Décryptage alternatif de 2424...

Discussions au fil de l'eau sur la 500
Avatar de l’utilisateur
delphinus
Hulotte
Messages : 7402
Enregistré le : 06.01.2008
Localisation : Terres de Lumière
Contact :
Rachel ne veut pas comprendre que chercher une ville à l'intersection de 2 traits, que mesurer 802 km à partir d'une ville sur une droite et rechercher sur quoi on tombe ne fait pas de la carte un outil...

pourtant elle connait les madits...


QUESTION No 45 du 27/04/1996
------------------------------------
TITRE : CARTE OUTIL
------------------------------------
BONJOUR MAX TOUTE DISTANCE ,TOUT ANGLE QUI SERAIENT OBTENUS PAR MESURE SUR UNE CARTE IMPLIQUERAIT BIEN QUE CETTE CARTE DEVIENDRAIT UN OUTIL N'EST CE PAS? AMITIES MUNSCHINE
------------------------------------
NON, LA CARTE SERAIT UN OUTIL SI DES ELEMENTS QUI Y FIGURENT - ET QUI N'EXIS- TERAIENT PAS SUR LE TERRAIN - ETAIENT A UTILISER COMME INDICES ADDITIONNELS. AMITIES – MAX


QUESTION No 26 du 24/06/1996
------------------------------------
TITRE : DU BON USAGE DES CARTES
------------------------------------
MAX, CONSIDEREZ-VOUS QUE D'EFFECTUER DES MESURES SUR UNE CARTE FASSENT DE CETTE CARTE UN OUTIL? LA CARTE PEUT-ELLE ETRE CONSIDEREE COMME UN DOCUMENT DE REFERENCE? MERCI
------------------------------------
NON, CE QUI FERAIT D'UNE CARTE UN OUTIL, CE SERAIT D'AVOIR A Y CHERCHER DES IN- DICES COMPLEMENTAIRES A CELLES DES ENIG- MES. PAS DES CONFIRMATIONS OU DES VERI- FICATIONS... OUI, LA CARTE EST INDUBITABLEMENT UN "DOCUMENT DE REFERENCE". C'EST MEME LE DOCUMENT DE REFERENCE PAR EXCELLENCE !AMITIES – MAX


QUESTION No 28 du 13/08/1996
------------------------------------
TITRE : carte
------------------------------------
vous dites que la carte est un pense-bet e: si j'utilise un calepin pour noter me s trouvaille est ce que cela suffit? Ou est-ce que la carte fournit des indic ations ( par exemple et ce n'est qu'un e xemple - ville se trouvant Aa l'intersec tion de deux lignes ) , auquel cas ce n' est plus seulement un pense bete!
------------------------------------
POURQUOI NOTERIEZ-VOUS VOS TROUVAILLES SUR UN CALEPIN, ALORS QUE JE DIS EXPRES- SEMENT DE LES NOTER SUR LA CARTE ? SI LA VILLE EXISTE A L'INTERSECTION DES DEUX LIGNES (VOTRE EXEMPLE), JE NE VOIS PAS EN QUOI LA CARTE PERDRAIT SON STATUT DE PENSE BETE. LA CARTE SERAIT UN OUTIL SI ELLE VOUS FOURNISSAIT DES INDICESSUPPLEMENTAIRES, CE QUI N'EST PAS LE CAS. AMITIES – MAX


QUESTION No 18 du 03/02/2000
------------------------------------
TITRE : MANU A MAX
------------------------------------
DEPUIS LE DEBUT DE CE JEU, JE ME REFUSE A MESURER QUOI QUE CE SOIT SUR LA CARTE POUR L'UTILISER DANS DES RAISONNEMENTS, ET ENCORE MOINS DANS LES CALCULS. POUR MOI TOUTES MESURES SE REPORTENT SUR LA CARTE (C'EST UN PENSE-BETE) MAIS RIEN NE SE LIT DESSUS. SI JE COMPRENDS BIEN JE SUIS UNE SARDINE ?!?
------------------------------------
MANU,J'AI DIT QUE LA CARTE ETAIT UN PENS E-BETE, PARCE QUE VOUS DEVEZ Y REPORTER VOS TROUVAILLES SI VOUS LE JUGEZ NECESSA IRE. CETTE EXPRESSION' EGALEMENT, EST A OPPOSER A CELLE "D'OUTIL" (CE QUE LA CAR TE SERAIT SI ON VOUS DEMANDAIT D'Y PUISE R DES INDICES TELS QUE DES MENTIONS INEX ISTANTS SUR LE TERRAIN.) ON NE VOUS DE-MANDE PAS DE FAIRE CELA. EN REVANCHE, UNE MESURE (CHOSE QUE JE N'INFIRME NI NE CONFIRME) A EFFECTUER SUR UNE CARTE NE CONFERERAIT PAS LA QUALITE "D'OUTIL" A CETTE CARTE. CECI EST UNE REMARQUE D'ORD RE GENERAL, TRES SOUVENT REPETEE DEPUIS LE LANCEMENT DE CE JEU. AMITIES – MAX
C'est le propre du barbare de détruire ce qu'il ne peut comprendre.
Arthur Charles Clarke
http://chercheurdechouette.free.fr
Schlopsy
Lapone
Messages : 976
Enregistré le : 24.11.2007
Rachel a écrit :On peut se fourvoyer sur un madit certes mais pas sur plusieurs disant la même chose


"On peut se tromper une fois sur un madit... on peut se tromper mille fois sur mille madit...
...mais on ne peut pas se tromper mille fois... ah non, zut...
....on peut se tromper mille fois sur mille madits..."

