Alors prête un arc à Apollon : décryptage

Discussions au fil de l'eau sur la 420
goldowlhunter
Effraie
Messages : 214
Enregistré le : 07.02.2016
D'où la grande question : quel rôle joue Dabo dans cette chasse ?

Pour les Daboïstes, si j'ai bien compris, la Chouette est enterrée dans les alentours, quelque part dans une clairière de forêt.
Mais, en 25 ans, personne n'a trouvé où il fallait vraiment creuser...

Pour les anti-Daboïstes, c'est un piège pour neuneus qu'il convient d'oublier à tout prix... mais qui est là pour "retarder" l'avancée des chercheurs.
Sur ce point, le piège a été plutôt efficace.

En ce qui me concerne et sans prétention ni affirmation péremptoire, il me semble que la vérité pourrait être entre les deux.
J'ai l'intuition (ou un sentiment diffus) que la chasse est plus sioux que les Daboïstes veulent croire, mais je n'ai pas beaucoup d'arguments à leur opposer.
Surtout que je cherche encore à circonscrire une (sinon la) zone... je pensais l'avoir trouvée mais plus le temps passe et moins je suis sûr de son positionnement...

A contrario, les indices en faveur de Dabo en 420 mais aussi en 650 (717+210+75 = 1002 = date de naissance de saint Léon = somme des trois lignes de texte en A0) sont trop subtils pour écarter complètement Dabo du jeu, enfin il me semble.
Si on veut bien donner du crédit à liste proposée par Ockham, Dabo est aussi un élément du puzzle 420, dont il faut tenir compte. Cela ne veut pas dire pour autant que la FA s'abat sur le rocher de Dabo (à 1969,697 mesures vers le zénith)... ce serait trop simple !

Donc à quoi sert Dabo ?

Je n'ai pas la réponse (il y a une piste en 650 qui utilise Dabo et qui me plaît bien mais c'est trop incertain encore pour que j'en parle).

Une tentative néanmoins, pour ceux qui ne sont pas opposés aux alignements géographiques : on peut constater que Dabo intervient dans un grand nombre d'alignements avec des lieux collectés lors d'une lecture approfondie des énigmes 530 et 780. Je dis bien approfondie, car en première lecture, la 530 livre Bourges (dont l'alignement avec Dabo ne donne d'ailleurs rien d'intéressant) et la 780 ne livre aucun lieu (c'est bien connu).
J'en déduis que Dabo pourrait (conditionnel) valider une méthode de résolution des énigmes par alignements géographiques.

Je subodore que Dabo a d'autres fonctions plus fondamentales dans le jeu... mais, pour l'instant, je cale !

GOH
Avatar de l’utilisateur
ockham
Hulotte
Messages : 2789
Enregistré le : 25.06.2011
A quoi sert Bourges? A quoi sert Roncevaux? A quoi sert Carignan? A quoi sert Golfe juan etc etc...
Et bien ce sont des lieux de passage qui ne se résument ni à des points ni à des traits sur la carte.
On doit trouver également à quel évènement, à quelle particularité historique géographique culturelle il se rattachent. En se renseignant sur ces lieux et en les croisant en s'aidant des autres éléments donnés dans l'énigme plus ceux récoltés dans les énigmes antérieurs et postérieurs. On doit pouvoir en tirer des enseignements, une logique ET une orientation utile pour savoir prendre et reconnaître au bon moment ce fameux petit chemin qui évite l'autoroute.
Je n'ai pas de certitude mais je cherche la raison du choix de ces lieux de passage en ne les considérant pas uniquement sous le seul angle de leur utilité pour un traçage mais en me demandant: Pourquoi lui et pas un autre à ce moment là?. Outre le "trait", il faut du "lien" entre les énigmes.
Ce qu'est Dabo pour moi: Un point de passage + son lot d'informations au même titre que Carignan ou Carusburc etc.. Un lieu et un lien utile pour progresser mais certainement pas une finalité.
Dabo, je ne le découvre avec certitude ( si tant est que le mot soit le bon) qu'en cherchant la flèche tirée par Apollon pas avant, ni après mais Dabo est pour moi une destination incontournable.

