Théorie de l'échelle de corde

Discussions au fil de l'eau sur la 500
Timy
Hulotte
Messages : 1830
Enregistré le : 13.09.2008
Théorie de l'échelle de corde Messagepar Timy » 11 nov. 2018 à 10:26
Une de mes dernières cartouches, même si elle risque de faire long feux :

Tout le monde a remarqué, enfin j'espère, que le visuel est bâti sur une échelle de 1/1.

Si vous pensez que c'est un hasard, passez votre chemin. Pour ma part, au regard de la difficulté que cela a représenté de respecter une échelle donnée avec une réduction de format, je ne trouve pas ça crédible.

Maintenant, l'explication la plus simple est celle du report d'une distance du visuel, quelle qu'elle soit, sur la carte au 1/1.000.000e.

Je pense qu'il en existe une autre, un peu plus avancée. Sur le visuel, la portée ne dispose pas de note de musique, mais il manque autre chose. Il manque la mesure. Peut-on envisager que cette mesure soit celle dictée par la règle, la mesure 1/1 (déjà évoquée par quelqu'un d'autre) ? Soit, un temps d'une ronde ?

Pour ceux qui n'ont plus le visuel en tête, la règle est immédiatement après la clé de sol sur la portée, c'est à dire sur le positionnement de la mesure. Ce serait cohérent. La difficulté étant maintenant d'en tirer une information utile et exploitable dans le cadre du jeu.

Un exemple, un simple exemple, pas de panique :
1 représente une ronde. Si l'énigme (ou une énigme précédente) nous indiquait de prendre une blanche (une note blanche), la valeur de la mesure pourrait être une demie-ronde. Disons, encore par exemple, la moitié des 18,5 cm de la règle, soit 9,25 cm ?

Curieuse valeur pour une mesure mais, au-delà de l'exemple, que pensez-vous du principe ?

Evidemment, je sais que la mesure est donnée par une énigme antérieure à la 500. Pas la peine de sortir une volée de madits. Il s'agit d'une simple réflexion de simplet au pied levé, si j'ose dire.

@+
Galag
Nyctale
Messages : 101
Enregistré le : 03.11.2018
Re: Théorie de l'échelle de corde Messagepar Galag » 11 nov. 2018 à 11:37
Bonjour Timy,

Hypothèse intéressante. Evidemment, avec le codage Morse, on serait plus tenté par une mesure de 2/4 ou de 4/2, et je ne sais pas si une mesure 1/1, en musique, ça se fait vraiment.

Mais ça confirmerait en tout cas une idée que j'avais, consistant effectivement à se concentrer sur la ronde, et même, puisque il n'y a pas de note sur la portée, sur le silence équivalent, c'est-à-dire la pause.

Comme je l'ai souligné dans un autre fil, PAUSE + CLE = ESCULAPE, dont le bâton (le caducée médical) portait un serpent enroulé => lien avec la 530 (à la différence du caducée de Mercure, qui porte deux serpents).

Galag
Avatar de l’utilisateur
Puzz
Ninoxe
Messages : 294
Enregistré le : 07.06.2015
Re: Théorie de l'échelle de corde Messagepar Puzz » 11 nov. 2018 à 11:42
salut Timy

Effectivement dans le contexte musical, la mesure apparaissant sur la portée me fait également penser à la mesure de la partition.
Si on regarde le visuel, la règle n'est pas seule. Elle fait partie d'un ensemble qui contient également l'équerre et le compas.
Je considère alors le bloc en entier.
La règle annonce la mesure, et l'équerre et le compas nous la donnent.
Pour cela, j'utilise le titre que j'applique à ces 2 éléments. J'obtiens les lettres E et C. Ensuite j'applique le code utilisé à l'énigme d'avant C=2 et E=4 et cela me donne une mesure de 2/4 (compas sur équerre).
Ce qui permet d'expliquer le codage morse du texte.

L'autre hypothèse est de ne voir que le compas et la lettre C, qui symbolise une mesure 4/4. Cela a l'avantage de correspondre au visuel avec la règle à l'échelle 4/4 ou 1/1. Mais cela n'est pas tout à fait cohérent à cause de l'équerre.
On peut aussi voir l'ouverture du compas barré par un côté de l'équerre. Ce qui fait un C barré et on revient à la mesure 2/4.