@+,
Schlopsy
(dsl, pas pu m'en empêcher... :jesors: )
Avatar de l’utilisateur
Rachel
Hulotte
Messages : 9192
Enregistré le : 16.12.2007
Localisation : Aix en Provence
Delphi, je n’utiliserais que ce madit pour te repodre ( et aux autres par la même occasion):
QUESTION No 28 du 13/08/1996
------------------------------------
TITRE : carte
------------------------------------
vous dites que la carte est un pense-bet e: si j'utilise un calepin pour noter me s trouvaille est ce que cela suffit? Ou est-ce que la carte fournit des indic ations ( par exemple et ce n'est qu'un e xemple - ville se trouvant Aa l'intersec tion de deux lignes ) , auquel cas ce n' est plus seulement un pense bete!
------------------------------------
POURQUOI NOTERIEZ-VOUS VOS TROUVAILLES SUR UN CALEPIN, ALORS QUE JE DIS EXPRES- SEMENT DE LES NOTER SUR LA CARTE ? SI LA VILLE EXISTE A L'INTERSECTION DES DEUX LIGNES (VOTRE EXEMPLE), JE NE VOIS PAS EN QUOI LA CARTE PERDRAIT SON STATUT DE PENSE BETE. LA CARTE SERAIT UN OUTIL SI ELLE VOUS FOURNISSAIT DES INDICESSUPPLEMENTAIRES, CE QUI N'EST PAS LE CAS. AMITIES – MAX
Le questionneur parle de reporter ses trouvailles. Son exemple sur la ville a une intersection esr incluse dans ses trouvailles ,donc.
Si en regardant sur la carte il ne l’a trouve pas, il sera bien obligé de zoomer cette zone pour voir si elle existe vraiment au point supposé.
C’est ce que repond en substance Max. Il dit: si la ville existe ( ce qui suppose qu’elle n’est pas sur la carte car je ne connais aucune carte mentionnant une ville qui n’existe pas...) et introduit alors l’obligation pour nous de verifier qu’elle existe bien au point trouvé.
Cela implique que cette ville est donc connue avant de la chercher sur la carte.
Chercher si elle existe bien ne fait pas de la carte un outil puiqu’on l’a deja decryptee, nom compris!
Vous pouvez toujours croire ce que vous voulez mais ne faites pas dire a Max ce qui vous arrange.
Croyez bien qu’au debut cela ne m’arrangeait pas du tout mais force est de constater que c’est bien la verite.

Enfin, si la carte donnait ce type de renseignements comment Max aurait pu dire, qu’en theorie, une carte n’est pas necessaire.
Et il ne le dit pas qu’une fois.
Cador ou pas...
Voila.
Faire autrement vous condamne à tourner en rond jusqu’a perpet...
:hinhin: :hinhin:
Je crois bien être au sec...
Avatar de l’utilisateur
Rachel
Hulotte
Messages : 9192
Enregistré le : 16.12.2007
Localisation : Aix en Provence
Timy tu dis: encore un alignement entre la Corse et le continent voire une mini-carte de gauche ne peuvent constituer un élément de décryptage car non réel sur le terrain. Cela ferait de facto de la carte un outil.
La je suis totalement en desaccord avec toi. Cela n’a rien a voir avec la notion de carte outil.
Si tu traces une ligne dont les 3 points ( minimum syndical) sont décryptés dans le livre avec une distance déterminée également décryptée, tu ne fais que tracer une ligne sur la carte c’est a dire reporter tes trouvailles voire les verifier en passant , exactement comme tu pourrais relier Roncevaux à Bourges.
La ligne n’existe pas sur le terrain.....
Evidemment les distances entre les elements ne seraient pas les bonnes que sur le terrain voire meme l’ alignement mais le jeu se fait dans cet esprit.
Les reports pour verifier ne servent qu’a verifier ce qu’on trouve dans le livre, pas sur le terrain ni dans la réalité .
Si tu decryptes de façon certaine un lieu, seule la carte servira de temoin dans les cas que tu cites pour verifier, POUR VERIFIER je repete, les paramètres donnés dans le livre.
Mais jamais elle ne te donnera quoi que ce soit d’autre qu’une verification.

