Eurêka ?

Discussions au fil de l'eau sur l'énigme B
Avatar de l’utilisateur
F-X de St-Dolay
Chevêche
Messages : 47
Enregistré le : 13.07.2014
Localisation : Bourgogne
Contact :
Eurêka ? Messagepar F-X de St-Dolay » 06 oct. 2015 à 23:22
Bonsoir Archimede :coucou:

Je ne vous avais point oublié mais peut-être gardais-je le meilleur pour la fin... Il se trouve que nous avons un ami en commun, connu comme étant le plus célèbre savant de Syracuse.

Je n'aurais jamais osé porter son illustre nom comme pseudo. J'en suis encore pantois, d'où mon vouvoiement de circonstance pour conserver une respectueuse distance... :hein:

Vous l'avez fait à raison sans doute ? Mais venons-en plutôt à vos écrits :

Archimede a écrit :... ensuite l'autre erreur c'est d'aller sur le minitel pour tomber dans l'antre du gardien.

Et la fausse piste qui concerne le minitel et donc toutes les affirmations de Max dans ses madits ne résiste pas non plus très longtemps à l'analyse, car tout ce qu'il conseille de ne pas prendre en compte dans les visuels, amène inexorablement à douter de ses propres yeux ou de sa raison de joueur, ainsi comment croire ses affirmations contre mon bon sens ?

J'aimerai si vous le permettez mettre un peu d'eau à votre vin. Je ne considère pas feu Max comme notre "ennemi", mais plutôt comme notre adversaire dans une partie d'échec à l'échelle de la France.

Alors oui, les "madits" sont à double tranchant. Oui, c'était une opération à caractère commerciale (36 15 MaxVal oblige) où il cherchait d'une part à dégager une nécessaire rentabilité financière et d'autre part à créer "une certaine image de marque" pour cette nouvelle activité professionnelle.

D'après les sources dont nous disposons, il ne faut pas oublier que Régis Hauser (alias Max Valentin) avait consacré près de 450 heures (dont 172 pour les énigmes) pour l'ensemble de ce projet (1ère version finalisée en 1978).

Il a ensuite proposé son "bébé" à plusieurs éditeurs sans succès et ce pendant de nombreuses années. Cette longue marche du désert (pratiquement 15 ans) a prit fin lors de sa rencontre avec Michel Becker (de mémoire en 1992). Il a ensuite bataillé longtemps après (jusqu'à son décès en 2009) pour résoudre les divers problèmes, notamment juridiques auxquels il ne s'attendait pas.

Archimede a écrit :La bonne piste est époustouflante.
Les fausses pistes sont très tentantes mais ne vont pas très loin, à titre d'exemple, l'extraordinaire B avec son disque de Newton bien réel, coloré, animé, et donnant de la lumière, s'arrête et s'éteint en abordant la première fausse piste, càd le couple B/530.

Néanmoins ce couple existe bien, simplement il n'est pas abordable de but en blanc tel quel, en considérant cet ordre comme étant le premier sans rien avant.

Ce qui répond assez bien au titre du fil.

En revanche l'autre première fausse piste est bien entendu Max lui-même et ses affirmations inversées qui viennent graver dans le marbre l'autre fausse piste, celle de l'ordre.

Il y a 1 fausse piste au début du jeu c'est de croire de suite en la lumière...

Bref, ce qui est certain, c'est l'absence de logique dés la 530, alors que le jeu est parait-il d'une cohérence absolue d'après son auteur, et c'est précisément ce que je constate quand on prend le jeu autrement, comme par exemple en considérant Max comme un ennemi et en tirant les conséquences.

L'exceptionnelle longévité de cette chasse pose plusieurs problèmes... Au point que certains chercheurs n'hésitent à la qualifier de "chimère" (pour utiliser un doux euphémisme). D'autant plus que la dotation prévue ne sera peut-être pas échangée contre la contremarque en cas de découverte.

Comme nous l'avons déjà évoqué les fausses pistes dans la chouette sont légions. Pour reprendre les expressions de Max dans le Trésor d'Orval, elles sont typiquement de 2 sortes :

  • Ouvertes : Les fameuses pistes auto-routières qui conduisent finalement le chercheur dans un cul-de-sac.
  • Fermées : Amène clairement le joueur à un constat d'erreur... Exemple TO : Les 2 villages appelés "Faux".

Selon Max, pour s'en sortir, il faut faire preuve d'astuce, d'ingéniosité et d'une bonne puissance de déduction. Car le principe d'une chasse au trésor est simple :

"Une série d'énigmes est proposée au public, la solution de ces énigmes menant en un lieu où a été enterré un trésor."


Sur la Trace de la Chouette d'Or repose sur ce postulat de simplicité (cf. la théorie de la simplicité sur le site de Monglane).

Au sein de l'équipe de CenTropoS, nous plussoyons ce concept à travers l'acronyme de KISS (attention pas le groupe de rock :punk:) : Keep It Simple, Stupid.

La difficulté réside finalement dans le "principe du mille-feuille" qui couche après couche finit par cacher l'essentiel. La complexité pouvant être considérer comme une multitude de principes simples "superposés" les uns sur les autres.

NB : Mon ami informaticien s'exprimait sans doute mieux que moi sur le sujet... Mais l'heure tardive m'empêche de faire appel à ses lumières.

