Y-a-t-il des matheux dans la salle, c'est pour une urgence !!!

Discussions au fil de l'eau sur la 500
Avatar de l’utilisateur
jimili
Ninoxe
Messages : 329
Enregistré le : 30.12.2011
Localisation : Bretagne
euh...69 Couscous...
Il faut encore porter du chaos en soi pour accoucher d'une étoile qui danse.
Nietzsche.
Couscous
Hulotte
Messages : 6002
Enregistré le : 01.02.2013
Localisation : painS
Non je sais que le 69 est là XD mais ne rentrons pas dans ce thème, je risque de dérailler :lol:

C'est le chiffre 666 et 999 qui me préoccupe parce que ce truc-là m'a l'air d'être voulu pour une bonne raison !
Avatar de l’utilisateur
jimili
Ninoxe
Messages : 329
Enregistré le : 30.12.2011
Localisation : Bretagne
Je comprends...Tu as un coup de pompe dis-moi?
Il faut encore porter du chaos en soi pour accoucher d'une étoile qui danse.
Nietzsche.
Couscous
Hulotte
Messages : 6002
Enregistré le : 01.02.2013
Localisation : painS
T'inquiète je suis chargé au plutonium :edente:
Avatar de l’utilisateur
jimili
Ninoxe
Messages : 329
Enregistré le : 30.12.2011
Localisation : Bretagne
Je vois ça, tu cogites dur . :champion:
Il faut encore porter du chaos en soi pour accoucher d'une étoile qui danse.
Nietzsche.
Couscous
Hulotte
Messages : 6002
Enregistré le : 01.02.2013
Localisation : painS
Ben en même temps avec le temps qui fait dans ma zone tu ne m'aides pas beaucoup :franchouillard:
chevechercher
Lapone
Messages : 1046
Enregistré le : 03.06.2017
D'un autre côté Couscous, 1188, l'aune de Paris (c'était pas Laval ?), c'est 36x33. Donc si 33 donnait un compte rond, c'est normal que 36 fois plus fasse aussi un compte rond. Maintenant, le chiffre de la bête c'est sur que c'est remarquable. Mais comment l'utiliser ? L'accord diabolique en musique ?
Couscous
Hulotte
Messages : 6002
Enregistré le : 01.02.2013
Localisation : painS
Hors-Sujet
chevechercher
Lapone
Messages : 1046
Enregistré le : 03.06.2017
Hors-Sujet
Couscous
Hulotte
Messages : 6002
Enregistré le : 01.02.2013
Localisation : painS
Hors-Sujet
Avatar de l’utilisateur
Egide
Hulotte
Messages : 2961
Enregistré le : 01.06.2014
chevechercher a écrit :@jimili Pour moi faire une chasse difficile mais simple c'est faire des énigmes qui s'énoncent simplement, dont la solution est simple quand on sait comment la trouver, c'est-à-dire une fois qu'on connaît l'astuce et qu'on a les bonnes références, mais où trouver cette astuce ou ces références n'est vraiment pas évident. Et dit comme ça, franchement, je vois pas comment l'explication ironique d'Egide vérifie ces critères.


Eh bien moi, ce que je ne vois pas, c'est comment Max aurait pu "choisir" 560606 mesures!
Et ensuite, quoi? Il cherche sur la carte une spirale distante de 560606 mesures d'un autre "truc"?

Pour ce qui est de l'astuce, dans cette chasse, elle ne doit pas pour autant l'emporter sur la logique et les consignes données en clair dans le texte: en 500, je comprends qu'on doit "emprunter l'orthogonale" pour "trouver la spirale à quatre centre" à "560606 mesures" de "2424...". Toute solution n'incluant pas au moins ce parcours est hors jeu, en ce qui me concerne, nombre premier ou pas.
On doit quand même, à ce niveau là:
- Déchiffrer "2424...".
- Connaître la DCA.
- Se renseigner ou savoir ce que sont une orthogonale et une spirale à quatre centres.
- comprendre qu'il faut tracer et trouver l'échelle de la carte.
- Avoir trouvé la mesure.
- Avoir résolu la 600 pour choisir la bonne ortho.

Ce qui est pas mal, pour un club de rébus ou un groupe d'ados débrouillards...
:alatienne:
Club des anarchistes posés sans foi ni foie.
Timy
Hulotte
Messages : 1830
Enregistré le : 13.09.2008
Cette réflexion chiffrée, comme cella à suivre sur la 420, n'a pas vocation à nous faire sortir des sentiers battus en trouvant une spirale à huit centres, au bout d'une droite à 35° de la DCA à 666.666 mesures d'une ville en 4242...

