Résolvons la 600 ensemble et astucieusement

Discussions au fil de l'eau sur la 600
Hobby
Hulotte
Messages : 1856
Enregistré le : 14.09.2016
Ce que tu publies sur le forum est largement suffisant...
jalec
Hulotte
Messages : 2616
Enregistré le : 13.04.2013
LA CLE(S) SUR UN NAVIRE NOIR PERCHE... :pigepas: ......... :cassetete: => FAcom de 19 !
Fradero
Harfang
Messages : 591
Enregistré le : 22.07.2011
Madit cité par 2017.

QUESTION No 25 du 27/09/1996
------------------------------------
TITRE : 6000000
------------------------------------
BONJOUR MAX L UTILISATION EN 600 DU DECRYPTAGE DES 3 LIGNES DE LETTRES EST ELLE IMMEDIATE? LES TENEBRES RESPLENDISSENT ELLES EN 600 IMMEDIATEMENT GRACE A CETTE UTILISATION? CORDIALEMENT.PICSOU.
------------------------------------
SOUS RESERVE QUE J'AIE BIEN COMPRIS (SURTOUT VOTRE PREMIERE QUESTION), JE REPONDS OUI AUX DEUX. AMITIES – MAX

Ce Madit attire l’attention car le chercheur y présente un usage inhabituel du titre de la 600.
L’interprétation la plus courante du titre (me semble-t-il) est que c’est du rapprochement des chiffres et des lettres que « les ténèbres resplendissent ».
Mais madit que rien ne s’oppose à ce qu’un élément d’une énigme participe à deux interprétations dans la même énigme. Alors, pourquoi pas.

Dans le madit ci-dessus sur la 600, on peut comprendre que le chercheur procède dans l’ordre suivant :
1) je décrypte les lignes de lettres.
2) j’utilise le résultat de ce décryptage
=> la 1ère question est : ai-je une utilisation immédiate de ce résultat. Max répond oui.
3) j’utilise alors ce résultat. Cela sous-entend que le chercheur obtient un 2nd résultat.
=> la 2nde question est : ce 2nd résultat fait-il qu’immédiatement « les ténèbres resplendissent » ? Max répond oui.

Le chercheur (ré)exploite donc le titre en fin d’énigme pour confirmer sa solution finale. Ce qui est original.

Bien sûr nous ne connaissons pas les solutions du chercheur.
Mais si j’applique le cheminement du chercheur à ma piste Dabo, j’obtiens :
1) la phrase bien connue : LA CLEF SE CACHE SUR UN NAVIRE NOIR PERCHE
2) je décrypte cette phrase et j’obtiens : NIEPCE
3) si j’utilise ce 2nd résultat, je constate que l’usage de l’invention de Niepce s’harmonise très bien avec « les ténèbres resplendissent ».
Dans le contexte que je viens de préciser, les réponses de Max conviennent donc très bien. Mieux que cela : elles crédibilisent l’existence d’un 2nd décryptage, celui qui permet de passer du «LA CLEF...NNP » à NIEPCE. Je dis « crédibilisent » car ce n’est quand même pas une confirmation à 100 %.

Remarque : en fait, il y a deux façons de comprendre la 1ère question du chercheur, et Max l’a parfaitement compris.
Soit « l’utilisation du décryptage des 3 lignes » désigne l’action de décrypter, soit cette expression désigne le résultat de cette action de décrypter.
Personnellement j’ai retenu la 2nde interprétation (le chercheur parle du résultat). C’est l’interprétation qui me semble la plus naturelle. Si Max a fait de même, il est intéressant de voir que ce madit est parfaitement compatible avec le décryptage NIEPCE, alors qu’avec l’autre interprétation, le madit devient carrément obscur (c’est quoi l’usage immédiat de la phrase ? En quoi cet usage fait-il resplendir les ténèbres ?).
Au final, il me semble que la solution NIEPCE, à défaut d’être confirmée, gagne en crédibilité de par ce madit.