J’irai meme plus loin: même si les distances sur le terrain ne sont pas bonnes et toujours dans ces cas précis que tu cites car nous aurions un minimum de jugeote pour comprendre que ce ne peuvent etre les bonnes distances.
:bise: :bise:
Je crois bien être au sec...
Hobby
Hulotte
Messages : 1856
Enregistré le : 14.09.2016
Hobby a écrit :
Rachel a écrit :Je connais tres bien les madits pour les avoir lus et relus.

Peux-tu dire comment tu interprètes celui-ci, qui a été cité précédemment :

QUAND JE DIS "L'UNE DES DROITES NECESSAI RES POUR TIRER L'ORTHOGONALE", CELA NE SIGNIFIE PAS QU'IL FAILLE 2 LIGNES POUR OBTENIR 1 ORTHOGONALE. SIMPLEMENT, JE NE VOIS AUCUNE AUTRE MANIERE DE LE DI- RE
Timy
Hulotte
Messages : 1830
Enregistré le : 13.09.2008
Re: Décryptage alternatif de 2424... Messagepar Timy » 07 nov. 2018 à 20:51
Rachel a écrit :Timy tu dis: encore un alignement entre la Corse et le continent voire une mini-carte de gauche ne peuvent constituer un élément de décryptage car non réel sur le terrain. Cela ferait de facto de la carte un outil.
La je suis totalement en desaccord avec toi. Cela n’a rien a voir avec la notion de carte outil.
Si tu traces une ligne dont les 3 points ( minimum syndical) sont décryptés dans le livre avec une distance déterminée également décryptée, tu ne fais que tracer une ligne sur la carte c’est a dire reporter tes trouvailles voire les verifier en passant , exactement comme tu pourrais relier Roncevaux à Bourges.
La ligne n’existe pas sur le terrain.....
Evidemment les distances entre les elements ne seraient pas les bonnes que sur le terrain voire meme l’ alignement mais le jeu se fait dans cet esprit.
Les reports pour verifier ne servent qu’a verifier ce qu’on trouve dans le livre, pas sur le terrain ni dans la réalité .
Si tu decryptes de façon certaine un lieu, seule la carte servira de temoin dans les cas que tu cites pour verifier, POUR VERIFIER je repete, les paramètres donnés dans le livre.
Mais jamais elle ne te donnera quoi que ce soit d’autre qu’une verification.

J’irai meme plus loin: même si les distances sur le terrain ne sont pas bonnes et toujours dans ces cas précis que tu cites car nous aurions un minimum de jugeote pour comprendre que ce ne peuvent etre les bonnes distances.
:bise: :bise:

- Cela n'a rien à voir avec la notion rachelienne de carte outil ? Sans doute !
- Cela n'a rien à voir avec la notion maxienne de carte outil ? J'en doute !

Au fait, tu n'es donc pas d'accord avec ça ?
QUESTION No 9 DU 1995-10-14
--------------------------------------------------------------------------------
TITRE: FENNEC 3
LA CORSE N'EST PAS A SA PLACE SUR LA CAR TE DU GONFLE, N'EST-CE PAS HANDICAPANT? MERCI
--------------------------------------------------------------------------------
LA CARTE N'EST PAS UN OUTIL, MAIS UN PENSE-BETE. SI VOUS CONSIDEREZ QUE LA CORSE A UN ROLE A JOUER, VOUS DEVEZ TE- NIR COMPTE DE SA PLACE REELLE. CELA DIT, POUR CE QUI EST LE LA LOCALISATION DE L'OISEAU,LA CORSE EST ELIMINEE CAR C'EST UNE ILE. AMITIES -- MAX


Il n'écarte même pas l'hypothèse de mesurer une distance entre deux points sur la carte pour s'en servir dans un décodage...

QUESTION No 50 DU 1996-02-10
--------------------------------------------------------------------------------
TITRE: PRECISION...
QUAND VOUS DITES QUE LA CARTE N'EST PAS UN OUTIL, CELA SIGNIFIE QUE, PAR EXEMPLE , LA DISTANCE ENTRE 2 POINTS NE DOIT PAS SERVIR DE BASE A UN DECODAGE MAIS QU'UN E DISTANCE DECODEE POURRAIT SE MESURER S UR LA CARTE ? AI-JE ETE CLAIR ??? MERCI
--------------------------------------------------------------------------------
NON, CELA VEUT DIRE QUE DES SYMBOLES IMPRIMES SUR LA CARTE NE SONT PAS DES INDICES, DU MOMENT QU'ILS NE SONT PAS REPRESENTES SUR LE TERRAIN (FRONTIERES ENTRE DEUX DEPARTEMENTS, PAR EXEMPLE). J'AI DONNE CETTE PRECISION EN REMARQUANT QUE CERTAINS CHERCHEURS ESSAYAIENT DE TROUVER DES INDICES COMPLEMENTAIRES SURLA CARTE ET COMPTAIENT PAR EXEMPLE LES SIGNES "+-+-+" SEPARANT LES DEPARTE- MENTS... AMITIES -- MAX


Vade retro Max, vil adorateur des cartes-outils !

