Le jour sidéral de la 420 est codé dans l'énigme

Discussions au fil de l'eau sur la 420
Crocodile24
Chevêchette
Messages : 33
Enregistré le : 27.10.2018
Re-Bonjour,

J'ai voulu creuser un peu la 46.241.860eme fraction de jour sidéral sous cette forme:
46 CEB 860, que j'ai vu dans un post précédent.

Pourquoi:
Parce que quand Apollon compte vers le Zenith, puis vise, puis tire vers la cible, la flèche monte (sens BEC), puis descend (sens inverse CEB = bec cassé). Au zénith, le sens s'inverse de BEC vers CEB, simplement en inversant le sens des lettres (et des chiffres, ce qui permet une construction du trajet de la flèche en triangle (Départ, Zénith, Arrivée), au lieu d'un cercle.

C'est un peu similaire au concept du titre:
Du Ciel Vient La Lumière
DCV + L + L = 705 qui renversé fait SOL.

En poussant j'obtient:
Lorsque la flèche monte, du sol vers le ciel, je regarde à l'endroit SOL et BEC. Je prend donc le contresens, qui est le bon chemin.
Lorsque la flèche descend, du ciel vient la lumière, je regarde à l'envers, 705, et CEB (qui est le mauvais chemin).

J'ai donc transformé le texte de la 420 en code B=1 (donné par la 580):
C'est là que l'aigle 2' 41819 110 16204 11' 086114
imprima la marque de Rien de spécial
ses serres dans le sable Rien de spécial

Cent jours avant de 241319 914201718 02101319 34
se casser le Rien de spécial
bec et y laisser 142 419 24 11081818417
ses plumes 18418 15112012418

Remarquez le:
C'es(t) 2418 = CEB I
(plu)mes 2418 = CEB I
Donc CEB II (La Vérité, *2; c'est le bon chemin)

J'obtient deux codes:
CENT JOURS = 319 9
Bec et y laisser = 419

Alors prête un arc à Apollon: Rien de spécial
De là, il compte 1969,697 mesures vers le zenith.
34 110, 811 2141214194 1969,697 124182017418 2141718 114 254138197.
En une 46 241 860eme fraction de jour sidéral,
413 20134 46 241 860 4124 517031981413 34 9142017 1883417011,
Hâte toi de trouver la flèche. Rien de spécial

Notez qu'étrangement, les séquences BEC et/ou CEB apparaissent seulement aux (encadrent les) endroits stratégiques du texte.

Regardons de plus près la phrase la fraction de jour sidéral:
413 20134 46 241 860 4124 517031981413 34 9142017 1883417011,

Je la réduis à la partie entre le CEB (241) et le BEC (142):
860 4124 517031981413 34 9
Je la réduis au premier chiffre de ces termes (car initiales DCV+2L du titre)et j'obtiens:
8 4 5 3 9 (soit 23h 28min et 59sec)

Je consulte ensuite les éphémérides sur l'annuaire de l'année 1969 (11 septembre 1969, à 9h43min11sec) du bureau des longitudes:
Au 8 sept 1969, le jour sidéral vaut 23h et 7 min et 31 sec
Au 18 sept 1969, le jour sidéral vaut 23h et 46 min et 57 sec
La durée du jour sidéral est cohérente mais ne tombe pas pile poil par le calcul.

En considérant les coordonnées horizontales de mon point de départ (latitude, longitude connues) et de ma cible sur la Terre, le calcul à faire pour trouver la cible est du niveau lycée, en considérant la hauteur du soleil (ou de la lune) au zénith, l'azimut et la durée du jour sidéral. Toutes les autres données sont connues: l'annuaire de l'année 1969 du bureau des longitudes est disponible sur Internet et était disponible dans les bibliothèques en 1993.

