Définitions du zénith

Discussions au fil de l'eau sur la 420
Avatar de l’utilisateur
ockham
Hulotte
Messages : 3027
Enregistré le : 25.06.2011
Re: Définitions du zénith Messagepar ockham » 07 nov. 2017 à 12:05
@Delphinus
hé bien je te conseille de prendre l'avis d'un prof de français.

Mais biensûr!!! C'est tellement Français et couramment employé de manière littéraire que t'es pas foutu malgré GOGOLE de nous trouver des exemples tirés de la" littérature" qui emploi le mot zénith avec ce sens.
pour ma part indépendamment de ma solution, qu'un auteur qualifie le Mt Blanc de zénith me semble d'un naturel tellement français justement par les deux acceptions du mot zénith, que je n'aurais jamais pensé que cette métaphore puisse poser une quelconque résistance à toute personne maîtrisant un tant soit peu l'écriture, écriture au sens comme je j'entends en tant que l'art d'écrire avec son style personnel.

C'est "Français" juste pour Delphinus et son style personnel et son art d'écrire... MDR ... Mais des littéraires, des vrais, des auteurs qui l’emploieraient comme toi , t'en connais, t'as des exemples??? Au lieu d'affirmer, démontre le. J'attends...
Ockham.
« La simplicité est la sophistication suprême. »
nicko13
Ninoxe
Messages : 358
Enregistré le : 10.03.2015
Re: Définitions du zénith Messagepar nicko13 » 07 nov. 2017 à 12:45
Selon moi il fait référence soit a une heure précise le soleil est au zénith a midi ou au sommet du mon soleil ou vise le sommet du pic du midi...un truc comme ca...
Avatar de l’utilisateur
delphinus
Hulotte
Messages : 7375
Enregistré le : 06.01.2008
Localisation : Terres de Lumière
Contact :
Re: Définitions du zénith Messagepar delphinus » 07 nov. 2017 à 14:07
mdr ! je crains fort cher ockham que tu aies une vision étriquée de ce qu'est la littérature, dont l'acception de ce mot en "Ensemble des ouvrages, des articles de journaux, etc., consacrés à quelqu'un, à un sujet"

j'ai pourtant facilement trouvé via le net un littéraire qui a employé cette expression pour une montagne, c'est donc là une preuve.

dès lors que l'on trouve un article se référant au mont Everest en le qualifiant de zénith, il semble bien que la littérature sur les montagnes retienne la métaphore avec un sommet dominant, implicitement que Max ait employé une métaphore pour désigner le Mt Blanc , le sujet étant apporté par la caractéristique d'Apollon de résider sur le Mt Olympe.

ce ne serait donc pas par hasard que Max ait introduit Apollon dans cette énigme.

Tsun a écrit :Quand vous aurez la bonne solution, vous pourriez comprendre certaines IS qui corroboreront la solution et/ou certains éléments qui auront servi à obtenir la solution.

je pourrais te conseiller la même chose, trouve la bonne solution et après tu comprendras.
C'est le propre du barbare de détruire ce qu'il ne peut comprendre.
Arthur Charles Clarke
http://chercheurdechouette.free.fr
crew
Hulotte
Messages : 2400
Enregistré le : 07.04.2014
Re: Définitions du zénith Messagepar crew » 07 nov. 2017 à 14:13
delphinus a écrit :@Cramoisi2 : :okydoky:


Traduction : Bravo Cracra d'être d'accord avec ma piste que tu trouves contraire aux madits juste parce que parfois toi aussi ta piste est contraire aux madits mais que tu y crois quand même.
:champion:
Avatar de l’utilisateur
ockham
Hulotte
Messages : 3027
Enregistré le : 25.06.2011
Re: Définitions du zénith Messagepar ockham » 07 nov. 2017 à 15:16
mdr ! je crains fort cher ockham que tu aies une vision étriquée de ce qu'est la littérature, dont l'acception de ce mot en "Ensemble des ouvrages, des articles de journaux, etc., consacrés à quelqu'un, à un sujet"

j'ai pourtant facilement trouvé via le net un littéraire qui a employé cette expression pour une montagne, c'est donc là une preuve.

Merci de nous offrir publiquement ce nouveau morceau choisi de mauvaise foi ou plus grave de ton incapacité à "comprendre" une définition exactement la même chose que quand tu donnes la définition du Littré de "zénith".... A côté de la plaque!