Cordialement, Ockham.
« La simplicité est la sophistication suprême. »
Avatar de l’utilisateur
WILL I AM
Hulotte
Messages : 2841
Enregistré le : 12.05.2011
ockham a écrit :A quoi sert Bourges? A quoi sert Roncevaux? A quoi sert Carignan? A quoi sert Golfe juan etc etc...Et bien ce sont des lieux de passage qui ne se résument ni à des points ni à des traits sur la carte.


Salut Ockham, je veux bien "tenter" de comprendre cette façon de voir la chasse, mais, que penser alors des I.S. “Tour de France 1993” =

15 juillet :
LE TOUR DE FRANCE A CROISE LA FLECHE D’APOLLON.

16 juillet :
LE TOUR DE FRANCE A FRANCHI UNE LIGNE ; LE CHAMPION DU MONDE SAURAIT-IL PEDALER ASSEZ VITE POUR QUE SON MAILLOT DEVIENNE BLANC ?

23 juillet :
LE TOUR DE FRANCE A CROISE UNE LIGNE.

24 juillet :
LE TOUR DE FRANCE EST PASSE ENTRE DEUX LIGNES ET EN A CROISE DEUX.

La question est plutôt : qu'est-ce qu'une (des) ligne(s) pour les I.S du tour de France ?

:alatienne:

Will.

P.S : sans parler du mot trait dans les énigmes 560 et 420 justement...
« L'objet de la vie n'est pas de se trouver du côté de la majorité, mais d'éviter d'être du côté des imbéciles » - Marc Aurèle
Timy
Hulotte
Messages : 1829
Enregistré le : 13.09.2008
WILL I AM a écrit :Salut Ockham, je veux bien "tenter" de comprendre cette façon de voir la chasse, mais, que penser alors des I.S. “Tour de France 1993” =

15 juillet :
LE TOUR DE FRANCE A CROISE LA FLECHE D’APOLLON.

16 juillet :
LE TOUR DE FRANCE A FRANCHI UNE LIGNE ; LE CHAMPION DU MONDE SAURAIT-IL PEDALER ASSEZ VITE POUR QUE SON MAILLOT DEVIENNE BLANC ?

23 juillet :
LE TOUR DE FRANCE A CROISE UNE LIGNE.

24 juillet :
LE TOUR DE FRANCE EST PASSE ENTRE DEUX LIGNES ET EN A CROISE DEUX.

La question est plutôt : qu'est-ce qu'une (des) ligne(s) pour les I.S du tour de France ?

:alatienne:

Will.

P.S : sans parler du mot trait dans les énigmes 560 et 420 justement...


Rien n'indique que ces lignes soient nécessairement les traits clairement définis dans le jeu (470 / FA / TANPR...).
On peut même voir dans l'évocation de la flèche d'Apollon, distinguée (on se demande bien pourquoi ?) des autres "Lignes" un indice qui nous en écarte.

Si l'on s'en tient à ces seules lignes, on relève qu'entre 4 et 6 d'entre elles sont évoquées dans les IS du TDF.

Et si cela ne concernait qu'une seule et même énigme ?

@+
tompoucex
Dryade
Messages : 1690
Enregistré le : 01.11.2010
Écrire une phrase en ligne droite , est ce une ligne pour vous . ?

a + tompoucex
goldowlhunter
Effraie
Messages : 214
Enregistré le : 07.02.2016
Selon moi, les IS TDF sont des tartes à la crème...
C'est l'avis d'un traceur, donc forcément partial.

Quand on a repéré une centaine de "lignes" sur la carte de France, qu'est-ce que ces IS peuvent bien valider ?
Surtout celle du 24/07/93 concernant le trajet Bordeaux → Brétigny, qui est passé entre deux lignes et en a croisé deux.

Les lignes en question sont-elles les lignes déterminant la zone ? les lignes "explicitement" demandées d'être tracées ?
Je ne suis pas assez avancé pour vraiment interpréter correctement les IS TDF... donc je botte en touche.