A vos stylos.
Avatar de l’utilisateur
dominique
Harfang
Messages : 868
Enregistré le : 24.04.2016
Localisation : à 6H de Paris ( par avion)
Dixit Madit : la flèche va en ligne droite ( sans monter ni descendre)

Amicalement
S'adapter ou disparaitre
tompoucex
Hulotte
Messages : 1800
Enregistré le : 01.11.2010
dominique a écrit :Dixit Madit : la flèche va en ligne droite ( sans monter ni descendre)

Amicalement


ATTENTION à Max ???? ( Je vous l'ai répété MAINTES fois ) amha
a + tompoucex
Avatar de l’utilisateur
blanc
Effraie
Messages : 216
Enregistré le : 02.09.2017
Mais si Tom, les rues sont à peu près droites dans la ville de La Flèche...
N'ai-je donc tant vécu, que pour cette infirmière?
Crocodile24
Chevêchette
Messages : 33
Enregistré le : 27.10.2018
Les Madits disent que Le trajet de la flèche se traduit pas une ligne droite sur la carte. Les Madits ne disent jamais quel est le trajet de la flèche:

Si [Madits] Apollon compte vers le zénith, qu'il vise ensuite à l'horizontale lorsque il tire la flèche, alors la flèche sort de l'orbite terrestre puisqu'un autre Madit dit qu'elle n'est pas arrêtée par les montagnes et puisque la terre est ronde !!!!
De fait, tous les trajets physiques possibles de la flèche d'Apollon ressemblent à du n'importe quoi.

Peu importe que la flèche aille dans son voyage effectivement en ligne droite, suive la trajectoire d'un triangle (toutes les hypothèses avec une altitude et une longueur utilisent une trajectoire en triangle), suive la trajectoire d'un arc de cercle, ou n'utilise que la ville de départ et la ville d'arrivée comme ma solution. Je n'utilise la montée et la descente, que comme une image, afin de décrypter les nombres (afin de trouver le sens des nombres) à utiliser dans la résolution de l'énigme.

Comme le disait Max, l'énigme est seulement une énigme de sagacité, pas une énigme de ballistique.

Or ma résolution est simplement une histoire de temps et de coordonnées horizontales des villes (heure réelle contre heure locale, à une certaine date, à une certaine heure réelle, écrite en tout chiffre dans le texte de la 420), pas une histoire de trajet.

Je ne pourrais jamais vous faire le calcul effectif car:
1:je ne l'ai pas terminé, c'est pourquoi je n'ai donné ici que le mode d'emploi de la 420, pas sa résolution complète.
2: Ma ville de départ de la 420 est Agen alors que >95% d'entre vous allez partir de Golfe-Juan. Ma résolution complète n'intéressera donc personne à part moi.
3: Je connais la zone de destination en partant d'Agen par l'is du 15 juillet 1993, mais je ne connais pas encore la destination précise. Ma 420 n'est donc pas complète.
4: Je n'ai pas encore cherché les énigmes au delà de la 420, donc j'ai beaucoup de retard dans la chasse par rapport à certains.
5: Je suis d'accord pour partager mes solutions intéressantes pour la communauté mais j'aimerais malgré tout éviter que quelqu'un aille creuser juste avant moi dans mon futur premier (et dernier) trou.

Cette histoire de temps de la 420 me fait également penser à une histoire de cadran solaire pour la 580 (moitié nord de la carte uniquement, ie les villes du visuel). Le gnomon étant représenté par l'Ouverture, et par la direction de la lumière de l'énigme 470. Mais je n'ai pas encore eu le temps non plus de vérifier cette hypothèse.

De même si le calcul de Delphinus de 86400 de l'énigme 600 ne représente plus la durée du jour solaire pour l'énigme 420, alors 86400 représente peut-être bien malgré tout la carte de Cassini au 1/86400ème pour l'énigme 580.
Avatar de l’utilisateur
Rachel
Hulotte
Messages : 9108
Enregistré le : 16.12.2007
Localisation : Aix en Provence
Il y a un calcul amusant a faire...
Si on casse le bec de 46 241 860 il reste 46860 donc 1/46860 et qu'on regarde la distance que cela represente a la vitesse de la lumiere et qu'on le compare à 559 kms on trouve que c'est : 989, 511 fois ....
Amusant... sans plus.
:bise: :bise:
Je crois bien être au sec...
tompoucex
Hulotte
Messages : 1800
Enregistré le : 01.11.2010
blanc a écrit :Mais si Tom, les rues sont à peu près droites dans la ville de La Flèche...