Bon, de toutes façons ce vieux débats n'aboutira pas, tu resteras sur ta position et ce n'est pas si grave si tu y trouves ton bonheur. ;)

@+
Avatar de l’utilisateur
ockham
Hulotte
Messages : 3120
Enregistré le : 25.06.2011
@Timy suite et fin
Sur le décryptage, tu as exprimé ta manière de voir les choses et moi la mienne, nos points de vues ne sont pas conciliables sur qualité et la pertinence du décryptage d'Aignan, et alors? Oui je m'autorise à penser le contraire des interpretations que tu ( ou vous) faites, ce n'est pas un crime de lèse majesté.
C'est ta remarque qui m'échappe. As-tu bien observé la mise en // des deux suites ?
S'il y a bien 7 notes, il y a bien huit items extraits par ce crétin de Guido d'Arezzo et les imbéciles qui lui ont emboité le pas en ajoutant le SI sur la base de DEUX mots au lieu d'un comme pour le reste de cet immonde poème. Un conseil, fait-leur un procès.

Mais que t'as t'il fait ce Gui d'Arrezzo pour que lui et sa suite mérite ces noms d'oiseaux? Pourquoi veux tu que je fasse un procès à ces moines, je le trouve très bien moi cette hymne, je le prend comme il est et la suite de chiffres également, elle me plait bien, telle qu'elle est.
Il faut faire des choix et envisager des hypothèses qui sont plaisantes quand elles s'appuient sur une source. A moins que la petite rousse ne soit pas suffisamment hype ?
L'option Aignan est une question de choix, oui, ce choix "je" le trouve "arbitraire" et on peut être en désaccord avec cela mais ce n'est pas une question de source. Dans mon PLI de 1971, je trouve ES pour l'einstenium et toutes les valeurs utilisées par MV en 600 ; à la même source pour notre guido : " Il a donné leur nom aux notes de la gamme". Et même avec les précisions que tu cites, ça ne change pas que "l'hymne à Saint Jean" a permis de nommer l'ensemble des notes de la gamme pour pouvoir être "chantées" plus facilement (que des lettres auxquelles ces mots se substituent) car l'objectif était bien là.
En fait, il y a un point qui obère sévèrement ce décryptage (moins que la version anagrammée mais quand même) et tu ne la relève pas. C'est ballot.

Ce point que je déjà largement critiqué ( car le débat n'est pas nouveau) et il a aussi été relayé par d'autres dans ce fil au nombre des quels tu fais partie, ce serait "ballot" de se répéter sur un point partagé.
Avec 1/3 des chiffres de la série mise de côté il est impossible d'affirmer que la "séquence initiale" a une seule signification? Qui te parle d'affirmer quoi que ce soit ? Tu veux rouvrir une guerre de tranchée Dabo Anti-Dabo avec une version pro-Aignan / pro-Carignan. C'est pas de bol, je n'ai pas tranché, ne compte pas sur moi pour dire du mal des Ardennes.
Décidément tu interprètes mal et extrapole beaucoup mes réponses, celui qui affirme que la séquence du livre n'a qu'une seule signification, ce n'est ni toi ni moi, c'est MV. Je veux rouvrir rien de tout comme toi je donne " mon " point de vue, comme toi je débat .
Elle est pourtant indispensable à deux reprises, passée au tamis du poème elle livre 6 lettres et dispose de leur remise en ordre. C'est donc bien elle que l'on décode

Tu parle tamis, je préférais lorsque tu palais de moulinette même si j'ai une préférence ( contestable) pour broyeur...J'ai droits moi aussi à mon trait d'humour!
Excuse-moi de considérer que l'absence d'une chose sur un visuel puisse être un indice.

Excuse moi de penser que la présence de tout ce que j'ai énoncé en lien directe avec la musique puisse être l'indice du contraire. Là encore j'argumente en sens inverse de ta proposition, désolé si cela te dérange.
Quel crétin je suis, je vais regarder de plus près, les notes ont dues être effacées par inadvertance mais, en observant d'avantage, je vais sans doute en discerner quelques traces.
Tiens ça ressemble à de la condescendance, préfère la dérision si cela ne te gène pas .
Sinon, n'infères pas sur tout. Où ai-je dit qu'il n'y avait pas de musique en 500 ? C'est sur la portée que nous n'en avons pas ce que je peux considérer, éventuellement comme un indice vers ceci :
"Contrairement à ce que l'on croit fréquemment, Gui d'Arezzo n'a emprunté pour son opération solfégique que les paroles de l'hymne et non sa mélodie. Cette dernière semble avoir été soit fabriquée par lui pour les besoins de la cause, soit empruntée à un chant scolaire que l'on trouve à la même époque adapté à plusieurs odes d'Horace de même mètre. L'hymne, par contre, ne s'est jamais chantée avant le xie siècle sur une mélodie solfégique."
Et donc constituer un indice vers une exclusion du SI.
Tiens voilà que j'infères sur tout maintenant! Je ne peux que redire que je considère que l'absence de note sur la portée du visuel ne signifie pas qu'il n'y soit pas question de "musique" compte tenu de l'ensemble des indices qui par ailleurs et dans le visuel parsème l'énigme. D'autre part l'absence des notes sur la portée agit comme une forte incitation à s'y intéresser et pas forcément de la manière que tu envisages. Que l'hymne lui même n'est pas été chanté ne change pas son "objectif" comme je l'ai dis, était bien de pouvoir " chanter" les notes. J'en profite pour le placer là: A l'origine du chant grégorien on trouve le chant Metzin.