Définition 5:
Ensemble des ouvrages, des articles de journaux, etc., consacrés à quelqu'un, à un sujet : Cette affaire a suscité une abondante littérature.

La "littérature" n'est pas définie par tout ce qui est écrit dans l'ensemble des ouvrages, des articles de journaux etc.. Il faut lire la suite et se servir de son cerveau pour comprendre de quoi il est question dans cette "acception du mot "littérature" qui est uniquement employée pour signifier que l'on a beaucoup écrit sur un sujet mais en aucun cas ne défini la "littérature" de manière générale...

C'est dingue de voir comme ton esprit est biaisé et comme tu tords le sens de ce qui est écrit!

Je ne vais pas me répéter ad nauséam au sujet de ton brillant exemple "littéraire"; de toute façon tous ceux que cela intéresse pourront faire la recherche de l'emploi du mot "zenith" dans l'acception que tu lui donnes et pourront vérifier que ce n'est pas et très loin s'en faut l'acception "littéraire habituelle" du mot zénith. S'ils ont un doute, ils pourront également vérifier la définition du mot "habituel" ainsi que celle du mot " littéraire".
Tu peux continuer à t'aveugler au point d'en devenir ridicule...
Ockham.

On peut mentir une fois à tout le monde, on peut mentir tout le temps à une personne, mais on ne peut pas mentir tout le temps à tout le monde."
« La simplicité est la sophistication suprême. »
Avatar de l’utilisateur
delphinus
Hulotte
Messages : 7375
Enregistré le : 06.01.2008
Localisation : Terres de Lumière
Contact :
Re: Définitions du zénith Messagepar delphinus » 07 nov. 2017 à 15:45
je ne vois pas l'ombre d'un argument venant de ta part visant à réfuter la métaphore, c'est factuel.

dans mon job, j'ai réalisé de nombreuses études à l'attention des industriels ou pour l'Administration, j'ai souvent employé le mot littérature dans le sens que je précise, c'est à dire par exemple "selon la littérature consacrée",ou "on trouve dans la littérature, etc...
je ne vois pas là une mauvaise foi mais une précision d'horloger, cette expression est énormément employée dans les études techniques et scientifiques.

mais j'abandonne le débat avec toi, quand on ne veut pas voir ...

et sinon ton zénith à toi c'est quoi exactement ? et où tombe ta flèche d'Apollon ?
C'est le propre du barbare de détruire ce qu'il ne peut comprendre.
Arthur Charles Clarke
http://chercheurdechouette.free.fr
Avatar de l’utilisateur
ockham
Hulotte
Messages : 3027
Enregistré le : 25.06.2011
Re: Définitions du zénith Messagepar ockham » 07 nov. 2017 à 17:32
@Delphinus
mais j'abandonne le débat avec toi, quand on ne veut pas voir ...

Les exemples de cette "acception littéraire habituelle du zenith", je les attends toujours ... Ben alors, si elles sont "habituellement" employées, ce ne sont les pas les exemples qui doivent manquer...Tu vois que je suis de bonne volonté, je veux voir...:bougie:
et sinon ton zénith à toi c'est quoi exactement ? et où tombe ta flèche d'Apollon ?

Et hop tentative de contournement! Relis ce que j'ai écris sur le fil et tu trouveras les réponses.
Ockham
« La simplicité est la sophistication suprême. »
Avatar de l’utilisateur
Archimede
Hulotte
Messages : 2640
Enregistré le : 25.03.2011
Re: Définitions du zénith Messagepar Archimede » 11 nov. 2017 à 07:53
jalec a écrit ::bougie: " de là, il comptera...... VERS l'Olympe."
Il existe, en France, un "Mont" et une "colline" portant le nom d'Olympe...
Bien sûr, si l'on pose : ZENITH = OLYMPE...

Je ne sais pas Jalec.
En revanche on peut presque entendre "DE L'HELICON TERRE A".
L'hélicon peut être une spirale, de même elle est connue pour être une montagne tortueuse.