J'ai jamais mentionné ( rues et ville de la Flèche ) .
j'ai dis ATTENTION à Max = concernant la flèche brut de fonderie .
Nous n'avons pas le même parcours : toi une PISTE , moi la TRACE de Max .
------------------------------
Rachel autre TRIPOTAGE de ta part ( le chiffre )
Ça va faire ( mal ) un jour . amha
------------------------------
a + tompoucex
Avatar de l’utilisateur
blanc
Effraie
Messages : 216
Enregistré le : 02.09.2017
Mais si, nous avons le même parcours:

Ecole de la rue de la lune à Paris, et on a tous les 2 eu notre bts d'informatique de gestion!
N'ai-je donc tant vécu, que pour cette infirmière?
Oomega
Chevêchette
Messages : 29
Enregistré le : 28.11.2018
blanc a écrit :Mais si, nous avons le même parcours:

Ecole de la rue de la lune à Paris, et on a tous les 2 eu notre bts d'informatique de gestion!



Oui, mais pas le bts de chasse au trésor !
Couscous
Hulotte
Messages : 6165
Enregistré le : 01.02.2013
Localisation : painS
Il y en a qu'ils l'ont...mais ça ne sert pas à grand chose non plus :egyptien:
Avatar de l’utilisateur
tanacl
Dryade
Messages : 1218
Enregistré le : 05.06.2014
Crocodile24 a écrit :Les Madits disent que Le trajet de la flèche se traduit pas une ligne droite sur la carte. Les Madits ne disent jamais quel est le trajet de la flèche
Tout à fait juste. C'est le résultat de la trajectoire, qui peut être traduit par une ligne droite. Quand j'envoie le ballon de ma surface de réparation vers le but adverse, il forme bien une trajectoire, mais au final je pourrai tracer un trait rectiligne entre l'endroit d'où j'ai tiré et l'endroit où le ballon s'est arrêté, quelle que soit cette trajectoire. Sur le plan, c'est-à-dire sur le terrain de foot vu comme un espace à deux dimensions, c'est bien un trait droit qui sera figuré. Pour la trajectoire de la flèche d'Apollon, c'est pareil : quelle que soit la trajectoire suivie, sa représentation sur l'espace plan qu'est la carte sera un trait droit.

Crocodile24 a écrit :Peu importe que la flèche aille dans son voyage effectivement en ligne droite, suive la trajectoire d'un triangle (toutes les hypothèses avec une altitude et une longueur utilisent une trajectoire en triangle), suive la trajectoire d'un arc de cercle, ou n'utilise que la ville de départ et la ville d'arrivée comme ma solution. Je n'utilise la montée et la descente, que comme une image, afin de décrypter les nombres (afin de trouver le sens des nombres) à utiliser dans la résolution de l'énigme.
Comme le disait Max, l'énigme est seulement une énigme de sagacité, pas une énigme de ballistique.
C'est là où nos hypothèses diffèrent, Crocodile24... Si tu refuses de résoudre le problème mathématique, libre à toi. Mais le risque, c'est justement de dériver sur des modes alternatifs de résolution, comme un sur-décodage, ici utiliser un élément donné, comme la fraction du jour sidéral, en le transformant en quelque chose porteur de sens. Pour moi, ça revient à chercher ses clés sous le lampadaire plutôt que là où on les a perdues.