Amicalement,
Puzz
Errare humanum est : j'ai cru qu'il n'y avait pas d'incohérence dans les madits !
Timy
Hulotte
Messages : 1830
Enregistré le : 13.09.2008
Re: Théorie de l'échelle de corde Messagepar Timy » 11 nov. 2018 à 12:42
@ Galag,

Esculape a en effet souvent été évoqué. C'est une spirale enroulée, dressé cela crache du venin (quoique si c'est une couleuvre...) mais ce n'est pas une SA4C. Je ne dis pas que ce n'est pas cela mais il va falloir trouver autre chose.

@ Puzz

Ce sont en effet des alternatives tentantes et logique. E & C pour Equerre et Compas c'est bien.
J’apprécie particulièrement la mesure en 4/2.

Sinon, la mesure 1/1 est anecdotique mais je crois bien qu'elle existe. Pour que ce soit pertinent, il faut faire aboutir le truc sur quelque chose de concret.

@+
Don Luis
Hulotte
Messages : 12512
Enregistré le : 02.10.2007
Si je puis me permettre, une mesure ne contenant qu'une ronde n'est pas une mesure à un temps, mais une mesure à 4 temps ! Une mesure à 4 temps peut être "remplie" par 1 ronde, ou par 2 blanches, ou par 4 noires, etc. Une mesure à un temps correspondrait théoriquement à une noire. Sauf erreur de ma part... Mais bien sûr, la notation (fraction) 4/4 signifie 1 ronde… et donc une mesure à 4 temps (4 quarts de ronde).

Il ne faut pas confondre durée de la mesure et durée de la note (qui dépend de l'indication donnée par le compositeur sous la forme d'une noire, soit un quart de ronde, suivie du signe égal et d'un chiffre correspondant à un degré sur le balancier du métronome - ou, sinon, de la décision du chef d'orchestre dont les premiers battements de baguette indiquent le tempo à l'orchestre). Sauf erreur de ma part

Par ailleurs, je crois que TOUS les visuels sont à l'échelle 1/1, c'est-à-dire qu'ils (ou leurs décalques) peuvent être reportés sur la 989 tels quels. Simplement, le visuel de la 500 est le seul qui comporte une graduation.
Mieux vaut tenter de raisonner juste que vouloir juste avoir raison
Hobby
Hulotte
Messages : 1856
Enregistré le : 14.09.2016
Re: Théorie de l'échelle de corde Messagepar Hobby » 11 nov. 2018 à 20:49
Coucou DL. C'est très sympa de te revoir.
Timy
Hulotte
Messages : 1830
Enregistré le : 13.09.2008
Re: Théorie de l'échelle de corde Messagepar Timy » 11 nov. 2018 à 23:57
Don Luis a écrit :Si je puis me permettre, une mesure ne contenant qu'une ronde n'est pas une mesure à un temps, mais une mesure à 4 temps ! Une mesure à 4 temps peut être "remplie" par 1 ronde, ou par 2 blanches, ou par 4 noires, etc. Une mesure à un temps correspondrait théoriquement à une noire. Sauf erreur de ma part... Mais bien sûr, la notation (fraction) 4/4 signifie 1 ronde… et donc une mesure à 4 temps (4 quarts de ronde).

Il ne faut pas confondre durée de la mesure et durée de la note (qui dépend de l'indication donnée par le compositeur sous la forme d'une noire, soit un quart de ronde, suivie du signe égal et d'un chiffre correspondant à un degré sur le balancier du métronome - ou, sinon, de la décision du chef d'orchestre dont les premiers battements de baguette indiquent le tempo à l'orchestre). Sauf erreur de ma part

Par ailleurs, je crois que TOUS les visuels sont à l'échelle 1/1, c'est-à-dire qu'ils (ou leurs décalques) peuvent être reportés sur la 989 tels quels. Simplement, le visuel de la 500 est le seul qui comporte une graduation.

