressant aussi.
On peut admettre l'alignement : Carignano - Vevey - Baume-les-Dames.
    Vevey : musée suisse de l'appareil photographique et objectif Niépce ;
    Baume-les-Dames : Jouffroy-d'Abbans et ses navires à vapeur (entre autres...)

Je rappelle que DL est parti du Pyréolophore de Nicéphore Niépce : premier navire à combustion interne destiné à voguer en eau douce.

Et puis l'alignement : Carignano - Châlon-sur-Saône - Vézelay
    Châlon-sur-Saône : musée de la photographie, en hommage à Niépce, qui s'est installé quelques km au sud (Saint-Loup-de-Varennes)
    Vézelay : la Nef encalminée, selon DL (et moi aussi accessoirement), donc un navire à voiles immobilisé faute de vent

Donc si le début de ce fil (PYR = CLE en Rot13) me laissait plutôt... froid, je suis bien forcé d'admettre qu'il y a un petit quelque chose !
Carignano semblerait faire le lien entre la piste Niépce (photographie), son Pyréléophore et les navires fluviaux en général, et la Lumière céleste (d'où peut-être sa "révélation" au sens photographique du terme).

A ce propos, cela sort un peu du fil, mais j'aime beaucoup l'alignement : Vevey [Niépce] - Argent(-sur-Sauldre) [sels de la pellicule] - Ouverture qui révèle la Lumière céleste !!!!

Ce que j'aime bien aussi, c'est que la Nef encalminée associe l'eau et l'air, tandis que la Lumière céleste associe l'air et le feu... il ne manque plus que l'eau et le feu (la vapeur du Titanic ? aïe !)

Bon... sur ce, j'ai du boulot !

GOH

PS : manque plus que l'Almée (AIx-les-Bains) dans ce tableau !
Avatar de l’utilisateur
Couscous
Hulotte
Messages : 6695
Enregistré le : 01.02.2013
Localisation : painS
Re: Petit jeu avec le feu Messagepar Couscous » 20 févr. 2017 à 17:24
La théorie du complot, la trahison de l'aiguille :edente:
arton18829.jpg


Paul Warburg[4], de la banque Warburg, qui avait aussi été administrateurd’IG Farben, l’entreprise qui fabriquait le zyklon B. Cette firme a ensuite été démantelée après la guerre, pour devenir BASF et Bayer qui ont fabriqué des pesticides à la place des munitions, et Agfa.
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Don Luis
Hulotte
Messages : 12527
Enregistré le : 02.10.2007
Re: Petit jeu avec le feu Messagepar Don Luis » 20 févr. 2017 à 18:28
goldowlhunter a écrit :En codant PYR en morse on obtient 4224-2422-424, qui, si on l'interprète comme une suite de soustraction donne comme total 1378, c'est à dire autant que le codage de CARIGNANO = 2424-42-424-44-224-24-42-24-222.


Bien vu, mais ça n'intéressera personne !

Je trouve que c'est quand même un minimum quand on décrypte CLE S/F et qu'on pense que S/F est une allusion au Rot13 de traduire CLE en Rot13 et de constater que ça donne PYR.

Cela dit, il est clair que le PYRéolophore n'est pas un NNP, d'ailleurs c'est un moteur... Le PYRoscaphe non plus, par contre le Palmipède est indéniablement perché sur le monument de Baume-les-Dames. N'ayant pas été sur place, je ne saurais dire si sa noirceur est réelle, ou si c'est un effet de l'éclairage sur les photos.

Un autre problème est que moi, j'appellerais cela un "bateau", mais non un "navire". Perché sur le puits de Dieppe, il y a bien un navire noir, mais le Palmipède mérite-t-il l'appellation de "navire" ?

Néanmoins, je pense que la 600 fait intervenir la piste de la vapeur. Je n'en veux pour preuve que la traduction en ROT 13 proposé, je crois, par Le Limier :
UN NAVIRE NOIR PERCHE = HA ANIVER ABVE CREPUR = NAVIRE A VAPEUR, les lettres non utilisées étant celles de PROUE.

J'explore cette piste sans savoir où elle peut (éventuellement) mener.

Le plus intéressant étant le rôle de Lyon, comme lieu d'essai du PYRoscaphe, et comme lieu où l'on peut entendre Ut queant laxis.

C'est à Lyon que Rabelais a passé un mauvais quart d'heure et, si j'en crois mon vieux Guide vert de la Vallée du Rhône :

Bibendum a écrit :A Lyon brillent des poètes comme Maurice Scève et Clément Marot, des conteurs comme Rabelais ; médecin à l'Hôtel-Dieu, ce dernier publie coup sur coup, en 1532 et 1534, à l'occasion des foires, son Gargantua et son Pantagruel.


Donc ayant deviné DEVINIERE dans les deux 20 (signaux de morse) de la 500 et (lettres du titre) de la 420, je les rapproche :

2 4 2 4 4 2 4 2 4 4 4 2 2 4 2 4 4 2 2 4
E R E I M U L A L T N E I V L E I C U D


Et cela me donne 2424-4244-4, c'est-à-dire CLE.

Je regarde donc sur ma carte l'alignement Carignan-Devinière, et cela me mène à ARS qui, comme chacun sait, est le Rot13 de NEF...

Et je me dis qu'il y a anguille sous roche.

DL
Mieux vaut tenter de raisonner juste que vouloir juste avoir raison

Retourner vers « 600 »

Qui est en ligne

Utilisateurs enregistrés : Bing [Bot], drmax, jook