Une ballade sur la Loire

Discussions au fil de l'eau sur la 600
vifsorbier
Lapone
Messages : 999
Enregistré le : 14.01.2012
Localisation : Ailleurs
Une ballade sur la Loire Messagepar vifsorbier » 29 juin 2017 à 09:31
Petite synthèse sur une autre piste : La Loire. La plupart des éléments présentés ici on été avancé par d’autres chercheurs.

Après avoir décodé la phrase de la 600, nous nous posons la question de savoir où trouver ce fameux navire. Si nous cherchons dans les villes trouvées en 580, Angers en dernière position, sort du lot. Ce qui est d’abord intéressant à Angers, c’est l’acrostiche qui suggère que la ville d’Angers même pourrait être la clef. En 580, nous avons retenu les premières lettres des villes, la technique d’un acrostiche. Utiliser immédiatement en 600 la même technique en 600 serait cohérent.

Antique clef de France,
Necteté de souffrance,
Garant contre ennemys,
Estappe d’asseurance,
Recours de secourance,
Seccurité d’amys.


Par ailleurs, Angers est dans le département du Maine-et-Loire. Phonétiquement nous pouvons entendre « Main et Loire ». D’où l’idée d’associer la Loire à la clef du visuel. La Loire pourrait être le sujet de cette énigme et Angers=clef pourrait être une fausse piste.

Sur la Loire, il y a géographiquement plusieurs points intéressants :
- Sa source : En 520, il est possible de trouver une référence à l’altitude du mont-gerbier-des-joncs en jouant avec les E. Je trouve notable que la 600 mette en valeur le E qui « se cache ». L’IS « née clef en main » pourrait offrir une deuxième lecture.
- Les lieux où les affluents majeurs rejoignent la Loire sont des « becs ». On note bien sûr le Bec d’Allier, mais il y en a d’autres. Le bec du Cher, par exemple, pourrait correspondre à la pointe supérieure du bec du coq de la 530.
- Son embouchure: On y trouve Saint-Nazaire, la « clef de la Loire ». Saint-Nazaire est bien connu des chercheurs qui ont noté que SN le code de la ville était peint sur les bateaux ; Que Sn correspondait à l’élément chimique de l’étain ce qui permettait de reboucler sur la chimie ; Que la masse de l’étain ouvrait sur une mesure et une autre ville proche de Carignan en 500 ; que le blason de Saint-Nazaire représente un navire avec une clef (certes il n’est pas noir, mais blanc).

Ce que je trouve intéressant dans cet enchainement c’est que nous trouvons deux lieux successifs qui peuvent être associé à une clef. Angers peut sembler être un candidat raisonnable surtout si l’on n’a pas trouvé la phrase cachée. Saint-Nazaire permet de reboucler élégamment sur la chimie. J’ai du mal à concevoir que les éléments cités aient échappé à l’auteur. Je m’attends donc à ce que la bonne piste, si ce n’est pas celle-là, soit au moins aussi riche.
chevechercher
Dryade
Messages : 1284
Enregistré le : 03.06.2017
Re: Une ballade sur la Loire Messagepar chevechercher » 29 juin 2017 à 14:07
vifsorbier a écrit :Par ailleurs, Angers est dans le département du Maine-et-Loire. Phonétiquement nous pouvons entendre « Main et Loire ».


Tu fais des liaisons avec les mots qui se terminent en "ain", toi ? Moi pas. Mais on peut effectivement lire "main E et Loire"

Mais sinon la Loire est une piste intéressante. En ce qui me concerne, c'est parce qu'elle contourne Bourges en tournant autour (comme les neuf autres villes de la 580) qu'elle m'intéresse. Et aussi parce que la piste du canon musical m'a fait considérer Le Carillon de Vendôme, qui cite quatre villes dont trois qui sont sur la Loire et dans un mouchoir de poche. En plus d'Angers, il y a aussi Saint-Nazaire et Nantes dont les devises sont intéressantes pour la 650. Et Gien, qui est (presque) le centre du triangle englobant les dix villes de la 580 (et c'est une ville au Nord de Bourges, au bout de la route Jacques Cœur, fondée par Charlemagne, et où Jeanne d'Arc a convaincu Charles VII d'aller se faire couronner à Reims. Et si on remonte la liste des villes depuis A0, on devrait avoir J1).

vifsorbier a écrit :- Les lieux où les affluents majeurs rejoignent la Loire sont des « becs ». On note bien sûr le Bec d’Allier, mais il y en a d’autres. Le bec du Cher, par exemple, pourrait correspondre à la pointe supérieure du bec du coq de la 530.