Oui l'énigme 500 se rapporte au "chant" et la voix est aussi un bel instrument...
Formidable, je vais demander à mon disquaire préféré de me mettre de côté le 45 tour "Ma 500" des Max Valentin...

C'est vrai qu'il est drôle Tinmy, c'est vrai qu'un peu d'humour ça détend....Mais je vais le redire aussi, oui, je pense que dans cette 500 , l'instrument dont il est question est le "chant", ce fameux a capella chanté dans le chœur des chapelles.
Une coincidence te turlupine alors t'as pas fini d'être turlupiné...
C'est tout moi, tu mets dans le mille, je suis le grand turlupiné devant l'éternel. C'est beau de ne pas douter, bande de veinards !

Décidemment, je suis une vraie source d'inspiration drolatique... Là encore mauvaise interprétation, trop pressé que tu es à tout prendre contre toi. "Des" coïncidences et pas "une", j'en ai pléthore dans mon jeu, je parlais donc en pleine connaissance de cause.
Pour le reste tu es parti en live, l'humour s'est mue en délire paranoïaque et je ne ferai pas de commentaire ; c'est clairement la partie la plus faible du numéro. Je constate que la dérision dans les propos, visiblement ne doit être admise et comprise qu'à sens unique ; il me semblait pourtant que sur ce point, mon " "Ouf, heureusement il y a encore de la marge " ne laissait aucun doute la dessus.
Cordialement, sans animosité aucune et sans numéro de claquette.
Ockham.
« La simplicité est la sophistication suprême. »
Avatar de l’utilisateur
Puzz
Ninoxe
Messages : 313
Enregistré le : 07.06.2015
Re: Décryptage alternatif de 2424... Messagepar Puzz » 08 nov. 2018 à 01:34
Je pense Ockham que Timy est un peu en état de saturation, à force de buter en vain sur une énigme. Presque tous les chouetteurs ont connu ces moments de découragement et/ou d'énervement face à la difficulté de cette chasse. Il y a des moments où on craque un peu.

Pour Timy (si je remonte un page plus haut)
Je pense qu'on doit avoir des solutions proches jusqu'à la 580. Et comme tu as livré ta 600, je sais qu'au moins à partir de là on diverge de manière très nette.
Mais comme tu as su interroger les aides données par Max au niveau 470, tu as vraisemblablement compris son tour de passe-passe et suivi le chemin montré par l'épée. Mon hypothèse est donc que tu arrives en 500 avec la droite GC. Et là cela coince.
La question est alors est-ce que le blocage vient de la difficulté de la 500 ou bien du cheminement qui précède ?

Tu as des certitudes absolues pour une grande partie de tes solutions précédentes, et non sans raison. Mais méfie toi quand même de ce biais qui nous guette tous. Car , en plus de toutes les explications déjà données pour expliquer la difficulté des énigmes, il y a le fait aussi qu'il faut "pénétrer" la pensée de l'auteur. C'est à dire, d'une certaine manière, comment il a agencé les éléments de sa chasse selon une logique qu'il faut suivre dans le bon ordre. Il a donné tous les indices qu'il pouvait et les chouetteurs ont 95% des éléments (bon surement un peu moins). Mais il manque les 5% qui permettent de mettre à leur bonne place ces 95% pour que cela fasse sens.

Par ex. tu as un doute sur la CI de la 780 car à mon avis, même si tous les éléments utiles (à un ou deux détails près) pour construire la solution sont connus, il est délicat de trouver l'enchaînement logique tel que l'a pensé Max. La résolution de la 500 doit donner des certitudes sur la mesure (ama). Mais comme je l'avais déjà dit, c'est difficile d'avoir tout compris sur la mesure à ce moment là (je pense qu'il y a effectivement plusieurs valeurs). Les énigmes suivantes peuvent nous aider , mais l'explication est en 780 (que l'on n"a pas vu bien sur).

Il reste aussi la difficulté propre de la 500 (comme quasiment toutes les énigmes d'ailleurs à une ou deux exceptions près pour moi). A chaque fois, il nous fait le tour de passe-passe avec des éléments qui sautent aux yeux comme la clef sur le visuel de la 600 (quel magnifique moyen de confirmation du texte décrypté, mais en avions nous besoin pour être sur de ce décryptage ?)

