Définitions du zénith

Discussions au fil de l'eau sur la 420
Avatar de l’utilisateur
Tsun
Chevêchette
Messages : 1
Enregistré le : 01.11.2017
Re: Définitions du zénith Messagepar Tsun » 01 nov. 2017 à 18:53
Rappel :

Les posts de Tsun (2017) seront systématiquement effacés.

La modération
jalec
Hulotte
Messages : 2616
Enregistré le : 13.04.2013
Re: Définitions du zénith Messagepar jalec » 01 nov. 2017 à 19:38
Ah... je crois qu'il est de retour !
Avatar de l’utilisateur
ockham
Hulotte
Messages : 3029
Enregistré le : 25.06.2011
Re: Définitions du zénith Messagepar ockham » 01 nov. 2017 à 19:41
Tsun dont le pseudo ne trompe personne a écrit:
Carusburc( un lieu=Cherbourg ) et l'Ouverture( un lieu, toujours le même = la bonne solution de l'énigme 530 ) ne sont pas alignés dans le cadre du jeu, sous-entendu qu'il n'y aura pas d'alignement, ni de trait, ni de ligne, ni de visée, qui passeront par ces deux points/lieux dans le jeu...

La question est:
BONJOUR MAX, VOUS DITESDANS LES QR D'HIE R QUE CARUSBURC, QUI EST UNE VILLE, ET L 'OUVERTURE,QUI EEST UN LIEU,NE SONT PAS ALIGNES DANS LA 560.
cherchez l'erreur!...
Cordialement, Ockham.
« La simplicité est la sophistication suprême. »
Avatar de l’utilisateur
Egide
Hulotte
Messages : 3130
Enregistré le : 01.06.2014
Re: Définitions du zénith Messagepar Egide » 02 nov. 2017 à 01:31
james a écrit :Une flèche qui fait du 300000 km/s, je ne suis pas bien sûr que pour parcourir 559 km, elle ait le temps de s'élever vers les cieux et de retomber au sol.
C'est écrit en clair dans le texte: Apollon vise vers le zénith, sa flèche s'abattra.

Mais enfin, admettons. Tu suggères ensuite de suivre le parcours de cette même flèche par l'ouverture, en sens opposé, jusqu'à son point d'impact. Ce qui suppose, si j'ai bien compris le principe, de se déplacer à la même vitesse qu'elle, non ?
Tu as tout compris, oui!

Ce n'est plus demander son reste, là, c'est carrément de la téléportation ! Mais bon, pourquoi pas. Je suis ouvert à tout moi.
Dans la 560, le titre renvoie à une certaine pièce de théâtre, restée dans les mémoires (et dans les dictionnaires) pour la "bataille" éponyme qu'elle provoqua entre "classiques et romantiques", car elle n'appliquait pas les trois règles de la comédie:unité de temps, de lieu, et d'action ("bataille d'Hernani").
J'appuie ce constat sur le fait que l'Apollon du Belvédère, canon de la beauté masculine classique, présent dans la 420 (selon moi), fût descendu de son piédestal (au sens figuré) par une bande d'étudiants romantiques décidés à en finir avec les vieux idéaux du classicisme.
Quant à la "bataille" entre classiques et modernes, elle avait déjà opposé, cent cinquante ans avant, Boileau et son fameux vers "hâtez-vous lentement" (emprunté pour l'occasion à l'empereur Octave, alias Auguste) au non moins célèbre Charles Perrault.

Pour moi,les énigmes 420 et 560 se déroulent en même temps, dans deux lieux différents. La simultanéité de ces deux énigmes est d'ailleurs soulignée dans la charade 470 ("mon 8ème a le goût du laurier tandis que mon neuvième, par l'étonnement se traîne: madit que "tandis que" marque la simultanéité, pas l'opposition).
Je sais que tu as suffisamment d'imagination pour ne pas t'arrêter sur le côté "fantastique" d'un déplacement à la vitesse de la lumière ("C", comme "mon 6ème" de la charade 470 qui renvoie à l'énigme 600), étant donné que tu viens de gober l'histoire du dieu grec qui tire une flèche de lumière, et d'accepter sans rechigner les deux aides proposées par un dieu romain.

:alatienne:
Capitaine auto-proclamé de la Sororité Nyctalope.
vifsorbier
Lapone
Messages : 999
Enregistré le : 14.01.2012
Localisation : Ailleurs
Re: Définitions du zénith Messagepar vifsorbier » 02 nov. 2017 à 06:11
Egide a écrit :Pour moi,les énigmes 420 et 560 se déroulent en même temps, dans deux lieux différents. La simultanéité de ces deux énigmes est d'ailleurs soulignée dans la charade 470 ("mon 8ème a le goût du laurier tandis que mon neuvième, par l'étonnement se traîne: madit que "tandis que" marque la simultanéité, pas l'opposition).