C'est juste de s'interroger sur l'opportunité de prendre une précision de l'ordre de 6 unités, qui nous donne pour un pied métrique 6*33 = 1 mètre 98.

1 mètre 98 c'est un peu plus que ma taille et presque une toise mais, sur une 989, c'est bernic !

Je considère donc un moment l'éventualité qu'il puisse s'agir d'un indice, volontaire ou non, sur la méthode de fabrication de la 500. Ceci devrait, si cette éventualité est avérée, déboucher sur une utilisation astucieuse de la mesure, c'est à dire un truc qui vienne en plus de la multiplication de 560.606 par la valeur de la mesure. Je dis en plus, car il n'est pas question de remettre cela en cause.

:alatienne:

@+
Timy
Hulotte
Messages : 1830
Enregistré le : 13.09.2008
Hobby a écrit :Bon, je ressort ma vieille piste. Utilisation du nombre précis des mesures sans distance.
1 / CINQ - DO
2 / CENT - RE
3 / SOIXANTE - MI
4 / MILLE - FA
5 / SIX - SOL
9 / CENT - LA
7 / SIX - SI

2 ET 4
CENTRE et FAMILLE

Si tu as trouvé une spirale avec quatre centres dont une famille, tu as un résultat.

(Bien entendu, je fais allusion au labyrinthe de la cathédrale d'Amiens, qui est une "empreinte/emprunte" au "sol", de forme "octogonale/orthogonale" avec deux personnages de la même famille en son centre, gens de Cormont).

Agir de même avec les autres mesures.
Mais je ne suis pas matheuse, désolée Timy, mon message est peut-être hors sujet.

Merci pour cette proposition.
Je ne suis pas convaincu par le résultat, d'une part parce que l'interprétation sera vague au regard du peu de précision de la trouvaille et, d'autre part, à cause de l'inversion MILLE FA.

Toutefois, j'aime bien l'idée de départ, de mise en parallèle puis extraction des éléments 2 et 4, c'est simple, astucieux et pertinent.

AMHA !

@+
Hobby
Hulotte
Messages : 1930
Enregistré le : 14.09.2016
Timy a écrit :Je ne suis pas convaincu par le résultat, d'une part parce que l'interprétation sera vague au regard du peu de précision de la trouvaille et, d'autre part, à cause de l'inversion MILLE FA.

L'interprétation n'est pas vague quand tu as déjà trouvé la spirale d'Amiens. Il suffit de regarder le centre pour comprendre.
L'inversion MILLE FA est un détail.
Ce n'est pas plus spéculatif que d'imaginer Lully par associations.
Timy
Hulotte
Messages : 1830
Enregistré le : 13.09.2008
Hobby a écrit :
Timy a écrit :Je ne suis pas convaincu par le résultat, d'une part parce que l'interprétation sera vague au regard du peu de précision de la trouvaille et, d'autre part, à cause de l'inversion MILLE FA.

L'interprétation n'est pas vague quand tu as déjà trouvé la spirale d'Amiens. Il suffit de regarder le centre pour comprendre.
L'inversion MILLE FA est un détail.
Ce n'est pas plus spéculatif que d'imaginer Lully par associations.

Certes, cela reste subjectif mais je ne prétends pas que Lully est la solution de la 500. Je dis juste que c'est une piste tentante. Ce qui implique que je n'ai pas résolu la 500 et que tout peut encore changer.

Pour ta proposition dont j’apprécie le principe mais pas le résultat , je dirais ceci :
C'est le résultat d'un encodage astucieux mais la partie en clair signifiante est faible en termes de valeur probante.
Les dix villes de la 580, Bourges, A rcvx, c'est là que l'aigle... La clef se cache sur... nécessitent aussi d'être ré-interprétés ou complétés. Mais ce sont des résultats nets, en clairs, des phrases ou des lieux qui ne nécessitent pas de seconde passe pour prendre sens. On est en droit d'attendre quelque chose de similaire sur les décodages cachés du jeu. Pourquoi en serait-il autrement ?

C'est le sens de mon propos.