Concernant la flèche d'Apollon, pfffff
Là encore, c'est assez flou.
On sait que la statue d'Apollon tient une flèche dans sa main au pied de l'horloge astronomique de Strasbourg.
Pour se rendre à GJ et récupérer l'arc qu'on lui prête pour tirer sa flèche, Apollon a forcément dû traverser l'étape Serre- Chevalier - Isola.
Je n'affirme pas que c'est comme cela qu'il faut interpréter l'IS mais c'est une possibilité parmi bien d'autres possibles.

Les mauvaises langues diront que j'évacue un peu facilement le problème... pas faux !

GOH
goldowlhunter
Effraie
Messages : 214
Enregistré le : 07.02.2016
@Ockham

Je suis d'accord avec toi pour dire que Dabo se découvre et se confirme en 420. Mais la 650 remet le couvert avec les BSM.
Je dis ça mais c'est vrai que je n'ai jamais trouvé les BSM tout seul, ni Dabo d'ailleurs...
Quand on prend le train des années après son départ, on récolte facilement les fruits des recherches des anciens, qui conservent tout le mérite de leurs découvertes. :ancien:

Mais pour le reste, avec tout le respect, tu enfonces un peu des portes ouvertes.
Evidemment, chaque lieu possède autre chose qu'une position géographique et je ne me contente pas de tracer des traits sur Mapannot (je reconnais que c'est un travers un peu facile qui élude les vraies difficultés...).
Il y a quelque temps, tu as reparlé de Carignan anciennement Yvois, et tu semblais "(re)découvrir" que Carignan venait de Carignano au Piémont.
La ligne Carignan - Carignano est digne d'intérêt, non pas en tant que ligne, mais parce qu'elle semble assurer une forme de continuité avec l'énigme suivante !

Oui, il faut trouver la logique inhérente à l'ensemble des énigmes et comment tout cela s'enchaîne... c'est même le graaaaal du chouetteur !

Néanmoins, je m'interroge sur Dabo qui a un rôle peut-être particulier / Bourges, Roncevaux, Carignan etc.
Il se décrypte moins "facilement" (on a besoin de connaître la mesure pour trouver Dabo par ex.).
Il a fait l'objet d'une controverse légendaire au sein de la communauté (Bourges = Ouverture aussi, tu me diras, et cela n'a pas l'air d'être terminé)...
Mais c'est surtout l'omniprésence du nombre 1002 dans plein d'énigmes qui me suggère que Dabo joue un rôle particulier.

La question était ouverte. Je n'ai pas la réponse... et je doute que quelqu'un me l'apporte sur un plateau :edente:

:alatienne:
GOH
Avatar de l’utilisateur
WILL I AM
Hulotte
Messages : 2841
Enregistré le : 12.05.2011
Il reste que Max a bien parlé de tracés :

QUESTION No 29 DU 1996-11-09
---------------------------------------------------------------------------------
TITRE: question d'ordre general
si lorsque je verifie une hypothese de lieu sur la carte preconisee,pour me con firmer une solution que je crois avoir t rouve,en faisant mon tracage je tombe a 4 ou 5mm a cote,est ce que mon hypothese n'est plus valide amities barbu
---------------------------------------------------------------------------------
DE PETITES DIFFERENCES SONT ACCEPTABLES, ET LE JEU A ETE CONCU POUR LES GOMMER. (IL Y A DE NOTABLES DIFFERENCES D'UNE CARTE A L'AUTRE, MEME DE MARQUE ET DE MODELE IDENTIQUE.) TOUTEFOIS, 5 MM, CA COMMENCE A FAIRE BEAUCOUP. MAIS CA RESTE POSSIBLE (JE PARLE DES ERREURS QUI POURRAIENT ETRE DUES A LA STRUCTUREDES CARTES, PAS DE VOS EVENTUELLES IMPRECISIONS DANS LES TRACES. CAR LA, JE NE PEUX PAS ME PRONONCER.) AMITIES -- MAX