Quand je parle d'échelle 1/1 c'est pour faire autre chose que de calquer les visuels sur la 989. Le calque (pour quelques visuels, je doute que cela soit pour tous) reste très envisageable et crédible mais je cherche ici autre chose.

Certes,je ne baigne pas dans les concepts musicaux mais je sais que la mesure à 1 temps existe en musique. Il semblerait d'après l'ami Wiki qu'elle peut s'exprimer de plusieurs façons mais, une m’intéresse particulièrement, celle qui se note 1/1.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Mesure_%C3%A0_un_temps

Mais les éventualités envisagées par Puzz sont aussi tentantes.

Tic tac, l'heure tourne pour moi... Et sans doute la roue ;)

@+
Don Luis
Hulotte
Messages : 12512
Enregistré le : 02.10.2007
Hobby a écrit :Coucou DL. C'est très sympa de te revoir.


C'est gentil, merci Hobby. J'espère que tu tiens le coup ! Pour moi, le cœur n'y est plus depuis longtemps…

DL
Mieux vaut tenter de raisonner juste que vouloir juste avoir raison
Don Luis
Hulotte
Messages : 12512
Enregistré le : 02.10.2007
Timy a écrit :
Certes,je ne baigne pas dans les concepts musicaux mais je sais que la mesure à 1 temps existe en musique. Il semblerait d'après l'ami Wiki qu'elle peut s'exprimer de plusieurs façons mais, une m’intéresse particulièrement, celle qui se note 1/1.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Mesure_%C3%A0_un_temps


Cela dépasse mes modestes compétences en musique.

Mais mon avis personnel est que tu fais fausse route, et que tu te mets en "effervescence" pour rien...
Mieux vaut tenter de raisonner juste que vouloir juste avoir raison
Ancil
Dryade
Messages : 1365
Enregistré le : 08.09.2014
Re: Théorie de l'échelle de corde Messagepar Ancil » 13 nov. 2018 à 09:51
A mon avis, c'est la bonne lecture qu'il faut faire du visuel.

Peu importe la position de la clef de Sol sur la portée, c'est l'ordre dans lequel sont représentés les instruments qui me paraît déterminant. La règle joue le rôle d'une barre de mesure qu'il nous faut interpréter avec sa suite, et c'est à ce niveau que ca peut coincer, car il y a probablement quelque chose à trouver avant (dans l'énigme) et qui permet la lecture directe du rébus.

En allant à contre courant, et donc en faisant abstraction du pied de 0,33 cm, je pense qu'il est possible de s'en sortir, même si on est un mauvais élève et que l'on ne connaît pas la mesure avant la 500.
Avatar de l’utilisateur
Rachel
Hulotte
Messages : 9108
Enregistré le : 16.12.2007
Localisation : Aix en Provence
Re: Théorie de l'échelle de corde Messagepar Rachel » 13 nov. 2018 à 10:27
Pas très logique de séparer la règle des autres instruments puisque tous les 3 sont groupés/superposés.
C'eut pu etre le cas si la règle était séparée des 2 autres instruments mais ce n'est pas le cas.
D'autant qu'à l'origine il n'y avait pas de mesure…

Ce serait peut être plus , à nous, d'ajouter les notes de Ut Queant Laxis … UT RE FA RE MI RE ==> DO RÉ FA RÉ MI RÉ dont la phonétique est assez éloquente….
:bise: :bise:
Je crois bien être au sec...
Azimut
Chevêche
Messages : 89
Enregistré le : 26.07.2015
Re: Théorie de l'échelle de corde Messagepar Azimut » 13 nov. 2018 à 23:59
@Timy : Te mettre au défi du compte à rebours, tout en proposant une mesure adossée au temps musical, cela frôle le comble du chouetteur sachant chouetter ...

Ta proposition ne me semble pas farfelue.
Arrivé en 500, sans généreux (ou maudits) madits, il en faut de l'esprit d'échelle de corde d'escalier pour faire de suite le lien avec la 780, alors que la portée invite à être complétée. La clé est présente mais l'armature (anagramme d'armateur soit dit en passant) pour définir la gamme et le chiffrage pour définir la mesure restent à déterminer.