:bravo:
james
Chevêchette
Messages : 0
Enregistré le : 20.01.2017
Re: Définitions du zénith Messagepar james » 02 nov. 2017 à 10:19
Egide a écrit :
james a écrit :Une flèche qui fait du 300000 km/s, je ne suis pas bien sûr que pour parcourir 559 km, elle ait le temps de s'élever vers les cieux et de retomber au sol.

C'est écrit en clair dans le texte: Apollon vise vers le zénith, sa flèche s'abattra.


Dans un tableau de Salvador Dali, oui, peut-être...


Egide a écrit :Dans la 560, le titre renvoie à une certaine pièce de théâtre, restée dans les mémoires (et dans les dictionnaires) pour la "bataille" éponyme qu'elle provoqua entre "classiques et romantiques", car elle n'appliquait pas les trois règles de la comédie:unité de temps, de lieu, et d'action ("bataille d'Hernani").
J'appuie ce constat sur le fait que l'Apollon du Belvédère, canon de la beauté masculine classique, présent dans la 420 (selon moi), fût descendu de son piédestal (au sens figuré) par une bande d'étudiants romantiques décidés à en finir avec les vieux idéaux du classicisme.
Quant à la "bataille" entre classiques et modernes, elle avait déjà opposé, cent cinquante ans avant, Boileau et son fameux vers "hâtez-vous lentement" (emprunté pour l'occasion à l'empereur Octave, alias Auguste) au non moins célèbre Charles Perrault.

Pour moi,les énigmes 420 et 560 se déroulent en même temps, dans deux lieux différents. La simultanéité de ces deux énigmes est d'ailleurs soulignée dans la charade 470 ("mon 8ème a le goût du laurier tandis que mon neuvième, par l'étonnement se traîne: madit que "tandis que" marque la simultanéité, pas l'opposition).
Je sais que tu as suffisamment d'imagination pour ne pas t'arrêter sur le côté "fantastique" d'un déplacement à la vitesse de la lumière ("C", comme "mon 6ème" de la charade 470 qui renvoie à l'énigme 600), étant donné que tu viens de gober l'histoire du dieu grec qui tire une flèche de lumière, et d'accepter sans rechigner les deux aides proposées par un dieu romain.[/color]
:alatienne:


Est-ce que tu suggères une simultanéité des deux énigmes, mais dans deux espaces-temps différents ? Pour rendre ton hypothèse plausible, c'est la seule solution. Que le temps ne s'écoule pas à la même vitesse dans la 420 et la 560.
Totus mundus agit histrionem
james
Chevêchette
Messages : 0
Enregistré le : 20.01.2017
Re: Définitions du zénith Messagepar james » 02 nov. 2017 à 11:29
Si, en fait, il y aurait bien une autre solution, mais je suis pas sûr qu'elle vous plaise...

https://www.youtube.com/watch?v=idvB-58uKjE

:oops:
Totus mundus agit histrionem
Avatar de l’utilisateur
Egide
Hulotte
Messages : 3130
Enregistré le : 01.06.2014
Re: Définitions du zénith Messagepar Egide » 02 nov. 2017 à 14:09
james a écrit :Est-ce que tu suggères une simultanéité des deux énigmes, mais dans deux espaces-temps différents ? Pour rendre ton hypothèse plausible, c'est la seule solution. Que le temps ne s'écoule pas à la même vitesse dans la 420 et la 560.


Non, simultanéité dans le temps, dans deux lieux différents, ce que ne permettaient pas les trois règles du théâtre classique, mais qui n'est pas défendu par la charte internationale des chasses au trésor ludiques, à ma connaissance.
Le temps s'écoule étrangement dans ce jeu, de toutes façons. Sinon, comment expliquer que sa durée, initialement estimée à 8 mois, se soit muée en 24 longues années?
:alatienne:
Capitaine auto-proclamé de la Sororité Nyctalope.
Avatar de l’utilisateur
Egide
Hulotte
Messages : 3130
Enregistré le : 01.06.2014
Re: Définitions du zénith Messagepar Egide » 02 nov. 2017 à 14:10
@Vifsorbier