Dans son petit abécédaire des chasses de Max Valentin, Schliemann a écrit :L'impression qui se dégage de cela est que ce qui caractérise les fausses pistes de la Chouette est :
- leur grand nombre.
- que certaines peuvent s'enchaîner sur deux énigmes ou plus, s'associer " les unes aux autres " et que c'est en cela que consiste la difficulté.
- qu'individuellement, elles ne sont pas élaborées et que les cryptogrammes ne possèdent pas de déchiffrage alternatif signifiant (Ex : Carignan/Matignon, Agen) qui enverraient sur une fausse voie.

Plus d'infos sur le site de Patrice : http://kelpi.zabro.free.fr/Web/Fiches/abecedaire.htm

Ce que nous pouvons attendre de la solution véritable de Max, et son organisation d'ensemble c'est un "joli point de vue" où l'élégance et la licence poétique priment sur l'exactitude.

Max était par nature "malicieux", plein d'humour et notamment friands des erreurs dans les référentiels historiques. C'est à nous qu'il appartient de vérifier et croiser les différentes sources...
"Bienheureux celui qui partage avec son prochain le poids de la vie."

Nihil novi sub sole ? CenTropoS est : Hic et nunc !
Avatar de l’utilisateur
F-X de St-Dolay
Chevêche
Messages : 47
Enregistré le : 13.07.2014
Localisation : Bourgogne
Contact :
Eurêka ? Messagepar F-X de St-Dolay » 08 oct. 2015 à 13:30
Image

Eurêka (= J'ai trouvé) !


Selon la légende, c'est le cri qu'Archimède poussa lorsqu'il comprit le principe de l'hydrostatique : tout corps plongé dans un fluide subit une poussée verticale (dite d’Archimède), dirigée de bas en haut, égale au poids du fluide déplacé, l'eau de son bain en l’occurrence.

Cette découverte lui permit ainsi de résoudre le problème de la couronne d'or posé par le roi Hiéron II de Syracuse.

Transition "parfaite" pour évoquer l'approche ascendante/descendante (bottom-up/top-down) utilisée par les ingénieurs et les designers.

Avec cette technique, analysons la conception de la "Chouette d'Or" en essayant pendant un moment de nous mettre à la place de Max Valentin...

Nous sommes à la fin des années 70, Max imagine une chasse au trésor, un jeu de piste à l'échelle de la France. Par où/quoi commence-t-il ?

L'adage et la "logique narrative" nous incite à dire : "Commence par le début..."

Ce début nous semble l'endroit (la zone de jeu) où Max a été prospecté pour ensuite y enterrer la contremarque. Il crée à partir de ce moment son "MODUS OPERANDI".

Il lui faut des repères pour délimiter efficacement la zone de jeu. De plus, il devra indiquer clairement où est caché la contremarque. Ce sont là les prémisses de sa "SUPER-SOLUTION".

Puis, il a ajouté un à un différents concepts et lieux constituant la trame des énigmes. Celles-ci au cours d'un long parcours vont permettre aux joueurs de suivre la TRACE de la Chouette d'Or.

Histoire de compliquer les choses, il décide de dissimuler sa "SUPER-SOLUTION" à l'intérieur de chacune des énigmes. Le principe des reliquats est né !

Il rajoute également des fausses-pistes bien tentantes pour ralentir les joueurs... Enfin pour brouiller les cartes/pistes, il décide de "dés-ordonné" les énigmes grâce à la B.

[...]

Dans les "madits", nous trouvons la question n°49 du 13 novembre 1995 :

Max Valentin a écrit :QUESTION No 49 DU 1995-11-13
--------------------------------------------------------------------------------
TITRE: ORDRE...
MAX... AVEZ-VOUS D'ABORD,CONCOCTÉ VOS ÉNIGMES, PUIS, L’ÉNIGME B (JE PARLE DE LA MANIÈRE DE "CODER" CET ORDRE) OU BIEN AVEZ-VOUS D'ABORD CONSTRUIT L’ÉNIGME B AVANT LES 10 AUTRES ? MERCI CAZAC
--------------------------------------------------------------------------------
JE SUIS PARTI DE LA 12EME, C'EST A DIRE DE LA FIN. MAIS J'AVAIS DÉJÀ EN TÊTE, A CE MOMENT LÀ, LE PRINCIPE DU CODAGE-DÉCODAGE DE LA B. AMITIÉS -- MAX

Pour celles et ceux qui ont suivi mes 2 précédents fils de discussion :

  1. CELUI QUI VEUT VOIR (DANS LE NOIR ?)
  2. OUVERTURE EN B (minor)...

Je vous propose aujourd'hui de faire le "lien" entre les 2 énigmes.

Si vous avez été attentif, j'annonçais dans mon plan cette 1ère question philosophique :

"Qu'est-ce que l'OU-VERTU-RE ?"


Pour la définir, nous pouvons choisir des synonymes ou à l'inverse des antonymes...

A l'OUVERTURE, j'opposerais donc naturellement la FERMETURE.

Et quel est l'objet le plus commun que nous franchissons tous les jours qui peut s'ouvrir et se fermer ?

Une PORTE dont la SERRURE peut se VERROUILLER avec une CLÉ...


