Idée concernant 560606 et le Méga

Discussions au fil de l'eau sur la 500
Gloo
Hulotte
Messages : 1989
Enregistré le : 06.11.2015
Hobby a écrit :
Gloo a écrit :De plus, l’époque à laquelle il a écrit les énigmes réduit un peu les chances que l’informatique ait été utilisée.

Bien sûr que si. J'en sais quelque chose, j'y étais. Ce n'était pas la préhistoire quand même. La typographie et ses descendants Mac et PC existaient déjà... et je m'en servais abondamment.

Houlà ! Pardon :ouf:
Loin de moi l’idée de suggérer l’idée qu’on gravait encore des tablettes. Je me disais simplement que dans les annés soixante-dix, les foyers n’avaient pas autant l’accès à cet outil qu’aujourd’hui.
De nos jours, même si ça reste du matériel onéreux, je ne pense pas me tromper en disant qu’une grosse majorité de personnes a cet outil chez elle.
En y repensant, je reconnais qu’il est fort probable que Max l’ait possédé assez tôt.
Mais de là à utiliser une telle astuce, ça me paraît tendu.
LA VERITE EST TOUJOURS AU MILIEU !... AMITIES -- MAX // Le trésor de la Victoria.
Avatar de l’utilisateur
Egide
Hulotte
Messages : 2962
Enregistré le : 01.06.2014
ockham a écrit :@Crew
Ben écoute... soit je suis bête, soit c'est simple mais très capillo.

Je veux bien écouter plus...Si tu peux développer ce que tu comprends pas et seulement ensuite je me ferai un plaisir de "trancher" pour l'une ou l'autre de tes options...
Cordialement, ockham.


Je ne sais pas non plus si je suis bête, si c'est capillo ou (trop) simple, mais une chose est sûr, ça ne fonctionne pas!
Mesurer un texte en pied, qui est le principe même de la métrique poétique, est un indice qui permet de trouver la mesure: le "pied métrique", dont la valeur arrondie est confirmée par l'énigme, et directement par la boussole (seulement avec 22/7 comme valeur de pi, je le rappelle).
C'est un indice! UN INDICE!
Pas une solution!
On cherche une "mesure" (en fait, une "unité de mesure" de distance, mais Max ne suçait pas que des glaçons, c'est de notoriété publique), dont le nom et la (ou les) valeur(s) existent en dehors du jeu. Il n'est pas question de trouver une mesure -certes astucieuse- mais sortie du chapeau!
Qui s'amuserait à mesurer une distance entre deux villes à grand coups d'alexandrins ou de vers hendécasyllabes saphiques?
Pas moi, merci!
:alatienne:
Club des anarchistes posés sans foi ni foie.
chevechercher
Lapone
Messages : 1197
Enregistré le : 03.06.2017
La fonte utilisée n'était pas la même dans la première édition du bouquin et dans les deux suivantes. Justement parce que l'éditeur, au lieu de prendre le fichier Word (hé oui ça existait déjà) donne' par Max a préféré laisser un typographe polonais refaire la mise en page des énigmes. Et Max était un utilisateur convaincu de l'informatique depuis longtemps. Il savait même qu'il faut mettre les accents sur les majuscules et pourquoi il était courant de ne pas le faire. Et je vous laisse chercher les madits qui confirment tout ça, mais ils existent.
Avatar de l’utilisateur
Egide
Hulotte
Messages : 2962
Enregistré le : 01.06.2014
chevechercher a écrit : Et je vous laisse chercher les madits qui confirment tout ça, mais ils existent.