@+
Hobby
Hulotte
Messages : 1930
Enregistré le : 14.09.2016
Il est vrai qu'avec les 10 villes, je ne dessine pas de grand G mais je trouve (entre autres) LAREDO par décryptage inspiré du visuel.
Mon décodage de 560.606 est également inspiré de ce que raconte le visuel. Il me semble intéressant aussi de trouver un autre usage aux nombres des mesures qu'une simple multiplication pour obtenir une distance - ce qui n'empêche pas cette dernière.

ce sont des résultats nets, en clairs, des phrases ou des lieux qui ne nécessitent pas de seconde passe pour prendre sens. On est en droit d'attendre quelque chose de similaire sur les décodages cachés du jeu. Pourquoi en serait-il autrement ?ce sont des résultats nets, en clairs, des phrases ou des lieux qui ne nécessitent pas de seconde passe pour prendre sens.

Parce que les énigmes sont riches et fourmillent de détails incompris. A Roncevaux nécessite autre chose, tout comme C'est là que l'Aigle.
Le plus bel exemple est "La Clef se cache..." qui est un résultat net en clair. Est-ce que cela ne nécessite pas de seconde passe ou une autre étape ?

PS Je ne m'accroche pas mordicus à ces pistes. Elles me plaisent parce qu'elles ont une cohérence.
Avatar de l’utilisateur
tanacl
Lapone
Messages : 1156
Enregistré le : 05.06.2014
C'est tout à fait juste, Timy. Pourtant, aucune des énigmes ne semble résolue in extenso.

Dans les énigmes, ce qui ressort, c'est leur caractère dual. En premier lieu un petit jeu simple, genre charade (530, 470), code (580, 600, 420), et puis un ou plusieurs trucs qui viennent compléter : deux lignes en 530, une en 470, un second paragraphe en 420, notamment. Et les visuels, bien sûr.

Ce que je constate, c'est que tout le monde est à peu près d'accord sur le décryptage des trucs simples, mais que pour le reste, chacun tire sur le cigare de sa façon, et à part des écueils hautement répétés, de type Dabo-Dabo-Dabo, il n'y a rien.

Par exemple, personne ne déblatère sur une véritable solution en 580, à part un hypothétique dessin de bateau. Idem pour la flèche d'Apollon en 420, où mettre en juxtaposé une distance et une altitude semble pour le moins le niveau 0 de l'énigme...

Donc les décodages cachés du jeu, que tu évoques à juste titre, sont d'un autre niveau de décryptage. Et ils ne nécessitent pas, quant à eux, d'utiliser le même registre : code B=1, morse ou autre. C'est d'une autre nature. Il est nécessaire d'avoir compris un peu du fil général qui va soutenir l'ensemble, et surtout le faire évoluer. Je ne sais pas si l'on doit à ce moment-là parler de méga-astuce (j'ai évidemment quelque idée sur elle, comme tout un chacun), mais au moins, il faut envisager d'être plus sérieux que d'agglomérer sept ou onze items et de juger le résultat comme LA solution de l'énigme.

Celui qui sort de 580 en se disant qu'il n'y a rien d'autre à tirer qu'une liste de dix villes, se plante du tout au tout. Il confond solution et exposé du problème. Idem pour le NNP, et a fortiori pour Roncevaux. Ce qui fait accroire à beaucoup que tout le reste, c'est du second passage, de la recherche de reliquats, du bonus. Non ! Ils en sont à essayer de comprendre l'exposé du problème, rien d'autre.

C'est pourquoi l'important est justement de sortir du simple exposé, en se disant que la solution va demander autre chose, qui est encore dans notre cerveau, et qui fera appel à l'astuce, la débrouille, un peu de culture générale, un lien avec quelque chose d'oublié dans nos études secondaires, que sais-je ? En gros se sortir les doigts du nez, penser autrement. Penser en biais.

Pour revenir à ce caractère dual de la plupart des énigmes (ce n'est pas le cas de toutes, cependant), je ne saurai que trop conseiller de sortir du mode de présentation de l'exposé du problème (disons en gros la première partie de l'énigme), pour aborder la suite sous un autre angle, qui va dynamiser, voire dynamiter, la première. Pas du tout du "faisons plus avec la même chose".

AM(H)A tanacl
Timy
Hulotte
Messages : 1830
Enregistré le : 13.09.2008
On est dans la subjectivité mais je l'assume.

Je pense que CENTRE et MILLE FA, même CENTRE et FAMILLE sont des résultats moins probants que ceux cités précédemment et communément admis.

Que ce communément admis nécessite du taf pour aboutir à une solution est une chose, cela n'empêche que l'on ne se pose pas la question d'un possible hasard quand on les trouve. Si c'est une FP, c'est une FP de l'auteur.