Ce n'est pas parce que Max prévient qu'il ne s'agit pas d'une question de balistique, qu'il faut refuser le fait qu'il y ait problème, et plus exactement qu'il y ait problème mathématique. Par contre, imaginer qu'une trajectoire de flèche soit rectiligne ou cassée relève d'une grande incompréhension : c'est refuser de voir que l'image de la flèche s'élevant, arrivant à son plus haut, puis s'abaissant, est la représentation d'une réalité pratique, et ne la considérer que comme une simple vue de l'esprit. Or il n'en est rien. Si Max avait voulu nous faire connaître une trajectoire rectiligne ou brisée, jamais il n'aurait utilisé l'image d'un lancer de flèche par un arc. La seule idéalisation dans le problème, c'est l'intervention du dieu, Apollon, qui implique que la trajectoire soit idéale (en l'occurrence un arc de cercle parfait). Mais pas idéelle, surtout pas idéelle !

Donc Croco, je pense que tu te goures quand tu annihiles la question de la trajectoire, parce qu'au contraire, c'est tout le problème qui est posé dans cette énigme, et c'est celui qu'il faut résoudre. Il suffit de lire l'énigme pour voir qu'il s'agit d'un problème de mathématique (et plus exactement de géométrie). Premier paragraphe : d'où l'on tire. Second paragraphe : comment ça bouge. Fin du texte : ce qu'il faut trouver (la flèche), avec un petit coup de pouce pour comprendre le problème (hâte-toi). Le problème est résumé par le comment ça bouge, ni plus ni moins, et c'est donc cela qu'il faut résoudre, pas autre chose.

am(h)a tanacl
Crocodile24
Chevêchette
Messages : 33
Enregistré le : 27.10.2018
C'est là où nos hypothèses diffèrent, Crocodile24... Si tu refuses de résoudre le problème mathématique, libre à toi.


Je refuse pas de résoudre le problème mathématique. Je le vois très bien, ce problème mathématique à résoudre.

Je refuse juste de le résoudre publiquement, parce que si la théorie des BEC/CEB est bonne, alors un des verrous de la chasse aura été levé, le chouetteur qui aura utilisé ces nombres de la bonne façon, avec la bonne ville d'arrivée et la bonne ville de départ, sera à mon avis très proche de la zone finale (car seulement deux énigmes après, donc méthode de décryptages des énigmes avec la mesures validée, et mesure validée, donc énigme 500 validée, donc spirale validée), et donc très près de trouver les sentinelles de Max.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Je pense que la théorie des BEC valide également l'hypothèse d'une trajectoire en triangle, avec une trajectoire, qui monte puis qui descend. MAIS CE N'EST PAS IMPORTANT pour l'instant.

L'important est que d'autres chouetteurs essayent de résoudre mathématiquement la 420 avec ces nouveaux chiffres, PEU IMPORTE LEUR TRAJECTOIRE POUR LA FLECHE.

Parce que il se trouve que je ne crois pas au calcul habituellement fait pour arriver à une longueur et à une altitude dans la 420, parce qu'il est pour moi mathématiquement inexact, même en ignorant les phénomènes de balistique ....

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Non, j'ai pas les chevilles qui enflent.

Je trouve dommage que quelqu'un refuse la théorie des BECS juste parce que ma trajectoire de la flèche de la 420 n'est pas raccord avec la sienne, et donc que ce quelqu'un ne veuille même pas une seconde regarder si les chiffres/nombres de cette théorie sont intéressant ou pas pour construire sa propre solution, alors qu'à part DABO, personne n'a encore proposé de ville cible intéressante de la 420. Or comme je crois pas à DABO, ni à une mesure de 0,33m, le calcul habituel ne tient de toute façon même plus.
Crocodile24
Chevêchette
Messages : 33
Enregistré le : 27.10.2018
c'est l'intervention du dieu, Apollon, qui implique que la trajectoire soit idéale (en l'occurrence un arc de cercle parfait).


Même en ignorant le problème de la balistique, j'ai du mal à voir en quoi la trajectoire d'une flèche, fut-ce celle d'un Dieu, pourrait être en arc de cercle.
Mais je crois avoir l'esprit ouvert alors supposons ....