QUESTION No 10 DU 1997-05-24
---------------------------------------------------------------------------------
TITRE: GANDALF ZONE
SE POURRAIT-IL QU'UNE SEULE DIMENSION DE LA ZONE SOIT VRAIMENT PERTINENTE ? IE L A ZONE AURAIT-ELLE PU ETRE BEAUCOUP PLUS ETROITE DANS UNE DIRECTION, SANS NUIRE ?
---------------------------------------------------------------------------------
LA ZONE N'A PAS DE TAILLE PRECISE ET DEFINIE. SI VOUS FAITES UNE PETITE ERREUR AVANT D'ARRIVER A LA 11EME, IL SE PEUT QUE VOTRE ZONE SOIT UN PETIT PEU DIFFERENTE DE LA ZONE "IDEALE", MAIS CECI N'A AUCUNE IMPORTANCE. J'AI DEJA DIT QUE LES ENIGMES AVAIENT ETE CONCUES POUR "GOMMER" LES PETITESIMPRECISIONS OU ERREURS QUE VOUS POUR- RIEZ COMMETTRE.
AMITIES -- MAX

Pour avoir une "petite différence" sur la zone idéale, je ne vois pas comment faire sans tracés.

Sur la carte préconisée pour vérifier une hypothèse (question madit n°29 du 9/11) la question est sur les traçages et la réponse donc aussi...

La question est certainement pour l'orthogonale car beaucoup de daboïstes ont constaté des erreurs sur le trait "près" de Dabo et non sur Dabo... La 420 est là pour confirmer cette droite, pour les daboïstes c'est aussi simple que ça.

:alatienne:

Will.

P.S : Je sais c'est encore avec les madits...
« L'objet de la vie n'est pas de se trouver du côté de la majorité, mais d'éviter d'être du côté des imbéciles » - Marc Aurèle
Avatar de l’utilisateur
ockham
Hulotte
Messages : 2789
Enregistré le : 25.06.2011
Il n'était pas question de prétendre dans mon propos qu'il n'y a pas de tracés à effectuer sur la carte de France et encore moins de dire que ces derniers n'étaient pas importants mais de rappeler, quitte à " enfoncer des portes "ouvertes" que la découverte d'un lieu ne devait pas se limiter loin de là à cette seule utilité.
A la découverte d'un lieu doit être associée une information, un renseignement qui de mon point de vue apporte plus qu’un simple alignement.Toujours de mon point de vue, les recherches associées aux lieux découverts sont notoirement sous utilisées voir non réalisées. Si l'on ne gratte pas les éléments plus profondément et que l'on se contente de la solution brute alors on reste trop superficiel.
Bien entendu dans ce domaine ( des lieux) comme dans les autres, il faut trouver un juste milieu entre en faire trop ou pas assez..
Cordialement , Ockham.
« La simplicité est la sophistication suprême. »
Avatar de l’utilisateur
Patronus
Epervière
Messages : 506
Enregistré le : 22.06.2016
Vu toutes les lignes qui ont été traçées à ce jour, je vois mal comment définir la zone ainsi.
Une ligne c'est une lecture, une fois faite, tu peux gommer ton trait, tu verras la carte est tout de suite plus épurée et peu laisser ainsi ton esprit vagabonder.

PS : La gomme est l'élément choisi par Max dans un certain questionnaire.
Mais encore faut-il avoir la bonne solution pour affirmer que l'on a raison.
Avatar de l’utilisateur
Rachel
Hulotte
Messages : 8720
Enregistré le : 16.12.2007
Localisation : Aix en Provence
ockham a écrit :Dabo, je ne le découvre avec certitude ( si tant est que le mot soit le bon) qu'en cherchant la flèche tirée par Apollon pas avant, ni après mais Dabo est pour moi une destination incontournable.
Comment ?
Grace à la seule carte ....
Bourges est décrypte dans le livre RONCEVAUX et CARIGNAN aussi .
Pourquoi en serait-il autrement avec DABO.
Max n'a-t-il pas asséné qu'en aucun cas la carte n'apportera un élément supplémentaire au livre qui ne soit trouvable autrement qu'avec la carte ? Le nom d'un lieu est un élément complémentaire.
Quelle autre documentation te fait trouver Dabo, puisque non décrypté?
Quels critères caractéristiques te permettent de penser à cette ville si tu ne l'avais vue sur la carte au bout de l’hypothétique trait que tu traces .
Et par ailleurs quel élément te permet de tracer GJ-DABO ? As-tu un intermédiaire fiable qui finalise et justifie cette ligne ?
Sans quoi c'est la lecture d'une portion de cercle situé à 559 de GJ seul qui te le permet ....
Surtout que notre ami Apollon ... ne se trouve pas à GJ quand il tire....