QUESTION No 25 DU 2001-06-15
----------
TITRE: PONCTUATION FRANCAISE
----------
BONJOUR MAX SI LES REGLES DE LA PONCTUATION FRANCAIS E AUTORISAIENT LES LETTRES MAJUSCULES A ETRE ACCENTUEES, LE A DE LA 500 AURAIT-I L UN ACCENT GRAVE ?
----------
NON SEULEMENT LES REGLES L'AUTORISENT, MAIS C'EST MEME UNE OBLIGATION ACADEMIQU E. TOUS LES MOTS DANS LE LAROUSSE, PAR E XEMPLE, SONT EN CAPITALES ACCENTUEES. LA NON ACCENTUATION VIENT DU FAIT QUE LE S LINOTYPES (D'ORIGINE U.S.) NE DISPOSAI ENT PAS D'ACCENTS, ET ON A PRIS L'HABITU DE DE FAIRE L'IMPASSE SUR LES ACCENTS.> CELA DIT, OUI, CE "A" DEVRAIT ETRE ACCEN TUE. AMITIES -- MAX
:alatienne:
Club des anarchistes posés sans foi ni foie.
Avatar de l’utilisateur
ockham
Hulotte
Messages : 2975
Enregistré le : 25.06.2011
@Egide
On cherche une "mesure" (en fait, une "unité de mesure" de distance, mais Max ne suçait pas que des glaçons, c'est de notoriété publique), dont le nom et la (ou les) valeur(s) existent en dehors du jeu.
Y'a pas que MV qui suçait pas que des glaçons!
Et le pied mesure du vers "avec ou sans glaçon" est bien une mesure de longueur dont la valeur existe en dehors du jeu et n'a pas été inventée par MV et se mesure par le décompte du nombre de syllabes (ou pieds).
Soit le nombre de pieds dans le vers = la valeur de la mesure. Une mesure tout comme l'autre (0,33m) donc métrique.
Valeur de la mesure X nombre de mesure = distance.
Et si, ça fonctionne et même plus , ça "marche"...Ce qui n'élimine pas l'autre pied métrique mais de mon point de vue le complète (une autre manière de décliner tout ce que l'on peut faire de la mesure).
2 valeurs de longueur du "pied qui se croisent comme les pieds d'un marcheur mais qui boite car il a un pied plus court que l'autre...Ou du fait d'un pied un peu plus " pointu " que l'autre.
Ce qui te gène c'est d'envisager la possibilité d'utilisation de cette acception du pied et de sa valeur comme étalon de mesure ; point de vue respectable mais qui m'apparaît plutôt fondé sur ta conviction au lu de l'argumentation déployée. Ce PIED là n'est à considérer que comme un indice dis tu et bien pour moi, il est un peu plus et je ne vois pas en quoi elle est une mesure sortie du chapeau...Elle existe et est employée dans le texte, je, ne l'ai pas inventé non plus , mais je l'utilise concrètement et ose dire astucieusement même si cette expression est largement galvaudée pour justifier tout et nimporte quoi.
:alatienne: et sans glaçon, Ockham.
« La simplicité est la sophistication suprême. »
Avatar de l’utilisateur
Egide
Hulotte
Messages : 2962
Enregistré le : 01.06.2014
ockham a écrit :@Egide
On cherche une "mesure" (en fait, une "unité de mesure" de distance, mais Max ne suçait pas que des glaçons, c'est de notoriété publique), dont le nom et la (ou les) valeur(s) existent en dehors du jeu.
Y'a pas que MV qui suçait pas que des glaçons!
Et le pied mesure du vers "avec ou sans glaçon" est bien une mesure de longueur dont la valeur existe en dehors du jeu et n'a pas été inventée par MV et se mesure par le décompte du nombre de syllabes (ou pieds).
Soit le nombre de pieds dans le vers = la valeur de la mesure. Une mesure tout comme l'autre (0,33m) donc métrique.
Valeur de la mesure X nombre de mesure = distance.
Et si, ça fonctionne et même plus , ça "marche"...Ce qui n'élimine pas l'autre pied métrique mais de mon point de vue le complète (une autre manière de décliner tout ce que l'on peut faire de la mesure).
2 valeurs de longueur du "pied qui se croisent comme les pieds d'un marcheur mais qui boite car il a un pied plus court que l'autre...Ou du fait d'un pied un peu plus " pointu " que l'autre.
Ce qui te gène c'est d'envisager la possibilité d'utilisation de cette acception du pied et de sa valeur comme étalon de mesure ; point de vue respectable mais qui m'apparaît plutôt fondé sur ta conviction au lu de l'argumentation déployée. Ce PIED là n'est à considérer que comme un indice dis tu et bien pour moi, il est un peu plus et je ne vois pas en quoi elle est une mesure sortie du chapeau...Elle existe et est employée dans le texte, je, ne l'ai pas inventé non plus , mais je l'utilise concrètement et ose dire astucieusement même si cette expression est largement galvaudée pour justifier tout et nimporte quoi.
:alatienne: et sans glaçon, Ockham.