Donc Apollon compte une longueur (des mesures) vers le Zénith, c'est donc le point le plus haut de la trajectoire.
A priori, pas à la verticale, parce qu'avec le temps de vol de la flèche, le pauvre Apollon la reprend soit sur le nez (Plusieurs Madit ont dit non), soit très proche du point de départ. Tellement proche que les longueurs calculées en deviennent ridicules.

Donc il lance sa flèche suivant un angle. Donc déjà, on ne fait pas un arc de cercle, mais un segment, puis un arc de cercle.

Il compte. Pourquoi compte t'il une longueur alors qu'il lance sa flèche suivant un angle. Un angle ne serait il pas plus cohérent? Dans le texte brut, seuls les 100 jours, ou 1969,697 considérés comme une date et une heure, peuvent donner un angle.
Problème, les 100 jours sont incompatibles avec la fraction de jour solaire qui vient derrières.
Et les 1969,697 sont à la base associés à une mesure, donc à une longueur.

Dernier point:
- Apollon compte (une longueur ?).
- Il vise.
- Quand il tire, sa flèche s'abat en un temps extrêmement court. Pourquoi la flèche parcoure rait-elle la longueur qu'il vient de compter ?
- Pourquoi se hâter pour trouver la flèche, si on ne prend pas en compte la rotation terrestre ?
- Si on prend en compte la rotation terrestre, pourquoi ne pas tirer verticalement ? La trajectoire idéale devient donc une ellipse comme la trajectoire d'une planète, et non pas un cercle.

Donc je résume:
Nous avons là un problème mathématique:
- Sans trajectoire claire et nette
- Avec une longueur comptée ? Perso, ca me semble pas très mathématique.
- Avec un temps de vol trop court pour une mesure > 0,33m, intervalle très vaste dans lequel ma mesure tombe malencontreusement.

Bref, à part l'histoire sur la mesure où peut-être j'ai fait une erreur, ça me semble pour l'instant très léger pour un calcul mathématique direct. D'autant que la précision du calcul n'est pas encore expliquée pour les mesures > 0,33m, les justifications de telles ou telles valeurs pour la vitesse de la lumière ou la longueur du méridien terrestres n'ont encore jamais été publiées.

Donc il faut manifestement trouver autre chose, si possible avec justificatif provenant du livre d'énigme et non du fait qu'Apollon soit un Dieu.

Pour ma part je travaille donc toujours:
- sur la définition exact du problème mathématique.
- sur la trajectoire
- sur les valeurs à utiliser dans le calcul, et sur leurs unités.
- Sur un arc de cercle qui passerait en fin de 500 par ma ville de départ de la 420.

Dans un Madit, Max a dit qu'il était très facile de faire qu'une énigme ressemble à un problème mathématique, pour faire oublier aux joueurs la partie sagacité. Je pense qu'on est dans ce cas là en 420.
Avatar de l’utilisateur
Rachel
Hulotte
Messages : 9108
Enregistré le : 16.12.2007
Localisation : Aix en Provence
tanacl,
Tu oublies une evidence dans ton probleme c'est la lumiere.
La lumiere a une trajectoire quasi rectiligne , les inflections qu'on peut lui trouver sont infimes et sans aucune consequence vue la durée du parcours.
Si comme tu le dis la fleche s'elevait , elle partirait dans les limbes.
Le terme s'abattra evoque une chute de la totalité du parcours , comme si le trajet etait le tronc d'un arbre qu'on coupe et qui s'abat.
Max repond en fonction de la balistique d'un projectile au premier degré car il ne peut dire que c'est la lumiere qui fait office de fleche.
Mais si tu acceptes l'idée de la vitesse de la lumiere la balistique classique ne la concerne pas du tout.
C'est pourquoi Max a dit que la trajectoire etait rectiligne et horizontale et que peu importe s'il y a des obstacles entre Apollon et son but.

L'equivalence trait-fleche n'est pas non plus un hasard car en l'occurence c'est bien ce qu'on a.