:alatienne:
Capitaine auto-proclamé de la Sororité Nyctalope.
Avatar de l’utilisateur
delphinus
Hulotte
Messages : 7376
Enregistré le : 06.01.2008
Localisation : Terres de Lumière
Contact :
Re: Définitions du zénith Messagepar delphinus » 02 nov. 2017 à 17:14
j'ai encore simplifié :edente:
A CARIGNAN emprunte l'orthogonale à ASCQ et trouve la Spirale A Quatre Centres à 560606 aunes de là.
C'est le propre du barbare de détruire ce qu'il ne peut comprendre.
Arthur Charles Clarke
http://chercheurdechouette.free.fr
Avatar de l’utilisateur
delphinus
Hulotte
Messages : 7376
Enregistré le : 06.01.2008
Localisation : Terres de Lumière
Contact :
Re: Définitions du zénith Messagepar delphinus » 02 nov. 2017 à 17:16
edit
C'est le propre du barbare de détruire ce qu'il ne peut comprendre.
Arthur Charles Clarke
http://chercheurdechouette.free.fr
Maximinus
Harfang
Messages : 886
Enregistré le : 23.08.2010
Re: Définitions du zénith Messagepar Maximinus » 02 nov. 2017 à 22:13
Pour info, le 01/03/1815 :
zénith : 38°7 [1]
azimut : 184° [1]
:cafe:
1- http://www.solartopo.com/orbite-solaire.htm
Soyons désinvoltes, n'ayons l'air de rien...
Avatar de l’utilisateur
delphinus
Hulotte
Messages : 7376
Enregistré le : 06.01.2008
Localisation : Terres de Lumière
Contact :
Re: Définitions du zénith Messagepar delphinus » 06 nov. 2017 à 12:04
c'est marrant, j'ai vu de tout sur l'acception littéraire du zénith est je suis retombé sur un de mes posts qui cite le lIttré, ce qui n'est pas rien !

le Littré retient : Le point le plus élevé où on puisse parvenir


delphinus a écrit :extrait de mes soluces :

... pour trouver la direction que prend cette flèche nous pointons le zénith, c'est le point le plus haut dans le ciel et quel est le point le plus haut dans le ciel pour un européen : c'est le Mont Blanc

Zénith = selon Le Littré :

1°Terme d'astronomie. Point de la sphère céleste qui, pour chaque lieu de la terre, est rencontré par la verticale élevée en ce lieu.

2°Fig. Le point le plus élevé où on puisse parvenir.


faudrait quand même lire les madits à défaut des dicos, Max précise bien qu'il ne s'agit pas du terme astronomique mais du sens littéraire.
C'est le propre du barbare de détruire ce qu'il ne peut comprendre.
Arthur Charles Clarke
http://chercheurdechouette.free.fr
Avatar de l’utilisateur
ockham
Hulotte
Messages : 3029
Enregistré le : 25.06.2011
Re: Définitions du zénith Messagepar ockham » 06 nov. 2017 à 17:36
@Delphinus
Le littré dit:
2°Fig. Le point le plus élevé où on puisse parvenir.


repetita ad nauseam:

Oui, c'est effectivement c'est la définition courante ou "habituelle littéraire" SAUF et c'est que tu ne ne veux pas comprendre, que dans le cadre de cette définition? ce point n'est pas " le plus élevé" au sens "d'altitude" que tu lui donnes mais A le sens littéraire de plus haut degré, de paroxysme.
C'est pour cela que je t'ai demandé des exemples d'emploi du mot "zénith" au sens que tu lui donnes mais que tu es incapable de fournir pour la simple et bonne raison que l'expression ne s’emploie pas de cette manière ce est le comble pour une expression employée dixit MV dans son acception "habituelle littéraire"!
Le sens que tu lui donne serait plutôt qualifié "inusité" ce qui est le contraire de "sens habituel" ou courant dans la littérature...Bref quand c'est habituel , ce n'est pas jamais ou presque...

Ockham
« La simplicité est la sophistication suprême. »
tompoucex
Hulotte
Messages : 1850
Enregistré le : 01.11.2010
Re: Définitions du zénith Messagepar tompoucex » 06 nov. 2017 à 17:50
Il n'y a pas de Mont Blanc dans cette recherche , pas de ( 33 cm ) comme mesures de distances . amha

a + tompoucex
jalec
Hulotte
Messages : 2616
Enregistré le : 13.04.2013
Re: Définitions du zénith Messagepar jalec » 06 nov. 2017 à 18:58
" de là, il comptera... vers ( en direction ) le zénith."
Ici il faut considérer "la verticale de là"... dont l'orientation sera conditionnée par une "ligne de sol"...
on devrait donc avoir à tracer deux lignes formant un angle de 90° : d'abord la "ligne de sol" passant par "là"...
et, depuis "là", une orthogonale... afin qu'Apollon compte dans la bonne direction.
"Sauf erreur..." :ancien:
P.S. Il faut très certainement, comme l'avait remarquer Don Luis, tenir compte de " l'inclinaison du N"...
Modifié en dernier par jalec le 06 nov. 2017 à 19:19, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
cramoisi2
Hulotte
Messages : 2568
Enregistré le : 17.06.2014
Localisation : La Fare les Oliviers-13
Re: Définitions du zénith Messagepar cramoisi2 » 06 nov. 2017 à 19:05
Après mure réflexion, je pense qu'il est possible qu'avec cette histoire de zénith = MB (alors que c'est impossible "classiquement" avec les différentes acceptions du mot) que Delphinus soit dans le vrai.

