Derrier le coeur de Carignan bat celui de Metz

Discussions au fil de l'eau sur la 500
Avatar de l’utilisateur
ockham
Hulotte
Messages : 3120
Enregistré le : 25.06.2011
Oui , je sais cela apparaît surprenant et pourtant:
Cette hypothèse procède de plusieurs indices.
Le premier issu de l'énigme précedente en lien avec mon NNP et l'utilisation dut Rot13.
Mon NNP est le navire "ARGO" qui en rot13 peut se lire: "N et B" soit Noir et Blanc le deux couleurs du Blason de "Metz" qui a son tour peut être lu "M et Z" soit les deux lettres finales du demi alphabet sur lequel repose le rot13. Mais tout cela reste un peu court.

La portée en musique sert de support aux notes et celle que avons représenté sur le visuel est une portée vierge de note qui alterne un interligne avec un interligne clair.
Ce la me ramène au blason de Metz actuel et originel de Metz qui est dit: « mi-partie d'argent et de sable avec une pucelle pour support »

Le titre Ut queant laxis renvoit au chant liturgique est l'ancêtre du "chant grégorien" est le "chant Messin" en référence à son origine: Metz (ce qui colle assez bien avec un "chant de MESSE" humour)
La Noire et la Blanche sont des temps musicaux courts et longs dont la valeur 4 et 2 en référence à la Ronde sert de base à un décodage de type morse.
Le chant liturgique s'effectuait dans les églises et à Metz berceau du chant Messin il a existé une ancienne église accolée à la cathédrale qui s'appellait: "Notre Dame de la ronde."
Je rappelle que l'hymne à St Jean est attribué à Paul Diacre qui rédige l'histoire des évêques Metz à la demande Angilgramme, évêque de Metz et archichapelain de Charlemagne. Encore des éléments en ligne avec Metz.
Notre alitértion en "M" peut aussi être interprété comme une référence à Metz "Capitale" de la Moselle
Autre élément intéressant et qui justifie mon titre est toujours en lien avec le blason:
Celui de "Carignan" est maintenant bien connu:
Image
Celui de Metz actuel et originel est également bien connu mais bien moins celui qu'on lui avait attribué par Charles d'Hozier, en 1696, ( un blason "d'argent, au pal de gueules chargé d'un cœur d'argent" dans le très officiel: " grand armorial de France" :
Image
Surprenant n'est ce pas!
Ce blason, Metz a du le portée officiellement durant une période très précise entre 1814 et 1816 année ou Metz obtient l'autorisation de recouvrer son blason originel.
Enfin j'avais dans la musette "l'Aigle" et "Paris", une ligne qui aboutit à "Metz".
Napoléon III , déclare la guerre à la Prusse le 19 juillet 1870 a paris aux Tuileries et se cassera les dents 100 jours plus tard à Metz le 27 octobre, cet aigle là aussi y laissera des plumes.
Et on enchaine avec la 420...

Cordialement, Ockham
« La simplicité est la sophistication suprême. »
Galag
Nyctale
Messages : 141
Enregistré le : 03.11.2018
Bonjour Ockham,

J'ignorais que Paul Diacre avait écrit une histoire des évêques de Metz.

Etant donné que Saint Clément, premier évêque de Metz, a chassé des serpents lorsqu'il s'est installé dans la ville (ce qui est devenu la légende du Graoully), je comprends mieux ce qui te fait voir des serpents dans la clé de sol du visuel, et ce qui te fait penser que cette "clé ment" ! :bravo:

Quant au 2ème évêque de Metz, il s'agissait de Saint Céleste, comme la lumière du même nom. Un indice de plus en faveur de Metz, mais ça, c'est un avant-goût de la 560...

Galag
Avatar de l’utilisateur
Archimede
Hulotte
Messages : 2671
Enregistré le : 25.03.2011
Les chouetteurs parlent de mensonges, de pucelles, de démons, mais personne ne veut entendre parler du jeu d'Archimede…

Max est parasité !

Saviez-vous que l'une des anagrammes de SPIRALE était PAIRLES ?...
J'ai trouvé tout seul ce détail, et quelle ne fut pas ma surprise de voir que le sujet avait déja été évoqué en 2001 par E-droup...
Suis pas loin de panser celui auquel je pense. Oh là, tout doux...
Ma voiture est garée en bas.
Mon volatile est gavé en basilique.
Avatar de l’utilisateur
ockham
Hulotte
Messages : 3120
Enregistré le : 25.06.2011
@Galag
Je vois que même a demi mot, tu as bien suivi.
Cordialement Ockham
« La simplicité est la sophistication suprême. »
Avatar de l’utilisateur
ockham
Hulotte
Messages : 3120
Enregistré le : 25.06.2011
Les cœurs de Carignan et de Metz sont liés par leur histoire ; en effet ; ces armoiries sur leurs blasons ont été créées de toutes pièces par Charles d'Hozier et publié dans son grand armorial de France sur ordre de Louis XIV en 1696. On peut d'ailleurs constater le manque d'originalité de leur "créateur" pour les distinguer.
Ces armes ne sont pas celles historiques de ces deux villes:
Pour Carignan D'azur à la fasce d'or chargée d'un cœur du champ elles sont confirmées par Louis XVIII en 1824.
Pour Metz d'argent, au pal de gueules chargé d'un cœur d'argent, la ville obtient de recouvrer ses anciennes armoiries toujours sous Louis XVIII mais en 1816.

Un blason qui pour les deux villes à une histoire commune avec une issue différente. Mais, ce n'est le bon chemin que si la flèche vise le cœur.

Cordialement, Ockham.
« La simplicité est la sophistication suprême. »
Groseille
Chevêchette
Messages : 37
Enregistré le : 19.07.2017
J'ai toujours été frappé par l'élégance de vos solutions. Merci et bravo.
Don Luis
Hulotte
Messages : 12527
Enregistré le : 02.10.2007
Oui, c'est séduisant, il faut avouer !

De Roncevaux, il semblerait que tu aboutisses à Metz en passant par l'œil du coq situé sur le "l de Monluçon" ?


:respect:
Mieux vaut tenter de raisonner juste que vouloir juste avoir raison

Retourner vers « 500 »

Qui est en ligne

Utilisateurs enregistrés : Bing [Bot], leuc