Est-ce que par hasard, cette porte existe dans la CHOUETTE D'OR ? Bien sûr, la preuve en image...

Image


Pour les "aveugles" et "mal-voyants", voici un zoom sur l'image en question :

Image

Cette OUVERTURE derrière le "PERSONNAGE" semble nous indiquer la sortie... :jesors:


PS : Pour les plus observateurs, nous voyons au fond (à gauche du "personnage"), un bâtiment sombre dont une lumière en haut de la tour semble se refléter dans l'eau. Serais-ce le NAVIRE NOIR PERCHÉ ? Nous y reviendrons plus tard...
Modifié en dernier par F-X de St-Dolay le 08 oct. 2015 à 19:27, modifié 1 fois.
"Bienheureux celui qui partage avec son prochain le poids de la vie."

Nihil novi sub sole ? CenTropoS est : Hic et nunc !
Avatar de l’utilisateur
Rachel
Hulotte
Messages : 8732
Enregistré le : 16.12.2007
Localisation : Aix en Provence
Re: Eurêka ? Messagepar Rachel » 08 oct. 2015 à 17:10
Image
derriere la statue vous avez cela ... (ongle derriere la tête).
Image
Enfin.. si on veut voir...
:bise: :bise:
Je crois bien être au sec...
Avatar de l’utilisateur
F-X de St-Dolay
Chevêche
Messages : 47
Enregistré le : 13.07.2014
Localisation : Bourgogne
Contact :
Re: Eurêka ? Messagepar F-X de St-Dolay » 09 oct. 2015 à 11:32
Rachel a écrit :derrière la statue vous avez cela ... (ongle derrière la tête).
Image
Enfin.. si on veut voir...
:bise: :bise:


Bonjour Rachel, :coucou:

Derrière ma tête, vous avez cela... :pigepas: (gratte, gratte)

Aaaah... C'est fou comme cela fait du bien. :okydoky:

Bonne continuation, amicalement votre, F-X de St-Dolay.
"Bienheureux celui qui partage avec son prochain le poids de la vie."

Nihil novi sub sole ? CenTropoS est : Hic et nunc !
Don Luis
Hulotte
Messages : 12067
Enregistré le : 02.10.2007
Re: Eurêka ? Messagepar Don Luis » 09 oct. 2015 à 15:12
Cela pourrait être aussi bien un C ou un G...

Si c'est une porte, elle n'est pas à l'échelle du personnage. Je verrais plutôt l'entrée d'un tunnel. et quant à la tour carrée qui se reflète, plutôt qu'un reflet, je verrais plutôt la pile d'un pont.

Et le spectre, ne semble-t-il pas fait de lettres ?

On peut au moins distinguer, à partir du haut, un C, un A renversé, et un L ... ou un r renversé et en miroir ?

DL
Mieux vaut tenter de raisonner juste que vouloir juste avoir raison
Avatar de l’utilisateur
F-X de St-Dolay
Chevêche
Messages : 47
Enregistré le : 13.07.2014
Localisation : Bourgogne
Contact :
Re: Eurêka ? Messagepar F-X de St-Dolay » 09 oct. 2015 à 20:09
Bonsoir Don Luis :coucou:

Je poursuis mon raisonnement sur le visuel de la B... A l'opposé du personnage se trouve l'arc-en-ciel sur fond obscur.

Image


Et là, je m'interroge forcément : "Avez-vous déjà vu un ARC-EN-CIEL en pleine obscurité ?"

Image


Dans la nature : Jamais ! Sauf si l'on intéresse au phénomène des aurores polaires...

Image


Mais la peinture de Michel Becker m'évoque plutôt la pochette de l'album d'un groupe de rock progressif déjà célèbre dans les années 1970, bien sûr !



Dois-je rappeler que Régis Hauser (alias Max) fut à l'époque des sixties, musicien, guitariste et membre d'un groupe de blues-pop-rock, les Tigres, avec son frère Jean-Loup.

Image
(Régis est à droite, et son frère Jean-Loup,
à gauche, décédé lui aussi bien avant l'’heure...)
Image


De là, vient sans doute sa passion pour la "music band", le solfège et la notation anglo-saxonne.



Mais revenons à notre ARC-EN-CIEL. Entre la peinture de BECKER et la réalité, j'observe une différence notable dans les COULEURS :

Image


L'ordre est bien respecté (du rouge au violet) mais une couleur est sous-exploitée : le VERT. A peine, une pointe dissimulée dans le large bandeau JAUNE. Hors, la réalité physique est toute autre :

Image


Tout comme l'importance du VERT dans les têtes de chouette :

  • 500 = BLEU-VERT
  • 520 = VERT
  • 530 = VERT MOYEN
  • 560 = VERT-JAUNE


En comparaison et selon l'Encyclopaedia Universalis , il n'y a qu'une tête de chouette véritablement JAUNE, la 580.

Image


Si on place l'ensemble des couleurs présente dans les énigmes dans l'ordre des longueurs d'onde (nm), cela donne l'ARC-EN-CIEL inversé suivant (les couleurs présentées ici ne sont pas fidèles aux têtes de chouette) :

  1. 420 = VIOLET MOYEN
  2. 470 = BLEU MOYEN
  3. 500 = BLEU-VERT
  4. 520 = VERT
  5. 530 = VERT MOYEN
  6. 560 = VERT-JAUNE
  7. 580 = JAUNE MOYEN
  8. 600 = ORANGÉ MOYEN
  9. 650 = ROUGE MOYEN
  10. 780 = ROUGE EXTRÊME


Alors de 2 choses l'une, soit un choix délibéré soit c'est une erreur involontaire. L'un comme l'autre pouvant être dû à la sensibilité artistique de Michel Becker.