Attendons de voir comment ceux qui n’ont pas NIEPCE s’en tirent avec ce madit.

Fradero

PS. Je m'aperçois, un peu tard, que j’ai rédigé ce post sans avoir lu tous les échanges qui ont suivi la publication du madit par 2017. Leurs auteurs voudront bien m’en excuser. :respect:
Hobby
Hulotte
Messages : 1856
Enregistré le : 14.09.2016
Avec ORION, ça marche aussi.
Avatar de l’utilisateur
Madito
Dryade
Messages : 1645
Enregistré le : 25.01.2014
et pourquoi pas avec ERIVAN
je voulais mettre un visuel mais....

ERREUR
Désolé, le quota de fichiers joints a été atteint.

sur le visuel la clef est sur la main
la main flotte sur l'eau.

cette main peut donc être rapprochée du NAVIRE.
cette main est une main gauche.

Qu'est-ce qui peut,dans l'énigme nous faire penser à GAUCHE ?

L'écriture de la fibule de droite À GAUCHE l'écriture arabe aussi d'ailleurs.....
écriture sinistroverse (senestre=gauche)
les deux s'allient
pour lire NAVIRE de droite à gauche soit ERIVAN.......


Amitiés
Avatar de l’utilisateur
Puzz
Ninoxe
Messages : 295
Enregistré le : 07.06.2015
Fradero a écrit :Attendons de voir comment ceux qui n’ont pas NIEPCE s’en tirent avec ce madit.


Je fais partie des chercheurs qui n'ont pas NIEPCE comme décryptage (même si tu ce que tu suggères va comme un gant à ma solution). Je pense même que ce très beau décryptage fait partie de ces hasards incroyables qui semblent protéger la chouette de toute découverte.

Cependant ce décryptage a le grand mérite de répondre à cette intuition d'un bon nombre de chouetteurs qu'il faut passe le cap des décryptages "primaires". Il donne même une place au visuel dans la compréhension de la solution.

Mais il peut exister d'autres voies. Par exemple en 530, la solution Bourges n'utilise le visuel qu'à minima, et laisse pour plus tard la dernière ligne. Ce mécanisme pourrait être à l'oeuvre dans la 600 (en sous-entendant que la phrase "la cle(s)f ..." n'est pas la solution bien entendu).

Cette chasse recèle bien des tiroirs à double ou triple fond, ama.

Amicalement,
Puzz
Errare humanum est : j'ai cru qu'il n'y avait pas d'incohérence dans les madits !
Avatar de l’utilisateur
tanacl
Dryade
Messages : 1269
Enregistré le : 05.06.2014
Le code est cassé, on découvre le texte LA CLEF SF SE CACHE SUR UN NAVIRE NOIR PERCHE > l'utilisation judicieuse des nombres et leur transformation en lettres éclairent le chercheur > effectivement, les ténèbres resplendissent une première fois.

La question est-elle : 1) y a-t-il un second moment où les ténèbres resplendissent dans cette énigme ?
ou bien 2) y a-t-il un second moment dans cette énigme où l'alliance des chiffres et des lettres va permettre aux ténèbres de resplendir ?

Pour ma part et au vu de mes solutions, je réponds oui à la première question possible, mais non à la seconde.

Sur le oui - Les ténèbres resplendissent est une allusion directe à la lumière, que l'on a définie en 470, et que l'on a confirmée (car utilisée) en 580. En 600, on est toujours dans l'usage de la lumière. Donc les ténèbres resplendissent.

Ceci dit, il suffit que la solution finale de l'énigme soit découverte (i.e. que le NNP ait été repéré) pour que le chercheur soit éclairé > les ténèbres resplendissent une seconde fois.

Mais non à la seconde, je n'ai plus vraiment, après le décodage initial, d'usage d'une association entre chiffres et lettres (sinon dans un certain usage des villes-lettres découvertes en 580).