Ceci dit la fin de la chasse approche aussi pour moi. Je ne m'étais pas fixé de date limite comme toi, mais le temps a fait son oeuvre. Et mon prochain échec signera j'espère mon renoncement (à moins que...)

@Rachel, tu dis
Delphi, je n’utiliserais que ce madit pour te repodre ( et aux autres par la même occasion):
QUESTION No 28 du 13/08/1996
------------------------------------
TITRE : carte
------------------------------------
vous dites que la carte est un pense-bet e: si j'utilise un calepin pour noter me s trouvaille est ce que cela suffit? Ou est-ce que la carte fournit des indic ations ( par exemple et ce n'est qu'un e xemple - ville se trouvant Aa l'intersec tion de deux lignes ) , auquel cas ce n' est plus seulement un pense bete!
------------------------------------
POURQUOI NOTERIEZ-VOUS VOS TROUVAILLES SUR UN CALEPIN, ALORS QUE JE DIS EXPRES- SEMENT DE LES NOTER SUR LA CARTE ? SI LA VILLE EXISTE A L'INTERSECTION DES DEUX LIGNES (VOTRE EXEMPLE), JE NE VOIS PAS EN QUOI LA CARTE PERDRAIT SON STATUT DE PENSE BETE. LA CARTE SERAIT UN OUTIL SI ELLE VOUS FOURNISSAIT DES INDICESSUPPLEMENTAIRES, CE QUI N'EST PAS LE CAS. AMITIES – MAX
Le questionneur parle de reporter ses trouvailles. Son exemple sur la ville a une intersection esr incluse dans ses trouvailles ,donc.


Mais si ton hypothèse de départ est fausse, le reste du raisonnement...
Ne vois-tu pas que tu interprétes la question posée ?
Je pense que tout le monde (sauf toi) comprend que si on trace 2 droites sur la carte et que l'on a une raison de regarder où elles se croisent (parce qu'il peut y en avoir un paquet de croisement dans ce jeu), et si une ville se trouve à cette intersection sur la carte, alors on a trouvé un lieu sans que la carte ne soit un outil au sens maxien (elle n'a pas donné d'indices supplémentares puisque le croisement se suffit en lui-même.
Bon je sais que c'est peine perdue d'aborder ce sujet avec toi et je fais comme les autres, je sors le drapeau blanc et je me rends avant de combattre.


Amicalement,
Puzz
Errare humanum est : j'ai cru qu'il n'y avait pas d'incohérence dans les madits !
Avatar de l’utilisateur
Rachel
Hulotte
Messages : 9192
Enregistré le : 16.12.2007
Localisation : Aix en Provence
Timy’
Tres beaux exemples que tu viens de donner avec tes 2 madits mais tu oublies une chose importante c’est que tout ce qui suit la 500 se passe sur le Mega.
Ce Mega est le nom que donne Max à la carte . C’est un million de fois moins qui en donne son echelle car Mega signifie 1 million de fois et non pas 1/1 000 000 soit un million de fois moins.
Cela signifie aussi que toutes les donnees de distances sont données par rapport à elle.
Comment veux tu placer la Corse à sa place reelle et en tirer des mesures alors que Max dit que tout ce qui sort de la carte est hors jeu...et ce serait le cas si on devait replacer toute la Corse.
Tout ce qui suit la 500 est a reporter sur ce Mega, Corse comprise.
Ce n’est qu’un pense bete.
Pas un systeme de reference tel que le serait le territoire français, iles comprises. Il le dit bien dans un autre madit .

Cela explique qu’il sera impossible de chercher a reproduire une distance mesuree sur la carte ( et non donnee par le livre) pour s’en servir de base de decryptage si cela concerne la Corse puisqu’on doit tenir compte dans ce cas de sa position reelle.
Dans le 2eme madit, il repond uniquement sur le principe general de la carte outil.
Il dit simplement que cela ne concerne pas les distances en somme si on admet qu’il tienne compte de ce qui est dit.
Comment pourrait-il dire non sur la possibilite de mesurer des distances decodees puisque c’est le principe meme de la verification a partir de 500!!
:bise: :bise:
Je crois bien être au sec...
tompoucex
Hulotte
Messages : 1982
Enregistré le : 01.11.2010
Carte au million de la France à ( PARTIR ) de la 500 pour y TROUVER la ( spirale 4 centres )

et on continue sur cette carte jusqu'à la ( TOUTE FIN ) de la 650 après avoir ( LOCALISER ) les