Image


Seul le cahier de charges fournis à Michel Becker pour réaliser les toiles pourrait nous confirmer à 100% s'il s'agit là d'un indice ou non...

Cependant, n'étant pas ni "aveugle" ni "sourd", je penche plutôt pour une raison "Maxienne" avec pour preuve qu'il s'agit d'une OU-VERT-URE nous conduisant vers l'énigme 530.

D'ailleurs, les couleurs de l'ARC-EN-CIEL fusionnent en une LUMIÈRE BLANCHE qui s'arrête brusquement au-dessus de notre "PORTE DE SORTIE" (= issue de secours ?).

Image


Sur ce, je sors... Bon week-end à tous ! :jesors:
"Bienheureux celui qui partage avec son prochain le poids de la vie."

Nihil novi sub sole ? CenTropoS est : Hic et nunc !
Avatar de l’utilisateur
MOISSONNEUR
Harfang
Messages : 732
Enregistré le : 18.05.2013
Localisation : Rosny sous bois
Contact :
Re: Eurêka ? Messagepar MOISSONNEUR » 10 oct. 2015 à 02:05
Oui c'est assez mystérieux.

Je me suis déjà penché sur les couleurs des chouettes de chaque page.

Petit 1) Pourquoi des chouettes de différente couleur sur chaque page?

Max à bien préciser à l'imprimeur de respecter les couleurs chromatique au plus près. Pourquoi?

Sur le visuel, Un spectre, un arc en ciel, une lumiere blanche, un phare, une nuit noir, un reflet de lumiere dans l'eau.

l'analyse :

Max attire sur un seul point la lumiere et les couleurs pour trouver le disque chromatique et les ondes de couleur de Newton ou le SPECTRE et COULEUR = Spectre de couleur

Le BLANC est divisé en couleur et sur un fond blanc ce serais impossible de voir la lumière blanche, donc la couleur noir s'impose pour promouvoir le blanc la lumiere devient donc visible sur un fond noir vu . Il ne pouvez pas dessiner un prisme car çà aurais tout de suite sauté aux yeux.

Et le Phare au loin c'est un point important, c'est la diffraction de Fresnel visible à des kilomètres et le reflet dans l'eau çà c'est intéressant, car seul la nuit les phares fonctionnent

Augustin Fresnel est liée à la lumiere aussi !!! le Phare de Cordouan (une nef encalminé parfaite)

C'est le premier phare construit en France! Augustin Fresnel, s'efforçant de démontrer expérimentalement la nature ondulatoire de la lumière, étudie la forme que doivent avoir les franges de diffraction d'une source de lumière monochromatique au travers d'une fente rectiligne. la Spirale de Fresnel et oui!
La chouette est chouette :)
Retrouvez mes création 3D sur mon site!
https://planetemaker3d.fr/
Avatar de l’utilisateur
Djer
Harfang
Messages : 652
Enregistré le : 25.06.2012
Localisation : Sur la SS + Rédaction de mes solutions au propre
Re: Eurêka ? Messagepar Djer » 10 oct. 2015 à 07:48
Bonjour.

Il n'y avait que 5 couleurs traditionnellement admises avant qu'elles ne passent à 7 lorsque Newton a sorti son cercle chromatique. Je vois 5 couleurs dans l'arc-en-ciel du visuel (à la limite du blanc) et 7 couleurs au bord gauche du visuel.
N'oublions pas que le titre qui est sur 2 lignes est composé respectivement de 5 mots et 7 mots si l'on considère l'espace comme séparateur.
Nous avons donc les chiffres 5 et 7 qui sont liés.

En posant un axe de symétrie entre nos ligne 5= et 7= De notre texte, nous pouvons observer un détail intéressant:

1 = 530
3 = 470
5 = 600
--------- axe de symétrie
7 = 420
9 = 650
11 = ?

L'écart de longueur d'onde entre 5 et 7 est de 180.
L'écart de longueur d'onde entre 3 et 9 est de 180.
Si l'écart de longueur d'onde entre 1 et 11 (si elle existait) serait de 180, alors notre longueur d'onde de notre 11 serait de 350. Cette longueur d'onde est dans les ultra-violet et elle est utilisée pour les encres invisibles qui se révèlent sous une lumière ultra-violette.

Cette axe de symétrie peut aussi se vérifier dans notre liste d'énigmes paires en le situant entre le 6= et 8= car elle sont les autres moitiés de paires des énigmes 5 et 7:

2 = 780
4 = 580
6 = 500
--------- axe de symétrie
8 = 560
10 = 520
12 = ?

L'écart de longueur d'onde entre 6 et 8 est de 60.
L'écart de longueur d'onde entre 4 et 10 est de 60.
Si l'écart de longueur d'onde entre 2 et 12 (si elle existait) serait de 60, alors notre longueur d'onde de notre 12 serait de 840. Cette longueur d'onde est dans les infra-rouge et elle est utilisée pour la vision nocturne.