Il est vrai que je ne découvre pas non plus dans cette énigme d'usage des lettres S et F de la clef trouvée sur/par le NNP ; mais seulement au cours de l'énigme 500. Donc j'ai peut-être faux...

AM(H)A tanacl
Avatar de l’utilisateur
Archimede
Hulotte
Messages : 2640
Enregistré le : 25.03.2011
ORANGE est l'une des clés de compréhension de la 600. (argo, argon, arago, aragon, organe, morgane...)
Après l'ORAGE, quand les éléments se sont déchaînés, il est normal, dans l'ordre du livre 600 B 420, de trouver l'arc en ciel puis le soleil.

Je suis désolé mais le jeu est tellement plus exaltant quand on y applique la logique pure et naturelle.

Comme un coq qui chanterait le cocorico à la fin d'une éclipse, c'est limpide !

Marde de caribou !
Suis pas loin de panser celui auquel je pense. Oh là, tout doux...
Ma voiture est garée en bas.
Mon volatile est gavé en basilique.
tompoucex
Hulotte
Messages : 1850
Enregistré le : 01.11.2010
Le coq ne chante pas , il RACONTE pour cette raison qu'il a le bec

ouvert durant toute cette recherche . Il jase , il est très bavard ,

nous dévoile certaines choses , nous guide jusqu'à la tombe . amha

Archi je te rappelle que je suis selon toi , ( un troll )

Un troll qui en sais des choses avec le livre .

a + tompoucex
Avatar de l’utilisateur
delphinus
Hulotte
Messages : 7379
Enregistré le : 06.01.2008
Localisation : Terres de Lumière
Contact :
la seule méthodologie à employer lorsqu'on a l'ambition de résoudre collectivement un problème et a fortiori une énigme composée de fausse pistes, d'éléments cachés, d'orientations divergentes, c'est de faire le point périodiquement en fonction des réflexions et plus rare des décodages, et avancer à partir de là.

qui peut faire le point sur cette 600 en tenant compte de tous les arguments formulés depuis la création de ce fil ?
C'est le propre du barbare de détruire ce qu'il ne peut comprendre.
Arthur Charles Clarke
http://chercheurdechouette.free.fr
chevechercher
Dryade
Messages : 1373
Enregistré le : 03.06.2017
Delphinus, tu as raison, il faudrait faire le point mais je n'ai pas le temps en ce moment.

Sinon, une petite idee comme ça au passage, je ne me souviens pas que ça ait déjà été proposé comme approche :
On prend le "sur" de la phrase codée et on se demande comment "sur" s'allie à "navire noir perché" : un navire va sur l'eau (ou la mer ou l'océan etc), "noir" apparaît dans l'expression "écrire noir sur blanc", et "perché" implique d'une certaine manière d'être perché sur quelque chose, et on pense en particulier à "maître corbeau sur un arbre perché"... alors, "eau blanc arbre", ça parle à quelqu'un ?
Avatar de l’utilisateur
ockham
Hulotte
Messages : 3030
Enregistré le : 25.06.2011
un point commun entre:
Navire, noir et perché: Le chat...
Le chat de navire
Le chat noir
Le chat perché

y'a aussi le chat de l'aiguille mais MV prétend qu'il faut s'en méfier...
Cordialement, Ockham.
« La simplicité est la sophistication suprême. »
Hobby
Hulotte
Messages : 1856
Enregistré le : 14.09.2016
Mais non, c'est le CHAS de l'aiguille. A = 0... :lol:
Avatar de l’utilisateur
ockham
Hulotte
Messages : 3030
Enregistré le : 25.06.2011
:alatienne: T'as pas laissé ton humour dans la besace, c'est déjà ça!
Ockham.
« La simplicité est la sophistication suprême. »
Avatar de l’utilisateur
Archimede
Hulotte
Messages : 2640
Enregistré le : 25.03.2011
L'histoire du chat est plus profonde que ça. J'avais proposé il y a longtemps (fil disparu) que le point commun entre le chat noir et le chat perché était l'échelle. Puis ensuite le point commun entre l'échelle et le navire était Beaufort, les vents donc.