Cher ami, gardons les "pieds sur terre", si tu le veux bien: si ton vers mesure 7 pieds, on est d'accord, sa "longueur" est de 7 pieds. Est-ce une mesure de distance? Non (mais une mesure liée au rythme). Le pied peut-il avoir plusieurs valeurs? Non (ou alors, en nombre de lettres, ce qui ne peut pas être assimilé à une "valeur de la mesure").
Si tu comptes 560606 pieds, en terme de versification, quelle distance vas tu parcourir sur la carte? Faire en fonction des vers de la 500? Je serais curieux de connaître le résultat que tu trouves, et combien de poètes en herbe :plane: trouveront la même chose que toi, partant du même texte!
Quant à la mesure en 420!
:alatienne:
Club des anarchistes posés sans foi ni foie.
Avatar de l’utilisateur
ockham
Hulotte
Messages : 2975
Enregistré le : 25.06.2011
Mais je reste les pieds sur terre...
Oui le "pied" est une mesure de longueur et peut rencontrer plusieurs valeurs.
Le nombre de pieds indique non seulement le rythme d'un vers mais également sa longueur , son mètre et c'est pour cela que l'on dit que cette longueur est métrique, c'est sa définition.
Pied, mesure, longueur, mètre sont autant de termes communs à 2 mesures spécifiques comptabilisées en pied (le mètre a d'ailleurs été l'étalon de mesure de longueur du vers avant d'être celui du méridien.
Toi tu veux que le "pied" ( poesie) soit uniquement un indice de référence au pied de 0,33m, une coïncidence dont se sert MV pour valider cette dernière mesure
Moi je penses que cette " évaluation de grandeur" ( définition de la mesure) peut être utilisée dans le cadre du jeu par MV ( qui joue avec ces termes de sens identique) pour servir à déterminer une "distance". Je ne dis pas que "le pied en poésie" sert initialement à ça, je dis que compte tenu de leur définition, il peut être opportunément "utilisé" dans ce but et dans le cadre de ce jeu
Et dans les madits, MV ne dit rien de contradictoire avec ce que je j'avance, le résultat des calcul de mesure sert bien à déterminer des distances mesurable, elle est bien utilisée dans ce but.
Si j'utilise la "mesure métrique" d'un vers et que son nombre de pieds comptabilisé me donne " 7" alors je peux considérer que sa valeur métrique sera de 0,07m tout comme la valeur du pied métrique de Napoléon = 0,33m.
Le "nombre" de pied d'un vers sera donc exprimé naturellement en "Mètre" mais cette fois au sens de celui du système de mesure.
A nouveau, rien de capillo, rien de compliqué mais l'utilisation " astucieuse", détournée ( je préfère) d'une mesure de longueur: le pied qui est elle aussi exprimée en mètre et dont la valeur n'a pas été inventée par MV.
Cordialement, Ockham.
Modifié en dernier par ockham le 30 août 2018 à 11:00, modifié 1 fois.
« La simplicité est la sophistication suprême. »
Avatar de l’utilisateur
juju210891
Chevêchette
Messages : 22
Enregistré le : 27.08.2018
ockham a écrit :Mais je reste les pieds sur terre... [...]
Le "nombre" de pied d'un vers sera donc exprimé naturellement en "Mètre" mais cette fois au sens de celui du système de mesure.
A nouveau, rien de capillo, rien de compliqué mais l'utilisation " astucieuse", détournée ( je préfère) d'une mesure de longueur: le pied qui est elle aussi exprimée en mètre et dont la valeur n'a pas été inventée par MV.
Cordialement, Ockham.


Je suis d'accord avec toi Ockham. J'approuve tes explications!

Retourner vers « 500 »

Qui est en ligne

Utilisateurs enregistrés : Bing [Bot]