Cette axe de symétrie a permis, avec nos 2 listes, de:
- mettre en avant les nombres 180 et 60.
- nous suggérer 2 énigmes cachées: une 11ème (encre invisible) sans doute pour la SuperSolution et une 12eme (vision nocturne) sans doute pour aller creuser de nuit comme Max l'a fait et comme Max nous l'a conseillé.

Amitié Djer. :alatienne:
"JE MAINTIENS QU'UN GROUPE D'ADOLESCENTS DEBROUILLARDS A TOUTES SES CHANCES." MAX
"TOUT EST DANS LE LIVRE." MAX
"LE SYMBOLISME EST PROPRE AU JEU" synthèse ZARQUOS
Don Luis
Hulotte
Messages : 12067
Enregistré le : 02.10.2007
Re: Eurêka ? Messagepar Don Luis » 10 oct. 2015 à 09:26
Pour ce qui est de la symétrie, si on trace un cercle pour y disposer les 5 diamètres orientés comme le veut la solution de la B (je laisse quelqu'un de plus doué que moi faire le schéma), on constate une symétrie par rapport à l'axe 530 -> 780, à savoir que les couples d'énigmes suivants s'ordonnent symétriquement de part et d'autre de ce premier axe.

DL
Mieux vaut tenter de raisonner juste que vouloir juste avoir raison
Avatar de l’utilisateur
F-X de St-Dolay
Chevêche
Messages : 47
Enregistré le : 13.07.2014
Localisation : Bourgogne
Contact :
Re: Eurêka ? Messagepar F-X de St-Dolay » 11 oct. 2015 à 11:12
Bonjour MOISSONNEUR, Bonjour Djer :coucou:

J'ajoute un addendum à mes propos précédents : A l'exception du phénomène des aurores polaires (qui ne sont pas à proprement parlé des arcs-en-ciel), je maintiens que je n'ai jamais vu d'ARC-EN-CIEL NATUREL DANS L’OBSCURITÉ, c'est-à-dire en pleine nuit sans lune (donc sans lumière)...

Image


Il existe en effet un cas particulier, celui des "arcs-en-ciel lunaires". Pour citer Pline l'Ancien :

Pline l'Ancien a écrit :"Nous appelons arc-en-ciel un phénomène qui, en raison de sa fréquence, n'est ni une merveille ni un prodige ; car il n'annonce pas, d'une manière sûre, même la pluie ou le beau temps. Il est évident que le rayon solaire entré dans une nuée concave est repoussé vers le soleil et réfracté, et que la variété des couleurs est due au mélange du nuage, de l'air et du feu. Ce phénomène ne se voit qu’à l'opposite du soleil. Il n'a jamais d'autre forme que celle d'un demi-cercle. Il ne se montre jamais la nuit, bien qu'Aristote rapporte qu'on en a vu quelquefois. Cependant le même Aristote avoue que cela ne peut arriver que le trentième jour de la lune. Les arcs-en-ciel se montrent en hiver, surtout durant la décroissance des jours, après l'équinoxe d'automne. Après l'équinoxe du printemps, quand les jours croissent, il n'y a pas d'arc-en-ciel; il n'y en a pas non plus vers le solstice, pendant les jours les plus longs; mais ils sont fréquents vers le solstice d'hiver, c'est-à-dire pendant les jours les plus courts. Ils sont élevés quand le soleil est bas, bas quand le soleil est élevé, moindres au lever ou au coucher, mais ayant de la largeur; étroits à midi, mais embrassant un plus grand espace. En été, on n'en voit pas à midi; après l'équinoxe d'automne, on en voit à toute heure, et jamais plus de deux à la fois."

Reprenons à présent nos réflexions sur la LUMIÈRE et les COULEURS :

MOISSONNEUR a écrit :Max attire sur un seul point la lumière et les couleurs pour trouver le disque chromatique et les ondes de couleur de Newton ou le SPECTRE et COULEUR = Spectre de couleur

J'évoque effectivement cette piste du SPECTRE VISIBLE de la Lumière et de NEWTON dans mon 1er message "Celui qui veut voir (dans le noir ?)".

MOISSONNEUR a écrit :Le BLANC est divisé en couleur et sur un fond blanc ce serais impossible de voir la lumière blanche donc la couleur noire s'impose pour promouvoir le blanc, la lumière devient donc visible sur un fond noir.




Visuellement parlant, les couleurs et le blanc ressortent forcément mieux sur un fond sombre (pas obligatoirement noir d'ailleurs).

Concernant le BLANC et le NOIR, les "puristes" vous rétorqueraient qu'il ne s'agit pas là de "véritables" couleurs :

Blanc - Wikipédia a écrit :Pour certains, inspirés des expériences de décomposition et de recomposition de la lumière par Isaac Newton, le blanc n'est pas une couleur, mais « c'est la teinte obtenue en mélangeant la lumière de toutes les couleurs ».

Même son de cloche sur code-couleur.com :

Signification du noir - code-couleur.com a écrit :Tout comme le blanc, le noir n'est pas au sens strict du terme une couleur, cependant on l'y associe d'un point de vue psychologique, le noir véhiculant tout comme une couleur une symbolique. Scientifiquement, le noir renvoie aux trous noirs et au néant. En optique, le noir absorbe toutes les longueurs d'onde et se caractérise donc par son absence apparente de couleur, à l'inverse du blanc qui s'obtient en renvoyant toutes les longueurs d'onde qu'il absorbe à parts égales.