sentinelles . amha
a + tompoucex
Avatar de l’utilisateur
Rachel
Hulotte
Messages : 9192
Enregistré le : 16.12.2007
Localisation : Aix en Provence
Puzz , trop facile de dire quelque chose et partir commme tu le fais.
Bien sur qu’il y a une interpretation de depart , tout comme toi tu donnes ton interpretation.
Mais si tu analyses le tout, ma facon de voir est tout aussi valable que la tienne mais avec des elements textuels en plus.
1/ Le questionneur parle bien de trouvailles donc deja trouvees sans la carte.
2/ Max dit : si LA ville et non si UNE ville, montrant ainsi qu’il est dans l’esprit du chercheur , à savoir reporter des trouvailles, et qu’il appuie avec le «  votre exemple ».
3/ Connais-tu , toi, une carte mentionnant une ville qui n’existe pas? Pas moi.
Des lors quand Max dit si le ville existe, c’est forcement dans l’hypothese qu’elle n’est pas sur la carte et qu’il faut la chercher en zoomant la zone idoine.
Dans ce cas c’est bien une ville connue qu’on cherche et non pas «  voir s’il y a quelque chose, ville ou autre entite, qui existerait à cet endroit. « 
Pour le coup , oui et encore plus, la carte donnerait un element additionnel.
:bise: :bise:
Je crois bien être au sec...
Avatar de l’utilisateur
Rachel
Hulotte
Messages : 9192
Enregistré le : 16.12.2007
Localisation : Aix en Provence
De plus, l’exemple est tout a fait theorique car je ne connais aucun moment du livre où un tel exemple intervient.
Au mieux, l’extremite d’une distance donnee par rapport à un point precis pourrait s’y rapprocher et le resultat serait le même.
:bise: :bise:
Je crois bien être au sec...
Hobby
Hulotte
Messages : 1856
Enregistré le : 14.09.2016
QUAND JE DIS "L'UNE DES DROITES NECESSAIRES POUR TIRER L'ORTHOGONALE", CELA NE SIGNIFIE PAS QU'IL FAILLE 2 LIGNES POUR OBTENIR 1 ORTHOGONALE. SIMPLEMENT, JE NE VOIS AUCUNE AUTRE MANIERE DE LE DIRE

Désolée d'insister, mais on voit bien que personne n'a d'explication pour cette "info"... magistralement ambigüe.
Avatar de l’utilisateur
Couscous
Hulotte
Messages : 6695
Enregistré le : 01.02.2013
Localisation : painS
La phrase est incomplète, car il manque ''avant la 500'' ! Et avant la 500 il nous faut bien une seule et unique ligne pour construire l'ortho en 500 avec la seconde qui lui correspond. Ou max c'est mélanger les pinceaux ou certains à l'époque croyaient à tort qu'il en fallait plus d'une ligne avant la 500...le madit porte un peu à confusion, mais c'est comme ça que je le comprends !
james
Chevêchette
Messages : 0
Enregistré le : 20.01.2017
Hobby a écrit :QUAND JE DIS "L'UNE DES DROITES NECESSAIRES POUR TIRER L'ORTHOGONALE", CELA NE SIGNIFIE PAS QU'IL FAILLE 2 LIGNES POUR OBTENIR 1 ORTHOGONALE. SIMPLEMENT, JE NE VOIS AUCUNE AUTRE MANIERE DE LE DIRE

Désolée d'insister, mais on voit bien que personne n'a d'explication pour cette "info"... magistralement ambigüe.



Si ça peut aider...


QUESTION No 35 DU 1999-12-10
TITRE: ORTHOGONALE

BJR MAX- VOUS AURIEZ DIT A PLUSIEURS REP RISES QUE DANS LA 500, L'UNE DES 2 DROIT ES NECESSAIRES POUR TROUVER L'ORTHOGONAL E EST CONNUE AVANT LA 500: CONFIRMEZ-VOU S ? POUR MOI, IL SUFFIT D'UNE DROITE POU R TRACER UNE ORTHOGONALE- S'AGIT-IL DE D ROITES (INIFINIES), DEMI-DROITES(LIMITEE S PAR 1 POINT), OU DE SEGMENTS? M PHELPS

IL SE TROUVE QU'UNE ORTHOGONALE EST MEE SUR UN POINT, ET QUE CE POINT EST SUR UNE DROITE CONNUE AVANT CETTE ENIGME . LORSQUE JE PARLE DE "L'UNE DES DROITES NECESSAIRES POUR CONSTRUIRE L'ORTHOGONAL E", JE NE DIS PAS QU'IL FAUT 2 DROITES POUR FAIRE 1 ORTHOGONALE, MAIS QUE POUR TRACER L'ORTHOGONALE, IL FAUT BIEN SA-VOIR VERS QUOI. OR, C'EST SUR UN POINT D'UNE DROITE DEJA CONNUE. C'EST UN PEU ETRANGE QUE, PENDANT 5 ANS, CETTE EXPLIC ATION AVAIT TOUJOURS ETE BIEN COMPRISE ET QUE, DEPUIS QUELQUES SEMAINES, ELLE POSE PROBLEME ! AMITIES -- MAX
[MAX



QUESTION No 28 DU 1999-12-02
TITRE: INSTIT LE RETOUR

CHER MAX, APRES AVOIR PRIS DES VACANCES BIEN MERITEES A PROPOS DE LA CHASSE, JE REVIENS A MA QUESTION DE L, ANNEE DERNIE RE PRESENTEE CETTE FOIS AUTREMENT : RAISONNEZ-VOUS EN DEUX DIMENSIONS QUAND VOUS DITES QUE DEUX LIGNES SONT NECESSAI RES A LA CONSTRUCTION DE L'ORTHOGONALE ? AMITIES D'1 INSTIT QUI AIME LES SAQC ...