Bien vu, le Bec du Cher. Je ne m'étais intéressé qu'au Bec de Vienne jusqu'à présent. Probablement parce que le Bec de Vienne et le Bec d'Allier sont respectivement à l'Ouest et à l'Est de la région Centre et délimitent la Loire moyenne.
vifsorbier
Lapone
Messages : 999
Enregistré le : 14.01.2012
Localisation : Ailleurs
Re: Une ballade sur la Loire Messagepar vifsorbier » 29 juin 2017 à 14:36
chevechercher a écrit :Tu fais des liaisons avec les mots qui se terminent en "ain", toi ? Moi pas.

Non, effectivement . Mais l'association me parait etre dans la limite de ce qui est acceptable comme jeu de mots et je ne jetterais donc pas cette piste sur ce seul critere.
Avatar de l’utilisateur
Rachel
Hulotte
Messages : 9119
Enregistré le : 16.12.2007
Localisation : Aix en Provence
Re: Une ballade sur la Loire Messagepar Rachel » 29 juin 2017 à 16:16
vifsorbier a écrit :Phonétiquement nous pouvons entendre « Main et Loire ».
je suis d’accord avec chevechercher.
Maine et Loire ne peut donner de façon acceptable Main et Loire
Par contre on peut envisager Main née Loire ...
Cela oriente vers le mont Gerbier de Jonc en Ardèche dont le nom étymologique signifie en fait "le rocher de la Montagne"...(visuel 470)

Le nom « Gerbier de Jonc » est trompeur car il ne s'agit ni de « gerbier » ni de « jonc » mais d'une racine pré-celtique qui, incomprise, a été recomposée à partir de Gar signifiant « rocher » (cf. Le Gers, le Gerbizon)2 et de Jugum pour « montagne » (cf. Beaujeu, Asperjoc)2
https://fr.wikipedia.org/wiki/Mont_Gerbier-de-Jonc

Dès lors Angers reste dans la course puisque sur son cours (enfin presque puisqu'en faite Angers est sur un affluent : la Maine).
Dans cet ordre d'idée le Main E et Loire de chevechercher devient plus logique mais également phonétiquement incorrect car on entend MainÉ Loire. . d'où mon main née loire...

Pour moi qui utilise ( puisque c'est ma méga astuce) beaucoup de jeux sur les mots dans cette chasse, je retiens surtout : Main tenant la clé( ou clef ..) ==> MAINTENANT la clé (f).
C'est en raccord avec L'IS : Aie confiance en l'aiguille MAINTENANT .. Ce qui laisse envisager que la boussole ( aiguille) est fiable jusqu’à la 600 incluse et que la trahison ne sera que plus tard.
Cette cle(f) fait enfin toute la lumière sur la Lumiere...dont on ne connait que la nature à ce stade .. et l'endroit approximatif où on doit la trouver.
Dès lors elle éclaire de mille feux les ténèbres, les faisant ainsi resplendir...

Et comme MAINTENANT peut donner MAINTES NAN....
Etc etc.
:bise: :bise:
Je crois bien être au sec...
Timy
Hulotte
Messages : 1830
Enregistré le : 13.09.2008
Re: Une ballade sur la Loire Messagepar Timy » 29 juin 2017 à 18:06
:bravo:

En effet, Angers n'est pas sur la Loire, Les Ponts de Cé, si.
L'origine du nom du bled est d'ailleurs amusante.

Je pense qu'il y a également trois autres indices dans ce que l'on connait de la chasse, en plus de ceux déjà cités, qui peuvent nous amener sur les bords de Loire.
- Un anagramme (j'aime pas mais bon...),
- Une multiplication,
- La délimitation d'une forme et sa "matière".

Les trois ne sont pas forcément pertinents et de la volonté de l'auteur, mais l'un d'eux me semble incontournable.

Bien belle piste que ce fleuve le plus long entièrement français.

@+

Retourner vers « 600 »

Qui est en ligne

Utilisateurs enregistrés : Bing [Bot]