L'opposition BLANC/NOIR nous évoque forcément "l'apparente" DUALITÉ de la LUMIÈRE et des TÉNÈBRES, du CLAIR et de l’OBSCUR, de la VÉRITÉ et du MENSONGE, du VRAI et du FAUX chère aux "manichéens".

Pour citer Érasme : "Au royaume (pays) des aveugles, les borgnes sont rois"...

Image


Sur le visuel, notre PERSONNAGE qui semble tâtonner dans l'obscurité est-il borgne ou aveugle ? Et nous-même face à cette énigme ?

MOISSONNEUR a écrit :Et le Phare au loin c'est un point important, c'est la diffraction de Fresnel visible à des kilomètres et le reflet dans l'eau çà c'est intéressant, car seul la nuit les phares fonctionnent...

Augustin Fresnel est liée à la lumière aussi !!! Le Phare de Cordouan (une nef encalminé parfaite)...

C'est le premier phare construit en France! Augustin Fresnel, s'efforçant de démontrer expérimentalement la nature ondulatoire de la lumière, étudie la forme que doivent avoir les franges de diffraction d'une source de lumière monochromatique au travers d'une fente rectiligne. la Spirale de Fresnel et oui !

Image
Phare de Cordouan au xviie siècle par Claude Chastillon
(cliquer sur l'image pour l'agrandir )


"Être comme un phare dans la nuit" est une symbolique que Max a déjà utilisé dans le Trésor d'Orval en utilisant le phare de Cordouan, justement.

Image


Dans le décryptage de l'énigme, il l'appelle le "GARDIEN DE PIERRE". Cela m'évoque une citation de Christophe Chabouté extraite de la BD "Tout seul" paru chez Vents d'Ouest en 2008.

Image

Chabouté a écrit :Un navire de pierre immobile... Un bateau de granit qui ne tangue pas... Il ne nous emmène nulle part... Il n'accoste jamais... à bord d'un phare, on ne rejoint jamais aucun port...

Augustin Fresnel fait parti de la liste des hommes de sciences que nous avons établi lors de nos recherches sur le concept de Lumière et les phénomènes d'optique... au même titre que Christian Huygens, Newton et son "opposant" Goethe pour ne citer que ces trois-là.

***

Djer a écrit :Il n'y avait que 5 couleurs traditionnellement admises avant qu'elles ne passent à 7 lorsque Newton a sorti son cercle chromatique. Je vois 5 couleurs dans l'arc-en-ciel du visuel (à la limite du blanc) et 7 couleurs au bord gauche du visuel.

L'évolution de la symbolique des couleurs dans l'histoire des civilisations est effectivement très intéressante...

En choisissant 7 couleurs (dont une, l'indigo, plus ou moins arbitrairement), Newton a cherché à faire un parallèle entre la Lumière (les 7 couleurs) et la Musique (les 7 notes de la gamme dite "chromatique").

Image


profil-couleur.com a écrit :Dans un premier temps Newton remplace dans son cercle chromatique les 5 couleurs de l'arc-en-ciel par sept couleurs, pour des raisons plutôt d'ordre esthétique et idéaliste. Il tenait à mettre en concordance les 7 couleurs avec les 7 notes de l'octave musical. Le cercle chromatique est également né d'un besoin d'harmonie pour la représentation des couleurs. Cette inspiration idéaliste et orientée n'en demeure pas moins géniale et va mettre enfin en évidence toutes les possibilités des mélanges de couleurs. Il ne cherche pas à intégrer les couleurs carmin, magenta et pourpres, mais préfère coller côte à côte les extrémités rouge et violette du spectre. Pour justifier ce choix, il donne une plus grande largeur aux sections rouge et violette.

Vu du ciel, un ARC-EN-CIEL, n'est plus un arc, mais un CERCLE... Avec l'utilisation des COULEURS et longueurs d'onde, Max nous a laissé plusieurs indices dont celui-ci :

780 - 420 = 360° d'un CERCLE CHROMATIQUE (COULEURS et NOTES DE MUSIQUE)...

Djer a écrit :L'écart de longueur d'onde entre 5 et 7 est de 180. L'écart de longueur d'onde entre 3 et 9 est de 180. Si l'écart de longueur d'onde entre 1 et 11 (si elle existait) serait de 180, alors notre longueur d'onde de notre 11 serait de 350. Cette longueur d'onde est dans les ultra-violets et elle est utilisée pour les encres invisibles qui se révèlent sous une lumière ultra-violette.

01 = 530 | 02 = 780
03 = 470 | 04 = 580
05 = 600 | 06 = 500
---axe de symétrie---
07 = 420 | 08 = 560
09 = 650 | 10 = 520
11 = 350 | 12 = 840 ?


L'écart de longueur d'onde entre 6 et 8 est de 60.
L'écart de longueur d'onde entre 4 et 10 est de 60.
Si l'écart de longueur d'onde entre 2 et 12 (si elle existait) serait de 60, alors notre longueur d'onde de notre 12 serait de 840. Cette longueur d'onde est dans les infra-rouges et elle est utilisée pour la vision nocturne.