Or de tout temps on embarque des chats sur les navires pour 3 raisons :
-- Chasser les rats friands des cordages et voiles.
-- Chasser les rats friands des réserves de nourritures des marins.
-- Chasser les rats vecteur de maladies dangereuses pour les marins.

Or le chat, pour bien faire son boulot contre les rats, il doit être ENCALMINET...

L'un des chats sur le navire débusque les rats liés au morse, les TI et TA, les RATS quittent le navire simultanément à l'envoi du SOS.

RATS en file indienne ------> -. -. -.
Suis pas loin de panser celui auquel je pense. Oh là, tout doux...
Ma voiture est garée en bas.
Mon volatile est gavé en basilique.
vifsorbier
Lapone
Messages : 999
Enregistré le : 14.01.2012
Localisation : Ailleurs
L'inspiration de cette énigme est "l'Alchimie du Verbe" de Rimbaud. Voila. c'est dit clairement. Pfff. (et sans écorcher son nom ce coup ci).

Franchement quelle idée tordue d'@#!]&* de littéraire. Et moi qui espérait un truc sur Lavoisier ou une autre scientifique.
james
Chevêchette
Messages : 0
Enregistré le : 20.01.2017
Rimbaud... ça serait pas lui le guru Pagur, des fois ? ... :hinhin:
Totus mundus agit histrionem
Avatar de l’utilisateur
Egide
Hulotte
Messages : 3130
Enregistré le : 01.06.2014
@James

C'est moi qui me tape la jambe de bois, pas mon cher guru Pagur.
Lui était amputé du bras droit.
Ainsi que d'un rein, quatre doigts, un oeil, deux doigts de pied, les deux lobes d'oreilles, un testicule, la moitié du foie, et les trois-quart de sa foi en l'avenir.
:alatienne:
Capitaine auto-proclamé de la Sororité Nyctalope.
Avatar de l’utilisateur
Madito
Dryade
Messages : 1645
Enregistré le : 25.01.2014
N00531.jpg



"Ombre et ténèbres, le soir du déluge ":
ces célèbres tableaux de Turner auraient -ils inspiré Becker ou Max ?

Amitiés
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Avatar de l’utilisateur
Madito
Dryade
Messages : 1645
Enregistré le : 25.01.2014
delphinus a écrit :
delphinus a écrit :l'Arche de Noé possède tous les ingrédients de la fausse piste au même titre que DABO. (au fait c'est quoi la clef dans la piste Arche de Noé ????? :edente: :edente: )

j'avoue ne pas me souvenir de ce que les partisans de l'Arche de Noé trouvent comme clef sur cette anecdote religieuse.


ANECDOTE
Fait de caractère marginal, relatif à une ou à des personnes, inédit ou peu connu, auquel on peut attacher une signification, mais qui reste accessoire par rapport à l'essentiel : Récit historique qui se perd dans l'anecdote.

RELIGIEUX
Qui appartient à la religion, à une religion : Croyances religieuses. Dogmes religieux.
Qui appartient à un ordre dont les membres se consacrent à la religion : Habit religieux.
Qui est fait selon les rites de la religion : Mariage religieux.
Qui pratique sa religion avec piété et foi, qui est tourné vers la vie spirituelle et contemplative : Être profondément religieux.
Qui est empreint de gravité et invite à une attitude de respect, de recueillement : Silence religieux.

Es-tu sûr que nous parlions de la même chose?

Amitiés

Retourner vers « 600 »

Qui est en ligne

Utilisateurs enregistrés : Bing [Bot], Google [Bot], irkaja