Cette idée de "TERRE A" fait penser à une île, ou quelque chose au milieu de l'eau, un continent même pourquoi pas. Ce qui est intéressant c'est qu'il y a une notion de déluge derrière l'Hélicon.
Suis pas loin de panser celui auquel je pense. Oh là, tout doux...
Ma voiture est garée en bas.
Mon volatile est gavé en basilique.
Avatar de l’utilisateur
Bigornouille
Epervière
Messages : 432
Enregistré le : 14.11.2017
Re: Définitions du zénith Messagepar Bigornouille » 18 nov. 2017 à 10:17
Bonjour,

Si je vous dis "l'abeille compte 26 vers le zèbre", et si vous me demandez si le zèbre est bien un zèbre, j'aurais tendance à vous dire "oui, c'est un zèbre normal, l'animal avec des rayures noires et blanches. Prenez zèbre dans son acceptation habituelle".

Pourtant, je me fiche que ce soit un zèbre. J'aurais pu dire "l'ambre compte 12 quenouilles vers le zinzolin" ou "l'acrostiche compte 27 pétouilles vers le zeugma". Ce que je cache là, c'est un alphabet.

Ça ne pourrait pas être le cas ici ?
La réalité c'est ce qui continue d'exister lorsqu'on cesse d'y croire
jalec
Hulotte
Messages : 2616
Enregistré le : 13.04.2013
Re: Définitions du zénith Messagepar jalec » 25 nov. 2017 à 12:56
Petit entracte... :okydoky:
Autun Zénith....png
Avatar de l’utilisateur
Bigornouille
Epervière
Messages : 432
Enregistré le : 14.11.2017
Re: Définitions du zénith Messagepar Bigornouille » 25 nov. 2017 à 14:18
Ah, une petite chose. Si on admet (c'est une théorie à laquelle j'adhère) que les 560606 mesures donnent un nombre entiers de kilomètres, et les 1969,697 mesures, un nombre entier de mètres, on n'a qu'un nombre restreint de possibilités pour cette mesure. Je sais que vous n'êtes pas fan de "retro-engineering", mais bon...

Ceci dit, il se trouve que QUELLEQUESOIT la valeur de la mesure répondant à ces critères, les 1969,697 mesures sont TOUJOURS un multiple de 26.
La réalité c'est ce qui continue d'exister lorsqu'on cesse d'y croire
tompoucex
Hulotte
Messages : 1847
Enregistré le : 01.11.2010
Re: Définitions du zénith Messagepar tompoucex » 25 nov. 2017 à 16:00
que les 560606 mesures donnent un nombre entiers de (( kilomètres,)) et les 1969,697 mesures,

un nombre entier de (( mètres )) = FAUX , NON , jamais . amha

a + tompoucex
Avatar de l’utilisateur
Bigornouille
Epervière
Messages : 432
Enregistré le : 14.11.2017
Re: Définitions du zénith Messagepar Bigornouille » 25 nov. 2017 à 19:44
tompoucex a écrit :que les 560606 mesures donnent un nombre entiers de (( kilomètres,)) et les 1969,697 mesures,

un nombre entier de (( mètres )) = FAUX , NON , jamais . amha

a + tompoucex


Pourquoi ? Je me dis que 560606 a été obtenu par Max en mesurant sur une carte (au millionième je suppose) la distance entre 2424 et la SAQC. En étant précis au millimiètre près, il aura obtenu un nombre entier de kilomètres.

Pour les 1969,697 mesures, je m'avance peut-être en parlant de mètres comme unité, mais je suis assez confiant sur le fait que la conversion devrait donner un nombre entier.

Qu'est-ce qui te fait penser le contraire (si ce n'est pas trop révélateur de tes solutions) ?
La réalité c'est ce qui continue d'exister lorsqu'on cesse d'y croire
tompoucex
Hulotte
Messages : 1847
Enregistré le : 01.11.2010
Re: Définitions du zénith Messagepar tompoucex » 27 nov. 2017 à 04:16
CORRECTION a ma réponse . J'ai ( LU ) trop vite ( deux choses a la fois , on perds le fil .

Sincèrement désolé .