Donc Djer lorsque tu parles d'axe de symétrie entre les couples pairs (2, 4, 6, 8, 10, 12) d'un côté et impairs de l'autre (1, 3 , 5 , 7, 9, 11), tu t'approches des "réflexions" qui sont les nôtres (au sein de l'équipe de CenTropoS)... :alatienne:

Nous n'en dirons pas plus pour le moment, la suite au prochain numéro (470). :cligne:
"Bienheureux celui qui partage avec son prochain le poids de la vie."

Nihil novi sub sole ? CenTropoS est : Hic et nunc !
NAPO109188
Hulotte
Messages : 3463
Enregistré le : 14.08.2010
Re: Eurêka ? Messagepar NAPO109188 » 12 oct. 2015 à 09:16
F-X de St Dolay, c'est le nouveau pseudo de Indijames ??

Petit conseil, réduis la taille de tes images, à cause de ses grandes images, la lecture de tes posts est très compliquée.
Un arbre qui tombe fait plus de bruit qu'une forêt qui pousse
Avatar de l’utilisateur
kerzer
Hulotte
Messages : 2367
Enregistré le : 09.09.2007
Re: Eurêka ? Messagepar kerzer » 12 oct. 2015 à 22:13
message annulé (erreur)
John Rooney
Harfang
Messages : 561
Enregistré le : 20.06.2013
Re: Eurêka ? Messagepar John Rooney » 13 oct. 2015 à 18:12
Cette longueur d'onde est dans les ultra-violet et elle est utilisée pour les encres invisibles qui se révèlent sous une lumière ultra-violette

C'est TRES intéressant. Il y'a un an ou deux j'avais envoye un message ( a Leclosdomremy ) ou je lui disais en substance :
Puisque je salue ton honnêteté, le cote "franc jeu" de ton message, permet moi de développer un point que je n'ai pas encore vérifié mais auquel j'accorde beaucoup de crédit, cela s'emboite d'ailler parfaitement avec ta réflexion :
Si tu possède le livre original je te suggère de sentir et de toucher le papier des pages des énigmes. N'y trouves tu pas une étrange ressemblance avec les billet de banque ( 20 francs.....), tant dans le toucher que dans l'odeur ?
Je pense que si on regardait ces feuilles sous une lumière UV on risquerait d'avoir des surprises....
AUCUNE DES ENIGMES DU LIVRE N'EST AFFAIRE DE "SPECIALISTE" ! TOUT CE QU'IL FAUT, C'EST UNE BONNE CULTURE GENERALE... ET SAVOIR SE DEBROUILLER POUR ALLER A LA PECHE AUX INFOS ! -- MAX
Avatar de l’utilisateur
F-X de St-Dolay
Chevêche
Messages : 47
Enregistré le : 13.07.2014
Localisation : Bourgogne
Contact :
Re: Eurêka ? Messagepar F-X de St-Dolay » 13 oct. 2015 à 23:50
NAPO109188 a écrit :F-X de St Dolay, c'est le nouveau pseudo de indijames ??

Ah ah, m'aurais-tu démasqué ? Ben, en fait, non... Sorry Napo, you lose !

Image


indijames, je ne le connais seulement qu'à travers certains de ses écrits...

NAPO109188 a écrit :Petit conseil, réduis la taille de tes images, à cause de ses grandes images, la lecture de tes posts est très compliquée.

Image


Dis-moi Napo, c'est quoi la résolution de ton écran ? Un bon vieux cathodique 15'' en 800 x 600, c'est çà ? :ecran:
"Bienheureux celui qui partage avec son prochain le poids de la vie."

Nihil novi sub sole ? CenTropoS est : Hic et nunc !
John Rooney
Harfang
Messages : 561
Enregistré le : 20.06.2013
Re: Eurêka ? Messagepar John Rooney » 14 oct. 2015 à 11:44
Je pense que si on regardait ces feuilles sous une lumière UV on risquerait d'avoir des surprises


Personne pour tenter le coup ? Suffit d'aller en boite de nuit avec son livre sous le bras. ( j'ai prêté l'original a mon frère).
AUCUNE DES ENIGMES DU LIVRE N'EST AFFAIRE DE "SPECIALISTE" ! TOUT CE QU'IL FAUT, C'EST UNE BONNE CULTURE GENERALE... ET SAVOIR SE DEBROUILLER POUR ALLER A LA PECHE AUX INFOS ! -- MAX
Avatar de l’utilisateur
F-X de St-Dolay
Chevêche
Messages : 47
Enregistré le : 13.07.2014
Localisation : Bourgogne
Contact :
Re: Eurêka ? Messagepar F-X de St-Dolay » 14 oct. 2015 à 13:55
John Rooney a écrit :Je pense que si on regardait ces feuilles sous une lumière UV on risquerait d'avoir des surprises

Bonjour John,

L'idée d'utiliser une encre invisible est amusante et techniquement réalisable sans aucun problème aujourd'hui... Cela devait être un poil plus complexe dans les années 90. :hinhin:

Dans les années 2000, les sociétés HP (2003) et Xerox (2007) ont développé des encres invisibles pour des utilisations spécifiques comme renforcer la sécurité de documents officiels (billets de banques, chèques, cartes...).