Pour ton information sache que personnellement je décrypte le lieu où se trouve Apollon , une étape intermédiaire et le lieu où tombe la flèche . Tout cela qu'avec le livre... Lorsque que je VÉRIFIE sur la carte , ils sont bien sûr alignés et la distance entre le premier et le dernier est 559 kms....
Et bien sûr pas de Dabo dans les lointains parages....
Je ne cherche sur la carte que les points que me donne le livre.
S'ils n'y sont pas je les rapporte.
Je fais donc comme dit Max : je VERIFIE ...
:bise: :bise:
Je crois bien être au sec...
Avatar de l’utilisateur
Couscous
Hulotte
Messages : 5939
Enregistré le : 01.02.2013
Localisation : painS
Partant du même principe que se que tu viens de dire Rachel, alors il n'est pas difficile de déduire que le nom des sentinelles figure forcément sur le texte de la 650 ou que la nef ou le lieu ou elle se trouve y figure aussi ?

Et bien sincèrement je n'y crois pas parce que c'est un risque que l'auteur n'aurais certainement pas pris !

Passer une certaine étape du jeu, l'étau se resserre d'une tel manière que l'on se rend bien compte que la technique de décryptage employé par max n'est plus du même acabit une fois survolé l'énigme 500 !

Pourquoi donc voudrez tu que tous les éléments du jeu puisse être comparable aux charades ou au codage morse ?

Tous les moyen sont bon pour arriver à une destination, sans forcément trouver un mot en clair comme tu peu le supposé et ceci sans mettre en péril le bon fonctionnement du jeu.
Il y a un minimum de recherche documentaire, d'astuce et la carte et la aussi pour nous aider dans notre cheminement.

Quand Max dit que tout est dans le livre, cela ne signifie pas que tous les éléments clef est en clair dans le livre sous forme crypter, d'ailleurs si ma mémoire ne fait pas faux bon, c'est lui même qui le dit !
Avatar de l’utilisateur
ockham
Hulotte
Messages : 2789
Enregistré le : 25.06.2011
Rachel a écrit
Grace à la seule carte ....

Non grâce aux infos collectées et reportées sur la carte qui pointe précisément un lieu. Se renseigner sur le lieu pointé par les infos reportés sur la carte devenue indispensable. Point de départ, direction grâce à la visée, mesure fournissant distance altitude + correspondance entre les différentes éléments de (s) l'énigme(s) et le lieu découvert, bref que des matériaux fournis par l'énigme et non la carte .
Avec tout cela, on est bien loin du raccourci très caricatural que tu fais de la solution Dabo.
Tu as autre chose que tu as trouvé autrement, très bien et alors ? Ça n'en fait pas une meilleure solution mais seulement une alternative.
Si une énigme fourni les éléments d'une solution qui permet de pointer un lieu " là" sur la carte, que ce "là" à l'endroit pointé porte un nom ou pas sur la carte, cela ne change pas le fait que c'est l'énigme nous conduit bien "là" et non la carte..
Cordialement, Ockham.
« La simplicité est la sophistication suprême. »
Avatar de l’utilisateur
cramoisi2
Hulotte
Messages : 2570
Enregistré le : 17.06.2014
Localisation : La Fare les Oliviers-13
"Ça n'en fait pas une meilleure solution mais seulement une alternative."
Une alternative risque fort de ne pas convenir, parce que tu risques de ne pas avoir les bons reliquats.
Tu ne peux pas dire" j'ai la bonne solution de l'énigme (ex. Dabo), comme les copaings, donc, ça roule". Il faut être sûr que ça corresponde bien à la démarche de Max.
:alatienne:
Mars, Vénus, Saturne, ce qui m'étonne, ce n'est pas qu'on ait découvert tous ces astres lointains, c'est qu'on connaisse leur nom.
Jean Nohain
Avatar de l’utilisateur
delphinus
Hulotte
Messages : 6936
Enregistré le : 06.01.2008
Localisation : Terres de Lumière
Contact :
ce dernier paragraphe de la 420 donne les confirmations de la résolution de l'énigme pour la beauté du geste :