Je CONFIRME , tu as RAISON

( kilomètres pour 560606 ) et ( mètres pour 1969,697 )

a + tompoucex
Avatar de l’utilisateur
jardinier
Harfang
Messages : 793
Enregistré le : 24.10.2009
Re: Définitions du zénith Messagepar jardinier » 27 nov. 2017 à 10:56
Définition de Zénith:

Ben c'est cool!
Je dirais être zen à fond et léviter en perdant pied.
La Zénitude quoi! :ange:
"L'optimisme est une forme de courage qui donne confiance et mène au succès. " Baden Powell
chevechercher
Dryade
Messages : 1366
Enregistré le : 03.06.2017
Re: Définitions du zénith Messagepar chevechercher » 06 mars 2018 à 02:49
Bigornouille a écrit :Bonjour,

Si je vous dis "l'abeille compte 26 vers le zèbre", et si vous me demandez si le zèbre est bien un zèbre, j'aurais tendance à vous dire "oui, c'est un zèbre normal, l'animal avec des rayures noires et blanches. Prenez zèbre dans son acceptation habituelle".

Pourtant, je me fiche que ce soit un zèbre. J'aurais pu dire "l'ambre compte 12 quenouilles vers le zinzolin" ou "l'acrostiche compte 27 pétouilles vers le zeugma". Ce que je cache là, c'est un alphabet.

Ça ne pourrait pas être le cas ici ?


Oui, l'alphabet est important. Si la flèche est tirée par Apollon en A et que celui-ci vise le Zénith en Z, et que la flèche a un vol en arc parabolique classique, alors son apogée se situe entre le M et le N de l'alphabet... le N, en particulier, devrait attirer notre attention.

Et la hauteur de la flèche à son apogée s'appelle en balistique sa "flèche". Aussi, en la prenant comme un corps céleste (après tout, elle est lancée par un dieu figurant le soleil), alors cet apogée est littéralement (à défaut de littérairement) son zénith.

Ça donne envie de relire Philémon...
Zowl
Epervière
Messages : 489
Enregistré le : 18.02.2018
Re: Définitions du zénith Messagepar Zowl » 06 mars 2018 à 22:35
Perso,

Le ZÉNITH ne fait référence qu’à un point culminant, tel le soleil lors de sa course journalière. Au plus haut, il culmine, point barre. Donc, si Apollon vise le Zénith, c’est qu’il vise un point culminant et en partant de 0 m, cela peut-être 10 cm comme 10 km.

:alatienne:
Avatar de l’utilisateur
tanacl
Dryade
Messages : 1268
Enregistré le : 05.06.2014
Re: Définitions du zénith Messagepar tanacl » 06 mars 2018 à 22:40
+1
Avatar de l’utilisateur
cramoisi2
Hulotte
Messages : 2568
Enregistré le : 17.06.2014
Localisation : La Fare les Oliviers-13
Re: Définitions du zénith Messagepar cramoisi2 » 07 mars 2018 à 01:59
Zowl a écrit :si Apollon vise le Zénith :alatienne:


Relis l'énigme. Il ne vise pas le zénith, il vise VERS le zénith. Il y a une grosse différence, quand même, non?
Quel zénith? Le soleil est au zénith à midi, c'est-à-dire plein sud. Si Apo est à ce moment-là à GJ, n'oublie pas de prendre ton zodiac pour aller chercher la flèche. Faute de la trouver, tu feras un carton au scrabble, avec tes deux "Z" (ça a le goût du Couscous mais ce n'est pas du Couscous!)! :edente:
Donc, c'est SON zénith à lui: le point de la sphère céleste situé au-dessus de sa tête.
De plus, il compte ses 1969,697 mesures... A partir de quoi? Du nadir? Ou de l'horizon?
Si c'est du nadir, il aura besoin d'une bonne foreuse.
Si c'est de l'horizon, il lève son arc VERS le zénith en comptant puis tire.
Moralité, la cible se trouve à 1969,697 mesures plus haut que l'endroit d'où il tire sa flèche.
Mars, Vénus, Saturne, ce qui m'étonne, ce n'est pas qu'on ait découvert tous ces astres lointains, c'est qu'on connaisse leur nom.
Jean Nohain
Couscous
Hulotte
Messages : 6322
Enregistré le : 01.02.2013
Localisation : painS
Re: Définitions du zénith Messagepar Couscous » 07 mars 2018 à 08:58
Il est suicidaire cette Apollon, vaut mieux qu'il continue à lyre :soleil:

Retourner vers « 420 »

Qui est en ligne

Utilisateurs enregistrés : Bing [Bot]