Et quand le musicien se laisse entrainer, son pied bat la mesure. Soit les temps (forts et faibles) de la mesure définis par le chiffrage, à une vitesse fixée par le tempo

@Don Luis a écrit
Si je puis me permettre, une mesure ne contenant qu'une ronde n'est pas une mesure à un temps, mais une mesure à 4 temps ! Une mesure à 4 temps peut être "remplie" par 1 ronde, ou par 2 blanches, ou par 4 noires, etc. Une mesure à un temps correspondrait théoriquement à une noire. Sauf erreur de ma part... Mais bien sûr, la notation (fraction) 4/4 signifie 1 ronde… et donc une mesure à 4 temps (4 quarts de ronde).


Pas d'accord. Le chiffrage est une fraction (c'est sympa parce que cela résonne avec la 420) avec au numérateur le nombre de temps et au dénominateur l'unité de temps de la mesure.
Dans l'exemple de @timy 1/1 c'est une mesure à un temps avec la ronde pour unité.
On perd la notion de temps forts et faibles constituants de la mesure mais cela existe.

Une piste entrainante qui mérite d'être creusée,

Bonne soirée
Avatar de l’utilisateur
Rachel
Hulotte
Messages : 9108
Enregistré le : 16.12.2007
Localisation : Aix en Provence
Re: Théorie de l'échelle de corde Messagepar Rachel » 14 nov. 2018 à 06:42
J'insiste avec les notes soutenant le chant UT QUEANT LAXIS :

Ut Ré fa ré mi ré. qu'on peut librement ecrire do ré fa ré mi ré .
Cela donne : Doré , phare est miré.
Cela peut sembler tiré par les chevaux mais si on considere le coté métaphorique du mot phare ( qui par ailleurs est source de Lumiere) on a :
3. P. métaph. ou au fig., le plus souvent littér. Personne ou chose qui éclaire, rayonne, qui est un guide, un modèle.
http://www.cnrtl.fr/definition/PHARE
Il y a donc un élément doré que l'on peut voir dans le visuel et qui a une importance réelle dans cette énigme.
Sol doré.docx

C'est bien cette clé de Sol qui est dorée, ce que montre le rayon de lumière ( qui en soi n'a aucune importance selon Max, pas ce qu'il indique)
Connaissez vous beaucoup de Sols doré en France ?
De plus si vous utilisez un miroir positionné sur le trait droit du rayon de lumière face réfléchissante vers la gauche vous verrez un veau stylisé :
(je ne sais pas faire de coupure. A vous de faire chevaucher les 2 1/2 morceaux!)
veau.docx

Avec le A ronces de la partie droite.
A ronces.docx

le A est formé par le compas et la branche horizontale de l’équerre, les ronces étant les mauvaises herbes...

Vous avez ainsi la DCA et la preuve ipso facto du décodage A R ON CE VA U X car en 470 U = 21.. Notre fameux Sol Doré...
D'autant que le seul sol physique sur le visuel est bien une Côte sur lequel se repose le morse.
:bise: :bise:
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Je crois bien être au sec...
Avatar de l’utilisateur
delphinus
Hulotte
Messages : 7295
Enregistré le : 06.01.2008
Localisation : Terres de Lumière
Contact :
je crois que tu est en train de FA UT A RE = foirer
C'est le propre du barbare de détruire ce qu'il ne peut comprendre.
Arthur Charles Clarke
http://chercheurdechouette.free.fr
Avatar de l’utilisateur
Rachel
Hulotte
Messages : 9108
Enregistré le : 16.12.2007
Localisation : Aix en Provence
Re: Théorie de l'échelle de corde Messagepar Rachel » 14 nov. 2018 à 09:26
delphinus a écrit :je crois que tu est en train de FA UT A RE = foirer
J'espère au moins que tu vois la différence qualitative de ta pâtée…
Largement du niveau de tes "décryptages"...
Je crois bien être au sec...
Don Luis
Hulotte
Messages : 12512
Enregistré le : 02.10.2007
Azimut a écrit :
@Don Luis a écrit
Si je puis me permettre, une mesure ne contenant qu'une ronde n'est pas une mesure à un temps, mais une mesure à 4 temps ! Une mesure à 4 temps peut être "remplie" par 1 ronde, ou par 2 blanches, ou par 4 noires, etc. Une mesure à un temps correspondrait théoriquement à une noire. Sauf erreur de ma part... Mais bien sûr, la notation (fraction) 4/4 signifie 1 ronde… et donc une mesure à 4 temps (4 quarts de ronde).