POUR CONSTRUIRE UNE ORTHOGONALE, IL FAUT UNE DROITE, ET QUELQUE CHOSE VERS QUOI LA TIRER. CE N'EST DONC PAS L'ORTHOGONA- LE ELLE-MEME QUI NECESSITE 2 TRAITS, MAIS L'ENSEMBLE. JE CROIS QUE NOUS NOUS SOMMES MAL COMPRIS. L'UNE DES DROITES NECESSAIRES POUR ARRIVER A BOUT DE LA CHOSE EST CONNUE AVANT LA 500. CE N'ESTDONC PAS UNE QUESTION DE "DIMENSIONS". J'ESPERE QUE C'EST PLUS CLAIR AINSI. AMITIES -- MAX




QUESTION No 34 DU 1999-04-15
TITRE: ORTHOGONALE

BJR MAX. DESOLE DE REPOSER CETTE QUESTIO N MAIS JE N'ARRIVE PAS A RETROUVER VOTRE REPONSE. DONC : LA DROITE QUI SERT A TRACER L'ORTHOGONALE ET QUI EST CONNUE AVANT lA 500 ET BIEN CETTE DROITE EST- CE QU'ELLE ARRIVE A 2424..... ???? MERCI D'AVANCE. DOMINIQUE

UNE DES DROITES NECESSAIRES POUR CONSTRU IRE L'ORTHOGONALE EST CONNUE AVANT CETTE ENIGME, ET UNE DE CES DROITES PASSE PAR 2424... MAIS JE NE PEUX PAS PRECISER LESQUELLES (OU LAQUELLE). CA, C'EST A VOUS DE LE DECOUVRIR. AMITIES -- MAX
Totus mundus agit histrionem
Hobby
Hulotte
Messages : 1856
Enregistré le : 14.09.2016
@Rachel, James
OK je comprends votre interprétation du madit.
Reste à trouver le "quelque chose vers quoi la tirer" autour du point sur la première ligne droite.
:alatienne:
james
Chevêchette
Messages : 0
Enregistré le : 20.01.2017
C'est ça.
Totus mundus agit histrionem
Avatar de l’utilisateur
delphinus
Hulotte
Messages : 7402
Enregistré le : 06.01.2008
Localisation : Terres de Lumière
Contact :
Rachel a écrit :Dans ce cas c’est bien une ville connue qu’on cherche et non pas «  voir s’il y a quelque chose, ville ou autre entite, qui existerait à cet endroit. « 
Pour le coup , oui et encore plus, la carte donnerait un element additionnel.

c'est absurde ! à quoi servirait de chercher une ville que l'on connait en nous faisant décrypter d'autres énigmes qui pourraient si on a tout juste nous donner 2 traits qui se croisent sur cette ville connue. :bouletrepere:

il faut un peu revenir dans la réalité et pas rester dans tes rêves, le décryptage d'un lieu par la résolution de plusieurs énigmes donnant une intersection par exemple demande au chercheur de faire preuve d'ingéniosité et d'astuce.

tes interprétations de madits sont stupéfiantes...

et ce n'est pas parce que tu n'as pas cela dans ton jeu que la chasse n'est pas basée sur ce type de codage.
C'est le propre du barbare de détruire ce qu'il ne peut comprendre.
Arthur Charles Clarke
http://chercheurdechouette.free.fr
Avatar de l’utilisateur
Rachel
Hulotte
Messages : 9192
Enregistré le : 16.12.2007
Localisation : Aix en Provence
Mais Delphi. , on n’a pas a chercher une ville , juste la positionner / reporter sur la carte.
Si elle n’y est pas croisement ou pas on s’en fiche car on sait ce qu’on a decouvert.
Il suffit juste de verifier par zoom si elle est bien ou on pense qu’elle est.
Il faut deja la decrypter...avant que de la reporter sur la carte et c’est dans ce cas que se posait le questionneur: si par decryptage( trouvaille dit-il) ´ j’ai une ville a un croisement, fais- je de la carte un outil?
Reponse: non si cette ville existe.
Rien de plus rien de moins.

Et je ne me pose pas de question saugrenue du type pourquoi.....comme tu le fais
:bise: :bise:
Je crois bien être au sec...
Avatar de l’utilisateur
cramoisi2
Hulotte
Messages : 2624
Enregistré le : 17.06.2014
Localisation : La Fare les Oliviers-13
Hors-Sujet
Mars, Vénus, Saturne, ce qui m'étonne, ce n'est pas qu'on ait découvert tous ces astres lointains, c'est qu'on connaisse leur nom.
Jean Nohain

Retourner vers « 500 »

Qui est en ligne

Utilisateurs enregistrés : Bing [Bot], leuc, Penfeld