Tous ces elements font qu'il faut voir le probleme tres simplement.
Apollon possede la Lumiere ( fleche) et tu lui pretes un arc pour qu'il l'envoie là où il veut l'envoyer.
Son parcours rectiligne aboutit au bout de 1/42 241860 fraction de jour sideral soit à 559kms de là où apollon est,( comme un trait que tu tires sur une carte).

Le seul reel probleme est de comprendre pourquoi Apollon compte 1969.697 mesures pour envoyer sa fleche là où elle tombe.
Il ne s'agit pas d'altitude mais bien d'une distance precise (650m) mais rien, dans l'enigme ne dit s'il compte une fois ou plusieurs.
Il se trouve que 650m rapportés sur 559kms donne 860 fois. ( les même 3 derniers chiffres de la fraction.!!)
241 represente le CEB donc le bec cassé, et 42 sortant de 500 = A......
Le bec cassé il faut le jeter et tu a donc A...860 !!!
Et que donne 860 avec les notes ? IGA ==> Isolla .....
Où est Apollon ? là où Napoleon a imprimé la marque de ses SERRES........
N'as-tu pas une IS par hasard pour t'aider?
Pourquoi crois-tu que c'est la seule IS du TDF qui ne parle pas de ligne ???
Celle du 16/07 ne concerne pas la fleche d'apollon puisque Max a dit qu'il y en a qu'une la concernant et dire que celle du 15/7 ne la concerne pas serait un peu croquignolet, non ?

SERRE Chevalier ---ISOLA 2000 n'est ni plus ni moins que la représentation de la fleche d'Apollon... C'est la raison pour laquelle le tour de France la croise!
Bien sur le trajet en ligne droite Serre Che-Isola n'est pas LA fleche d'Apollon mais il la represente.

Reste donc à trouver où est Apollon ( qui serait le pendant de Serre-chevalier) et a quoi peut correspondre le pendant de Isola 2000 qui sera en fait le point de chute de la fleche.
Je peux te dire de façon certaine que ce n'est pas Dabo!
Et aussi te dire que cela se trouve dans le livre sans avoir nul besoin d'ouvrir une carte.

Je viens de te donner 50% de l'enigme.
:bise: :bise:
Je crois bien être au sec...
Avatar de l’utilisateur
tanacl
Dryade
Messages : 1218
Enregistré le : 05.06.2014
@ Croco24 - Je ne puis que te renvoyer au schéma de la trajectoire de la flèche que j'avais proposé sur un autre fil il y a trois ans. Je n'ai pas changé depuis. https://les-sans-hulotte.net/forum/viewtopic.php?f=9&t=8221

Crocodile24 a écrit :Donc Apollon compte une longueur (des mesures) vers le Zénith, c'est donc le point le plus haut de la trajectoire.
Jusque là, on est d'accord.
Crocodile24 a écrit :A priori, pas à la verticale
Sinon elle arriverait sur son nez, comme tu l'a bien remarqué.
Crocodile24 a écrit :Donc il lance sa flèche suivant un angle. Donc déjà, on ne fait pas un arc de cercle, mais un segment, puis un arc de cercle.
Là on n'est plus d'accord. Pourquoi envisager un angle ?

Prenons un exemple simple, un golfeur cherche pour son premier coup à se rapprocher au maximum du trou. Il repère le trou au loin, très au loin. Puis il calcule la trajectoire qu'il va donner à sa balle. Ensuite il la frappe. A quel moment la trajectoire de la balle forme-t-elle un segment rectiligne ? Pour l'énigme 420, c'est la même chose. Apollon sait où est le trou. ll est loin, très loin, mais pour lui, ça ne pose pas de problème. Il va donc calculer la trajectoire optimale que devra prendre la flèche pour pouvoir arriver là où elle doit, et pas ailleurs. On est dans la même situation que le golfeur.