Pas d'accord. Le chiffrage est une fraction (c'est sympa parce que cela résonne avec la 420) avec au numérateur le nombre de temps et au dénominateur l'unité de temps de la mesure.
Dans l'exemple de @timy 1/1 c'est une mesure à un temps avec la ronde pour unité.
On perd la notion de temps forts et faibles constituants de la mesure mais cela existe.



OK, mais concrètement, je me demande à quoi ça ressemble, un morceau en 1/1 . A la sonnerie de Big Ben ?
Mieux vaut tenter de raisonner juste que vouloir juste avoir raison
Couscous
Hulotte
Messages : 6172
Enregistré le : 01.02.2013
Localisation : painS
Les pieds de vers ! Plus que 1/1 je pense que l'astuce se joue plutôt sur un 7/4 dite asymétrique, mais je n'ai jamais réussi en en tiré quoi que se soit...
Timy
Hulotte
Messages : 1830
Enregistré le : 13.09.2008
Re: Théorie de l'échelle de corde Messagepar Timy » 14 nov. 2018 à 20:48
Couscous a écrit :Les pieds de vers ! Plus que 1/1 je pense que l'astuce se joue plutôt sur un 7/4 dite asymétrique, mais je n'ai jamais réussi en en tiré quoi que se soit...

Je vois bien où tu puises ta référence 7/4 (en 780) mais même s'il y a un lien avec la mesure/CI j'ai un peu de mal à voir le cheminement logique qui le ferait fusionner avec les données de l'énigme 500.

En cela, même si c'est subjectif, je miserai d'avantage sur des possibilités comme 1/1 ou 4/2 (évoquée par Puzz). Il est même envisageable que je préfère le 4/2 pour les possibilités supérieures offertes en matière de décodage et la redondance de 2 et 4.

@+
Timy
Hulotte
Messages : 1830
Enregistré le : 13.09.2008
Re: Théorie de l'échelle de corde Messagepar Timy » 14 nov. 2018 à 20:59
Don Luis a écrit :OK, mais concrètement, je me demande à quoi ça ressemble, un morceau en 1/1 . A la sonnerie de Big Ben ?


Peu importe.
Ce serait comme se demander si les atomes qui composent la phrase de la 600 forment ensemble une molécule connue ?

La seule question qui vaille, c'est de savoir si cela peut se traduire en une application ludique dans le cadre de la 500.
Je n'ai pas de réponse à cela mais je vais quand même continuer à faire quelques bulles pour tenter de le découvrir.

@+
Timy
Hulotte
Messages : 1830
Enregistré le : 13.09.2008
Re: Théorie de l'échelle de corde Messagepar Timy » 14 nov. 2018 à 21:04
Azimut a écrit :@Timy : Te mettre au défi du compte à rebours, tout en proposant une mesure adossée au temps musical, cela frôle le comble du chouetteur sachant chouetter ...

Ta proposition ne me semble pas farfelue.
Arrivé en 500, sans généreux (ou maudits) madits, il en faut de l'esprit d'échelle de corde d'escalier pour faire de suite le lien avec la 780, alors que la portée invite à être complétée. La clé est présente mais l'armature (anagramme d'armateur soit dit en passant) pour définir la gamme et le chiffrage pour définir la mesure restent à déterminer.

Et quand le musicien se laisse entrainer, son pied bat la mesure. Soit les temps (forts et faibles) de la mesure définis par le chiffrage, à une vitesse fixée par le tempo

Merci pour ton commentaire, je vais encore creuser un peu la question, dès fois que je sois touché par la grâce.

Et battre la mesure avec le pied, voilà une chose que n'aurait pas reniée Lully.

@+
Modifié en dernier par Timy le 14 nov. 2018 à 21:47, modifié 1 fois.

Retourner vers « 500 »

Qui est en ligne

Utilisateurs enregistrés : Bing [Bot]