CANNES : jouxtant GOLFE-JUAN lieu où débarqua l'aigle, deuxième confirmation de la date du 15 août

HADES : un grec comme Apollon, frère aîné de Zeus et de Poséidon, il est souvent considéré comme le « maître des Enfers ». Il est marié à Perséphone. Il correspond au Sarapis ptolémaïque et au Pluton romain.

on a dorénavant l'opposition ombre /lumière avec Hadés et Apollon

son attribut est la corne d'abondance : attribut figurant sur le blason de CHÂTEL, ville à côté d'ABONDANCE sur la 989

BASTIA : "...son trait s'abattra... soit "ait s'ab" soit enfin < ba'stia"> soit BASTIA (+ l'apostrophe sur le A codant les lettres à regrouper dans le paragraphe), soit la confirmation que l'aigle désigne Napoléon Bonaparte né en Corse.

A CHÂTEL : décryptage en prenant les lettres suivies de l'apostrophe ou du trait d'union dans le texte de la 420 soit par les signes de ponctuation
soit C' + L' + A' + HÂTE-
soit A CHÂTEL ( le A précédent le non de ville est la règle sur les villes situées à la frontière : A RONCEVAUX, A CARIGNAN, A CARUSBURC...

confirmation de Napoléon par BASTIA, confirmation de GJ par CANNES, confirmation du lieu de chûte de la FA par le décryptage du nom CHÂTEL et Hadés confirmant CHÂTEL par la corne d'abondance

la stéganographie c'est la grande classe :okydoky:

PS : Hadés aurait pour significatiion "invisible" ce qui définit trés bien la stéganographie
C'est le propre du barbare de détruire ce qu'il ne peut comprendre.
Arthur Charles Clarke
http://chercheurdechouette.free.fr
Avatar de l’utilisateur
ockham
Hulotte
Messages : 2789
Enregistré le : 25.06.2011
Ockham a écrit
"Ça n'en fait pas une meilleure solution mais seulement une alternative.
"
Je vais reprécisé car je vois que le sens de mon propos a mal été compris:
Ça n'en fait pas une meilleure solution mais seulement une hypothèse alternative.
Cordialement, Ockham.
« La simplicité est la sophistication suprême. »
Avatar de l’utilisateur
Madito
Dryade
Messages : 1510
Enregistré le : 25.01.2014
delphinus a écrit :ce dernier paragraphe de la 420 donne les confirmations de la résolution de l'énigme pour la beauté du geste :



BASTIA : "...son trait s'abattra... soit "ait s'ab" soit enfin < ba'stia"> soit BASTIA (+ l'apostrophe sur le A codant les lettres à regrouper dans le paragraphe), soit la confirmation que l'aigle désigne Napoléon Bonaparte né en Corse.


confirmation de Napoléon par BASTIA, confirmation de GJ par CANNES, confirmation du lieu de chûte de la FA par le décryptage du nom CHÂTEL et Hadés confirmant CHÂTEL par la corne d'abondance

la stéganographie c'est la grande classe :okydoky:



Je crois que quelquefois tu en fais trop Delphinus.

Dans le décryptage primaire,tout le monde sait que l'on parle de Napoléon...