Qu'est-ce qui me fait changer d'avis?
Eh bien, je suis un fervent partisan de la route de Dabo en tant que spirale. Et quand on me dit "quid des 4 centres", je répond "il y a une astuce, les 4 centres sont les 4 quartiers". Malgrès que Max a répété que "véritable SA4C au sens mathématique", etc.
Alors, pourquoi y aurait-il une astuce quand il s'agit de ma piste et pas quand il s'agit de la piste de Delph'?

Après, que Max ait pu envisager une telle astuce, ne veut pas dire qu'il l'a fait. Mais ça reste du domaine du possible.
:alatienne:
Mars, Vénus, Saturne, ce qui m'étonne, ce n'est pas qu'on ait découvert tous ces astres lointains, c'est qu'on connaisse leur nom.
Jean Nohain
Avatar de l’utilisateur
ockham
Hulotte
Messages : 3029
Enregistré le : 25.06.2011
Re: Définitions du zénith Messagepar ockham » 06 nov. 2017 à 20:19
Personnellement, ce n'est pas "l'astuce" en elle même qui consiste à penser que le "zénith" puisse être considérée dans le cadre un jeu de sagacité en tant que "sommet" au sens de point culminant d'un relief que je conteste car ceci est tout à fait acceptable!
Ce que je conteste c'est de soutenir la preuve de cette astuce en faisant valoir les madits qui précisent que ce mot est à prendre dans son "acception littéraire" ou même "littéraire habituel".
QUESTION No 23 DU 1996-07-13
TITRE: QUESTION17
----------
MAXMAX, EN CE QUI CONCERNE LE ZENITH, Y- A- IL UN INDICE DANS L'ENIGME ME PERMETT TSANS HESITATION DE SAVOIR DANS QUEL SEN SOU SIGNIFICATION VOUS L'UTILISEZ? MERCI
----------
PRENEZ-LE DANS SON ACCEPTION LITTERAIRE HABITUELLE... AMITIES -- MAX


Ainsi prétendre que le mot " zénith" signifie "sommet" ou "point le plus élevé" au sens d'un relief montagneux correspond à "l'acception littéraire habituelle" du mot zénith est un non sens pour ne pas dire une absurdité sans nom!
Donc indépendamment de "l'astuce" elle même, vouloir faire dire à un madit ce qu'il ne dit pas voir même pire ce qu'il invalide , c'est pour moi avoir atteint le "sommet" de l'aveuglement sur ses solutions.
Cordialement, Ockham.
« La simplicité est la sophistication suprême. »
Avatar de l’utilisateur
delphinus
Hulotte
Messages : 7376
Enregistré le : 06.01.2008
Localisation : Terres de Lumière
Contact :
Re: Définitions du zénith Messagepar delphinus » 07 nov. 2017 à 10:41
@Cramoisi2 : :okydoky:

ockham a écrit :...Ainsi prétendre que le mot " zénith" signifie "sommet" ou "point le plus élevé" au sens d'un relief montagneux correspond à "l'acception littéraire habituelle" du mot zénith est un non sens pour ne pas dire une absurdité sans nom!
Donc indépendamment de "l'astuce" elle même, vouloir faire dire à un madit ce qu'il ne dit pas voir même pire ce qu'il invalide , c'est pour moi avoir atteint le "sommet" de l'aveuglement sur ses solutions.
Cordialement, Ockham.

hé bien je te conseille de prendre l'avis d'un prof de français.

par ailleurs tout le monde sait qu'Apollon réside dans l'Olympe, 2917 m, et qu'il serait normal pour celui-ci de considérer la montagne la plus élevée d'Europe comme étant le point le plus haut que l'on pourrait atteindre; ou que lui puisse atteindre.

pour ma part indépendamment de ma solution, qu'un auteur qualifie le Mt Blanc de zénith me semble d'un naturel tellement français justement par les deux acceptions du mot zénith, que je n'aurais jamais pensé que cette métaphore puisse poser une quelconque résistance à toute personne maîtrisant un tant soit peu l'écriture, écriture au sens comme je j'entends en tant que l'art d'écrire avec son style personnel.
C'est le propre du barbare de détruire ce qu'il ne peut comprendre.
Arthur Charles Clarke
http://chercheurdechouette.free.fr
jalec
Hulotte
Messages : 2616
Enregistré le : 13.04.2013
Re: Définitions du zénith Messagepar jalec » 07 nov. 2017 à 11:17
:bougie: " de là, il comptera...... VERS l'Olympe."
Il existe, en France, un "Mont" et une "colline" portant le nom d'Olympe...
Bien sûr, si l'on pose : ZENITH = OLYMPE...

Retourner vers « 420 »

Qui est en ligne

Utilisateurs enregistrés : Bing [Bot], samhain