Certaines sociétés proposent ce type de procédés d'impression (et de vernis) : Offset, Offset UV, Waterless UV, Flexo UV... Pour plus d'infos, visitez par exemple ce site : www.brancher.com/Encre-et-vernis-luminescents.html

brancher.com a écrit :Les encres et vernis U.V. sont connus dans l’industrie graphique depuis le début des années 70. Cependant leur utilisation à grande échelle ne se fait que depuis une vingtaine d’années.
La technologie UV apporte des avantages techniques non négligeables pour un imprimeur quel que soit le type d’impression employé (offset, typographie, flexographie, waterless, vernissage, sérigraphie…) :

  • un gain de productivité grâce à son séchage instantané sous rayonnement ultraviolet, permettant tout travail de reprise ou de façonnage immédiatement après l’impression,
  • une haute qualité des imprimés (brillant élevé, grande résistance aux agressions physiques et chimiques),
  • une technologie propre sans Composés Organiques Volatils (COV) préservant ainsi l’environnement.

Image


La 1ère édition de "Sur la Trace de la Chouette d'Or" a été achevée d'imprimer en date du 27 avril 1993 sur les presses de Quadri Offset Rosheim.

John Rooney a écrit :Personne pour tenter le coup ? Suffit d'aller en boite de nuit avec son livre sous le bras. (j'ai prêté l'original a mon frère).

Ces impressions avec de l'encre invisible sont effectivement visibles sous lumière noire (invention de Robert Williams Wood au début du XXème siècle).


Image

Par contre, il n'est pas obligatoire de se ballader en boite de nuit avec son livre sous le bras, des lampes torches avec leds (mais aussi des ampoules, et tubes fluorescents) utilisées notamment par la police scientifique existent dans le commerce.

Pour le fun et pour satisfaire notre curiosité scientifique, nous sommes près à tenter l'expérience... :okydoky:

PS : Pour ceux qu'ils veulent s'amuser, il existe aussi des tutos pour imprimer vos documents secrets "à l'ancienne" avec du jus de citron...
"Bienheureux celui qui partage avec son prochain le poids de la vie."

Nihil novi sub sole ? CenTropoS est : Hic et nunc !
John Rooney
Harfang
Messages : 561
Enregistré le : 20.06.2013
Re: Eurêka ? Messagepar John Rooney » 14 oct. 2015 à 14:03
Merci. Je connaissais déjà tous cela.
Je note qu'en plus une clause de non participation était étendue a l'imprimerie et a son personnel qui a assuré le tirage du livre... J'ai hâte de connaitre le résultat.
AUCUNE DES ENIGMES DU LIVRE N'EST AFFAIRE DE "SPECIALISTE" ! TOUT CE QU'IL FAUT, C'EST UNE BONNE CULTURE GENERALE... ET SAVOIR SE DEBROUILLER POUR ALLER A LA PECHE AUX INFOS ! -- MAX
Avatar de l’utilisateur
F-X de St-Dolay
Chevêche
Messages : 47
Enregistré le : 13.07.2014
Localisation : Bourgogne
Contact :
Re: Eurêka ? Messagepar F-X de St-Dolay » 21 oct. 2015 à 21:00
Bonsoir,

Chose promise, chose due, dit-on. Nous avons donc testé la 1ère édition de la Chouette d'Or sous lumière UV ...

Image


Et là comme nous le suspections, pas de messages secrets en vue. Par contre, certains détails des visuels ressortent nettement sous lumière noire.

Bonne continuation, amicalement votre, l'équipe de CenTropoS.
"Bienheureux celui qui partage avec son prochain le poids de la vie."

Nihil novi sub sole ? CenTropoS est : Hic et nunc !
John Rooney
Harfang
Messages : 561
Enregistré le : 20.06.2013
Re: Eurêka ? Messagepar John Rooney » 21 oct. 2015 à 21:16
Bien jouer ! Merci a vous.
Donc a priori c'est "out".
Le soucis c'est que ce genre d'encre a l'époque n'avait pas une bonne tenue dans le temps. Il faudrait interroger un "spécialiste" savoir si il devrait au moins rester des traces... ou pas.
AUCUNE DES ENIGMES DU LIVRE N'EST AFFAIRE DE "SPECIALISTE" ! TOUT CE QU'IL FAUT, C'EST UNE BONNE CULTURE GENERALE... ET SAVOIR SE DEBROUILLER POUR ALLER A LA PECHE AUX INFOS ! -- MAX
John Rooney
Harfang
Messages : 561
Enregistré le : 20.06.2013
Re: Eurêka ? Messagepar John Rooney » 29 oct. 2015 à 10:58
Encore une suggestion : A tu essayé de regarder sous lumière UV avec un filtre polarisant devant les yeux ? (gélatine type Polaroïd dont disposait les écoles y'a encore quelques années pour les cours de science )
AUCUNE DES ENIGMES DU LIVRE N'EST AFFAIRE DE "SPECIALISTE" ! TOUT CE QU'IL FAUT, C'EST UNE BONNE CULTURE GENERALE... ET SAVOIR SE DEBROUILLER POUR ALLER A LA PECHE AUX INFOS ! -- MAX

Retourner vers « B »

Qui est en ligne

Utilisateurs enregistrés : Aucun utilisateur enregistré