Pour atteindre le trou, le golfeur va devoir lui aussi calculer la trajectoire optimale. Et lui aussi va déterminer la hauteur maximale qu'atteindra la balle durant son trajet. Il va d'ailleurs la visualiser, quelque part dans le ciel, à une certaine hauteur (ou une longueur verticale, si tu préfères). C'est le zénith de la trajectoire, l'endroit le plus haut dans le ciel par lequel passera la balle durant son trajet. Et cette trajectoire ne sera à aucun moment rectiligne, quoi qu'il arrive. Elle restera courbe tout au long de son trajet, même si, pour l'exemple du golfeur, elle épousera une trajectoire elliptique, parce qu'interviennent des notions de balistique.

Mais nous savons que ces notions n'interviennent pas pour Apollon. C'est un dieu, donc il ne s'embarrasse pas de problèmes tels que la rotondité de la terre, le magnétisme ou l'attraction terrestres. Donc le problème est simplifié. D'où une trajectoire idéale, en arc de cercle comme je le soutiens.

Au contraire de ce que tu prétends, cette trajectoire idéale est claire et nette. Il faut poser le problème justement, puis le résoudre. Et comme pour chacune des énigmes de la Chouette, s'il y a des contradictions apparentes, il faut tenter de les résoudre, plutôt que de réduire le problème à une impossibilité.

Rachel a écrit :tanacl,
Tu oublies une evidence dans ton probleme c'est la lumiere.
La lumiere a une trajectoire quasi rectiligne , les inflections qu'on peut lui trouver sont infimes et sans aucune consequence vue la durée du parcours.
Le nombre donné par Max n'a aucune raison d'être assimilé à un trait de lumière : c'est juste une longueur, une distance, mesurée par son équivalence en seconde/lumière, rien de plus. En donnant cette distance par ce moyen, Max reste dans la métaphore générale de l'énigme, rien de plus, rien de moins. Donc c'est une distance, on peut aussi l'appeler une longueur, comme la mesure donnée pour le zénith, qui est une hauteur, donc une distance mesurée verticalement. Ça tombe bien, on a des poireaux et des poireaux, donc on peut les faire travailler ensemble. Mais rien dans cette mesure n'implique qu'elle doive se calculer sur une trajectoire rectiligne.

am(h)a tanacl
Avatar de l’utilisateur
Rachel
Hulotte
Messages : 9108
Enregistré le : 16.12.2007
Localisation : Aix en Provence
tanacl a écrit :Le nombre donné par Max n'a aucune raison d'être assimilé à un trait de lumière : c'est juste une longueur, une distance, mesurée par son équivalence en seconde/lumière, rien de plus. En donnant cette distance par ce moyen, Max reste dans la métaphore générale de l'énigme, rien de plus, rien de moins. Donc c'est une distance, on peut aussi l'appeler une longueur, comme la mesure donnée pour le zénith, qui est une hauteur, donc une distance mesurée verticalement.
Non tanacl , désolée mais là tu transformes le texte .
EN une fraction de jours sideral. son trait s'abattra. C'est un temps de parcours qui t'est donné , pas une distance.
L'unité d'un jour sideral est en seconde et une fraction de seconde ne donne jamais des kilometres .
Cette distance, tu ne peux l'obtenir que parce que tu consideres que c'est la lumiere qui se deplace et comme elle se deplace à 300 000kms/s tu peux determiner la distance.
Sans quoi sans connaitre la vitesse du projectile tu ne peux avec la fraction de seconde donnée seule trouver la distance.
Et si tu consideres que c'est la lumiere qui se deplace comme le dit le titre (du ciel VIENT la Lumiere) tu te dois d'avoir un minimum de references sur sa façon de se deplacer ( tres tres vite et en ligne droite!)
De ce fait il est impossible de viser en l'air pour atteindre un élément au sol même pour un Dieu !
Et par là même, seule ( à part la bonne solution) une notion d'altitude visée peut resister à cela (dans la realité) , c'est a dire un point precis en ligne droite mais qui se situerait plus haut que le Là où est Apollon.
Sauf que Max dit qu'il ne s'agit pas d'altitude dans le sens habituel, ce qui annule cette possibilité.