.......natif d'Ajaccio.

alors Bastia →Napoleon

C'est comme si Carnac confirmait Surcouf natif de Saint
Malo parce que Carnac est aussi en Bretagne.....??????


amitiés
Modifié en dernier par Madito le 18 janv. 2018 à 19:20, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
delphinus
Hulotte
Messages : 6936
Enregistré le : 06.01.2008
Localisation : Terres de Lumière
Contact :
moi je crois que tu n'en fais pas assez !
tu n'as qu'à vérifier par toi-même tous les posts qui développent des solutions alternatives depuis 1993 et tu te rendras compte que tu parles pour ne rien dire.
C'est le propre du barbare de détruire ce qu'il ne peut comprendre.
Arthur Charles Clarke
http://chercheurdechouette.free.fr
tompoucex
Dryade
Messages : 1690
Enregistré le : 01.11.2010
@ Delphinus ,

Tu en fait BEAUCOUP trop . amha

Je sais aussi que tu ne reculeras JAMAIS d'un pas . Alors ( bonjour ) l'éternité . On t'auras averti .

T'es très loin de la Vérité .

a + tompoucex
Avatar de l’utilisateur
Rachel
Hulotte
Messages : 8720
Enregistré le : 16.12.2007
Localisation : Aix en Provence
Couscous a écrit :Partant du même principe que se que tu viens de dire Rachel, alors il n'est pas difficile de déduire que le nom des sentinelles figure forcément sur le texte de la 650 ou que la nef ou le lieu ou elle se trouve y figure aussi ?
Eh bien justement c'est bien exactement ce qui se passe.

La nef tu la découvres en décryptant le texte et cela sans aucun doute car une fois le décryptage fait , tu sais aussitôt où elle se trouve et il te revient alors , si la 600 a été totalement décryptée, un élément qu'il était impossible alors à relier à quoi que ce soit et qui attendait en stand by jusqu’à la... 420 !

Pour ce qui est des sentinelles les éléments du texte + le visuel te donnent tout ce qu'il faut pour savoir ce qu'elles sont.
D'autre part quand tu as le bon Là fin 560, tu t'es forcement renseigné sur le coin et tu sais forcement ce qui se trouve dans les alentours de ce Là, tant cela est caractéristique du coin...

Encore une fois , il suffit juste de vérifier sur la carte... (l'alignement pour la nef avec la fin de la 2eme aide et l'ouverture et les 8000 mesures pour les sentinelles.) Rien d'autre à tirer de la carte.... Rien d'autre!

ockham a écrit :Non grâce aux infos collectées et reportées sur la carte qui pointe précisément un lieu.
mais le nom de ce lieu, tu ne l'as pas autrement qu'en regardant la carte , c'est donc bien un élément supplémentaire qu'elle te fournit. Sauf si tu as d'autres éléments issus du texte ou visuel qui te permettraient de trouver Dabo par un autre document ( l'exemple de la Vire est net sur le sujet)
QUESTION No 16 DU 1996-07-30
TITRE: Carte = outil ?
Max, si (c'est un exemple!) le decryptag e d'une enigme donne la phrase "fleuve normand quatre lettres voyelles et conso nnes melees", puis-je, ne connaissant ni la reponse de tete ni les lettres qui la composent, consulter la carte pour trouv er la solution(la Vire) sans pour autant faire de la carte un outil?Amic, Mongl
OUI, CAR CELA NE FERA TOUJOURS PAS D'EL- LE UN OUTIL. JE RAPPELLE LA DEFINITION D'OUTIL DANS LE CADRE DU JEU : CE SERAIT LE FAIT D'Y TROUVER DES INDICES SUPPLE- MENTAIRES... DANS VOTRE EXEMPLE, "VIRE" POURRAIT ETRE TROUVE AILLEURS QUE SUR LA CARTE. AMITIES -- MAX

Réfléchis à quels éléments pourraient te permettre de trouver Dabo sans la carte ...
Ils ne doivent pas se bousculer au portillon.

Et c'est la même chose pour la 500....
:bise: :bise:
Je crois bien être au sec...

Retourner vers « 420 »

Qui est en ligne

Utilisateurs enregistrés : axurit, Bing [Bot]