J'aime bien aussi ma petite trouvaille SUD PAR LA OSE en 780. Mais, outre le fait que cela n'apporte rien, c'est bien moins probant que le communément admis et j'ai donc benné cela avec la B.
Et je ne pense pas un instant que ce soit une FP de Max, rien qu'un hasard.

@+
Hobby
Hulotte
Messages : 1930
Enregistré le : 14.09.2016
Une de mes difficultés, dans cette chasse, est que je déteste profondément le communément admis.
Dans la vraie vie aussi. Je romps le pas de façon naturelle, comme Mon Capitaine.
Ce qui me fait chercher et trouver les bizarreries qu'il m'arrive de partager ici.
:alatienne:
Timy
Hulotte
Messages : 1830
Enregistré le : 13.09.2008
tanacl a écrit :C'est tout à fait juste, Timy. Pourtant, aucune des énigmes ne semble résolue in extenso.

Dans les énigmes, ce qui ressort, c'est leur caractère dual. En premier lieu un petit jeu simple, genre charade (530, 470), code (580, 600, 420), et puis un ou plusieurs trucs qui viennent compléter : deux lignes en 530, une en 470, un second paragraphe en 420, notamment. Et les visuels, bien sûr.

Ce que je constate, c'est que tout le monde est à peu près d'accord sur le décryptage des trucs simples, mais que pour le reste, chacun tire sur le cigare de sa façon, et à part des écueils hautement répétés, de type Dabo-Dabo-Dabo, il n'y a rien.

Par exemple, personne ne déblatère sur une véritable solution en 580, à part un hypothétique dessin de bateau. Idem pour la flèche d'Apollon en 420, où mettre en juxtaposé une distance et une altitude semble pour le moins le niveau 0 de l'énigme...

Donc les décodages cachés du jeu, que tu évoques à juste titre, sont d'un autre niveau de décryptage. Et ils ne nécessitent pas, quant à eux, d'utiliser le même registre : code B=1, morse ou autre. C'est d'une autre nature. Il est nécessaire d'avoir compris un peu du fil général qui va soutenir l'ensemble, et surtout le faire évoluer. Je ne sais pas si l'on doit à ce moment-là parler de méga-astuce (j'ai évidemment quelque idée sur elle, comme tout un chacun), mais au moins, il faut envisager d'être plus sérieux que d'agglomérer sept ou onze items et de juger le résultat comme LA solution de l'énigme.

Celui qui sort de 580 en se disant qu'il n'y a rien d'autre à tirer qu'une liste de dix villes, se plante du tout au tout. Il confond solution et exposé du problème. Idem pour le NNP, et a fortiori pour Roncevaux. Ce qui fait accroire à beaucoup que tout le reste, c'est du second passage, de la recherche de reliquats, du bonus. Non ! Ils en sont à essayer de comprendre l'exposé du problème, rien d'autre.

C'est pourquoi l'important est justement de sortir du simple exposé, en se disant que la solution va demander autre chose, qui est encore dans notre cerveau, et qui fera appel à l'astuce, la débrouille, un peu de culture générale, un lien avec quelque chose d'oublié dans nos études secondaires, que sais-je ? En gros se sortir les doigts du nez, penser autrement. Penser en biais.

Pour revenir à ce caractère dual de la plupart des énigmes (ce n'est pas le cas de toutes, cependant), je ne saurai que trop conseiller de sortir du mode de présentation de l'exposé du problème (disons en gros la première partie de l'énigme), pour aborder la suite sous un autre angle, qui va dynamiser, voire dynamiter, la première. Pas du tout du "faisons plus avec la même chose".

AM(H)A tanacl

Je n'avais pas vu ta réponse, s'cuse !

Je pourrais te contredire juste pour le plaisir de contredire mais je suis d'accord avec ton exposé, alors...

Je préciserai juste que c'est aussi ce que j'entends quand je parle de solution aux énigmes.
Les énigmes ont des solutions de nature culturelle, souvent plutôt historique, et expliquent l'ensemble des éléments qui les composent (pas forcément les pétouilles mais tous ceux clairs et établis).

Par ailleurs, chercher à sortir du communément admis est un processus de réflexions naturel et sain dans un jeu à FP.
Personnellement, hormis la DCA RBC, tous les communément admis jusqu'à la 500 se sont révélés justes. Et, pourtant, ce n'est pas faute de les avoir secoués.
C'est après que les choses se corsent.

@+

Retourner vers « 500 »

Qui est en ligne

Utilisateurs enregistrés : Bing [Bot]