Mais nous ne sommes pas dans la realité et il faut donc savoir à quoi Zenith fait reference dans le jeu !
Max dit = En l'air , TRES haut ! 650m n'est pas ce qu'on peut qualifier de TRES haut !
Et par essence En l'air signifie coupé de tout contact avec le sol ( ce que n'est pas non plus le cas d' une altitude).
Cherche dans ton jeu si tu as cela.
Si tu n'as rien qui puisse y faire reference , revois toute ta copie.
:bise: :bise:

Pour la distance donnée par 1969.697 oui c'est une longueur car tu as la valeur de la mesure qui est en unité de distance.
Je crois bien être au sec...
Couscous
Hulotte
Messages : 6165
Enregistré le : 01.02.2013
Localisation : painS
Si Apollon compte vers le zenith donc vers le haut…je ne vois pas en quoi une altitude ferrais défaut, puisque c’est un dieu et qu’il traverse tout…einh Rachel :egyptien:

Pour moi pas de doute que pour avoir LA bonne altitude…il faut d’abord avoir La bonne attitude: La lumière blanche c'est aussi le prix Nobel ! :edente:
Avatar de l’utilisateur
delphinus
Hulotte
Messages : 7293
Enregistré le : 06.01.2008
Localisation : Terres de Lumière
Contact :
tiens une remarque pleine de bon sens : 650 m ce n'est pas ce que l'on pourrait qualifier de zénith, j'habite plus haut dans mon village des Alpes.
de toutes façons, 650 m est obtenu en multipliant 1969,697 avec 0,33m qui n'est pas la bonne mesure du jeu, ces 2 élements permettent de conclure.

question subsidiaire : dans la 420, les révolutions des planètes sont données en JOUR SOLAIRE
alors pourquoi Max n'a-t-il pas employé JOUR SOLAIRE à la place de JOUR SIDERAL ?
C'est le propre du barbare de détruire ce qu'il ne peut comprendre.
Arthur Charles Clarke
http://chercheurdechouette.free.fr
Avatar de l’utilisateur
cramoisi2
Hulotte
Messages : 2568
Enregistré le : 17.06.2014
Localisation : La Fare les Oliviers-13
Apo compte VERS le zénith. Il ne vise pas le zénith!
Si je te dis de regarder vers le haut ça ne veut pas dire "au dessus de ta tête".
Mars, Vénus, Saturne, ce qui m'étonne, ce n'est pas qu'on ait découvert tous ces astres lointains, c'est qu'on connaisse leur nom.
Jean Nohain
Avatar de l’utilisateur
tanacl
Dryade
Messages : 1218
Enregistré le : 05.06.2014
Tout à fait d'accord, Cramoisi2, Apollon ne vise pas le zénith, il compte vers le zénith. Il jauge la trajectoire qu'il va faire prendre à sa flèche pour rendre cette trajectoire parfaite.

Rachel, le texte dit En une 46.241.860ème fraction de jour sidéral, son trait s'abattra. Cela signifie que le trait s'abat durant une période de temps spécifique, que l'énigme permet d'associer à la vitesse de la lumière, d'où l'obtention d'une distance, 558,619 768 8 kilomètres en l'occurrence. Toi aussi, tu associes cette fraction de jour sidéral à la vitesse de la lumière, mais tu réduis les possibilités qui nous sont offertes de résoudre le problème en limitant la trajectoire à une droite rectiligne, pour la seule raison que la lumière se diffuserait en ligne droite. Or il s'agit bien d'une distance, qu'il faut prendre en compte, pas d'une distance de la lumière spécifiquement. Donc il n'y a aucune impossibilité à associer cette distance à une trajectoire courbe plutôt que droite ; c'est juste une limitation que tu fixes, toi Rachel.

am(h)a tanacl

Retourner vers « 420 »

Qui est en ligne

Utilisateurs enregistrés : Bing [Bot], Google [Bot]